Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Trump : stop ou encore ?
Aller à la page 1, 2, 3 ... 35, 36, 37  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 4824

MessagePosté le: Sam Sep 19, 2020 15:06    Sujet du message: Répondre en citant

ça m'arranges bien tiens que tu est "déterré" ce fil...

La démocratie américaine, c'est formidable.

Donc, une des 9 juges de la cour suprême, Ginsberg, est décédée. Sacré caractère la framboise, quelle personnalité, quelle vie.

Flashback, en 2016. Pareil, un de ces collègues - Scalia - décède une année d'élection.

Pour rappel, c'est le président qui choisit la liste des remplaçants, qui vont rester a la cour suprême jusqu’à leur mort. Ginsberg avait 87 ans, elle y était depuis 1993 !

Or, vu la polarisation insensée, ces dernières années l'enjeu de tout remplacement à la Cour Suprême est - parmi d'autres -
"faut il mettre plus de conservateurs à la cour suprême pour la faire pencher dans le sens de décisions telle que - "flinguer l'avortement, Roe vs Wade" ?

Les républicains les plus acharnés poussent en ce sens. Donc, si c'est Trump qui choisit les successeurs de Scalia (c'est fait, en 2017 - Cavanaugh) ou Ginsberg, c'est parfait.

Évidemment les démocrates préfèrent ou Obama (2016) ou Biden (2021) et des juges plus modérés...

Eh bien...

En 2016, les républicains ont tout bloqué et dit "ouais bon, replacer Scalia, ça attendra après l'élection". Et ainsi fut fait.

Par contre en 2020, alors qu'il reste 45 jours, plus le covid, BLM, et le chaos...

"Ah ben non, Ginsberg, faut la remplacer avant l'élection hein !" McConnell...

Sans déconner.

Comme disait ce bon vieux Capitaine Haddock "racontez ça a un cheval de bois, et il vous flanquera une ruade !"

Le démocrate Schumer ne s'y est pas trompé une seconde et s'est bien amusé... il a repris mots pour mots, les arguments de McConnell (son homologue républicain) en 2016 pour Scalia, et lui a ressorti, en intégralité, dans la tronche : pour Ginsberg.

"Mec, t'a pas l'impression de te contredire un peu là, et surtout, tu nous prends pas pour des buses sur le coup ?"

Mais là ou ça deviens intéressant, c'est que justement, les Républicains modérés - il en reste - sont quand même ennuyé par la contradiction avec 2016.
Les républicains sont 52 et il faut le vote de 50 pour faire passer le successeur de Ginsberg.
Aucun démocrate, vu le cas "Scalia 2016" ne votera pour un choix de Trump.

Sauf... s'il est modéré. Et là, les "checks and balances" jouent.

Le plan des conservateurs consiste a avoir une majorité de 6 -3 à la cour suprême, pour être sur de passer des trucs bien dégeus genre "repousser Roe vs Wade".

Tant qu'il y avait Ginsberg, ça faisait 5-4 et avec l'imprévisibilité (et la dignité morale) des juges de la cour suprême, aucune décision trop "controversée" n'est passée.

A 6-3 pour les conservateurs, ce pourrait être différent.

Sauf que c'est pas gagné...
- les 50 votes sont loin d'être assurés
- il ne reste que 45 jours avant un possible changement de président, et donc de la liste des successeurs de Ginsberg - c'est pas Biden qui va vouloir un 6-3 pour les conservateurs.

Bref... plus ça va, plus 2020 se présente comme un test très brutal et violent pour le système démocratique américain.

Si il résiste, encore une fois, bravo les pères fondateurs. Vous avez vraiment fait un truc en granit massif. Quelqu'en soit les défauts, ben c'est du solide.
Parce que bon, une année "horribilissime" comme 2020, franchement...
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.

"Weygand c'est un mur, Gamelin un édredon" (Daladier)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 2509
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2020 08:12    Sujet du message: Répondre en citant

La nomination de juges conservateurs a tous les niveaux, et tout particulièrement a la Cour Suprême, est LA motivation de l'establishment republicain, celle qui justifie toutes les compromissions et de vendre ce qui restait de l'âme du parti a Donald Trump, qui est a bien des points de vue l'antithèse de ses fondamentaux.

