Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Résistance 43, par Capu Rossu
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1943 - En France occupée
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11227
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2020 15:57    Sujet du message: Résistance 43, par Capu Rossu Répondre en citant

Oui, encore un trou de bouché, cette fois grâce à Capu Rossu. Il y en a encore quelques-uns à venir, pendant que Demo Dan avance de son côté en Russie.


14 juillet 1943
Résistance
Le Défilé du Maquis
Oyonnax (Ain)
– Au matin de ce jour de fête nationale, une cinquantaine de maquisards pénètrent dans la ville (1). Tous sont masqués de blanc, précaution rendue nécessaire par le fait que ce sont des habitants de la ville ou des environs immédiats, afin d’éviter des représailles sur leurs familles. Leur première action est de s’emparer du central téléphonique pour éviter que l’alerte ne soit donnée. Ils neutralisent ensuite les policiers et gendarmes, en les consignant dans le commissariat et le poste de gendarmerie après avoir mis leurs armes sous clef. Neutralisation d’autant plus pacifique que le commissaire et le capitaine de gendarmerie sont des sympathisants avérés (mais clandestins) de la Résistance.
Les passants s’interrogent sur cette présence insolite – des tracts distribués la veille annonçaient un événement pour le 14 à 11h00. De fait, les maquisards se répartissent à présent sur le parcours de la manifestation à venir pour surveiller la foule et repérer d’éventuels collaborateurs, miliciens notamment.
Le clocher de l’église sonne 11 heures moins le quart quand se font entendre des clairons et des tambours. Venant de la place de la Poste, une unité en formation de défilé s’avance. En tête, un drapeau à croix de Lorraine entouré de sa garde armée de Mas 36. Derrière, deux clairons et deux tambours rythment la marche. Quatre officiers en tenue de l’Armée de l’Air ou de l’Armée de Terre, décorations pendantes, marchent de front. Ils sont suivis par quatre sections de cinquante hommes en armes, en rang par quatre, avec mitraillettes Sten et fusils Mas 36. Si les officiers ont revêtu leurs uniformes du temps de paix, les hommes portent tous une tenue peu habituelle : pantalon vert, chemise bleue, blouson et ceinturon de cuir, béret de Chasseurs. Pour préparer le défilé, le maquis de l’Ain et du Haut Jura a, deux mois auparavant, fait un raid très lucratif (certains auraient parlé de pillage) sur le dépôt d’intendance du Chantier de Jeunesse d’Artemare (2). C’est de là que proviennent les uniformes vert et bleu.
En revanche, aucun des spectateurs ne s’apercevra d’un subterfuge destiné à impressionner les témoins du défilé. Comme les Sten sont en trop petit nombre pour armer les deux premiers rangs de chaque section, des maquisards compétents en ont fait des copies… en bois ! Il est vrai que le travail du bois est une spécialité de nombreux artisans du Jura.
Après les premiers moments de surprise, applaudissements et cris de « Vive La France ! » saluent la progression du défilé. Celui-ci se dirige vers le monument aux morts dit du Vieux François, là où chaque année, les autorités locales présidaient la traditionnelle revue. La déroute de l’été 1940 n’avait pas permis son maintien cette année-là. En 1941 et 1942, le pseudo-gouvernement Laval, désireux d’effacer les gloires d’une République honnie, avait interdit toute cérémonie en ce quatorzième jour de juillet et avait supprimé son statut de jour férié, imposant à la population une journée de travail ordinaire.
A 11h00, le capitaine Romans (3) dépose au pied du monument une gerbe en forme de croix de Lorraine portant l’inscription « Les Vainqueurs de Demain aux Vainqueurs d’Hier ». Tambours et clairons jouent Aux Champs avant qu’une minute de silence soit observée. Les maquisards entonnent alors la Marseillaise, que reprend la foule. Le détachement repart ensuite rejoindre à la place de la Poste les camions qui les ont amenés en chantant Vous n’aurez pas l’Alsace-Lorraine.


