Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Diplomatie (hors Balkans), Juin 44

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Diplomatie, Economie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 13596
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Jan 25, 2024 14:40    Sujet du message: Diplomatie (hors Balkans), Juin 44 Répondre en citant

Hé oui, il y a des gens sensés dans le monde, loin des Balkans.
Merci Tyler.



7 juin
Nations Unies
Un Conseil pour la Sécurité
Dumbarton Oaks (quartier de Georgetown, Washington D.C.)
– Depuis fin avril, les représentants des délégations des principaux Alliés ont discuté, échangé, proposé. En deux temps : d’abord, Américains, Britanniques et Français ont négocié avec les Soviétiques pendant un peu plus d’un mois. Puis, durant une dizaine de jours, les trois Occidentaux ont négocié avec les Chinois. Pas de réunion à cinq à ce stade : la faute à des relations diplomatiques plus que fraîches entre Staline et Tchang, en raison de l’affaire du Xinjiang et des questions mongoles (Mongolies Intérieure et Extérieure). Et, pour l’instant, l’URSS préfère ménager le Japon, archi-ennemi de la Chine – qui sait, les Allemands éliminés, Tokyo pourrait se tourner vers Moscou pour s’épargner une défaite trop humiliante.
La délégation britannique a d’abord été dirigée par Sir Alexander Cadogan, sous-secrétaire d’État aux Affaires Étrangères, puis, une fois l’essentiel réglé, par l’ambassadeur Halifax. Côté français, le tout nouvel ambassadeur, l’amiral Darlan, n’a pas connu l’honneur de diriger les débats, sinon en titre, étant chaperonné tout du long par des envoyés spéciaux de Léon Blum (qui a lui même fait le voyage en mai). Les Soviétiques étaient représentés par l’ambassadeur Gromyko et les Chinois par leur ambassadeur à Londres : Vi Kyuin Wellington Koo (1). Les hôtes de la conférence étaient quant à eux représentés par le numéro 2 du Secrétariat d’État, Edward R. Stettinius, Jr. Cordell Hull s’est contenté de participer aux cérémonies d’ouverture et de clôture de la conférence.
Aujourd’hui, enfin, les résultats sont présentés en grande pompe à la presse.
L’objectif de la négociation était d’élaborer et d’organiser le futur organisme qui remplacerait la Société des Nations pour régir les relations internationales après la guerre. Selon le projet adopté, ce remplaçant portera le nom d’Organisation des Nations Unies. L’ONU sera composée de quatre organes principaux : une Assemblée générale où tous les membres seront représentés, un Conseil de Sécurité composé de 11 membres, dont cinq permanents et six élus par l’Assemblée générale, un Conseil économique et social et une Cour Internationale de Justice. Le tout sera chapeauté par un Secrétariat Général.
Une des principales avancées de Dumberton Oaks est d’avoir convenu que les futurs États membres devraient avoir l’obligation de mettre des forces armées à la disposition du Conseil de Sécurité. L’une des principales faiblesses de la Société des Nations, ne pas disposer de force de maintien de la paix, semble ainsi effacée. Cette avancée contrebalance le fait que la question de la méthode de vote n’a pas été tranchée : les Occidentaux ne voulaient pas de la proposition soviétique que chacune des “républiques” la composant puisse avoir une voix !
La couverture médiatique de l’issue de cette conférence est sans doute l’une des premières à être aussi “globale”. En effet, dans les semaines qui vont suivre, le projet de Dumbarton Oaks va être diffusé et commenté à très grande échelle dans chacun des pays alliés afin de faire remonter aux Nation Unies les observations et critiques des autres gouvernements.


Note 1 - L’ambassadeur de Chine en poste aux Etats-Unis, Wei Tao-Ming, n’a pas été choisi pour cette mission, car Wellington Koo est beaucoup plus expérimenté. C’était (déjà !) lui qui représentait la Chine lors de la Conférence de Paris de 1919 ; il fut ensuite le premier représentant chinois à la Société des Nations, puis ambassadeur à Paris jusqu’au Grand Déménagement. En 1944, il n’a cependant que 56 ans.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Heorl



Inscrit le: 19 Mar 2023
Messages: 301

MessagePosté le: Jeu Jan 25, 2024 16:18    Sujet du message: Re: Diplomatie (hors Balkans), Juin 44 Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
Hé oui, il y a des gens sensés dans le monde, loin des Balkans.
Merci Tyler.



