Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bombardements stratégiques alliés
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Discussions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 2539
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Sam Juin 07, 2014 05:41    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:

Avoir peur de la gestapo au point de ne pas défendre les Juifs ou prétendre ignorer les camps de concentration n'est pas un crime passible de la peine de mort, surtout déversée du ciel, au hasard et sans jugement.


Le IIIe Reich n'était que partiellement le régime policier et dictatorial qu'on imagine, et qui correspond beaucoup plus a la dictature stalinienne ou maoïste. Sur bien des plans, le régime d'Hitler s'est seulement superpose a la vieille Allemagne. L'adhésion populaire au nazisme a été sincère, quais universelle, et surtout durable. Même dans les décombres de leurs villes, même sur les routes de l'exode, les civils allemands n'ont manifesté aucun rejet du IIIe Reich et du Nazisme, et les Allies ont eu beaucoup de mal a trouver assez d'antinazis bon teint pour leur remettre les clés de la République Fédérale.

Dans les milieux militaires (les Alliés ont écouté secrètement des conversations privées entre officiers prisonniers), c'était paradoxalement un peu plus nuance, car on y avait mieux conscience du désastre que le Nazisme avait amené sur l'Allemagne, mais la non plus on ne rejetait pas les actes ni le fondement même du nazisme, et si on maudissait Hitler, c'était seulement de fait qu'il avait raté son coup.

Ces faits expliquent a la fois l'argument moral un peu nauséabond en apologie de la destruction de l'Allemagne par le feu du ciel ('ils l'ont bien cherché' ) et le fait que cette campagne n'avait aucune chance de succès: pour extirper le nazisme de âme allemande, il a fallu un travail énorme de réécriture mémorielle qui a pris deux générations aprees la guerre. Les bombes incendiaires n'ont servi a rien.
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dado



Inscrit le: 12 Nov 2013
Messages: 995
Localisation: Lille

MessagePosté le: Sam Juin 07, 2014 17:36    Sujet du message: Répondre en citant

On est d'accord, il n'y a pas eu de rejet massif du nazisme par la population, ce qui ne donne pas de blanc sein au massacre de civils.
D'ailleurs, j'avais vu un documentaire passionnant (sur arte je crois?) sur la transformation du langage sous le troisième Reich: cela montrait bien que l'endoctrinement était profond et général, parce que des termes antisémites et qui se rapportaient à la race aryenne étaient passés dans le langage courant.
Malheureusement, je ne parle pas allemand, donc je n'ai pas pu saisir toutes les nuances, et je ne me rappelle pas non plus le nom du documentaire (si je le retrouve je vous le donnerais).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patrikev



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1775

MessagePosté le: Dim Juin 08, 2014 21:41    Sujet du message: Répondre en citant

Etait-ce un documentaire inspiré du livre de Viktor Klemperer "LTI, la langue du Troisième Reich"? Je n'ai pas vu l'émission, mais c'est apparemment un sujet proche: Klemperer, un intellectuel juif interné à Dresde, montre l'imprégnation du vocabulaire et des tournures de la propagande nazie dans le langage ordinaire.

Ce qui nous ramène au sujet de départ: Klemperer et d'autres internés, juifs, demi-juifs et conjoints de juifs, sont morts dans les bombardements de Dresde (13-15 février 1945).
_________________
- Votre plan comporte un inconvénient majeur.
- Commençons par le plus facile: capturer la bête.
- Le voilà, l'inconvénient majeur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dado



Inscrit le: 12 Nov 2013
Messages: 995
Localisation: Lille

MessagePosté le: Lun Juin 09, 2014 11:46    Sujet du message: Répondre en citant

Oui c'est bien ça pour le documentaire Smile
Par contre ce n'est pas un documentaire produit par arte contrairement à ce que je pensais, même s'ils l'ont diffusé.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chasseur Corse
Invité