16 juillet 1943
Résistance
Une offense au président Doriot
Paris
– A la lecture du rapport des Renseignements Généraux sur le défilé du 14 juillet à Oyonnax, Jacques Doriot, récent président du Conseil du NEF, manque s’étrangler. Ajoutant involontairement (?) l’insulte à la blessure, le rédacteur a écrit : « Cette journée du 14 juillet 1943 détermine assez exactement le peu de cas qu'il est fait du gouvernement actuel […] Il apparaît utile de noter, à propos des incidents d'Oyonnax, la forte impression qu'a produit sur la population de cette ville, le défilé des “Jeunes du maquis”. […] Face aux évènements politiques qui bouleversent notre territoire, certains n'écartent pas l'hypothèse, dans un temps prochain, d'un prompt rétablissement de l’ordre, grâce à ces cohortes encadrées par des officiers spécifiquement français. »
Le 14 déjà, Doriot avait eu une colère noire en apprenant que des appareils marqués des cocardes hameçonnées de l’Aéronavale, enfin de l’Aéronavale des Africains, avaient conduit quasi impunément une série de raids sur l’Arsenal de Toulon et diverses bases du sud de la France (voir Juillet 1943 – 1 – Méditerranée).
Et ce rapport lui apprend que, non seulement l’autorité du NEF a été bafouée à Oyonnax, mais que les « terroristes » ont eu aussi l’impudence de fleurir les monuments aux morts de Bourg-en-Bresse, Nantua, Ambérieu-en-Bugey, Bellegarde, Belley, Meximieux, Hauteville, Virieu-le-Grand, Cormoranche, Montréal, Seyssel, Grièges et Saint-Rambert-en-Bugey, avec des gerbes identiques à celle d’Oyonnax. A Bourg-en-Bresse, tandis qu’un groupe allait fleurir le monument aux morts, le chef maquisard du secteur, André Levrier, s’est rendu avec quelques compagnons devant le socle où était posé un buste d’Edgar Quinet avant son enlèvement par les Allemands, et ses hommes y ont placé un buste de Marianne frappé des lettres “RF” et un drapeau français à Croix de Lorraine. Enfin, à Nantua, si le dépôt de la gerbe a été, comme dans les autres communes, le fait d’une poignée de résistants, une foule de trois cents personnes les a accompagnés et a entonné la Marseillaise après la minute de silence.
Le nouvel homme fort du NEF ordonne qu’une opération anti-maquis soit immédiatement lancée pour éviter que les maquisards ne s’attirent d’autant plus la sympathie de la population que celle-ci les croirait intouchables. Il n’a pas compris – ou il feint de ne pas comprendre – que ce sont précisément les exactions et brimades des différentes polices du NEF, sans parler de celles de l’Occupant, qui ont poussé la grande majorité de la population à voir les actions de la Résistance avec une sympathie croissante malgré les représailles aveugles des troupes allemandes et de leurs séides après chaque action des maquis.


17 juillet 1943
Résistance
Les Croisés à l’œuvre
Ain
– L’organisation des Croisés de la Révolution a été officiellement dissoute le 2 juillet. Néanmoins, cinq cents d’entre eux tentent aujourd’hui d’attaquer le camp des Granges, d’où sont venus une partie des hommes du défilé d’Oyonnax. Hélas pour eux, l’endroit n’a qu’un seul accès, et de nature difficile. Les quatre-vingt-dix maquisards qui occupent le camp n’ont aucun mal à repousser l’attaque d’hommes plus habitués aux opérations de basse police contre des victimes sans défense qu’au métier de fantassin.


20 juillet 1943
Résistance
Les Croisés à l’œuvre (suite)
Ain
– Ayant reçu un renfort d’un millier d’hommes, les miliciens de Doriot repartent à l’assaut, assaut qui tombe… dans le vide. Prévenu discrètement par un officier doriotiste moins fanatique que ses homologues (ou plus opportuniste et sentant que le vent tourne), Emile Dechamps, qui commande le camp, a fait évacuer les lieux. Les maquisards ont tout emporté, matériels et vivres. Ne tombent entre les mains des assaillants qu’un vieux fusil Lebel et une liasse de journaux clandestins !


