Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Asie-Pacifique, Mai 1944
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Asie-Pacifique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
solarien



Inscrit le: 13 Mai 2014
Messages: 2399
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Dim Nov 06, 2022 04:11    Sujet du message: Répondre en citant

Malagava a écrit:
Sur le bilan RC4, on a des pertes Françaises de 16-18% (tués), très comparables à celles du Vietminh réévaluées (5000/25000). Ce n'est pas un peu beaucoup, surtout si on considère le ratio habituel 3 blessés / 1 tué ?


Les pertes françaises prennent peu être en compte les pertes issue des combats pour prendre Dong-khé puis That-khé, mais dans ce cas la, les pertes japonaises sont minimisée ou ne couvrent que les combat lors de la bataille de la RC-4 et pas ceux ayant lieu avant et après.

C'est vrai que les pertes françaises paraissent importantes, de même que celle du Viet-Minh, on est pas loin d'un match nul niveau pertes humaine alors que le ratio de troupe est largement en faveur des franco-vietnamien, pas loin du 4 contre 1 (9000 vs 36 000).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
John92



Inscrit le: 27 Nov 2021
Messages: 557
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Dim Nov 06, 2022 09:36    Sujet du message: Répondre en citant

...
Le lieutenant-colonel Murasaki met fin à ses jours. Il donne cependant un dernier ordre, à exécuter aux premiers rayons du soleil levant…
………
Les rayons écarlates franchissent les montagnes à l’est. C’est un jour sanglant qui se lève.
...
Pour vaincre ? Non, les soldats de l’Empire du Soleil ne se font plus d’illusions (d’illusion ?), mais pour tomber dans l’honneur.
...
[Formé autour des restes du 11e Régiment d’Infanterie Coloniale par l’agglomération des survivants d’autres formations, le tout sous le commandement par le(du ? ) général Cazin.].
...
En dépit du temps, toujours couvert, l’aviation a lancé plusieurs raids la veille pour détruire les pièces adverses de manière à mettre fin aux [/color] tirs de contre-batterie contre le 4e RAC. Au matin du 30 mai, on peut considérer que c’est chose faite.
L’attaque commence par des
tirs visant les bunkers japonais à l’entrée nord de la ville. Ces tirs, accompagnés de fumigènes, font diversion pour masquer la traversée de la Song Ky Kung, au nord de la ville par les soldats du groupement Cazin et au sud par le TD 174.
La suspension des
tirs de 75 mm donne le signal de l’attaque du 1er RIMP. En pointe, la 2e Cie est emmenée par la section du lieutenant Hervé. Mais les casemates japonaises ont bien résisté aux obus français – ce qui n’étonne d’ailleurs pas les vétérans du RIMP. Quand un FM aboie, ils se dispersent tout en tâchant de repérer l’origine des tirs (coups de feu ?). Ceux-ci viennent d’un blockhaus de bois et de terre. A travers des écharpes de fumée, on distingue à peine le créneau mais les flammes des tirs (départs ? ) sont bien visibles. La section lourde riposte, moins pour faire taire les défenseurs que pour les tenir occupés. Elle masque ainsi l’avance de la section du lieutenant Favreau. Deux soldats se glissent jusqu’au blockhaus (jusqu’à la fortification/jusqu’au bunker ? ) et lancent des grenades par une meurtrière.
...
Ils sortent des décombres par
groupes de deux ou trois, mains levées au-dessus de la tête.
A ce moment, l’affrontement est terminé. Il ne
reste plus que quelques groupes isolés de Japonais. Cependant, comme à leur habitude, ceux-ci refusent de se rendre. Il faut le reste de la matinée pour les réduire à la grenade et au lance-flamme.
...
Pour remporter la bataille, les officiers comptaient sur le
courage collectif , glorifié par dessus (par-dessus ?) tout, et sur la prétendue supériorité intrinsèque des Japonais sur les « colonialistes décadents ».
Comme beaucoup d’autres avant et après eux, les Japonais étaient restés coincés à l’époque de leurs plus grands succès militaires. Ils avaient vaincu l’armée du tsar en s’appuyant sur le
courage collectif de l’infanterie, certes. Cependant, la Russie de 1905 était une nation industriellement en retard sur les autres puissances européennes et minée par les conflits intérieurs qui scelleraient son destin quelques dix ans plus tard.
...
Dans le cadre de la campagne d’Indochine, sa place est pourtant à peine moins importante que celle de la célèbre bataille de Dien-Bien-Phu,
considérée comme le tournant décisif de la guerre sur ce théâtre. Après la victoire défensive des Franco-Vietnamiens, les Japonais ne cesseront de perdre du terrain.
Mais la bataille de la RC-4 est une victoire offensive des Franco-Indochinois. C’est pourquoi elle est souvent
considérée comme le dernier sursaut des envahisseurs, voire comme la marque de leur défaite finale.
...
Le premier objectif est de couper le nord du Vietnam de la Chine occupée en neutralisant les
garnisons frontalières. La plus importante d’entre elle est Cao-Bang. La ville est défendue par une importante garnison et des fortifications de type Maginot saisies lors de l’invasion.
...
Le Lt-général Genzo Yanagita prescrit l’abandon pur et simple de la place parce que son ravitaillement
de cette place (à supprimer ?) est très coûteux du fait des embuscades incessantes le long de la RC-4.
...
Il est évident pour
l’état major (l’état-major ? ) d’Hanoi qu’il serait impossible d’évacuer la garnison de Cao-Bang sans d’abord reprendre la position clef de Dong Khé sur la RC-4. Le 215e Régiment d’Infanterie du colonel Shinishi Tanaka en est chargé, avec le soutient (soutien ?) du 33e Régiment du Génie.
...
- Pertes : 3 000 morts selon les
comptes-rendus (comptes rendus-si si j’ai vérifié sur le net^^ le – est toléré mais celon notre académie nationale c’est sans -) officiels de l’époque, réévaluées à 5 000 morts par les historiens. »
_________________
Ne pas confondre facilité et simplicité
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jilos



