Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Avant-première 1er janvier 1945
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1945 - Asie-Pacifique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3721
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Mer Nov 10, 2021 18:24    Sujet du message: Répondre en citant

ceci est un trailer une bande annonce, pour féter la rédaction du 1er jour de 1945. si vous ne voulez pas être spoilé, passez votre chemin.
ce n'est pas encore une version définitive, ce n'est pas encore validé, et il vous manque beaucoup d'épisodes pour faire le lien.
il y a dedans des morceaux capurossu pour le coloriage

1er Janvier
Campagne des Indes Orientales
Opération Meridien II
Détroit de Malacca –
de mémoire de pécheur, on n’avait jamais vu ça. Toute la journée, ce sont presque trois cents navires qui embouquent la passe en étant survolés dans tous les sens des centaines d’appareils. Le franchissement est protégé sur son flanc sud par la centaine de Spitfire maintenant basée à et autour de Singapour qui mènent une mission Circus jusque dans les cieux de Jambi et Palembang pour défier les Tojo du 87e Sentai. La CAP est assurée elle aussi également par des chasseurs Supermarine, ou du moins leur version navale, appuyés par deux douzaines de Firefly, tandis que les Corsair, Tarpon, et Hellcat de la Royal Navy mènent un raid massif contre la base fortifiée de Belitung. Enfin, la protection des arrières ne fait pas défaut non plus puisque ce sont les Corsaire de la Marine Nationale et les Hellcat des TF 61 et Force Z (ainsi que les Spitfire du Sqn 322) qui s’en prennent aux rares survivant du 24e Sentai au-dessus de la ligne de front et le long de la côte sud de Sumatra. Au final cette traversée se déroulera plutôt bien en dépit d’un incident ayant fait craindre le pire ; le Richelieu heurtant une mine magnétique non repérée (peut être larguée la nuit précédente par un bombardier du 761e Kokutai basé à Bornéo) sans autres dommages que quelques tuyauteries rompues dans une soute à vin.
" Une voie de « vin » !
La TF 100 navigue, cap au 125°, dans le détroit de Malacca pour rejoindre le détroit de Singapour et rallier l’Indochine. Elle fait route en formation en trois colonnes. La colonne centrale est constituée par les « grosses bêtes » de l’Escadre. En tête, l’Algérie qui remplit les fonctions de guide de navigation, suivi par les Richelieu, Jean Bart et Primauguet dans cet ordre. Sur son flanc bâbord, on peut voir les Lynx, Tigre, Montcalm et Panthère tandis que les Kersaint, Tartu, Vauquelin et le Hardi forment la ligne tribord. Le croiseur antiaérien opère au plus près du Jean Bart pour couvrir au mieux le porte-avions contre une attaque aérienne, certes jugée par tous improbable, mais l’amiral Bourragé n’a pas vouloir prendre le moindre risque car dans ces eaux resserrées le Jean Bart ne pourrait manœuvrer pour prendre la route avia. Manœuvre rendue encore plus interdite car, même si depuis plusieurs semaines, les dragueurs britanniques briquent sans cesse les eaux du détroit, seul un chenal de deux milles de largeur centré sur le milieu de celui-ci est considéré comme sûr.
Contre les mines, les deux parades classiques des flottes alliées ont été mises en œuvre par la TF 100 : paravanes contre les mines à orins et circuits de démagnétisation (ou de degaussing pour les anglophones) contre d’éventuelles mines magnétiques .
A bord du Tigre, le CV Estienne est dans son bureau en train de traiter la paperasse, qui même en temps de guerre a tendance à s’inviter de façon trop envahissante dans l’univers des commandants, perçoit une sourde détonation. Il se précipite sur la passerelle où l’officier de quart l’informe que le Richelieu vient de toucher une mine par tribord-avant à hauteur du brise-lames. Pendant une dizaine de minute, le navire de ligne continue, imperturbable, de suivre l’Algérie sans que sa puissante silhouette ne semble souffrir de l’explosion.
N’y tenant plus le commandant Estienne fait interroger par projecteur Scott le Richelieu. La réponse, transmise par le même moyen, jette la stupéfaction sur la passerelle du destroyer : « Pas d’autre dégât qu’une voie de vin » !
Imaginant sans peine la stupéfaction de son homologue, le CV Merveilleux du Vignaux, avec un ton amusé, donne à l’escadre un bref compte-rendu par la radio-téléphonie : « Avons fait détonner une mine magnétique à environ dix-sept mètres par le travers tribord à hauteur de la cale à vin, située à l’aplomb du brise-lames. La coque n’a subi aucun dommage mais les tubes de vidange de plusieurs cuves à vin se sont rompus et le vin s’est écoulé dans le compartiment déclenchant les avertisseurs de voie d’eau. Donc, nous avons bien été victime d’une voie de vin » ! Si les officiers de l’Escadre ont été soulagés devant le caractère « comique » de cette avarie, bon nombre de Jean Gouin ont, eux, été dévastés à l’annonce de la perte de plusieurs hectolitres de Gwin Ruz ! L’historiographie officieuse de la Marine Nationale remontera toutefois que jamais une telle fuite de liquide à bord d’un de ses navires n’aura été aussi bien asséchée, et rapidement, sans l’aide des pompes de bord, uniquement à force d’homme !