Mitch McConnell fera le maximum pour pourvoir au remplacement de RBG, ni la morale ni la décence ne sont des freins pour lui. La seule chose qui puisse l'en empêcher est qu'il lui manque certains votes de sénateurs républicains dont les perspectives de réélection sont déjà très compromises. Compte tenu de la voix du vice-président Pence en cas de 50-50, il faudrait 4 défections pour empêcher de confirmer le candidat de Trump. Ce n'est pas evident, ni dans un sens ni dans l'autre. Les senatrices Murkowski d'Alaska et Collins du Maine ont déjà signalé qu'un vote de confirmation devrait attendre après l'élection, mais évidemment ces deux là ont déjà souvent critiqué Trump et se sont brièvement écartées de la ligne du parti, avant de finalement voter avec les autres. Il y a aussi Mitt Romney de l'Utah, le seul républicain à avoir voté pour l'impeachement de Trump, et un certain nombre d'autres qui pourraient préférer éviter de prendre une position clivée si près d'un scrutin vital pour leur propre avenir.

L'autre aspect des choses est que la Cour Suprême est l'arbitre ultime en cas d'election presidentielle contestee, comme ce fut le cas au détriment d'Al Gore en 2000. Une cour clivée 4-4 comme elle l'est aujourd'hui dépend en fait du vote de son president, John Roberts, un conservateur modéré.

Bref, le décès inopiné et longtemps redouté de RBG fait glisser les Etats-Unis un peu plus vers la guerre civile.
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 4824

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2020 13:18    Sujet du message: Répondre en citant

Mitt Romney n'est pas un saint, bien sur MAIS apres son vote contre Trump en janvier (l'impeachement), il a une deuxieme occasion ici de faire parler la poudre...
En effet si il deviens le 3eme Republicain (avec Murkowski et Collins, donc) a refuser la nomination avant l'election, il met McConnell sur le fil du rasoir...

Go, Mitt, GO !!
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.

"Weygand c'est un mur, Gamelin un édredon" (Daladier)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 4824

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2020 13:35    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
L'autre aspect des choses est que la Cour Suprême est l'arbitre ultime en cas d'election presidentielle contestee, comme ce fut le cas au détriment d'Al Gore en 2000. Une cour clivée 4-4 comme elle l'est aujourd'hui dépend en fait du vote de son president, John Roberts, un conservateur modéré.


Bravo JPBWEB - tu viens de lever un drôle de lièvre !

Ben oui, Bush Vs Gore en 2000, c'était parti à la Cour Suprême, tellement ils ne s'en sortaient plus de ce décompte foireux en Floride.

Sauf qu'en Décembre 2000, la cour était au complet ! 9 juges, donc impossible d'avoir égalité 4- 4. Mais cette année... si Ginsberg n'est pas remplacée...

C'est d'autant plus sérieux que, justement, cette année, entre les délires de Trump sur le vote par procuration, a cause du COVID, il n'y a jamais eu un aussi grand risque que "Trump vs Biden" devienne un "Bush vs Gore" version 2.0.

Mon Dieu... Trump qui se marrait à moitié en disant "on ne saura jamais les résultats"
ou alors "pas avant que je soit dehors le 20 janvier"
ou encore "ben, ça partira à la Cour suprême, comme Bush vs Gore".

Et maintenant, justement, c'est la Cour Suprême qui se retrouve avec des problèmes.

Quel scénario bon sang. Le vote populaire, puis le collège électoral, retards infinis des résultats, Trump conteste, l'on demande à la cour suprême de trancher,et sans Ginsberg ni remplaçant(e) elle ponds un "4 - 4" égalité parfaite.

Et voilà donc John Roberts, son président, chargé de trancher ce nœud gordien. Ben j'aimerais pas être à sa place !

Punaise... ouais, le "stress test ultime" pour la démocratie américaine. L'avantage, c'est que si elle survit a une année comme 2020, elle survivra à tout.
Je veut dire: invasion d'aliens, de sauterelles, chute de météores...
Shocked Shocked

Fichtre.
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.

"Weygand c'est un mur, Gamelin un édredon" (Daladier)


Dernière édition par Archibald le Lun Sep 21, 2020 13:38; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 4156
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2020 13:36    Sujet du message: Répondre en citant

Même à Bill Pullman comme président ?
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 4824

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2020 13:39    Sujet du message: Répondre en citant

Plié de rire. Et Roland Emmerich qui écrit le scénario... !

J'ai oublié la "pluie de choucroute" comme disait Pierre Fulla, en directe de Naganoooo...
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.

