Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Chefs parachutistes français FTL 1942-43

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1942 - Discussions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ladc51



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1261
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Jan 11, 2014 12:16    Sujet du message: Chefs parachutistes français FTL 1942-43 Répondre en citant

Bonjour,

dans nos travaux avec Tyler, tant sur les généraux français que sur la Légion, nous nous sommes heurtés à la problématique des chefs des parachutistes français.
La question de la mise en place fin 1942 d'une division parachutiste se posait d'abord : nous avons convenu avec Tyler et Frank que c'était prématuré, en raison d'un nombre limité d'avions de transport qui rendait prématuré le parachutage d'une division complète fin 42, et d'autre part en raison de la dispersion des régiments de paras français fin 42 (avec le 1er REP en Australie) qui rendait impossible l'utilisation des 4 régiments parachutistes au sein de la même division...
Pas de division parachutiste fin 42, donc pas de général à trouver pour la commander... mais ce n'est que partie remise !
Nus avons néanmoins 4 régiments parachutistes (voir post sur la Légion) et nous avons seulement identifié à ce jour le colonel Gilles pour le 2e REP : avez-vous des idées de noms pour les autres régiments (cohérents avec la FTL... il faut repartir des groupes d'infanterie de l'air de 1940 OTL et non des paras FFL OTL...) ?
_________________
Laurent
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tyler



Inscrit le: 11 Oct 2008
Messages: 693

MessagePosté le: Sam Jan 11, 2014 13:08    Sujet du message: Répondre en citant

Pour les RCP, je proposerai bien : http://www.commando-air.com/page36.php

Ainsi que :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Sauvagnac
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tyler



Inscrit le: 11 Oct 2008
Messages: 693

MessagePosté le: Dim Fév 09, 2014 15:09    Sujet du message: Répondre en citant

Deux autres noms possibles pour les RCP ou REP :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Hartemann

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lionel-Max_Chassin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sting01



Inscrit le: 30 Juil 2010
Messages: 1450
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Lun Fév 10, 2014 04:57    Sujet du message: Répondre en citant

Une division para ou non, ne peut exister (au combat) et survivre sans les services .

Si 4 regiments de para (inf) alors il y a besoin d'au moins 1 regiment d'artillerie et un de genie de combat (35eme RA ou 20 eme RA historiquement pour les artilleurs, le 17eme RG pour le genie).

Eventuellement, depedant de lacapacite francaise, un regiment de service interarmes (2 groupes d'artillerie a 3 batteries chque, 2 compagnies de genie de combat, 1 compagnie de commandement et de soutient) peut etre creer dans le cadre d'une premiere brigade parachutiste (2 regiment para + le regiment interarme), brigade permettant a l'etat major de se roder avant de devenir une division (4 regiment paras + 1 artillerie + 1 genie).

Donc, et ceci est le lien avecla recherche d'un Chef, le dit Chef devra avoir suffisement de 'bouteille' pour imposer la venue des artlleurs et des sapeurs.
_________________
La can can-can, cancouillote,
c'est pas fait pour les francois.

Anscarides je suis ne,
heritier de la Comte je serai.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chasseur de Vincennes



Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 182
Localisation: au pied du plus haut donjon d'Europe

MessagePosté le: Sam Fév 15, 2014 12:42    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que la base industrielle nécessaire à la fabrication des équipements spécifiques aux largages (parachutes, sangles tissées - voir http://www.karkeeweb.com/patterns/mills_www/france/mdle%201914/mdle_1914_intro.html -, boucles, gaines) n'existe pas sur le territoire français non occupé -http://sagaert.com/fr/textile/teinture/sangle-militaire.html -, mais si quelqu'un a des informations historiques démontrant le contraire je les accueillerai avec plaisir.
Il faut donc acheter (prêt-bail) ce matériel aux américains ou intégrer (pour commencer) des unités au forces aéroportées britanniques - si le Général accepte cette solution sur le plan politique -.
C'est pour cela que j'ai trouvé excellent le moyen de faire équipper à leurs frais par les américains le régiment aéroporté qui est dans le Pacifique.

