Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

uchronie choc pétrolier 1973

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Autres uchronies
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
gaullien



Inscrit le: 13 Avr 2010
Messages: 830
Localisation: l'Arbresle

MessagePosté le: Jeu Juil 22, 2021 12:35    Sujet du message: uchronie choc pétrolier 1973 Répondre en citant

J'ai eut l'idée de cette uchronie avec un passage du livre Mohammad Réza Pahlavi Yves BOMATIHouchang NAHAVANDIjanv

“une légère augmentation du brut aurait eu l’aval, voire le soutien des Etats-Unis. D’une part, elle aurait permis aux pays producteurs d’accroître nettement leur pouvoir d’achat et d’accélérer leur programme de développement, ce que Washington juge nécessaire dans un climat de guerre froide. D’autre part, elle aurait stimulé les achats d’armes, surtout des pays riverains du golfe Persique, principalement aux Etats-Unis. Enfin et surtout, elle aurait porté un coup sévère aux économies européenne et japonaise et favorisé du même coup les exportations et la prospérité économique américaines.”

“Le problème est qu’avec l’accord du roi Fayçal d’Arabie, Mohammad Réza Pahlavi et l’Opep vont aller beaucoup plus loin que ce que les intérêts américains auraient admis et supporté. Comme le rapporte un document du Sénat français, le prix du baril connaît « une multiplication par quatre de son cours en cinq mois (17 octobre 1973-18 mars 1974), qui passe de 2,59 dollars courants par baril à 11,65 dollars courants par baril. Par la suite, le 7 janvier 1975, les pays de l’Opep s’entendent pour augmenter le prix du pétrole brut de 10 % »”

quand pensez-vous ? et si L'augmentation du prix du pétrole avait été "juste" une légère augmentation du brut ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
solarien



Inscrit le: 13 Mai 2014
Messages: 1959
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Jeu Juil 22, 2021 12:45    Sujet du message: Répondre en citant

Ben déjà, il faudrait définir cette légère augmentation ? hausse de 10%, doublement du prix ou plus ??

Parce que cela n'aurait pas eu le même impact sur la prospérité économique européenne et japonaise, au contraire, il aurait même pus la stimuler en les forçant a développer d'autre secteur, sans pour autant détruire leur économie et provoquer une crise économique grave.

On m'a toujours dis que c'est pas la hausse de 1974 mais celle de 1978 qui a vraiment "détruit" la croissance économique européenne.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Colonel Gaunt



Inscrit le: 26 Mai 2015
Messages: 1253
Localisation: Val de Marne

MessagePosté le: Jeu Juil 22, 2021 15:59    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai toujours lu que les Etats-Unis ne voulaient pas d'une petite hausse, mais en réalité plus forte (quoique répartie sur plusieurs années), à l'initiative de Kissinger.
Car ils voulaient rendre attractif le développement du Off-Shore, alors que leurs exploitations continentales avaient atteint leurs pics de production.

Et puis il ne faut oublier Kippour...
_________________
Les guerres de religion consistent à se battre pour savoir qui a le meilleur ami imaginaire
Citation vue sur le net
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gaullien



Inscrit le: 13 Avr 2010
Messages: 830
Localisation: l'Arbresle

MessagePosté le: Dim Juil 25, 2021 14:27    Sujet du message: Répondre en citant

solarien a écrit:
Ben déjà, il faudrait définir cette légère augmentation ? hausse de 10%, doublement du prix ou plus ??

Parce que cela n'aurait pas eu le même impact sur la prospérité économique européenne et japonaise, au contraire, il aurait même pus la stimuler en les forçant a développer d'autre secteur, sans pour autant détruire leur économie et provoquer une crise économique grave.


deux question
- jusqu'a combien le prix du pétrole aurait put augmenter sans nuire au économie européenne et japonaise
- quel secteur ils aurait put développer ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
solarien



Inscrit le: 13 Mai 2014
Messages: 1959
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Dim Juil 25, 2021 15:26    Sujet du message: Répondre en citant

Le prix du pétrole était assez bas, donc une hausse de 5 à 10% ne ferait pas trop de mal, cela peut même paraitre bizarre mais une hausse de 50% ne serait pas aussi mortel pour l'économie mondiale.

Si on part des 2,59 dollars dont parle gaullien, une hausse de 50% le met à 3,83$ le baril, c'est certes un cout pour tout le monde mais pas mortel, après tout l'inflation a cette époque est déjà très importante mais les salaires montent aussi fortement, l'impact sur le portefeuille des français va durer juste quelque mois, le temps que les salaires augmentent.

Les secteurs qui se sont développer OTL, le nucléaire civile, le gaz pour le chauffage, les trains électriques, amélioration des moteurs pour les rendre plus efficace et moins consommateurs, le forage maritime, les énergies renouvelable.