Inscrit le: 29 Déc 2019
Messages: 81
Localisation: Soissons

MessagePosté le: Dim Nov 06, 2022 21:58    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai mis à jour la carte de l'Indochine 1944, avec notamment la bataille de la RC4. Je me suis permis d'anticiper sur la chrono en allant jusqu'à fin juin, pour faire figurer le repli Japonais sur la poche Hanoï-Haï Phong. Rassurez-vous, je ferai les ajouts et corrections nécessaires quand la chrono avancera. Ou si vous avez déjà des rectifications à proposer, bien sûr.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capu Rossu



Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 2223
Localisation: Mittlemeerküstenfront

MessagePosté le: Mar Nov 08, 2022 00:17    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir Franck

Asie et Pacifique -28 avril 1944

Citation:
Darwin - L’arrivée au port de Darwin est plus discrète que les fois précédentes. Les Australiens commencent à être habitués à ces grands déploiements de navires. Une place est déjà prête au dock flottant pour le HMS Fiji qui doit arriver le lendemain, et on remarque à peine l’absence du Duke of York, parti se faire réparer au dock flottant ABSD-1 mis en service par les Américains à Espiritu Santo, avec une escorte de quelques destroyers.


29 mai 1944 :

Citation:
Darwin – Le croiseur HMS Fiji rentre au port. Il revient de Diego-Suarez, arsenal un peu sous-employé ces temps-ci (et loin des possibles nuisances japonaises), où il était allé se faire réparer après les dégâts subis le 25 avril. Le Fiji remplacera au sein de la TF-117 le HMS Newcastle, lui-même affecté à la TF 57.1.


Lors d'un échange de mail entre toi, Loïc et moi au sujet des réparations pour le Fiji et le DoY, il avait été convenu que le DoY irait à Espiritu Santo, ce qui apparait bien dans le passage du 28 avril et que je t'avais suggéré Diego pour le Fiji, ce qui apparait au 29 mai.
Il faut pour ce dernier navire corriger le passage du 28 avril :

Citation:
Darwin - L’arrivée au port de Darwin est plus discrète que les fois précédentes. Les Australiens commencent à être habitués à ces grands déploiements de navires. On remarque à peine l’absence du Duke of York, parti se faire réparer au dock flottant ABSD-1 mis en service par les Américains à Espiritu Santo, avec une escorte de quelques destroyers tandis que le Fiji a pris, à vitesse réduite le chemin de l'arsenal de Diego Suarez à Madagascar.


@+
Alain
_________________
Aux Postes de Propreté - Mouillé, c'est lavé ! Lavé, c'est propre ! - Rompre des Postes de Propreté
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 12633
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Nov 08, 2022 00:35    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Capu Rossu !
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hendryk



Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2582
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Nov 29, 2022 14:41    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis tombé sur un roman de l'écrivain japonais d'expression française Akira Mizubayashi, Reine de coeur, qui raconte une histoire comme celle de Kazuo et Victoire:

Citation:
En 1939, Jun est étudiant au Conservatoire de Paris. Mais le conflit sino-japonais le contraint à rentrer au Japon. En quittant la France, il laisse derrière lui son grand amour, sa « reine de cœur », la jeune Anna. L’épreuve de la guerre sera d’une violence monstrueuse.

Des années plus tard, Mizuné, une jeune altiste parisienne, découvre un roman qui lui rappelle étrangement le parcours de ses grands-parents, Jun et Anna, qu’elle n’a jamais connus.

_________________
With Iron and Fire disponible en livre!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Asie-Pacifique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6
Page 6 sur 6

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com