Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

psychologie d'Albert Speer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Les pays de l'Axe
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Chasseur Corse
Invité





MessagePosté le: Mar Nov 11, 2014 17:39    Sujet du message: psychologie d'Albert Speer Répondre en citant

certe cet homme était un membre du parti qui remplacea fritz todt aprés sa mort, il était certe un architecte talentueux(voir les plans et maquette de la nouvelle ville de Berlin qui devait changer de nom et portée celui de GERMANIA, il est vai que tonton adolphe donnait parfois des indée mais il n'était pas trés souvent écouté par son architecte, sa plus grande victoire sera lorsqu'il sera nommée MINISTRE de la PRODUCTION d'ARMEMENT de guerre de la faire remonté de manière spectaculaire en mettant au point un plan génial(on n'a pas fait mieux depuis ce plan était bassé sur les principes suivant.
Dispersion des usines princpale, qui assurait le montage d'armement il recevait les produits fini d'atelier dispéresée proche.

enterment sous terre des usines et ateliers important, les cadences de production de ce fait était plus importante que si les diverses usines était resté en surface.

utilisation totale de la main d'oeuvre disponible, femmes, adoléceent, prisonniers de guerre, quelques déportés furent utilisée mais il avait donnée des ordres formel qu'il soit considérée comme des prisonniers civil.
au procés de nuremberg, il sera le seul accusée qui échapera a la peine de mort, car il reconnu la totale responsabilité du nzisme en plaidant coupable, ce qui ne fut pas le cas des autres accusés.
cet hommes me fait pensée a une phrase que prononcea le christ sur sa croix en voyant les soldats romains tirant au sort ses vétement "PERE PARDONNE LEUR IL NE SAVE PAS CE QU'IL FONT" il est vrait que le peuple allemand avait été Anesthisié par la propagande nazie et moi j'ai retournée cette phrase(que sa Sainteté benoit 17 me pardonne et je suis pret a subir les excommunications majeur ou mineur qu'elle pourra m'infligée) "NATIONS PARDONNEE LEUR IL NE SAVAIT PAS CE QU'IL FESAIENT" cet homme fut condamée a la prison perpétuellle il accomplit son temps normalement et bénéficia d'une mesure de clémence présidentielle allemande, il termina sa vie en angleterre, il fuut intérogée par le jounaliste français de télévision Christian Bernadac au moment de la parution de ses mémoires qu'il avait rédigée lui même.
quel est l'avis des membres.
amitiés
chasseur corse
Revenir en haut de page
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7732

MessagePosté le: Mar Nov 11, 2014 20:11    Sujet du message: Répondre en citant

Heu, Speer écoutait Hitler !
Il ne fut pas le seul condamné à échapper à la peine de mort, Rudlof Hess fut condamné à perpétuité, par exemple. Un des accusés de Nuremberg ressortit même reconnu innocent. C'est le dignitaire nazi accusé à Nuremberg à avoir reçu la plus courte peine de prison (il faut dire que l'on ignorait à Nuremberg qu'il avait été chargé de la liquidation des des biens des juifs de Berlin).
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
GAULLISTE 54



Inscrit le: 18 Juin 2013
Messages: 680
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Mer Nov 12, 2014 00:01    Sujet du message: Répondre en citant

Speer était un nazi convaincu ! Et il a plaidé non coupable au Procès de Nuremberg !

Il a réussi à avoir la clémence du Tribunal en faisant son autocritique !

Il y a eu 3 acquittements !

F. Von Papen, H. Schacht et H.Fritzsche !

Et le condamné à la plus courte peine fut K.Dönitz qui à pris 10 ans de taule !
_________________
Toute ma vie je me suis fait une certaine idée de la France !
Charles de Gaulle


"Qui s'y frotte, s'y pique !"
Devise des Ducs de Lorraine

"Non inultus premor"-"Nul ne me touche sans impunité"
Devise de la Ville de Nancy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 537
Localisation: Du côté de Clochemerle

MessagePosté le: Mer Nov 12, 2014 10:16    Sujet du message: Répondre en citant

Speer se moquait bien des prisonniers des camps de concentration. Son souci principal était qu'ils soient en assez bon état pour que la qualité de fabrication n'en souffre pas. C'est en se sens qu'il a donné des instructions, dont tout le monde d'ailleurs se fichait : la mortalité n'a guère diminué après ses remontrances...

Son adhésion aux visées expansionnistes du régime se retrouve jusque dans son architecture aux dimensions proprement démentielles (qu'on songe au Grand Dôme, dont le seul lanterneau pouvait contenir la coupole de la basilique Saint-Pierre Shocked)

Il a aussi supervisé "l'expropriation" des Juifs de Berlin.

S'il a saboté du mieux qu'il a pu l'ordre "Néron", il s'en est justifié auprès de son Führer par l'espoir de la reconquête des régions industrielles ... et leur réutilisation en vue de la victoire finale, même si le souci de préserver les populations allemandes des conséquences catastrophiques pour elles de cet ordre fou a peut-être joué.

