Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Economie française après guerre
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> L'après-guerre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
mikey1983



Inscrit le: 17 Fév 2010
Messages: 260
Localisation: Helsinki, Finland

MessagePosté le: Lun Mai 06, 2024 16:25    Sujet du message: Répondre en citant

There are the reparations from both West and East Germany to consider.

OTL, this was decided at Yalta and Potsdam, with much of the value transferred consisting of industrial assets and forced labor. The German reparations were classified into two categories: A (all forms of German reparations except those included in Category B) and B (industrial and capital equipment, merchant ships, and inland water transports).

Historically, France was allotted 16% of Category A reparations and 22.80% of Category B reparations.

There was also the Saar Protectorate of 1947-1956, with the intention of using its coal and steel output to boost the French economy as war reparations.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le poireau



Inscrit le: 15 Déc 2015
Messages: 1324
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Mai 06, 2024 17:35    Sujet du message: Répondre en citant

mikey1983 a écrit:
There are the reparations from both West and East Germany to consider.

OTL, this was decided at Yalta and Potsdam, with much of the value transferred consisting of industrial assets and forced labor. The German reparations were classified into two categories: A (all forms of German reparations except those included in Category B) and B (industrial and capital equipment, merchant ships, and inland water transports).

Historically, France was allotted 16% of Category A reparations and 22.80% of Category B reparations.

There was also the Saar Protectorate of 1947-1956, with the intention of using its coal and steel output to boost the French economy as war reparations.


Ceci est encore plus vrai FTL et la France obtiendra certainement aussi une part plus importante des réparations (un minimum de 20 et 25%, voire davantage, des deux catégories est plus que probable).
Comme l'a déjà remarqué Heorl la France n'aura aucun scrupule à se payer en nature en Allemagne, estimant avoir un droit moral à le faire.
Et comme elle hérite une zone d'occupation étendue, dans des régions à la fois industrielles et agricoles (Bade, Wurtemberg, Bavière), il y aura matière...
Bref, si il y a des choses intéressantes à saisir dans les usines BMW, Messerschmitt, MAN, Dornier, Daimler-Benz et autres on ne se privera pas ! Sans compter le reste (du genre des tronçons préfabriqués de U-Boote Type XXI qui devraient intéresser fichtrement la Marine !).
_________________
“Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit : à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit” (Napoléon)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 5511
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Mai 06, 2024 18:36    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
Ce n'est pas faux, mais le chiffre OTL prend en compte l'endettement total de la France. En FTL, la France a évacué son trésor... or, OTL les Allemands ont obligé le gouvernement Pétain à payer d'énormes 'réparations de guerre'. Je ne me souviens pas de la somme que la France a payé, mais c'était énorme.
En FTL, cet argent sera sans doute dépensé mais à réarmer la France.

À l'armistice c'est 400 millions de francs/jour, un peu réduit ultérieurement et avec des prélèvement en nature qui doublent plus ou moins la note.

Si FTL la France Libre ne les paye pas les Allemands se payeront en proportion davantage sur le pays. Et la France Libre aura du mal à dépenser ces sommes à la place car elle ne pourra pas percevoir les impôts en France.

C'est bien de dépenser un argent qu'on a pas mais ce sera au prix d'une croissance conséquente de la dette. Et dilapider l'or national OK. Mais il n'est pas inépuisable surtout qu'en on a une guerre à financer pratiquement sans ressources fiscales. Ça revient à en manquer après guerre pour soutenir la monnaie nationale.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 5511
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Mai 06, 2024 18:43    Sujet du message: Répondre en citant

solarien a écrit:
De plus, la France étant rester en AFN et contribuer à développer le pays, a déjà les méthode pour favoriser/influencer/préparer la reconstruction, et une bases en AFN qui peux lui fournir du matériel pour le faire, plutôt que de l'importé et payés au USA.

D'abord même si un peu plus développée FTL, et même si tu ne veux pas le voir, AFN ne produira qu'une infime fraction de ce dont auraient besoin les Français en AFN. Et envoyer les productions nord africaine vers la métropole ce sera forcément aux dépens des besoins dans le Maghreb.


Quant à la méthode pour reconstruire un pays on n'en aura rien appris dans une AFN où aucune reconstruction n'aura été à faire.

