Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Europe du Nord, Avril 1944
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Europe du Nord
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
John92



Inscrit le: 27 Nov 2021
Messages: 557
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Mar Mar 29, 2022 05:18    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:

"Chez l’un deux, il rencontre une amie de celui-ci" = je corrige = L'un d'eux lui présente une de ses amies.
C'est plus clair ?

Oui et amha plus élégant.
_________________
Ne pas confondre facilité et simplicité
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bob Zoran



Inscrit le: 19 Nov 2017
Messages: 220

MessagePosté le: Jeu Mar 31, 2022 22:30    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
19 avril
King’s Eggs
Jour et nuit

Tours (Indre et Loire)


Citation:
24 avril
King’s Eggs
Continuité
France occupée – Les deux gares de Mulhouse-nord et Mulhouse-Napoléon sont la cible des B-24 du 2nd Bomber Wing de la 9th AF, avec la gare de triage de Thionville et celle de Belfort. Pas de perte recensée mais peu de dégâts utiles.
Celles d’Amiens-Longueau et Blainville (Calvados) voient arriver les “légers” de l’AEAF, qui se montrent un peu plus efficaces, car volant plus bas.


La gare de Blainville dans le Calvados n'existe pas, il y a bien quelques installations ferroviaires pour la desserte fret du port de Caen sur le canal maritime. En revanche il y a bien une gare de triage très importante à l'époque à Blainville... mais le Blanville de Meurthe et Moselle à l'est de Nancy. Gare dite de Blainville Damelevière sur la ligne Paris - Nancy - Strasbourg.

Pour rester en Normandie, les noeuds ferroviaires de Mézidon ou de Serquigny sont de bonnes cibles pour bloquer le trafic allemand du sud vers le Nord-Ouest. (en prévision d'une certaine opération navale et d'une certaine opération terrestre...

Whistle Whistle )

D'ailleurs il me semble que justement ces deux localités n'ont pas été mentionnés dans la chrono.

Citation:
16 Avril
Trouville – Deuxième cible de la nuit, le petit port au sud du Havre voit défiler quatre-vingts Halifax du 4th Bomber Group de la RAF précédés de neuf Mosquito pathfinders du Squadron 105 en guise de touristes sur les planches de Trouville-Deauville. Ici aussi, la gare de triage est visée, mais cette fois, elle est bien touchée, le vent étant plus calme dans ce secteur de la Normandie.

Le terme de "gare de triage" pour Trouville est peut-être un peu surdimensionné, Very Happy tout au plus un faisceau de stationnement en plus des voies à quai.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 12633
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Mai 24, 2022 19:03    Sujet du message: Répondre en citant

Petit supplément dû à Capu Rossu !
C'est court, je ne peux pas faire mieux durant encore 3 semaines
Sad


25 avril
Guerre sur mer
Embuscade
Portsmouth, 20h00
– Le destroyer d’escorte français Le Farouche appareille pour sa première mission de guerre (2). En compagnie de la frégate HMS Rowley (K560), en fait un autre destroyer d’escorte de la classe Captain, il va croiser au large de Cherbourg pour intercepter une éventuelle sortie des vedettes de la 5e Schnellbooteflottille.
Manche, 23h00 – Alors qu’ils se trouvent à 40 nautiques dans le 25° de Cherbourg, les radars des deux bâtiments alliés repèrent plusieurs échos se dirigeant vers la côte anglaise. Un groupe de cinq S-boots fait route vers la pointe est de l’île de Wight dans l’espoir d’y croiser quelques cargos entrant ou sortant de Southampton et de glaner quelques succès avant de se replier vers le port français avant le jour pour échapper aux omniprésents avions alliés.
Les deux escorteurs viennent en route parallèle aux navires allemands sans avoir été repérés et arrosent soudain les vedettes, chacun avec trois pièces simples de 76,2 mm, deux Bofors doubles de 40 mm et cinq Œrlikon doubles de 20 mm à la bordée. Cette avalanche d’obus surprend les Allemands qui tentent de riposter avec leurs 20 mm mais sont rapidement mis hors de combat. Le Rowley s’adjuge les S-136 et S-143 tandis que Le Farouche envoie par le fond les S-141 et S-147 – la S-138 parvient à se perdre dans la nuit, mais avec des morts et des blessés à bord.
Les deux destroyers s’emploient à repêcher la trentaine de survivants des équipages allemands. Il n’y en a aucun de l’équipage de la S-141, perdue avec ses dix-huit marins. Elle était commandée par l’Oberleutnant zur See Klaus Dönitz, fils aîné du Grand Amiral (3).


Notes
2- Les destroyers d’escorte français La Bayonnaise, La Cordelière et Le Farouche sont arrivés à Portsmouth le 14 avril en provenance de la côte Est des Etats-Unis, où la Marine Nationale les avait pris en charge.
3- Le cadet, Peter Dönitz, avait été porté disparu lorsque le U-954, grenadé par la frégate HMS Jed et le sloop HMS Sennen avait été perdu corps et biens dans le sud-est du Groenland le 19 mai 1943.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 7577
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mar Mai 24, 2022 20:34    Sujet du message: Répondre en citant

Comme je te l'écrivais, on a écrit "Gross Admiral" (mais sans doute à la française aussi).
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 12633
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Oct 25, 2022 10:37    Sujet du message: Répondre en citant

Un petit supplément pour boucher combler un manque. Merci ETIENNE !