En fait, cette crise du pétrole aurait pus être notre crise Covid actuel, ou l'Europe se rend compte qu'elle est totalement dépendante d'un pays ou d'une région pour un pan entier de son économie et qu'elle doit trouver d'autre solution ou produire localement.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3985
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Dim Juil 25, 2021 15:39    Sujet du message: Répondre en citant

solarien a écrit:
En fait, cette crise du pétrole aurait pus être notre crise Covid actuel, ou l'Europe se rend compte qu'elle est totalement dépendante d'un pays ou d'une région pour un pan entier de son économie et qu'elle doit trouver d'autre solution ou produire localement.

Mais c'est précisément ce qui s'est passé. Les pays riches à cette occasion ont bien compris qu'ils étaient totalement dépendants des hydrocarbures du golfe persique pour leur survie.

D'où diversification maximale des approvisionnements avec effort accru de prospection ailleurs (en Afrique et en Amérique Latine surtout) et exploitation des gisements off shore jusque là non-rentables (en mer du nord, dans les golfes du Mexique et de Guinée).
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
DMZ



Inscrit le: 03 Nov 2015
Messages: 1754
Localisation: France

MessagePosté le: Dim Juil 25, 2021 17:19    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a plusieurs phases dans le "choc pétrolier" de 1973. Je ne peux que vous inviter à consulter à ce sujet (et pour tout ce qui touche à l'histoire du pétrole) : Matthieu Auzanneau, "Or noir - La Grande histoire du pétrole", Paris, La Découverte, 2015, ISBN 978-2-7071-6701-9, chapitre 19 : "L'OPEP, bouc émissaire d'un choc pétrolier de 1973 made in USA ?"

L'affaire débute en 1970 avec le pic de production américaine. Les prix commencent à monter. Parallèlement, les pays du Golfe cherchent à reprendre le contrôle de leur ressources à partir de 1972 en menaçant de nationaliser les compagnies pétrolières américaines, nationalisation débutée en 1971 par l'Algérie après une prise de participation de l'Irak de 20 % dans l'Iraq Petroleum Company en 1970 puis nationalisation en 1972. Elle aboutira à une prise de participation des pays du Golfe (Arabie Saoudite, Koweït, Quatar, Abu Dhabi) de 20 % puis 51 %.

En septembre 1972, juste avant la Guerre du Kippour, les pays de l'OPEP imposent 5,12 $ le baril alors qu'il se négocie déjà à 5,20 $ aux USA ; il était passé à 2,15 en février 1971 après une décennie à 1,80 $.

C'est pendant la guerre du Kippour que les pays arabes vont mettre en place un embargo à destination des USA qui ne sera que partiellement respecté et nuira surtout aux Européens. Le baril passera alors les 10 $.

Mais, après la guerre, l'Iran fait ensuite de la surenchère et les prix sont fixés à 11,65 $ en décembre alors qu'un contrat aux enchères vient de partir à 17,34 $ le baril à Téhéran !

Le cheikh Yamani, ancien ministre du pétrole de l'Arabie Saoudite de l'époque, déclarera en 2001 : " Je suis à 100 % convaincu que les Américains étaient derrière l'augmentation du prix du pétrole ". Probablement Henry Kissinger en tête.

Pourquoi ? En faisant simple, pour rentabiliser les investissements nécessaires à la recherche et l'exploitation des pétroles "non-conventionnels" (offshore et huiles de schistes) dont les USA ont des réserves importantes.

En conclusion, l'augmentation était inéluctable car elle correspondait à une raréfaction de la ressource et les économies européenne et japonaise ne pouvaient qu'en subir les contrecoups. Il est alors un peu vain de se demander à quel niveau de prix c'était tenable pour elles.

À noter que les pétroles et gaz de roche mère se sont révélés plus importantes qu'escompté et que nous vivons une relative abondance qui maintient un prix "acceptable" mais que des Cassandre tiennent depuis une décennie le même discours que Marion King Hubbert en 1956 et d'autres à sa suite : "ça ne durera pas et les prix vont s'envoler". Je vous avoue que c'est ma conviction et que je pense que nous n'en avons que pour une ou deux décennies au maximum avant d'avoir de vrais problèmes et autrement plus graves que les précédents.

Nota : les pays riches étaient déjà bien conscient de leur dépendance au pétrole (Clemenceau en 1918 déjà et d'autres avant lui). Le dépeçage du Moyen-orient après la Première guerre mondiale n'a pas d'autre raison. Le retard à l'indépendance de l'Algérie qui aurait pu survenir près d'un an plus tôt non plus. Sans compter Pearl Harbor... Et les recherches d'autres réserves (en Afrique en particulier depuis les années 1950 ou en Amérique latine avant ça) n'avait pas attendu 1973.
_________________
"Vi offro fame, sete, marce forzate, battaglia e morte." "Je vous offre la faim, la soif, la marche forcée, la bataille et la mort." Giuseppe Garibaldi
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Autres uchronies Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com