Ce qu'on peut mettre à son crédit a été, à Nuremberg, le fait que par contraste avec les autres, il a semblé assumer et ses actes et les crimes du régime. Ce qui est déjà pas mal pour un aussi haut dignitaire.

Bref, j'ai quelques doutes sur son mea culpa, qui lui a d'ailleurs permis de vendre beaucoup de livres à succès après ses 20 ans de détention (il a échappé de peu à la corde) et de se forger un joli mythe de repenti. Rolling Eyes
_________________
la violence est le dernier refuge de l'incompétence. Isaac Asimov
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Francois Delpla



Inscrit le: 15 Nov 2007
Messages: 98
Localisation: 95 France

MessagePosté le: Jeu Nov 13, 2014 09:05    Sujet du message: Répondre en citant

Attention ! Hitler ne voulait pas vraiment brûler l'Allemagne et c'est bien pour cela qu'il a chargé Speer de la besogne, en sachant qu'il était contre et en ne faisant rien pour l'aiguillonner.

Extrait de mon récent livre :

Citation:
Cette mainmise indiscutée du régime sur l’Allemagne incite à
mettre radicalement en doute les allégations de Speer quand il
prétend avoir saboté systématiquement, contre les « fanatiques »
et avec l’aide de tous les Allemands de bon sens, un fameux
ordre de terre brûlée donné par Hitler le 19 mars. Il a raison
de dire que son exécution aurait condamné à mort beaucoup
de personnes privées d’eau potable, de nourriture et de chauffage,
mais tort d’écrire que Hitler s’en moquait. Ce dernier avait
parfaitement les moyens de se renseigner sur les suites et de
faire exécuter et l’ordre et le désobéissant, s’il n’avait pas eu
précisément une double politique : d’un côté la « lutte à mort »,
et d’un autre la préparation des meilleures conditions de survie
possibles pour le peuple allemand sous un joug américain17.


___________________________
17. J’en ai découvert une preuve dans les archives anglaises en 2012, et l’ai mise
en ligne : http://www.39‑45.org/viewtopic.php?f=17&t=30819. Une fausse radio allemande,
dirigée par le journaliste anglais Sefton Delmer, fait savoir le 15 avril que Speer
sabote l’application du décret de Hitler. L’idée de cette émission, destinée à semer la
zizanie parmi les dirigeants du Troisième Reich, avait été suggérée par l’interrogatoire
de prisonniers allemands qui avaient révélé ce sabotage. Hitler, à supposer qu’il n’ait
pas déjà disposé de ces informations, avait le temps
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sting01



Inscrit le: 30 Juil 2010
Messages: 1450
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Mer Nov 19, 2014 11:09    Sujet du message: Répondre en citant

Speer n'etait pas un genie industrielle, ni un champion de l'organisation. Il le devint lorsque compare avec Goering, ou autres responsables de meme competence que Goering.

Speer a ete declare par de nombreux medecins spychiatres a la sortie de ses memoires comme un affabulateur; c'est a dire un menteur capable de croire a ses propres mensonges. l'espece la p[lus dangereuse car a un moment il sont sincere (lorsqu'ils ont repetes souvent le meme bobard).

La seule action humaine prise par Speer fut de ne pas executer les ordres de terre brulee sur le territoire allemand (mais aucun probleme si cela etait sur un territoire etranger!).

En dernier, mais c'est personnel, la psychologie intime du personage est tres bien reproduite dans ces propositions (ebauches ou bleus) de batiment. Un style similaire et en harmonie avec celui de Hitler (un autre genie de l'architecture ... sic transit gloria mundi ...) et a mon humble opinion cela clot toute tentative de le depeindre comme benevolent. Ce n'est pas Schacht (qui lui meme etait loin de tout reproches).
_________________
La can can-can, cancouillote,
c'est pas fait pour les francois.

Anscarides je suis ne,
heritier de la Comte je serai.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
GAULLISTE 54



Inscrit le: 18 Juin 2013
Messages: 680
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Mer Nov 19, 2014 14:07    Sujet du message: Répondre en citant

Hitler voulait vraiment détruire l'Allemagne !

Pour lui ce peuple était indigne de lui survivre !

Par une bizarre ironie il a déclaré que c'était les peuples de l'Est qui devaient survivre car ils étaient les plus forts
_________________
Toute ma vie je me suis fait une certaine idée de la France !
Charles de Gaulle


"Qui s'y frotte, s'y pique !"
Devise des Ducs de Lorraine

"Non inultus premor"-"Nul ne me touche sans impunité"
Devise de la Ville de Nancy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7732

MessagePosté le: Mer Nov 19, 2014 14:12    Sujet du message: Répondre en citant

Difficile de savoir avec Hitler. Il disait un truc un jour, puis l'inverse le lendemain et prétendait n'avoir jamais changé d'opinion.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 6285
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mer Nov 19, 2014 14:17    Sujet du message: Répondre en citant

Stop, merci de rester dans le sujet.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Francois Delpla



Inscrit le: 15 Nov 2007
Messages: 98
Localisation: 95 France

MessagePosté le: Mer Nov 19, 2014 14:49    Sujet du message: Répondre en citant

hé mais c'est en plein dans le sujet !