20 avril
Les états d’âme de la Luftwaffe
Les soucis de l’Inspecteur Général
Berlin
– Dans son bureau du RLM, Adolf Galland, Inspecteur Général à la Chasse, est plongé dans l’étude d’une multitude de papiers : rapports et états des unités de la Luftwaffe sur le Front Ouest, non seulement de chasse (son domaine), mais aussi de bombardement, d’assaut et de reconnaissance.
L’As se redresse, se carre dans le profond fauteuil de cuir, craque une allumette pour rallumer ce qui reste de son cigare et soupire en grimaçant… Ça, un cigare ? Un pauvre ersatz des somptueux cubains d’avant-guerre dont il garde la mémoire, un conglomérat de tabacs européens mal façonnés… Quand les liaisons avec le Brésil étaient encore correctes, on parvenait à obtenir quelques barreaux du Honduras, du Nicaragua ou du Venezuela à défaut de Cuba – enfin, quand les marins arrivaient à passer.
Soupir derechef, en écrasant le mégot dans le grand cendrier de cristal et en contemplant la paperasse étalée sur le bureau d’ébène. En Allemagne, son « gros coup », qu’il appelle de tous ses vœux et qu’il construit patiemment pour briser un raid des bombardiers lourds américains, se heurte à l’opposition de Göring, qui ne cesse de lui mettre des bâtons dans les roues.
Et voilà que le ReichsMarschall lui demande d’organiser une attaque des bases alliées dans le sud de la France ! Ce coup-là risque bien de n’être qu’un pauvre coup d’épée dans l’eau, et encore ! Une épée bien rouillée, au tranchant écorné, une vieille dague plus qu’Excalibur.
De la Luftflotte 5 (qui couvre le secteur sud de la France), il ne reste guère que…
– Seulement quatre Gruppen de chasse de jour (des JG 2 et JG 27), éprouvés mais amoindris. Trop de jeunes pilotes peu expérimentés, des machines trop souvent fatiguées. Et impossible de dégarnir le nord, les JG 26 et JG 1 sont au taquet avec les raids anglo-américains.
– Un seul Gruppe de chasse de nuit (I/NJG 2) et un de reconnaissance (IV/ZG 26), sur Bf 110 F/G.
– Huit Gruppen de bombardement :
- I-II/KG 30 : Ju 188 A/E
- I-II/KG 54 : Ju 188 A/E
- I-II-III/KG 76 : Ju 188 A/E et Me 410 A (version Schnellbomber).
- III/KG 100 : Do 217 M (version de bombardement à long rayon d’action)
La plupart des bombardiers de la Luftflotte 3 sont réservés à l’attaque anti-navires, pour le jour où… La LF 3 ne pourrait pas envoyer grand-chose pour assister les KG 30, 54 et 76 :
- I-II-III-IV/KG 2 : Do 217, Ju 188 et Me 410 – ces quatre Gruppen sont très diminués, en appareils comme en personnels.
- I-II/KG 1 : He 111 H – ces deux Gruppen sont très affaiblis, d’ici peu, leurs personnels devraient être versés dans la chasse…
Ah, bien sûr, il y a aussi cinq Gruppen d’assaut, tous sur Fw 190 F/G : au sud, les I-II/SG 5 et I-II/SG 10, et au nord, le III/SG 10. Mais même en les ajoutant aux bombardiers…
Son esprit divague… Il songe à l’affaire de ce repas pendant lequel certains de ses pilotes se sont opposés au gros Hermann… Ça va lui retomber sur le nez, c’est sûr.
Dernier soupir. Le pilote se lève, prend un nouveau cigare dans la cave d’acajou, l’allume, décroche son manteau de cuir et l’enfile prestement, pose sa casquette de travers sur la tête, et sort. Autant aller faire un bon déjeuner en ville…
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
John92



Inscrit le: 27 Nov 2021
Messages: 557
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Mar Oct 25, 2022 11:22    Sujet du message: Répondre en citant


Une épée bien rouillée, au tranchant écorné (émoussé ? c’est la pointe qui serait écornée, non ? ), une vieille dague plus qu’Excalibur.

_________________
Ne pas confondre facilité et simplicité
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 12633
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Oct 25, 2022 11:33    Sujet du message: Répondre en citant

Exact, bien sûr.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 7063
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Mar Oct 25, 2022 16:33    Sujet du message: Répondre en citant

Oui Galland. En voilà un autre qui s'en est bien tiré ...
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 7577
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mar Oct 25, 2022 20:11    Sujet du message: Répondre en citant

À mon avis, quelques U-boot peuvent encore accoster dans une crique perdue du Brésil et charger des marchandises rares en Europe... au profit des dignitaires du Reich bien sûr.

Une simplification ?
Citation:
La LF 3 ne pourrait pas envoyer grand-chose pour assister les groupes précédemment cités :


On peut éventuellement mentionner son collègue au bombardement ?
https://en.wikipedia.org/wiki/Inspector_of_Bombers
Walter Marienfeld
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 12633
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Oct 25, 2022 20:18    Sujet du message: Répondre en citant

(…)
– Huit Gruppen de bombardement (ils relèvent de l’Inspecteur au Bombardement, Walter Marienfeld, mais c’est à lui, Galland, que Göring a confié l’affaire…) :
- I-II/KG 30 : Ju 188 A/E
- I-II/KG 54 : Ju 188 A/E
- I-II-III/KG 76 : Ju 188 A/E et Me 410 A (version Schnellbomber).
- III/KG 100 : Do 217 M (version de bombardement à long rayon d’action)
Quant à la Luftflotte 3, la plupart de ses bombardiers sont réservés à l’attaque anti-navires, pour le jour où… Du coup, elle ne pourrait pas envoyer grand-chose pour assister les KampfGeschwader de la LF 5 : (……)

Comme ça ?
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 7577
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mar Oct 25, 2022 20:52    Sujet du message: Répondre en citant

OK
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Europe du Nord Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com