Si la menace aérienne est prise en compte, le danger naval ne l’est pas moins. En effet, quelques jours auparavant, à deux reprises, des Beaufighter du Sqn 177 sont rentrés endommagés par des câbles tendus au niveau des estuaires lors de missions Rhubarb le long de la côte nord de Sumatra. Ces incidents ajoutés à un lot de photos ramenés par les Spitfire PR du 6th RIAF Sqn peuvent laisser croire que les Japonais construisent dans ce secteur des embarcations-suicide en bois. Pour contrer cette menace, les Bristol Beauties des Sqn 55, 177 et 603 vont mener ainsi le long de la cote en général et dans les estuaires en particulier tout un lot de missions Rhubarb. Les appareils rentreront en ayant fait chou-blanc, les équipes d’interprétation du renseignement ayant fait visiblement preuve d’un alarmisme hâtif, mais avanceront à posteriori qu’il valait mieux prévenir que guérir.

Opération Thermopylae
Kuching –
les menaces sous-marines et lointaines ont été également prises en compte pour ce franchissement. Ainsi, les Liberator du Sqn 356, les Privateer et les Catalina des VPB 113 et 84 vont quadriller toute la journée le triangle Singapour-Kuching-Belitung sans trouver de proie à débusquer et à pourchasser (un Catalina déclarera avoir largué sur un sillage de périscope sans que l’on n’ait jamais confirmation d’une éventuelle présence ennemie). A Kuching même ces sont les bases du 707e Kokutai et du II/64 Sentai qui font l’objet d’un assaut en règle des Beaufighter des Sqn 22, 60, 211 et 217, couverts par les Thunderbolt du Sqn 132. Ces derniers tomberont à bras raccourcis depuis le pigeonnier sur un groupe de Frank faisant mine de s’approcher des bimoteurs et les repousseront, endommageant plusieurs des assaillants. Quant aux pistes de l’IJN de l’autre coté de la baie, elles subiront de lourds dommages, avec de nombreux Betty complètement détruits. Pendant ce temps, ce sont les bimoteurs de la Marine Nationale (flotilles 10F et 17F) qui se chargent en arrivant depuis la mer de l’autre escadrille de l’IJN dans ce secteur, le 761e Kokutai, basé dans le secteur de Pontianak. Là encore, les dégâts seront très lourds pour les Japonais, les bombardiers navals français arrivant et repartant sans perte et bénéficiant d’une surprise totale.
Si les Français ont pu ainsi s’infiltrer, c’est qu’au-delà de la neutralisation de Kuching et de Belitung, pour parer à toute ingérence possible des Oscar (et Frank) du 11e Sentai basés à Batavia, les Mustang du n°3 Sqn RAAF basés sur l’ile Christmas mènent toute la journée des incursions le long du littoral sud de l’ile de Java. Bref, en ce début d’année 1945, la chasse japonaise basée aux Indes Orientales est au minimum occupée et clouée, quand ce n’est pas annihilée.

