Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

les divers moyens de transmissions des réseaux

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Chasseur Corse
Invité





MessagePosté le: Dim Déc 01, 2013 16:11    Sujet du message: les divers moyens de transmissions des réseaux Répondre en citant

si il est un probéleme grave pour les réseaux et les services de renseignement(SOE, SAS, MI5, MI6) c'est la transmission rapide du renseignement, on peut utiliser plusieurs méthode.

1) par courrier passeur frontalier(espagne, suisse) mais il faut surmonter le probléme des nombreuses difficultés au passage de frontière a moin d'avoir des passeur de toute confiance.

2) par avions, les lysanders font un travail remarquable, il on ainsi crée une sorte d'aéropostale du renseignement, en transportant soit du personnel ou du matériel.

3) maritime, il faut utiliser des navires rapides, qui peuvent soit s'accoster dans des endroits ou la surveillance ennemi et nulle, ou alors le faire au large, lors d'une action de peche, mais on doit bénéficier de complicité des marins qui connaisse bien les diverses circonstance marine(Fond, Vent, Marrée, Courrant, repérage)

4)radio, les opérateurs radio(nommée pianiste a l'époque) doive disposer leur émetteurs récepteur dans des lieux dont il on éprouvée la suretée, car les repérages goniométrique ennemi son rapide(méthode de triangulation) aussi il faut toujours transmettre rapidement et birévement pour éviter le repérage, les messages sont toujours codée et l'opérateur ne connait pas ce qu'il transmet, il en est de même pour ceux qu'il reçoit aussi il faut utilisée les service dans le réseaux d'un homme ou d'une femme qui fait le codage ou le décodage(dans certaine circonstance elle peut assurée la transmission des messages décodés ou codés) on peut utilisée plusieur emetteurs qui transmettent de lieux différent a des heures différente cela complique le travail du repérage ennemi
dans un réseau les transmissions internes son assurés de deux maniére.

1)boite au lettre, il s'agit de personne qui mettent a la disposition du réseau leur boite au lettre qui leur sert pour leur courrier personnel, elle son de deux types, boite actives qui recoivent les messages rammassés par des courriers a des heures définies, boite morte, elle ne servent qu'en cas d'urgence, ces deux type de boite son implantés en tous lieux( portail habitation, leux public, Café, ces emplacement son variable selon la situation.

3)il y a aussi des methodes qui son utilisée par les courriers pour transporter les messages, la méthode de l'encre invisible sur du papier mormale.

la méthode du forceat, un tube vissée qui contient les messages codés ou décodés, on peu le cacher dans les orifices naturel humains, car le fouilles corporel était rarement partiqué par les services d'arrestation, les spécialiste de ces fouille était la Gestapo, les SS, car se type de fouille neccésitait la présence d'une "Souris Grise"(soldate allemande) qui était seul a la pratiquer, pour les autres service cela ne leur était pas permi car il était composée d'hommes.

la méthode de l'apprentissage par coeur des phrases ou mot code par les courrier, mais cette méthode avait un inconvéient majeur si le courrier était capturés et torturés il pouvait parlée, aussi elle n'était utilisé qu'en cas d'urgence et dans le cadre du réseaux.
il y a peut etre d'autre méthode que je ne connais pas, que pense les membres de mes informations.
amitiés
chasseur corse
Revenir en haut de page
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 5779
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Dim Déc 01, 2013 19:45    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ces infos, j'ai reclassé plus plus de facilité.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
zipang1



Inscrit le: 25 Mai 2013
Messages: 303
Localisation: Vic-en-bigorre

MessagePosté le: Dim Déc 01, 2013 21:12    Sujet du message: Répondre en citant

mon père faisait partit de la poste depuis 42 et il ma dit qu'il passait des messages pour la résistance mélanger dans le courrier officiel pour qu'il soit perdue dans la masse du courriers Razz
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bouhours Bernard