Hitler passe majoritairement, depuis les livres de Rauschning qui le traitaient de nihiliste en 1937-39, pour un perdant professionnel et un apôtre de la destruction qui ne pouvait laisser derrière lui que des ruines, y compris celles de l'Allemagne.

Il est temps de le voir comme un gagneur qui a failli réussir et n'a fait qu'une grave erreur de calcul : attaquer le jour même de la venue de Churchill au pouvoir; l'eût-il fait dix jours plus tôt, la face de la terre etc.

Quand se profile la défaite, lutte-t-il jusqu'au bout par haine envers l'Allemagne qui l'a déçu et mérite de périr parce qu'elle n'est pas la plus forte, ou parce qu'il espère encore et toujours faire tomber Churchill, en jouant sur l'antisoviétisme et en faisant démarrer avec deux ans d'avance la guerre froide qui dès lors serait immédiatement chaude ?

La narration uchronique de la défaite sans armistice franco-allemand doit trancher cette question tout autant que la science historique... qui s'y est bien peu intéressée jusqu'ici, sauf à répéter Speer, le moins fiable des mémorialistes, du moins sur ce genre de sujet.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dado



Inscrit le: 12 Nov 2013
Messages: 995
Localisation: Lille

MessagePosté le: Mer Nov 19, 2014 15:06    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
qui a failli réussir

Pas tellement: d'après ce que j'ai compris, les puissances industrielles combinées de la Grande-Bretagne, de l'URSS et des USA ne pouvaient que faire pencher la balance en défaveur de l'Allemagne, qui ne pouvait pas suivre en terme de production d'armement. Donc il n'a pas "failli réussir", pour réussir il aurait du faire des choix différents. Ou alors, sachant que militairement il ne pouvait l'emporter contre ces 3 adversaires, il aurait fallu que le Royaume-Uni réclame la paix ET que l'URSS s'effondre comme prévu (pas impossible sans Churchill ou si Staline est renversé après trop de défaites militaires et la perte de Moscou, mais la conjonction des deux avait quand même heureusement peu de chances de se produire- en sachant qu'il fallait aussi que la France réclame la paix comme OTL, ça fait 3 événements absolument nécessaires pour qu'il ait une chance de réussir).

Citation:
et n'a fait qu'une grave erreur de calcul

Encore une fois, pas vraiment: déjà, impossible de savoir à l'avance que l'arrivée au pouvoir de Churchill serait suffisante pour maintenir le Royaume-Uni dans la guerre. Ensuite pour les erreurs on peut en citer plein: dispersion des forces, des fronts et des objectifs (Afrique du nord, Grèce pour aider l'Italie, Grande-Bretagne et URSS en même temps, déclaration de guerre aux USA, triple objectif trop ambitieux en URSS: Saint-Petersbourg au nord, Moscou au centre, Ukraine puis pétrole du Caucase au sud); sous-estimation récurrente de ses adversaires (enfin, sauf les français, de fait c'est peut être la victoire rapide en France alors qu'il craignait les français plus que les autres qui renforce cette tendance), que ce soit les britanniques (persuadé qu'il est qu'ils réclameront la paix après l'Armistice français, démoralisés par les bombardements), les soviétiques (sous-hommes) ou les américains (piètres combattants); surestimation des capacités de l'Allemagne, de son industrie et des super-armes (chars ultra-lourds, prototypes d'avion à réaction, missiles V1 et V2, tous ayant une utilité militaire limitée) qui lui assureront la victoire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hendryk



Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 1668
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Nov 19, 2014 15:18    Sujet du message: Re: psychologie d'Albert Speer Répondre en citant

Chasseur Corse a écrit:
certe cet homme était un membre du parti qui remplacea fritz todt aprés sa mort,

Cela pose la question du destin de Todt FTL. Sa mort ayant été causée par un accident d'avion, je suppose que FTL les choses se passent différemment, ce qui veut dire que Speer ne devient pas (ou plus tard) ministre de la production de guerre, avec des retombées sur l'organisation industrielle de l'Allemagne à partir de 1942. Les auteurs ont-ils statué là-dessus? Je ne crois pas avoir vu la mort de Todt mentionnée dans le tome 2.
_________________
With Iron and Fire disponible en livre!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7732

MessagePosté le: Mer Nov 19, 2014 15:38    Sujet du message: Répondre en citant

Je crois que ce point a déjà été traité. Pas de différence avec l'OTL, Todt meurt dans un accident d'avion et Speer le remplace. C'est une position que je soutiens car elle va dans le sens de la règle de la FTL de garder le plus possible le destin OTl des individus. L'un des avantages de cette méthode est d'avoir une référence pour déterminer la réaction des acteurs de la guerre. On le voit bien avec la mort de Mac Arthur FTL. Le résultat est qu'en FTL les USA décident de contourner les Philippines plutôt que de les reprendre.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11656
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Nov 19, 2014 16:57    Sujet du message: Répondre en citant

Exact - en fait, il est prévu que, dans le cadre de la description du Front Russe, on évoque l'accident d'avion de Todt, qui va survenir en Janvier 43, après une visite par mauvais temps au QG de Hitler.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Les pays de l'Axe Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com