Opération Constable
Côte nord (23rd Indian Division) :
si l’aviation et la marine nippone sont occupées, le franchissement du détroit par la flotte franco-anglaise coïncide avec une reprise des opérations au sol.
Une cinquantaine de kilomètres à l’est de Pekanbaru, la 49th Brigade (23rd Indian Division) tente de franchir la Kampar. Cependant, les rives très marécageuses et un contingent japonais comprenant des hommes du 4e régiment de génie (4e DI) et de la PETA, bien soutenus par leur artillerie font échouer la tentative. L’attaque est repoussée et ce sont les guérilleros locaux de la PETA qui contre attaquent en s’infiltrant sur l’autre rive et en menant des actions sur les flancs de la brigade. Les nationalistes ne sont finalement repoussés que grâce à l’intervention des appareils du HMS Venerable (TF 61).
Immédiatement au sud de la ville, la 1st Brigade de cette même division hérite, elle, d’un terrain épouvantable constitué de forêt et de marécages. Dans ce secteur, les Britanniques disposent d’un appui d’artillerie en plus des P-47 du Sqn 5 de la RAF et des Tarpon de la TF 61. De ce fait, les Japonais du 61e Rgt de la 4e DI sont finalement obligés de reculer. Cependant, en fin de journée, les dispositifs sont si imbriqués que bien malin qui peut dire dans quel sens va basculer l’engagement.
Enfin, à l’ouest, toujours le long de la Kampar mais sur la route principale, la 37th Brigade accompagnée des Crusader III du 9th Deccan Horses, dispose d’un appui de l’appui de l’artillerie divisionnaire, bien utile pour tenter de forcer le verrou ennemi constitué de la 25e Brigade Mixte renforcée d’un des bataillons du 61e régiment. Dans ce secteur, les Japonais sont présents des deux côtés du cours d’eau, avec un point d’appui sur la cote 105, un peu à l’ouest. Ils ont disposé là encore de plus d’un mois pour s’enterrer. L’attaque est repoussée, trois blindés britanniques flambent le long de la route.

Côte sud (5th Indian Division) : A l’ouest de Pekanbaru et de Bankinang, à la jonction des 5th et 23rd divisions, la 150th Brigade (à 4 bn) opère de manière plus indépendante. Elle a pour objectif de percer vers le sud, le long de la route principale qui passe dans des gorges au pied du Bukit Buar et ses 414m. La brigade a été renforcée des blindés du 10th RTR pour l’occasion et travaillera dans les airs avec les Hollandais du sqn 18 (RAAF) et les P-47 du Sqn 123. Si le défilé lui-même est tenu par le 147e Régiment de la 46e DI, le dispositif nippon a été renforcé par 70e Brigade mixte qui dispose encore d’un certain potentiel antichar. Le brigadier Lindsay a cependant choisi une approche plus prudente qui consiste à s’infiltrer et à nettoyer les points d’appui en premier. Si à la fin de la journée, les soldats de l’Assam Rgt ont fait merveille, la progression sur l’axe principal reste bloquée. En dépit du fait que les Sherman ont pu utiliser leur 75 court en appui direct contre les fortifications ennemies de ce secteur, ils ont eu à subir des pertes du fait des mines ou d’attaques suicides.
Le compartiment de terrain immédiatement à l’ouest est tenu par 5th Indian Division. Bien qu’ayant participé à Dracula et étant vétérante du front Italien, cette action est pour elle le vrai baptême du feu en extrême orient. Disposant toute la journée de l’appui efficace des P47 du Sqn 258 au sud d’Unjungbatu, les Gurkhas Rifles de la 123rd Brigade se sont infiltrés en jungle et ont réussi une manœuvre de débordement qui force les Japonais à reculer sur la ligne de crête suivante.
Dans la vallée de la Sumpur, c’est la 161st Brigade, disposant d’artillerie et d’appuis divisionnaires qui se heurte à une partie du 123e Régiment d’Infanterie nippon, renforcé d’éléments de la PETA. Les Japonais disposent eux aussi d’appuis et ont des plans de feu efficaces sur ce compartiment de terrain étroit. La situation reste donc une nouvelle fois bloquée, les soldats du Tenno tenant de nombreux points d’appui sur les hauteurs.
Enfin, le long de la cote le reste du 123e Rgt de la 46e DI nippone renforcé là encore d’éléments de la PETA fait face à la 9th Brigade indienne qui a reçu l’appoint des mitrailleuses du 17th Dogra Rgt, en sus de l’appui aérien et d’artillerie. Une fois encore, les Japonais qui ont eu un mois pour préparer le terrain, qui est toujours aussi cauchemardesque car constitué de marécages, ne reculent pas. Ces derniers contrôlent et protègent la seule route qui descend vers Padang au sud. La journée s’achève alors que les Britanniques sont repoussés sur leurs positions de départ.