Suivant l'emploi projeté des unités, leur taille et les moyens d'appui et de soutien peuvent être plus ou moins développés: OTL en Europe, les grandes opérations aéroportées ont consisté à "saisir et tenir" des points clés en avant des forces terrestres pour une durée projetée de 2 à 3 jours (si les évènements se déroulaient suivant le plan, comme pour Overlord et la traversée du Rhin, mais pas pour la partie britannique de Market-Garden. Avec la supériorité aérienne alliée et la faible distance du front terrestre, l'appui des chasseurs-bombardiers et bombardiers tactiques, voire de l'artillerie à longue portée permet de se passer de l'artillerie aéroportée.

A mon sens, une brigade "administrative" en 1942 deviendrat effective en 43-44 pour donner naissance à une plus grande unité fin 44 qui serait destinée à la reconquête de l'Indochine, suivant l'amélioration des moyens de transport aérien, bombardiers reconveris en transports ou tracteurs de planeurs.
_________________
Dura lex sed lex
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sting01



Inscrit le: 30 Juil 2010
Messages: 1450
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Lun Fév 17, 2014 08:58    Sujet du message: Répondre en citant

chasseur de Vincennes a écrit:
Je pense que la base industrielle nécessaire à la fabrication des équipements spécifiques aux largages (parachutes, sangles tissées - voir http://www.karkeeweb.com/patterns/mills_www/france/mdle%201914/mdle_1914_intro.html -, boucles, gaines) n'existe pas sur le territoire français non occupé -http://sagaert.com/fr/textile/teinture/sangle-militaire.html -, mais si quelqu'un a des informations historiques démontrant le contraire je les accueillerai avec plaisir.
Il faut donc acheter (prêt-bail) ce matériel aux américains ou intégrer (pour commencer) des unités au forces aéroportées britanniques - si le Général accepte cette solution sur le plan politique -.
C'est pour cela que j'ai trouvé excellent le moyen de faire équipper à leurs frais par les américains le régiment aéroporté qui est dans le Pacifique.

Suivant l'emploi projeté des unités, leur taille et les moyens d'appui et de soutien peuvent être plus ou moins développés: OTL en Europe, les grandes opérations aéroportées ont consisté à "saisir et tenir" des points clés en avant des forces terrestres pour une durée projetée de 2 à 3 jours (si les évènements se déroulaient suivant le plan, comme pour Overlord et la traversée du Rhin, mais pas pour la partie britannique de Market-Garden. Avec la supériorité aérienne alliée et la faible distance du front terrestre, l'appui des chasseurs-bombardiers et bombardiers tactiques, voire de l'artillerie à longue portée permet de se passer de l'artillerie aéroportée.

A mon sens, une brigade "administrative" en 1942 deviendrat effective en 43-44 pour donner naissance à une plus grande unité fin 44 qui serait destinée à la reconquête de l'Indochine, suivant l'amélioration des moyens de transport aérien, bombardiers reconveris en transports ou tracteurs de planeurs.


Objectivement en accord avec toi, mais les contraintes d'utilisation d'une division ne sont pas les contraintes de l'utilisation d'un regiment, ou d'une brigade ayant ses unites dispersees.

Dans le cas d'overlord, les unites furent droppees en ordre dispersee, car les objectifs etaient peu defendus et prenable par un regiment (voire moins). Mes reflexions sur les services sont a prendre dans le cadre de l'emploi d'une div par, projete en tant qu;unite.

Sur la proposition brigade puis div, je ne puis que concourir, le niveau de la brigade permetant d'oublie (car la zone sera bien moindre) les services.
_________________
La can can-can, cancouillote,
c'est pas fait pour les francois.