14 août 1943
Résistance
Représailles allemandes
Nantua
– Si les autorités d’Occupation ont mis du temps à réagir à la démonstration de force du maquis de l’Ain et du Haut Jura, elles le font avec brutalité. A 7h50, cinq cents SS et policiers allemands débarquent d’un train en gare de Nantua. En moins de dix minutes, la ville est bouclée et les arrestations commencent. Les personnes raflées sont regroupées à la gare. Quelques chanceux vont parvenir à se cacher et à échapper aux arrestations, ainsi que ceux dont le travail est en dehors de la ville. Un avis placardé par la Kommandantur annonce aux habitants que « 150 hommes de Nantua entre 18 et 40 ans seront emmenés pour la durée de la guerre dans un camp de travail en Allemagne ».
En fait, ce sont cent trente personnes entre dix-huit et quarante ans qui vont partir en train pour Bourg-en-Bresse à 13h00. Onze d’entre elles parviennent à s’échapper durant leur transfert grâce à la complicité des cheminots qui ralentissent le train. Les cent dix-neuf autres seront transférées le lendemain à Compiègne avant d’être déportées à Buchenwald. Quatre-vingt-quinze n’en reviendront pas.
Durant toute la matinée, les Allemands ont gardé enfermés dans une pièce de la gare le Docteur Emile Mercer, l’adjoint au maire Antonin Allante et le capitaine de gendarmerie Paul Vercher, Si les deux derniers sont relâchés, le Docteur Mercer, chef du réseau de Résistance de Nantua, arrêté sur dénonciation, est fusillé sur la route de Maillat en début d’après-midi. Trois autres résistants ont aussi été appréhendés et fusillés.
………
Oyonnax – Les forces d’Occupation arrêtent le maire, Paul Maréchal, et l’adjoint Auguste Sonthonnax. Les deux hommes sont passés par les armes dans la journée.


5 septembre 1943
Résistance
Détournement de journal
Lyon
– Par une opération hardie, un groupe de Résistants lyonnais dérobent les exemplaires du journal collaborationniste Le Nouvelliste et les remplacent par une édition imprimée par eux avec, en première page, un article titré : « Oyonnax a fêté avec enthousiasme la Fête Nationale ».
Quant à lui, le mensuel Kumanovo, sous-titré « Journal républicain mensuel paraissant malgré la Gestapo, malgré le négrier Laval et son gouvernement de Paris » fait connaître dans les autres régions l’événement avec ce titre : « A Oyonnax, le 14 juillet, les gars du maquis ont rendu hommage à leurs aînés » (4).
Ces deux parutions, complétant les relations faites à la radio d’Alger et de Londres, ne sont pas faites pour améliorer l’humeur de Doriot. Mais dès le lendemain, ces contrariétés lui apparaîtront comme des vétilles…


Notes
1- Deuxième commune la plus peuplée du département de l’Ain après son chef-lieu, Bourg-en-Bresse.
2- Commune de l’Ain à 60 kilomètres au sud d’Oyonnax.
3- Le capitaine de réserve Henri Petit commandait les bases aériennes de Nice et Cagnes lors du Grand Déménagement. Resté volontairement en France, il gagne d’abord la Haute Savoie puis l’Ain, pour y organiser les maquis locaux sous le pseudonyme d’Henri Romans. Après la guerre, il obtiendra de l’état-civil la modification de son nom en Romans-Petit.
4- Ces numéros du Le Nouvelliste détourné et de Kumanovo, pardon, Bir Hakeim, sont visibles sur Gallica : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k8850244.image.langFR.r=le%20nouvelliste%20de%20lyon
et https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k8848085/f2.image.r=Bir%20Hakeim.langFr
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 4393
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2020 16:07    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
n drapeau à croix de Lorraine


Question idiote - je ne trouve pas la raison d'être de ce symbole FTL. Ici le drapeau français classique ne ferait-il pas l'affaire ?