Hong Kong – les Libérateur français de la 60e EB(l), escortés par les Eclair de la 13e EC, ont traversé la mer de Chine pour s’en prendre aux pistes du 763e Kokutai et du 19e Sentai sur l’ile de Palawan. Ce raid arrivant d’un azimut tout à fait inhabituel prend à contrepied la défense habituée à combattre les Américains vers l’est. Les Tony de la CAP seront ainsi désavantagés car revenant de loin ou venant de décoller pour repousser les assaillants. Au sol, les pistes sont endommagées, plusieurs Betty en maintenance détruits, bien qu’un certain nombre de bombes tombent dans la banlieue de Porto Princesa. Les Japonais réussiront à abattre un P-38 et un B-24 au prix de quatre des leurs, ce dernier repartant sur deux moteurs, il finira par tomber en mer à l’est des iles Spratley. Les survivants de l’équipage dont certains blessés, vont dériver pendant plusieurs jours avant d’être repéchés par un navire de la Royal Navy de la TF 67.


enjoy, janvier 45 est en cours de rédaction et il manque encore quelques semaines de travail (rédaction, coloriages, relectures...)
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org


Dernière édition par patzekiller le Mer Nov 10, 2021 20:01; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
houps



Inscrit le: 01 Mai 2017
Messages: 1242
Localisation: Dans le Sud, peuchère !

MessagePosté le: Mer Nov 10, 2021 19:39    Sujet du message: Répondre en citant

Sur son flanc bâbord, on peut voir les Lynx, Tigre, Montcalm, Lynx et Panthère tandis que les Kersaint, Tartu, Vauquelin et le Hardi forment la ligne tribord.

Un oeil de lynx qui voit double ? Avant la mine ? Chat alors ! Very Happy
_________________
Timeo danaos et dona ferentes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 5252
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Mer Nov 10, 2021 19:53    Sujet du message: Répondre en citant

Ouaiiiiiiiiiis 45 !
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3721
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Mer Nov 10, 2021 20:01    Sujet du message: Répondre en citant

houps a écrit:
Sur son flanc bâbord, on peut voir les Lynx, Tigre, Montcalm, Lynx et Panthère tandis que les Kersaint, Tartu, Vauquelin et le Hardi forment la ligne tribord.

Un oeil de lynx qui voit double ? Avant la mine ? Chat alors ! Very Happy


corrigé Wink
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 5083

MessagePosté le: Mer Nov 10, 2021 21:52    Sujet du message: Répondre en citant

1945... ça en fait du chemin parcouru en 15 ans.

En moyenne, 3 années "réelles" pour une année de guerre "virtuelle".

Ou: 4 mois de guerre par année réelle.
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.

"Weygand c'est un mur, Gamelin un édredon" (Daladier)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 5252
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Mer Nov 10, 2021 22:00    Sujet du message: Répondre en citant

Si tout va bien, le front russe aura rattrapé les Balkans fin de l'année, début janvier 2022 ! Cool
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hardric62



Inscrit le: 20 Avr 2019
Messages: 90
Localisation: Dijon

MessagePosté le: Mer Nov 10, 2021 23:19    Sujet du message: Répondre en citant

Tout ce vin perdu... Un crime de guerre de plus pour ces infâmes Nippons.