Sans compter que la méthode n'a rien de magique ni de très technique. Quand quelque chose est détruit tu commences par prendre deux briques et tu les lies par du ciment. À partir de là tu connais les bases. Et après la Grande Guerre on a déjà une expérience du truc.


Le problème ce n'a jamais été la méthode mais les moyens.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
solarien



Inscrit le: 13 Mai 2014
Messages: 2687
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Lun Mai 06, 2024 19:48    Sujet du message: Répondre en citant

Imberator a écrit:
D'abord même si un peu plus développée FTL, et même si tu ne veux pas le voir, AFN ne produira qu'une infime fraction de ce dont auraient besoin les Français en AFN. Et envoyer les productions nord africaine vers la métropole ce sera forcément aux dépens des besoins dans le Maghreb.

Je pense pas à la production, même si elle peux aider au relèvement du pays, par exemple, l'envoie de blé d'Algérie plutôt que des USA, mais au structure étatique mise en place en AFN/AOF pour mieux "exploiter" le territoire, et qui seront forcement mise en place en France pour la reconstruction.

Imberator a écrit:
Quant à la méthode pour reconstruire un pays on n'en aura rien appris dans une AFN où aucune reconstruction n'aura été à faire.

Tu as raison, mais d'un autre coté, en AFN, la France n'a pas du reconstruire le pays, elle a dus tout construire, c'est aussi une expérience importante.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 9110
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Lun Mai 06, 2024 21:10    Sujet du message: Répondre en citant

Désolé pour le retard.

le poireau a écrit:
Monomaker a écrit:
Heorl a écrit:
Faut voir : les combats dans le Sud-Ouest n'ont pas tant fait de dégâts en-dehors des environs de Carcassonne, le gros des dégâts sur le front Sud ont été en vallée du Rhône et logistique oblige les dommages en infrastructures auront pour la plupart déjà été réparés (les dommages industriels et en habitats c'est évidemment pas la même histoire).

De manière générale l'infrastructure est en bien meilleur état qu'OTL car remise en fonctionnement plus rapide et chaîne logistique alliée moins engorgée qu'OTL. C'est l'industrie qui est bien plus sinistrée et on tombe sur un kif-kif en termes de logements détruits.

Et OTL plusieurs régions avaient été bien ravagées hein : la Champagne et la Lorraine, par exemple, ont été bien saccagées par les combats, sans parler de l'Alsace, alors que FTL les affrontements sur place sont beaucoup plus courts et font beaucoup moins de dégâts.


Le constat que la France FTL est davantage détruite et ruinée qu'OTL est certes à relativiser mais globalement, il reste assez vrai si l'on regarde le territoire français dans son ensemble. Je ne vois que la Normandie comme région qui s'en sort vraiment mieux qu'OTL. Certaines autres régions s'en sortiront relativement mieux qu'OTL, certaines villes seront moins (voire beaucoup moins pour certaines) détruites par les bombardements mais il n'est pas dis que les français pourront avoir une influence sur tous les bombardements et qu'il n'y aura pas des ratés comme on le voit avec le Plan Transport FTL sur Lille.

Il n'y a pas que les environs de Carcassonne dans le Sud-Ouest, il y a l'Ariège, les Pyrénées-Orientales, les Corbières, la zone au nord de Béziers. Sinon sur le front Sud en dehors de la vallée du Rhône, il y a le Massif Central (Ardèche, Cévennes), les environs de Grenoble, de Lyon, le Vercors qui est encore plus ravagé qu'OTL.

La Champagne et la Lorraine seront tout aussi ravagée qu'OTL AMHA si ce n'est plus car les affrontements de 1944 FTL seront peut-être moins longs par contre il faut y rajouter les féroces combats pour la réduction du GA 2 lors de la Première Campagne de France.

La vallée de la Loire est probablement bien plus ravagé OTL avec les combats de 40, notamment Orléans qui a vu de très durs combats urbains en juin 1940, et il ne doit pas rester un pont debout sur le fleuve après la Campagne de France.