Note : j'ai eu fait un chantier à Oyonnax. C'est joli (pour qui aime les vallées de pins ...)
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11227
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2020 16:24    Sujet du message: Répondre en citant

N'oublions pas que Laval & Doriot se servent aussi du drapeau français.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 4393
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2020 16:32    Sujet du message: Répondre en citant

Et je vais être suant mais ... s'il y a des imposteurs qui doivent se démarquer et prétendre renouveler le genre, c'est pas De Gaulle comme OTL mais bien eux. On avait une conversation il y a quelque temps sur le drapeau du NEF, forcément éloigné de celui de la République ...
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hendryk



Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 1502
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2020 17:18    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
N'oublions pas que Laval & Doriot se servent aussi du drapeau français.

En Chine, où la situation est la même que pour la France FTL (gouvernement légal "déménagé", gouvernement fantoche non reconnu dans la capitale), la solution adoptée a été d'ajouter un pennon au drapeau du second:


_________________
With Iron and Fire disponible en livre!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 4393
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2020 17:46    Sujet du message: Répondre en citant

J'y pensais également - sauf qu'aucun des deux partis n'acceptera de mettre pareille chose sur son drapeau. La seule solution que je vois, après la prise de pouvoir de Doriot - ce qui serait d'ailleurs pleinement raccord avec le personnage - c'est celle-la :


Edit : cette image vient d'Amygod. Apparemment, il se trouve des gens pour vendre ce genre de décoration pour bureau, et des gens pour en acheter. Drole d'époque.
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
houps



Inscrit le: 01 Mai 2017
Messages: 1044
Localisation: Dans le Sud, peuchère !

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2020 17:57    Sujet du message: Répondre en citant

Hum... Effectivement... Rolling Eyes
Bon, pour ce qui est du non-choix de la forme "classique", on peut expliquer la chose par le fait que, justement, cette forme "classique" peut être revendiquée aussi par l'autre camp, d'où la nécessité, pour chaque parti(e) d'apposer sa marque. "Celui-là, c'est le vrai !" : croix de Lorraine chez les uns, multiples déclinaisons chez les autres.
Sachant qu'Alger considère bien évidemment la forme classique comme la seule légitime, et tolère la variante lorraine tant que la guerre dure.
Ceci dit, il y a fort à parier que la croix de Lorraine perdure sur les couleurs de certaines unités ayant combattu sous elle.
_________________
Timeo danaos et dona ferentes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
FREGATON



Inscrit le: 06 Avr 2007
Messages: 1944
Localisation: La Baule

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2020 18:22    Sujet du message: Répondre en citant

@ Thunder Raccoon: le drapeau du NEF avait effectivement fait l'objet d'une discussion sur ce fil:

https://1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=3235&start=0&postdays=0&postorder=asc&highlight=drapeau+nef

A ré-ouvrir si besoin...
_________________
La guerre virtuelle est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux civils.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 4393
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2020 21:53    Sujet du message: Répondre en citant

Pour moi, le sujet reste d'actualité et n'a jamais été tranché - ce qui ne veut pas dire qu'il a une réponse. La solution de deux drapeaux tricolores qui s'ignorent est très crédible. Reste l'origine particulière de la Croix de Lorraine, à déterminer selon moi.
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Paul



Inscrit le: 01 Juin 2015
Messages: 606
Localisation: près de Calais

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2020 22:12    Sujet du message: Répondre en citant

demolitiondan a écrit:
Reste l'origine particulière de la Croix de Lorraine, à déterminer selon moi.