Beaucoup plus sérieusement, on dirait que ça n'a pas chômé durant la seconde moitié de 44: la Malaisie et Singapour, Hong-Kong, et probablement avec le gros des Japonais du sud de la Chine... Je suis également surpris que les Américains laissent leurs alliés ne serait-ce que lancer des attaques aériennes sur les forces japonaises aux Philippines. On me dira que ce ne sont pas des troupes au sol, mais quand même.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3721
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Jeu Nov 11, 2021 08:02    Sujet du message: Répondre en citant

...on te dira surtout qu'il te manque un paquet d'épisodes pour comprendre comment on en est arrivé là.
février>janvier : 10 mois. c'est comme si en ayant vu la saison 1 d'une série, tu passais à la saison 10 d'une coup.
c'est juste un trailer, je voulais marquer le coup de la rédaction de ce 1er jour de 45, un peu dans l'esprit des propos d'Archibald Wink
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
FREGATON



Inscrit le: 06 Avr 2007
Messages: 2097
Localisation: La Baule

MessagePosté le: Jeu Nov 11, 2021 12:10    Sujet du message: Répondre en citant

Hardric62 a écrit:
Tout ce vin perdu... Un crime de guerre de plus pour ces infâmes Nippons.

On va se venger!!



Cambusard: vin de la cambuse, pour l'ordinaire.
_________________
La guerre virtuelle est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux civils.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 6591
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Jeu Nov 11, 2021 12:31    Sujet du message: Répondre en citant

Bravo pour cette mise en appétit !
Je pense qu'on va ouvrir la rubrique 1945 et y déplacer ce message.

Quelques remarques :
- il y a quelques coquilles, mais il y a du temps pour les corriger
- à noter quand même l’amiral Bourragué
- des câbles tendus au niveau des estuaires : je suis curieux d'en savoir plus, ce sont des câbles tendus par les Japonais pour abattre sur un coup heureux des avions ennemis ? Je suis surpris qu'un appareil s'en sorte, l'impact doit découper proprement l'aile ou ravager le fuselage !
- les guérilleros locaux de la PETA (parti indépendantiste anti-hollandais) : on en a parlé fin 43, il faudrait estimer leurs forces, car un an après, il ne doit plus en rester tant que ça ? Dans le contexte FTL, le mouvement indépendantiste doit être un peu moins vigoureux. Notamment parce que les Alliés auront peut-être plus de moyens pour infiltrer des hommes de façon à éliminer les collabos.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...


Dernière édition par loic le Jeu Nov 11, 2021 14:02; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3721
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Jeu Nov 11, 2021 13:28    Sujet du message: Répondre en citant

pour les cables et l'estimation, de même que les reco, l'anecdote est otl

pour la PETA : l'effectif, principalement concentré à Java (moins à Sumatra) est de l'ordre d'une cinquantaine de bataillons équipés (d'armes légères) en 45.
il y a aussi tout un tas de milices (Gikuyun) pro-japonaises/ indépendantistes dont beaucoup n'ont que des bâtons et des matraques pour quadriller le terrain.
je ne développe pas (cf les épisodes manquant) ce que j'ai prévu pour l'indonésie mais comme d'habitude, ça a demandé un certain temps en lectures diverses avant de se forger une conviction (ftl) et de pondre la première ligne là dessus
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 5083

MessagePosté le: Jeu Nov 11, 2021 20:42    Sujet du message: Répondre en citant

"A date which will live in infamy !"

(en plus, "a date" en anglais, c'est aussi "un rendez vous (amoureux)." Sans vin ? mais vous plaisantez !)

Les Japonais devraient se méfier...
Pour foutre la rage aux américains, attaquez les en traitre (Pearl Harbour)
Pour foutre la rage aux Français... attaquez le vin.