7 juin
Nations Unies
Un Conseil pour la Sécurité
Dumbarton Oaks (quartier de Georgetown, Washington D.C.)
– Depuis fin avril, les représentants des délégations des principaux Alliés ont discuté, échangé, proposé. En deux temps : d’abord, Américains, Britanniques et Français ont négocié avec les Soviétiques pendant un peu plus d’un mois. Puis, durant une dizaine de jours, les trois Occidentaux ont négocié avec les Chinois. Pas de réunion à cinq à ce stade : la faute à des relations diplomatiques plus que fraîches entre Staline et Tchang, en raison de l’affaire du Xinjiang et des questions mongoles (Mongolies Intérieure et Extérieure). Et, pour l’instant, l’URSS préfère ménager le Japon, archi-ennemi de la Chine – qui sait, les Allemands éliminés, Tokyo pourrait se tourner vers Moscou pour s’épargner une défaite trop humiliante.
La délégation britannique a d’abord été dirigée par Sir Alexander Cadogan, sous-secrétaire d’État aux Affaires Étrangères, puis, une fois l’essentiel réglé, par l’ambassadeur Halifax. Côté français, le tout nouvel ambassadeur, l’amiral Darlan, n’a pas connu l’honneur de diriger les débats, sinon en titre, étant chaperonné tout du long par des envoyés spéciaux de Léon Blum (qui a lui même fait le voyage en mai). Les Soviétiques étaient représentés par l’ambassadeur Gromyko et les Chinois par leur ambassadeur à Londres : Vi Kyuin Wellington Koo (1). Les hôtes de la conférence étaient quant à eux représentés par le numéro 2 du Secrétariat d’État, Edward R. Stettinius, Jr. Cordell Hull s’est contenté de participer aux cérémonies d’ouverture et de clôture de la conférence.
Aujourd’hui, enfin, les résultats sont présentés en grande pompe à la presse.
L’objectif de la négociation était d’élaborer et d’organiser le futur organisme qui remplacerait la Société des Nations pour régir les relations internationales après la guerre. Selon le projet adopté, ce remplaçant portera le nom d’Organisation des Nations Unies. L’ONU sera composée de quatre organes principaux : une Assemblée générale où tous les membres seront représentés, un Conseil de Sécurité composé de 11 membres, dont cinq permanents et six élus par l’Assemblée générale, un Conseil économique et social et une Cour Internationale de Justice. Le tout sera chapeauté par un Secrétariat Général.
Une des principales avancées de Dumberton Oaks est d’avoir convenu que les futurs États membres devraient avoir l’obligation de mettre des forces armées à la disposition du Conseil de Sécurité. L’une des principales faiblesses de la Société des Nations, ne pas disposer de force de maintien de la paix, semble ainsi effacée. Cette avancée contrebalance le fait que la question de la méthode de vote n’a pas été tranchée : les Occidentaux ne voulaient pas de la proposition soviétique que chacune des “républiques” la composant puisse avoir une voix !
La couverture médiatique de l’issue de cette conférence est sans doute l’une des premières à être aussi “globale”. En effet, dans les semaines qui vont suivre, le projet de Dumbarton Oaks va être diffusé et commenté à très grande échelle dans chacun des pays alliés afin de faire remonter aux Nation Unies les observations et critiques des autres gouvernements.


Note 1 - L’ambassadeur de Chine en poste aux Etats-Unis, Wei Tao-Ming, n’a pas été choisi pour cette mission, car Wellington Koo est beaucoup plus expérimenté. C’était (déjà !) lui qui représentait la Chine lors de la Conférence de Paris de 1919 ; il fut ensuite le premier représentant chinois à la Société des Nations, puis ambassadeur à Paris jusqu’au Grand Déménagement. En 1944, il n’a cependant que 56 ans.


OTL la réponse des Etats-Unis à la proposition soviétique des "républiques" avait été assez cocasse : ils avaient répliqué qu'en tel cas Staline ne verrait sûrement aucun problème si chacun des 48 Etats américains avait également voix au chapitre. Curieusement, les Soviétiques sont très vite revenus sur leur proposition...
_________________
"Un sub' qui s'ennuie, c'est un sub' qui fait des conneries"
Les douze maximes de l'adjudant-chef

"There's nothing more dangerous than a second lieutnant with a map"
US Army adage
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hendryk



Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 3149
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Jan 25, 2024 16:20    Sujet du message: Re: Diplomatie (hors Balkans), Juin 44 Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
Gromyko

Dont la forte carrure et le tempérament glacial lui valaient le surnom d'Eskimo géant.

Casus Frankie a écrit:
Vi Kyuin Wellington Koo

Mieux vaut dire Wellington Koo tout court, ou alors préciser entre parenthèses que son nom chinois est Gu Weijun. "Vi Kyuin" est une translitération obsolète de son prénom.
_________________
With Iron and Fire disponible en livre!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 8753
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Jeu Jan 25, 2024 16:32    Sujet du message: Re: Diplomatie (hors Balkans), Juin 44 Répondre en citant

Heorl a écrit:
OTL la réponse des Etats-Unis à la proposition soviétique des "républiques" avait été assez cocasse : ils avaient répliqué qu'en tel cas Staline ne verrait sûrement aucun problème si chacun des 48 Etats américains avait également voix au chapitre. Curieusement, les Soviétiques sont très vite revenus sur leur proposition...

Ceci mérite d'être inclus dans le texte, du coup.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 9857

MessagePosté le: Ven Jan 26, 2024 09:45    Sujet du message: Re: Diplomatie (hors Balkans), Juin 44 Répondre en citant

Hendryk a écrit:
Casus Frankie a écrit:
Gromyko

Dont la forte carrure et le tempérament glacial lui valaient le surnom d'Eskimo géant.