L'infrastructure sera meilleure dans les régions où passent les lignes logistiques: la vallée du Rhône, le littoral méditerranéen, la trouée de Carcassonne, l'île de France, la Normandie, quelques voies du Centre et de l'Ouest mais pas plus. Ce qui ne sert pas directement à la logistique des armées sera relégué au dernier plan. Je pense que niveau logement, ce sera pire aussi. La portion du territoire touché par les combats étant bien plus vaste, ce sera forcément pire.

En fait, ce qui est important, c'est que beaucoup de régions qui n'ont pas ou peu été touchées OTL, ont vu FTL des combats et des destructions plus ou moins fortes, ce qui donne un rapport de destructions sans commune mesure entre FTL et OTL. Le fait est que le sentiment de destruction sera bien plus présent dans tout le territoire comparé à OTL où certaines régions ont été relativement épargnées.


C'est très fortement à nuancer. Les combats sont certes intenses mais très localisés car ils se concentrent sur et autour de lignes de défense successives. Les affrontements fonctionnent par à-coups et entre deux lignes de défense les dévastations sont bien plus limitées. C'est particulièrement vrai lors des deux grands bonds successifs suivant Cobra et Overlord lorsque de vastes sections du territoire national sont libérées quasi sans combats (il ne faut pas croire que les armées allemandes qui retraitent à toute vitesse les Alliés sur leurs talons aient le temps et les moyens de procéder à des destructions systématiques ou à grande échelle).
Comme le font remarquer d'autres contributeurs les champs de bataille sont rarement urbains, il y a peu de combats prolongés pour prendre des villes, les destructions sont certes intenses mais souvent localisées et peu de villes ont subi le sort de Caen OTL. Les villes allemandes seront dans l'ensemble bien plus détruites que les villes françaises. Donc oui certaines régions sont largement épargnées, ce ne sont pas nécessairement les mêmes qu'OTL mais c'est bien le cas. Il n'est donc pas raisonnable de parler d'un niveau de destruction "sans commune mesure" ou que l'ensemble du territoire national soit concerné.
C'est pourquoi le constat "la France est ravagée et ruinée, plus qu'OTL" est simplificateur. C'est parfois vrai et parfois pas.
De même que parler de constat global revient parfois à comparer des choses de nature très différente.
Au moins est-il possible de dresser un tableau différencié a l'échelle européenne : disons que la France s'en sort mieux que les pays d'Europe de l'Est, mieux que les pays des Balkans et mieux que l'Allemagne, mais probablement moins bien que la Belgique et les Pays-Bas , voire que l'Italie.
Mais les ressources humaines, matérielles et surtout morales pour la reconstruction sont bien là. Quitte, comme l'a fait remarquer Heorl, à aller quelque peu se servir en nature en Allemagne occupee !

_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Heorl



Inscrit le: 19 Mar 2023
Messages: 422

MessagePosté le: Lun Mai 06, 2024 21:32    Sujet du message: Répondre en citant

Imberator a écrit:
Anaxagore a écrit:
Ce n'est pas faux, mais le chiffre OTL prend en compte l'endettement total de la France. En FTL, la France a évacué son trésor... or, OTL les Allemands ont obligé le gouvernement Pétain à payer d'énormes 'réparations de guerre'. Je ne me souviens pas de la somme que la France a payé, mais c'était énorme.
En FTL, cet argent sera sans doute dépensé mais à réarmer la France.

À l'armistice c'est 400 millions de francs/jour, un peu réduit ultérieurement et avec des prélèvement en nature qui doublent plus ou moins la note.

Si FTL la France Libre ne les paye pas les Allemands se payeront en proportion davantage sur le pays. Et la France Libre aura du mal à dépenser ces sommes à la place car elle ne pourra pas percevoir les impôts en France.

C'est bien de dépenser un argent qu'on a pas mais ce sera au prix d'une croissance conséquente de la dette. Et dilapider l'or national OK. Mais il n'est pas inépuisable surtout qu'en on a une guerre à financer pratiquement sans ressources fiscales. Ça revient à en manquer après guerre pour soutenir la monnaie nationale.