ça va saigner... le rouge qui coulera, ne sera pas du vin, mais de l'hémoglobine...

Ivrogne Ivrogne Ivrogne Enguele Mort Mort Drapeau blanc
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.

"Weygand c'est un mur, Gamelin un édredon" (Daladier)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 6591
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Jeu Nov 11, 2021 21:05    Sujet du message: Répondre en citant

patzekiller a écrit:
pour la PETA : l'effectif, principalement concentré à Java (moins à Sumatra) est de l'ordre d'une cinquantaine de bataillons équipés (d'armes légères) en 45.

Mais est-ce que le fait que les Britanniques résistent très longtemps à Singapour, que la France ne lâche pas l'Indochine et que l'Indonésie conquise reste vulnérable via l'Océan Indien ne va pas inciter les indépendantistes à la modération ?
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3721
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Jeu Nov 11, 2021 21:29    Sujet du message: Répondre en citant

la PETA n'a pas été formée dés l'invasion japonaise. les indépendantistes s'en foutent un peu de ce qu'il se passe en Indo ou en Malaisie
globalement, le processus de formation et la montée en charge de la PETA va se faire à l'identique (principalement à Java) d'autant qu'il y a aussi l'affaire Sabang.

mais

les alliés reconquérant sumatra (comment on en est arrivé là, je vais pas spoiler, même si j'ai semé régulièrement des éléments dans la chrono) puis bornéo (comme otl) laissent aux indépendantistes java comme seul bastion...
il faut encore réfléchir sur les négociations pour l'indépendance de l'Indonésie mais les hollandais seront dans une position plus forte vs otl.
c'est là que ça mérite discussion. je pense que l'Indonésie aura une gueule différente mais une Indonésie otl reste possible

le scénario que je privilégie est celui d'une république de Java. (comme otl, il repoussent le retour des colonisateurs)
Bornéo et/ou Sumatra rattachés plus tard, tout ou partie à la Malaisie ou à l'Indonésie. je dirais un Bornéo comme otl mais dont la partie batave est un premier temps indépendante avant éventuellement (comment?) faire l'anschluss avec l'Indonésie, et un Sumatra rattaché tout(?) ou partie (nord) à la Malaisie (raisons ethniques) puisqu'avec l'invasion, il n'y aura effectivement aucune influence de la PETA à Sumatra
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 6591
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Ven Nov 12, 2021 00:42    Sujet du message: Répondre en citant

Le sujet semble passionnant. Cette page Wiki donne de nombreux détails :
- les Japonais pendant 3 ans et demi défont méticuleusement l'emprise néerlandaise (à leur avantage, mais ils le font) ; FTL, comme tu le dis, l'occupation sera moins longue pour une bonne part de l'archipel
- le premier ministre japonais Koiso qui en septembre 44 promet l'indépendance, ce qui est vu par les indépendantistes comme une confirmation du bien-fondé de leur collaboration avec le Japon ; Koiso est auparavant gouverneur de Corée où il mène une politique d'intégration (promotion des élites coréennes, développement, écoute des revendications, etc). Du coup, ce qu'il va advenir de Koiso en fonction du destin de la Corée FTL pourrait avoir un impact (sera-t-il nommé PM du Japon ?).
- le retour des Néerlandais est entravé par une grève des marins indonésiens qui vont obtenir le soutien de syndicats australiens (la flotte indonésienne et le gouvernement en exil étant basé en Australie) ; cette grève s'étend à d'autres pays et durera 4 ans. Ce n'est pas avant début 1946 que les Néerlandais reviennent en force et les Anglais doivent faire le boulot à leur place.
Certains estiment que cette grève a réellement donné sa chance au gouvernement indépendantiste et a forcé la main aux Néerlandais, empêche une situation similaire à celle de l'Indochine de s'installer.

FTL, le rôle de la France pourrait changer la donne. Même dans le contexte FTL, il n'est pas question en 1944/45 de décolonisation et donner un petit coup de main aux Néerlandais sur cette question du transport des troupes pourrait être un calcul politique à Paris.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1945 - Asie-Pacifique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com