Tu veux dire que la Croix de Lorraine, qui a une bonne signification OTL en aura une mauvaise FTL ? Shocked Rolling Eyes
_________________
“Le premier des droits de l'homme c'est la liberté individuelle, la liberté de la propriété, la liberté de la pensée, la liberté du travail.” Jean Jaurès
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 4393
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2020 22:31    Sujet du message: Répondre en citant

Je veux dire que je ne vois pas pourquoi ce serait spécifiquement elle qui serait le symbole de la Résistance française.
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Volkmar



Inscrit le: 12 Oct 2017
Messages: 128

MessagePosté le: Ven Déc 04, 2020 00:32    Sujet du message: Répondre en citant

Cela fait des plombes que je n'ai pas mis mon grain de sel. Ce débat m'en a donné l'envie.

L'origine de la croix de Lorraine se fait "pour le terrain", pour différencier les pavillons des navires de guerre par exemple, non ? (je me trompe peut-être)
Donc on peut très bien imaginer, pour le gouvernement d'Alger, et en Algérie, des drapeaux français classiques, mais dans les troupes, au front, sur les navires, et par conséquent en signe de ralliement dans la résistance, la croix de Lorraine, peu ou prou pour les mêmes raisons qu'otl.
D'abord, la logique de différenciation sur le terrain reste nécessaire, quand bien même le gouvernement légal ait choisi de continuer la lutte.
Par ailleurs, en l'absence de troupes réelles du gouvernement du NEF, ils ne vont sans doute pas se préoccuper dans un premier temps, de doter les troupes d'un signe distinctif sur le terrain... Ou alors, un par différents corps, avec un esprit de désunion et de non-unité très caractéristique du NEF...
Du coup, la confusion va vite nécessiter un symbole caractéristique et "unifié" pour les forces du gouvernement d'Alger.

Pourquoi la Croix de Lorraine ? Y a plein de potentialités, mais la garder a comme triple avantage pour la FTL de ne pas totalement modifier les imaginaires des lecteurs, qui pourront se raccrocher à des symboles familiers dans le texte, mais aussi dans le dessin, et enfin d'offrir des périphrases et des symboles pour parler des troupes françaises.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 4393
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Ven Déc 04, 2020 00:35    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
D'abord, la logique de différenciation sur le terrain reste nécessaire, quand bien même le gouvernement légal ait choisi de continuer la lutte.
Par ailleurs, en l'absence de troupes réelles du gouvernement du NEF, ils ne vont sans doute pas se préoccuper dans un premier temps, de doter les troupes d'un signe distinctif sur le terrain... Ou alors, un par différents corps, avec un esprit de désunion et de non-unité très caractéristique du NEF.


Totalement d'accord - je l'imagine sans problème. Ce qui nous ramène aux (je met un pluriel) drapeaux du NEF.

Citation:
Pourquoi la Croix de Lorraine ? Y a plein de potentialités,


Sans doute mais il faudrait idéalement l'expliquer un jour ! Cool
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
John



Inscrit le: 23 Mai 2019
Messages: 36

MessagePosté le: Ven Déc 04, 2020 00:35    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
moi ce qui m'étonne le plus se trouve dans la page de journal OTL.
Je parle de l'article qui explique que Pétain nomme comme successeur Herriot ou Jeanneney (l'article au centre de la page du premier lien). Shocked Shocked

Je trouve pas d'info et je comprend pas trop la manoeuvre (OTL, fin 43 il me semble pas que la situation de vichy soit déjà assez grave pour que les rats quittent déjà le navire) quelqu'un avec les connaissances (ou la doc) pour me renseigner parce que je suis assez curieux de la raison de cette décision.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Volkmar



Inscrit le: 12 Oct 2017
Messages: 128

MessagePosté le: Ven Déc 04, 2020 00:44    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Sans doute mais il faudrait idéalement l'expliquer un jour ! Cool


Parce que c'est une croix et que les croix ça se retient bien et c'est lisible de loin
Parce qu'ils n'auront pas l'Alsace et la Lorraine
Parce que la croix de Lorraine peut s'opposer à la croix gammée, elles sont totalement dissemblables d'apparence.
Parce que c'est facile à dessiner
Parce que quelqu'un en a la brillante idée.
Parce qu'on le décide ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1943 - En France occupée Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com