Nous oublions que nous regardons a posteriori. En FTL, les Allemands ne savent pas qu'ils auraient pu avoir un pays qui paie rubis sur l'ongle tout en ayant des destructions moindres. Ce qu'ils voient, c'est un pays qui a été fortement ravagé par quatre mois de combats intenses qui leur ont coûté cher et qui immobilise un grand nombre de soldats. La tentation est grande de se payer sur la bête et c'est évidemment ce qu'ils font sans aucune vergogne, dans les mêmes proportions qu'OTL à peu de choses près, le manque de collaboration étant remplacé par un plus grand nombre de soldats en garnison. Mais l'Allemagne ne pourra pas demander un kopeck surtout avec le franc Laval qui ne vaut rien. Elle va les réclamer, bien sûr, mais le NEF n'a absolument pas les moyens de récupérer cet argent, surtout avec l'absence d'une bonne partie de l'administration qui a traversé.

En fait, il y a fort à parier que FTL bien plus qu'OTL, des pans entiers de l'économie française deviennent "noirs" sans aucune supervision des pouvoirs publics et sans que l'occupant ne puisse tenir une véritable comptabilité. Bien sûr, le cheptel et les récoltes vont souffrir comme OTL, mais le paysan français sait très bien faire de la "phobie administrative" quand ça l'arrange, surtout avec des employés de mairie complaisants.

J'irais même jusqu'à dire que dans l'absolu il sera, en raison de ce flou économique, impossible de dire dans quel état au juste la France sort du conflit FTL : l'administration qui se remet en place devra faire face à des réclamations quant au pillage plus ou moins justifiées, et par esprit de vengeance et de rétribution, le pouvoir politique aura tendance à prendre pour argent comptant les déclarations de pertes par les différents acteurs. Ce qui donnera officiellement un résultat bien pire que celui OTL (l'administration ne s'étant pas effondrée OTL) mais impossible à quantifier véritablement.

Et évidemment, l'économie française saura rebondir après-guerre d'autant plus facilement que les combats en 44 auront été très concentrés en quelques endroits et d'autres complètement épargnés ou presque (la vallée de la Loire, la Bourgogne, l'Île de France, la Normandie, Picardie, Nord).
Même le Sud-Ouest n'aura au final pratiquement pas vu de combats : à peine trois-quatre jours sur la Dordogne et un gros affrontement sur Royan, quelques dommages à Limoges et c'est marre. On arrive même à une situation où dans une bonne partie de la France le gros des dégâts à eu lieu en 1940 et sont donc déjà plus ou moins résorbés (plutôt moins que plus).
_________________
"Un sub' qui s'ennuie, c'est un sub' qui fait des conneries"
Les douze maximes de l'adjudant-chef

"There's nothing more dangerous than a second lieutnant with a map"
US Army adage
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 5511
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Mar Mai 07, 2024 05:54    Sujet du message: Répondre en citant

solarien a écrit:
Imberator a écrit:
D'abord même si un peu plus développée FTL, et même si tu ne veux pas le voir, AFN ne produira qu'une infime fraction de ce dont auraient besoin les Français en AFN. Et envoyer les productions nord africaine vers la métropole ce sera forcément aux dépens des besoins dans le Maghreb.

Je pense pas à la production, même si elle peux aider au relèvement du pays, par exemple, l'envoie de blé d'Algérie plutôt que des USA, mais au structure étatique mise en place en AFN/AOF pour mieux "exploiter" le territoire, et qui seront forcement mise en place en France pour la reconstruction.

Mieux exploiter le bled si tu veux. Mais tu devrais regarder une carte. L'AFN ce n'est ni le midwest américain ni les terres noires d'Ukraine et de Russie méridionale. Même pas sûr que la région soit autosuffisante en matière alimentaire à l'époque. Alors pour remplacer le blé américain afin de nourrir 40 millions de métropolitains affamés faudra se lever tôt, très tôt même.


solarien a écrit:
Imberator a écrit:
Quant à la méthode pour reconstruire un pays on n'en aura rien appris dans une AFN où aucune reconstruction n'aura été à faire.

Tu as raison, mais d'un autre coté, en AFN, la France n'a pas du reconstruire le pays, elle a dus tout construire, c'est aussi une expérience importante.