"Weygand c'est un mur, Gamelin un édredon" (Daladier)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 4824

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2020 14:29    Sujet du message: Répondre en citant

Nous sommes le 20 Janvier 2021. Et on ne sait toujours pas si Trump, ou Biden, a gagné.

Le vote populaire, puis le collège électoral, sont paralysés par un dépouillement raté.

La cour suprême, appellée à la rescousse, a fait un vote 4 - 4.

Donc in fine, c'est son chef, John Roberts, qui va trancher.

le brave homme a pris sa décision. Il se pointe devant les caméras, et déclare solennellement

"Le prochain Président des USA sera..."

(tout le monde suspendu à ses lèvres)

Et là, paf, il a une extinction de voix.

Et il dit un truc du genre "hoooe bald-eun..."

Et ils commencent tous à se battre entre eux !
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.

"Weygand c'est un mur, Gamelin un édredon" (Daladier)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
solarien



Inscrit le: 13 Mai 2014
Messages: 1763
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2020 15:17    Sujet du message: Répondre en citant

Non, le pire serait qu'il ne prenne pas de décision, tout simplement parce qu'il ne peux pas prendre la décision, les deux représentant ayant à la fois raison et tort.

La, on se retrouverait dans une situation rigolote, d'un coté, un candidat avec une majorité de grand électeur mais certain suspicieux donc vote invalide, de l'autre, un candidat ayant une majorité d'américain qui le soutienne mais pas les grands électeurs.

bref, les USA paralyser par leur propres système de fonctionnement, un peu comme nos malheureux amis belges.

Ce qui me fait peur, c'est qu'une guerre civile US pourrait entrainer une guerre mondiale, après tout, il pourrait y avoir l'un des deux qui décide d'utiliser l'arme atomique ou un missile balistique, ou le soutien d'une autre nation (Russie ou Chine).
Bref, on serai un peu dans la choucroute.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finen



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1344

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2020 16:10    Sujet du message: Répondre en citant

En fait, si ils survivent aux élections, ils sont prêts pour ça:



Arrow
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3709
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2020 16:21    Sujet du message: Répondre en citant

La situation américaine est préoccupante, mais il faut raison garder.

Si Trump n'est pas franchement digne de confiance, Biden, s'il n'est pas un saint, a sans doute beaucoup plus de sens politique et une conception plus respectable du patriotisme.

Comme Gore, il préfèrera très probablement s'effacer et laisser même injustement et illégalement Trump 4 ans de plus à la Maison Blanche que de provoquer une guerre civile. Ce même si ces années devaient s'avérer très pénibles pour le clan démocrate comme pour le pays dans son ensemble pour ne pas dire le monde entier.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 4824

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2020 16:55    Sujet du message: Répondre en citant

Je plussoie. Ils se feront pas la guerre civile. Mais ça peut quand même être très moche. Surtout 4 ans de Trump en plus.

La moussaka, les martiens... qwaaaaaack, qwaaaack !


_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.

"Weygand c'est un mur, Gamelin un édredon" (Daladier)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 2509
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2020 17:09    Sujet du message: Répondre en citant

Imberator a écrit:
La situation américaine est préoccupante, mais il faut raison garder.

Si Trump n'est pas franchement digne de confiance, Biden, s'il n'est pas un saint, a sans doute beaucoup plus de sens politique et une conception plus respectable du patriotisme.

Comme Gore, il préfèrera très probablement s'effacer et laisser même injustement et illégalement Trump 4 ans de plus à la Maison Blanche que de provoquer une guerre civile. Ce même si ces années devaient s'avérer très pénibles pour le clan démocrate comme pour le pays dans son ensemble pour ne pas dire le monde entier.


Honnetement, je ne crois pas que Biden s'effacera. Les enjeux sont vraiment trop élevés, et Trump est trop clivant, y compris pour son propre camp.

En 2000, Gore a fini par conceder la presidence, mais il n'en pensait pas moins, ce qu'il a dit haut et fort, d;'autant plus que 3 des Justices de la Cour Suprême avaient des conflits d'intérêt et auraient du se récuser. Simplement, Gore était arrivé au bout des recours possibles, et il ne pouvait simplement pas continuer à contester l'élection de Bush.

Dans le cas present, le processus de vote tout entier serait entaché d'illégitimité, et une fois les voies de droit épuisées, on en viendrait aux méthodes extra-constitutionnelles, donc eventuellement a l'insurrection armee. Comme Trump a soigneusement aliéné toute la hiérarchie militaire ainsi qu'une bonne partie des troupes, on peut douter que les forces armées continuent a lui obeir. Idem pour le FBI, la CIA, et l'ensemble de l'appareil d'etat.