Mon père (qui est assez âgé pour avoir connu l'époque où il dirigeait l'URSS) le surnommait Grosmicro. Parce qu'il criait littéralement dans ses interventions à la télé.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 9039

MessagePosté le: Ven Jan 26, 2024 14:05    Sujet du message: Re: Diplomatie (hors Balkans), Juin 44 Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
Hendryk a écrit:
Casus Frankie a écrit:
Gromyko

Dont la forte carrure et le tempérament glacial lui valaient le surnom d'Eskimo géant.



Mon père (qui est assez âgé pour avoir connu l'époque où il dirigeait l'URSS) le surnommait Grosmicro. Parce qu'il criait littéralement dans ses interventions à la télé.


Ha ha excellent ! Gros Mickey aussi, ç'aurait été pas mal.
Ma mère quand à elle avait surnommé Andropov andropause. Et c'est vrai que ça lui allait comme un gant, vu qu'il était aussi mort que vif à tout les étages, y compris celui là (Casus vous expliquera de quelle maladie on parle, enfin c'est un terme désuet aujourd'hui, me semble t'il. ).
_________________
Sergueï Lavrov: "l'Ukraine subira le sort de l'Afghanistan" - Moi: ah ouais, comme en 1988.
...
"C'est un asile de fous; pas un asile de cons. Faudrait construire des asiles de cons mais - vous imaginez un peu la taille des bâtiments..."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Heorl



Inscrit le: 19 Mar 2023
Messages: 301

MessagePosté le: Ven Jan 26, 2024 14:22    Sujet du message: Re: Diplomatie (hors Balkans), Juin 44 Répondre en citant

Archibald a écrit:
Anaxagore a écrit:
Hendryk a écrit:
Casus Frankie a écrit:
Gromyko

Dont la forte carrure et le tempérament glacial lui valaient le surnom d'Eskimo géant.



Mon père (qui est assez âgé pour avoir connu l'époque où il dirigeait l'URSS) le surnommait Grosmicro. Parce qu'il criait littéralement dans ses interventions à la télé.


Ha ha excellent ! Gros Mickey aussi, ç'aurait été pas mal.
Ma mère quand à elle avait surnommé Andropov andropause. Et c'est vrai que ça lui allait comme un gant, vu qu'il était aussi mort que vif à tout les étages, y compris celui là (Casus vous expliquera de quelle maladie on parle, enfin c'est un terme désuet aujourd'hui, me semble t'il. ).


Désuet, non, le processus est simplement plus progressif que chez la femme qui se prend un grand coup dans les dents.
https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9ficit_androg%C3%A9nique_li%C3%A9_%C3%A0_l%27%C3%A2ge
_________________
"Un sub' qui s'ennuie, c'est un sub' qui fait des conneries"
Les douze maximes de l'adjudant-chef

"There's nothing more dangerous than a second lieutnant with a map"
US Army adage
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tyler



Inscrit le: 11 Oct 2008
Messages: 824

MessagePosté le: Ven Jan 26, 2024 18:28    Sujet du message: Répondre en citant

L'anecdote des républiques soviétiques et états américains peut bien être recasée lorsque l'on parlera de la conférence de San Francsico FTL.
Sinon, dans cette rubrique, ne devrait-on pas voir les quelques épisodes espagnols parlant notamment de la réunion des Cortès à Mexico ?
Les épisodes en question sont consultables page 40 du topic "L'Espagne".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 13596
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Jan 26, 2024 19:10    Sujet du message: Répondre en citant

Les épisodes espagnols auxquels tu fais allusion,Tyler, sont aux 14, 15, 17 juin. Je n'allais pas les laisser tomber !!
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VincentLP92



Inscrit le: 18 Aoû 2015
Messages: 9
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Jeu Fév 01, 2024 21:58    Sujet du message: Re: Diplomatie (hors Balkans), Juin 44 Répondre en citant

Heorl a écrit:

OTL la réponse des Etats-Unis à la proposition soviétique des "républiques" avait été assez cocasse : ils avaient répliqué qu'en tel cas Staline ne verrait sûrement aucun problème si chacun des 48 Etats américains avait également voix au chapitre. Curieusement, les Soviétiques sont très vite revenus sur leur proposition...


Il me semble qu'OTL l'URSS a obtenu une petite compensation tout de même par l'octroi d'un siège de membre fondateur de l'ONU pour les 2 principales RSS : l'Ukraine et la Biélorussie.
Pas de raison que cela change FTL je pense.

PS : comme je poste très rarement, j'en profite pour redire mon admiration aux rédacteurs et le plaisir à lire leur prose. En particulier pour les Balkans, zone qui se distingue le plus de la 2GM OTL. Au point de soujaiter que les allemands s'en sortent mieux pour pouvoir lire la FTL plus longtemps.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Diplomatie, Economie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com