Ah mais tu sais les Français ont aussi une bonne expérience de la construction chez eux. Ils peuvent mêmes te bâtir un complexe industriel en partant de rien en pleine cambrousse, des logements sociaux en quantité et implanter des chemins de fer en pleine montagne s'il le faut. Ils ont fait le job OTL après guerre sans avoir eu à repasser par les bancs de l'école. S'ils ont pu faire montre de leur savoir faire en AFN FTL c'est très bien, mais ça ne veut pas dire qu'ils aient eu besoin de leçons ni de plus d'expérience pour jouer à domicile.

Ton argument n'est pas idiot. Mais tu le surestimes vraiment beaucoup (C'est tout toi ça. Des idées jamais vraiment fausses mais une approche toujours trop optimiste AMHA.). Ça ne mérite pas de devenir une fixette.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
DMZ



Inscrit le: 03 Nov 2015
Messages: 2842
Localisation: France

MessagePosté le: Mar Mai 07, 2024 06:46    Sujet du message: Répondre en citant

Quelques chiffres en passant :
1936 Budget Guerre 10 Md FF
1939 Budget Guerre 40 Md FF 60% de la dépense publique (Allemagne 65%)
1939 Recettes Gouvernement général Algérie : 2 Md de FF
1940 Recettes Gouvernement général Algérie : 3,7 Md de FF

Les pistes évoquées à l'époque (toujours valables) pour le financement de la guerre :
- impôt
- emprunt
- émission de monnaie et son corolaire : inflation
- vente des bijoux de famille (or, actifs à l'étranger...)

France de Vichy :
« On reste impressionnés, dans le contexte des privations de la guerre et d’un effondrement de la production industrielle (baisse de 55 % entre juin 1940 et mai 1944), que le Trésor ait pu doubler la masse des impôts levés (122 MdF en 1943 contre 63 MdF en 1939). »

La tranche marginale supérieure de l'impôt sur le revenu était d'environ 90 % aux USA pendant la guerre. C'est une sacrée incitation à faire de même.

Donc en matière économique le gouvernement doit, à mon sens :
- financer par l'emprunt le développement industriel et agricole de l'AFN pour subvenir aux besoins de la population et des "déménagés" ;
- organiser le rationnement des biens et services ;
- trouver des marchés d'exportation (bois tropical, fer algérien, phosphate marocain...) pour équilibrer autant que faire se peut la balance commerciale ;
- produire localement le plus de biens d'équipement pour le même objectif (choisir les produits de masse faciles à fabriquer ou de très forte valeur ajoutée : véhicules, électronique...) ;
- augmenter fortement les impôts pour faire face à la charge de la dette ;
- utiliser l'inflation pour l'atténuer ;
- financer par les réserves ou l'or de la Banque de France les achats de matériel militaire aux USA en attendant le Lend Lease.

De telles mesures volontaristes devraient permettre de maintenir puis de développer le produit intérieur brut de l'AFN puis, dans une moindre mesure, de l'AOF - AEF. Les bénéfices attendus (et probablement obtenus) seront :
- production agricole et industrielle permettant de répondre à l'augmentation des besoins et compenser les pertes d'échange avec la métropole ;
- ressources budgétaires en hausse permettant de financer les dépenses courantes dans l'Empire ;
- limitation du déficit budgétaire et donc de la dette ;
- préparation de la reconstruction et du redémarrage industriel de la métropole...

Se souvenir que la production industrielle et, dans une moindre mesure, agricole en AFN s'est effondrée OTL du fait du manque d'investissements, de débouchés et des pillages indirects (matériel ferroviaire notamment)

On en revient à la question déjà longuement débattue de l'économie de l'Empire et principalement de l'Afrique française du Nord. Les éléments présentés me confortent dans l'idée que leur développement économique aurait été un élément central des discussions politiques au sein du gouvernement et au delà, et qu'un dirigisme économique aurait été mis en place.

À propos de l'or, il y a un petit problème qui s'est soulevé OTL : il était détenu pour le compte de l'État par la Banque de France, banque privée, qui refusa de le mettre à disposition d'aucune des deux parties (Vichy ou France libre). Il a donc sagement attendu jusqu'à la fin de la guerre et participa à la reconstruction.

FTL, l'or restera à la disposition du gouvernement légal et pourra continuer à payer les USA, retardant le Lend Lease.