Inscrit le: 04 Mar 2008
Messages: 195
Localisation: Muret

MessagePosté le: Dim Déc 01, 2013 22:34    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir. Je voudrais rajouter quelques précisions. Le renseignement est, avec la propagande, l'activité principale de la Résistance, le sabotage et la guérilla , activités spectaculaires n'interviennent qu'après. La transmission de messages est , en effet, un sérieux problème. Dans un réseau organisé (type NAP, merci papa Razz ) ceux qui recueillent le renseignement le transmettent, en général à une boite aux lettre. Cette boite est une personne physique (je n'ai pas entendu parler de boite-objet), chargée de faire circuler le message: en effet, dans ce cas on ne peut compter sur la Poste qui est surveillée étroitement par les diverses polices.Je voudrais ici rendre un hommage à tous ces annonymes qui ont fait ce travail ingrat, et risqué, à celles et ceux qui ont mis à la disposition de réseaux des pièces permettant d'héberger pour une nuit, et parfois plus des fugitifs, le risque était grand, mais les récompenses, après la guerre ne sont pas venues! Les réceptionnaires vont orienter les courriers soit vers une transmission radio pour les messages texte, soit vers ce que l'on appelle aujourd'hui une exfiltration. Pour ce faire, soit la "Poste aérienne" comme l'appelle Chasseur Corse, par avion soit Lysander, soit Lookheed Hudson quand il fallait évacuer quelques personnes en plus ( c'est l'avion du départ de Lucie Aubrac); soit par liaison maritime transManche, soit par la traversée de frontières. Pour la traversée des Pyrénées, de nombreuses filiaires d'évasion sont en place rapidement aprés l'armistice, l'une des plus célèbre sera le réseau Pat O'Leary, repris par madame Dissart dite Françoise. La plus grande partie des passeurs étaient des bénévoles qui connaissaient bien leur secteur et qui faisaient ceci par patriotisme; quelques uns en faisaient "profession", parfois de façon double (qu'en termes pudiques ceci est dit Very Happy ).
Les opérateurs radio étaient, en général des groupes de deux ou trois hommes parachutés avec leur matériel, qui prenaient contact avec un réseau prédésigné. L'opération n'était pas toujours évidente: bien souvent ces hommes étaient britanniques, et devait vivre en permanence caché pour éviter tout problème. Il est arrivé qu'un réseau entier tombe suite à l'imprudence d'un de ces hommes qui en avait assez de vivre reclus, et qui est parti faire une virée en ville avec arrêt à un café très fréquenté... C'est comme ça, on y peut rien. Les transmissions devaient être très brèves (une fois le correspondant accroché, elle ne devait pas dépasser une ou deux minute je crois) car le repérage gonio était rapide. En outre, l'idéal aurait consisté à changer la station de place à chaque fois, mais c'était loin d'être possible.Voilà quelques éléments, il faudrait l'approfondir, si ça peut aider, j'ai de la documentation (entre autre tous les numéros de la revue R4 sur les témoignages de la résistance dans cette région toulousaine). Amitiés. Bernard
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
zipang1



Inscrit le: 25 Mai 2013
Messages: 303
Localisation: Vic-en-bigorre

MessagePosté le: Dim Déc 01, 2013 23:00    Sujet du message: Répondre en citant

oui mais mon père était un facteur de campagne sa tournée était de 40 km2 à peu prés ;donc il avait de quoi affranchir le courrier sans passer la poste alors il pouvait transporter des messages d'un point A à un point B sans retourner a une quelconque administration Embarassed
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dak69



Inscrit le: 24 Oct 2006
Messages: 345
Localisation: lyon

MessagePosté le: Lun Déc 02, 2013 13:07    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

Le sujet est intéressant, et, quelle que soit la méthode employée, les délais de transmission se comptaient en semaines. En plus du délai de transmission (la radio est le moyen le moins lent mais son débit est faible, une page A4 par heure pour fixer les idées en morse), il fallait rajouter le délai de codage puis décodage / transmission à l'autre bout, sans oublier la longue chaîne entre expéditeur de l'information et transmetteur.

Le courrier aérien fut très employé, mais il n'était utilisable que 15 jours par mois au mieux (il fallait suffisamment de lune et au bon moment) et encore moins à la mauvaise saison. Et il y avait de la concurrence : en plus du courrier, il y avait les personnes, et les marchandises de contrebande ou hautement urgentes... D'après vous, comment arrivaient en Angleterre les montres Omega de la RAF ?

La conséquence pratique de cette lenteur des transmissions (lisez Daniel Cordier pour un témoignage de première main) est l'absolue nécessité d'une autonomie de décision locale. OTL ça n'a pas été terrible dans ce sens et FTL ça va être dur à faire comprendre à des militaires habitués à être obéis sans délai et sans discussion.

Bien amicalement
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7608

MessagePosté le: Lun Déc 02, 2013 21:30    Sujet du message: Répondre en citant

anecdote amusante, pendant la guerre Bergier (l’écrivain et résistant) avait utilicé comme mot de clef dans sa grille de chiffrage "tabac" parce que c'était un gros fumeur et que le rationnement était... un rationnement.

Lors du parachutage suivant ils ont reçu deux cartouches de cigarettes, ils avaient été compris. Laughing
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com