Mais evidemment, tout ceci ne se réglerait pas en quelques heures. C'est la grande faiblesse des institutions américaines, de devoir compter sur la bienséance et la cooperation du perdant. Avec un individu comme Trump, qui a désespérément besoin de la Maison Blanche pour éviter la prison et la ruine, ca risque de tres mal se passer.
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3709
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2020 17:51    Sujet du message: Répondre en citant

JPBWEB a écrit:
Honnetement, je ne crois pas que Biden s'effacera. Les enjeux sont vraiment trop élevés, et Trump est trop clivant, y compris pour son propre camp.

Entre supporter 4 ans de plus un président clivant et jeter son pays dans une guerre civile potentiellement catastrophique que ferait et fera l'homme d'État Biden ?

De même que feront CIA, FBI, forces armées et autres corps constitués ? Choisiront-ils de plonger le pays dans un chaos possiblement abyssal ou préfèreront-ils se boucher le nez et serrer les dents (et/ou les fesses) 4 ans de plus dans l’intérêt de la nation ?
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 2509
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2020 18:24    Sujet du message: Répondre en citant

Imberator a écrit:
JPBWEB a écrit:
Honnetement, je ne crois pas que Biden s'effacera. Les enjeux sont vraiment trop élevés, et Trump est trop clivant, y compris pour son propre camp.

Entre supporter 4 ans de plus un président clivant et jeter son pays dans une guerre civile potentiellement catastrophique que ferait et fera l'homme d'État Biden ?

De même que feront CIA, FBI, forces armées et autres corps constitués ? Choisiront-ils de plonger le pays dans un chaos possiblement abyssal ou préfèreront-ils se boucher le nez et serrer les dents (et/ou les fesses) 4 ans de plus dans l’intérêt de la nation ?


C'est effectivement le grand saut dans l'inconnu, mais c'est bien clair que nous allons droit vers un point d'inflexion. C'est évidemment hallucinant d'imaginer en arriver la, mais les États-Unis sont probablement nettement plus susceptibles de sauter ce pas que les autres pays occidentaux. Depuis 50 ans, le cinéma et la télévision ont largement exploré le thème de forces non-constitutionnelles décidant d'intervenir pour infléchir le cours des événements.

Ceci etant, outre l'éventualité d'une réélection de Trump, il y a l'issue du renouvellement d'1/3 du sénat et de toute la chambre des représentants, et c'est au moins aussi important. Le desastre de l'administration Trump, c'est surtout l'absence totale de volonté de la majorité républicaine du sénat de jouer son rôle de contrôle et de censure. Or, le sénat peut basculer en faveur des démocrates, meme si Trump est reelu. UN des sondages intéressants de ces derniers jours concerne l'innearable Lindsey Graham, le sénateur de Caroline du Sud, un etat ou Trump conserve une substantielle avance, qui ne beneficie pas a Graham, pourtant un de ses plus serviles supporters. Trump pourrait emporter l'etat, et etre reelu (ou pas), alors que Graham pourrait perdre son siège de sénateur. Il existe probablement d'autres cas de figure a travers divers etats, surtout dans la mesure ou il y a 2 fois plus de sièges républicains en jeu.
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3709
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2020 18:49    Sujet du message: Répondre en citant

JPBWEB a écrit:
Ceci etant, outre l'éventualité d'une réélection de Trump, il y a l'issue du renouvellement d'1/3 du sénat et de toute la chambre des représentants, et c'est au moins aussi important. Le desastre de l'administration Trump, c'est surtout l'absence totale de volonté de la majorité républicaine du sénat de jouer son rôle de contrôle et de censure. Or, le sénat peut basculer en faveur des démocrates, meme si Trump est reelu.

Précisément c'est ce qui me fais penser qu'une "cohabitation" de ce type, susceptible de geler plus ou moins l'espace politique américain pendant au moins 2 ans, pourrait apparaitre comme un moindre mal pour des démocrates patriotes, en tant que pis-aller finalement bien préférable aux affres d'une guerre civile à l'échelle d'un pays-continent, pays doté, souvenons-nous en, d'encore un peu plus de 4.000 têtes nucléaires.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3 ... 35, 36, 37  Suivante
Page 1 sur 37

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com