MessagePosté le: Sam Oct 25, 2014 10:59    Sujet du message: précision bombardement(ladac 51) Répondre en citant

permet a un fils d'aviateur mort en algérie et passionnée d'aviation de te répondre.
tu affirme que les pertes des bombardements de jour était importante or a ma connaissance le Bomber Command n'a jamais bombardée de jour, car il avait été décidié en réunion de commandement entre le général Harris et le général Spatz que le Bomber Command bombarderait de nuit et les américains de jour.

pour la difficulté a trouvée un objectif de nuit je te rappelle que le Bomber Command avait des escadrilles d'avion spécialisé nommée "PATHFINDER" qui était équipée de radar spéciaux(H2S, Wanagui, OBE) qui son comparable actuellement au radar de trajectographie et de suivie de terrain, d'autre part ses escadrrille avait la charge du marquage de l'objectif avec des bombes de couleur éclairante(Rouge, encadrement objectif, Vert, point particulier a bombarder), il y avait dans ce groupe spécialisés des avions qui avait du matériel radio destinée au brouillage des communications ennemi ainsi qu'a crée des écrans radar qui empechait les radars ennemis a devinée les mouvements des escadres d'attaque, ces écrans portaient le nom de "ECRAN MANDREL"

amitié
chasseur corse
Revenir en haut de page
ggg



Inscrit le: 12 Avr 2015
Messages: 29
Localisation: San Francisco, USA

MessagePosté le: Mer Avr 15, 2015 01:42    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
Avant toute chose, je pense qu'en FTL, les bombardements vont connaître la même ampleur qu'en OTL avec les mêmes résultats (ou absence de résultats) qu'en OTL.

Pourquoi ? parce que les changements historiques ne son pas suffisants pour changer à ce point les hommes, les doctrines et les matériels. Donc les gens vont faire les mêmes raisonnements, les mêmes erreurs et donc... bref !

...

Albert Speer explique dans son livre "Au cœur du Troisième Reich" ce que les alliés auraient du faire. Ils auraient du bombarder les usines fabriquant des roulements à billes. C'est un secteur clef de l'industrie militaire.


Remontée de topic et de ce bon post. Tout à fait d'accord sur l'hypothèse de base. Je note à ce propos que les annexes "aviation" existantes font preuve de peu d'imagination à ce sujet, surtout du côté allemand. Face à la faiblesse de l'aviation italienne et au besoin d'atteindre l'AFN, il est fort possible que le RLM remette en chantier les quadrimoteurs lourds Ju 89 ou Do 19 arrêtés en 1937-38 (car Goering n'y croyait pas) plutôt que de lancer un hypothétique programme "Algier-Bomber" (avec un "i" en germain) comme je l'ai lu dans l'annexe.

En ce qui concerne les roulements à billes, on l'a fait. Ce furent les deux fameux raids américains sur l'usine de Schweinfurt dont le second (14 octobre 1943 en OTL) fut l'un des plus meurtriers de toute la guerre pour l'USAAF. Pierre Clostermann en était et l'a fort bien raconté dans "Le Grand Cirque". Les raids furent un échec complet car les Allemands avaient prévu l'éventualité et accumulé un énorme stock de roulements...
_________________
"Le succès exclut le juste milieu au profit des solutions extrêmes." (Camille Rougeron)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Caulaincourt



Inscrit le: 28 Fév 2016
Messages: 43
Localisation: Paris (à peu près)

MessagePosté le: Lun Mar 14, 2016 19:37    Sujet du message: Répondre en citant

Pour les bombardements stratégiques en dehors d'opérations terrestres en cours, les seules cibles pétrolières ne suffisent-elles pas ? Car on ferait d'une pierre d'innombrables coups...
_________________
Le général qui voit avec les yeux d'un autre est incapable de commander une armée - Napoléon
Il est vrai que parfois, les militaires s'exagerant l'impuissance relative de l'intelligence, négligent de s'en servir - De Gaulle
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Discussions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com