Il est à noter qu'en juin 1940 la France disposait d'une réserve d'une quinzaine de milliards de dollars, suffisante pour couvrir sept mois d'approvisionnements militaires d'après Lucien Lamoureux, ancien ministre des finances de Paul Reynaud. Soit assez pour arriver au Lend Lease, d'autant qu'avec la fin des combats en France et la réduction drastique du format de l'armée, les besoins ont chuté même s'il faudra la ré-équiper.

Pour revenir sur le Lend Lease, il faut se souvenir que c'était considéré par les Américains comme un "impôt du sang" consistant à payer pour que d'autres se fasse tuer à la place des Boys pour défendre les démocraties et les intérêts des USA.

Tout ceci pour dire que je pense que les destructions auraient été plus importantes que OTL mais que la reconstruction du pays aurait été mieux préparée, mieux supportée par la plus importante base industrielle de l'Empire et donc plus rapide. Le plan Marsall aurait été mis en place de la même manière pour les mêmes raisons et aurait apporté les mêmes gains.

Dans un tout autre registre, je ne résiste pas à la tentation de solliciter un point Godwin pour la citation issue de l'article sur les finances de guerre de l'Allemagne concernant le revenu des ouvriers dont le salaire horaire est bloqué depuis 1929 : « Tu recevras plus à condition de travailler plus. »

Quelques lectures :

https://les-yeux-du-monde.fr/pays-indus/20138-la-france-de-la-fin-des-annees
https://www.finance-gestion.com/vox-fi/financer-leffort-de-guerre-allemand-sous-loccupation/
https://www.persee.fr/doc/polit_0032-342x_1940_num_5_1_5533
https://www.france-libre.net/lhistoire-financiere-de-la-france-libre/
https://enseigner.charles-de-gaulle.org/perenniser-la-france-libre-necessite-de-la-financer-avec-un-soutien-britannique-7-aout-1940/
https://www.persee.fr/doc/estat_1149-3720_1947_num_2_7_10108
https://www.persee.fr/doc/ingeo_0020-0093_1946_num_10_4_5187
https://www.orencash.fr/blog/histoire-de-lor-francais-lor-de-guerre-disparu/
https://www.revuedesdeuxmondes.fr/wp-content/uploads/2016/11/1257b27436f0ac90cb1b642e43ef79e1.pdf
_________________
« Vi offro fame, sete, marce forzate, battaglia e morte. » « Je vous offre la faim, la soif, la marche forcée, la bataille et la mort. » Giuseppe Garibaldi
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 9110
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mar Mai 07, 2024 06:54    Sujet du message: Répondre en citant

DMZ a écrit:
Pour revenir sur le Lend Lease, il faut se souvenir que c'était considéré par les Américains comme un "impôt du sang" consistant à payer pour que d'autres se fasse tuer à la place des Boys pour défendre les démocraties et les intérêts des USA.

Exactement ce qui se passe avec l'Ukraine aujourd'hui... et je referme la parenthèse immédiatement.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 5511
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Mar Mai 07, 2024 17:57    Sujet du message: Répondre en citant

DMZ a écrit:
À propos de l'or, il y a un petit problème qui s'est soulevé OTL : il était détenu pour le compte de l'État par la Banque de France, banque privée, qui refusa de le mettre à disposition d'aucune des deux parties (Vichy ou France libre). Il a donc sagement attendu jusqu'à la fin de la guerre et participa à la reconstruction.

FTL, l'or restera à la disposition du gouvernement légal et pourra continuer à payer les USA, retardant le Lend Lease.

Mais il ne pourra pas servir 2 fois. Soit il sert à financer la guerre soit il sert à reconstruire la France. Là où on l'utilisera il manquera d'autant ailleurs.


Et puis je ne suis pas spécialiste mais le fait qu'à la fin de la guerre OTL la France disposait encore de son or a dû jouer pour soutenir dans la mesure du possible au moins dans les premiers mois la valeur du Franc.

Si à la fin de la guerre FTL la France veut relancer son économie et financer sa reconstruction avec une monnaie d'autant moins soutenue par une forte réserve d'or pourrait induire quelques difficultés inédites OTL.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> L'après-guerre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com