Anscarides je suis ne,
heritier de la Comte je serai.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chasseur de Vincennes



Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 182
Localisation: au pied du plus haut donjon d'Europe

MessagePosté le: Dim Fév 23, 2014 15:54    Sujet du message: Répondre en citant

Bien d'accord, à mon avis l'emploi d'une division regroupée ou divisée en plusieurs éléments à une telle distance des troupes au sol qu'elle a besoin de ses propres appuis et de ravitaillement par air ne se justifie et n'est logistiquement possible qu'en Indochine fin 44.
_________________
Dura lex sed lex
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ggg



Inscrit le: 12 Avr 2015
Messages: 29
Localisation: San Francisco, USA

MessagePosté le: Mer Avr 15, 2015 20:15    Sujet du message: Répondre en citant

Et la filière soviétique ? Dans son livre "Parachustiste d'essais", André Allemand fait l'historique de l'arme aéroportée en France et indique des liens avant-guerre avec l'URSS, pionnière méconnue en la matière. Un nom, à ce propos : le colonel Frédéric Geille. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A9d%C3%A9ric_Geille)
_________________
"Le succès exclut le juste milieu au profit des solutions extrêmes." (Camille Rougeron)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ggg



Inscrit le: 12 Avr 2015
Messages: 29
Localisation: San Francisco, USA

MessagePosté le: Mer Avr 15, 2015 20:36    Sujet du message: Répondre en citant

Allemand évoque aussi dans son livre un exercice français avant-guerre où une vingtaine de paras ont capturé tout l'état-major "adverse", ce que le commandement s'est empressé d'ignorer. Avec Geille aux manettes, on a là la base d'une petite force spéciale FTL dès 1941 pour des coups de main à la Skorzeny où à la Douze Salopards, en attendant mieux. Peut-être en Grèce ou en Sicile si Torche s'enlise ?
_________________
"Le succès exclut le juste milieu au profit des solutions extrêmes." (Camille Rougeron)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ladc51



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1261
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Avr 15, 2015 21:44    Sujet du message: Répondre en citant

Pour le développement des paras en FTL (au moins jusque fin 42 début 43), je vois renvoie aux deux annexes (année 42) sur le développement de l'arme aéroportée et sur la Légion étrangère.
Pour les noms des chefs de régiments de paras, je vous renvoie à l'annexe (année 42) sur le corps de bataille français en juillet 42.

La suite (en 43) reste à écrire...
_________________
Laurent
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alias



Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 714
Localisation: Dans les environs de Genève-sur-Léman

MessagePosté le: Jeu Avr 16, 2015 09:09    Sujet du message: Répondre en citant

ggg a écrit:
Allemand évoque aussi dans son livre un exercice français avant-guerre où une vingtaine de paras ont capturé tout l'état-major "adverse", ce que le commandement s'est empressé d'ignorer. Avec Geille aux manettes, on a là la base d'une petite force spéciale FTL dès 1941 pour des coups de main à la Skorzeny où à la Douze Salopards, en attendant mieux. Peut-être en Grèce ou en Sicile si Torche s'enlise ?


Ça rappelle un des derniers exploits de la 113e dans "La Petite Guerre", de notre camarade Crixos (aussi lisible ici: http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=823).
_________________
Stéphane "Alias" Gallay -- https://alias.erdorin.org
Multi-classé rôliste / historien / graphiste / fan de rock-prog / utilisateur de Mac
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
chasseur de Vincennes



Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 182
Localisation: au pied du plus haut donjon d'Europe

MessagePosté le: Sam Avr 18, 2015 13:21    Sujet du message: Répondre en citant

Au moment de sélectionner des officiers, il faudra considérer leur arme et spécialité d'origine parce que la priorité de la direction du personnel de l'Armée de Terre FTL est le corps de bataille blindé/mécanisé et l'encadrement des unités africaines.
Les futurs paras devant être des fantassins "à pied, il me semble que tous les bons officiers de l'Arme blindée cavalerie et d'infanterie qui ont une expérience du combat interarmes, de la Guerre du Rif pour les colonels ou de 39-42 pour les autres, seront dirigés ou conservés dans le corps de bataille.
Il y aura sans doute des "niches" de recrutement, comme la Garde républicaine mobile (uniquement les unités à cheval). OTL il y en avait une bonne proportion chez les Commandos d'Afrique et au Bataillon de choc, mais ne dépassant pas le grade de capitaine.
_________________
Dura lex sed lex
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1942 - Discussions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com