Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Rocher dans la FTL, par TYLER
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Divers
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
folc



Inscrit le: 26 Oct 2006
Messages: 912
Localisation: Rodez

MessagePosté le: Mer Juil 17, 2013 17:21    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
29 juin 1940
Un prince soucieux de ses sujets
Hauteurs de Beausoleil (Côte d’Azur) –


Heu ! Le Président de la République française à une portée de mousquet des Italiens ??
Si l'on veut que Louis II rencontre Lebrun, il vaudrait mieux reculer la rencontre à distance raisonnable du front et peut-être même sur la rive droite du Var (Cannes par exemple). L'entourage princier peut suivre sans problème, je suppose.

Casus Frankie a écrit:
la fameuse chanson de Tino Rossi, « O Catalinetta Bella ».


Catarinetta et non point Catalinetta Evil or Very Mad
_________________
Folc

"Si l'ost savait ce que fait l'ost, l'ost déferait l'ost"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
folc



Inscrit le: 26 Oct 2006
Messages: 912
Localisation: Rodez

MessagePosté le: Mer Juil 17, 2013 17:39    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
Société des Bains Monégasques

SBM = Société des Bains de Mer et du Cercle des Etrangers à Monaco (on s'arrête couramment à Société des Bains de Mer Smile )

D'après la biographie de Leonor Fini, cette dernière s'est rendue à Monaco (date non précisée de 1941 ??). Elle y a rencontré à une première théatrale le consul italien Stanislao Lepri. Tombé follement amoureux d'elle, Lepri abandonna alors sa carrière pour se lancer lui aussi dans la peinture. Lepri est décédé en 1980, sauf erreur, et c'est sa carrière de peintre qui fait aujourd'hui sa renommée.
_________________
Folc

"Si l'ost savait ce que fait l'ost, l'ost déferait l'ost"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11216
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Juil 17, 2013 18:30    Sujet du message: Répondre en citant

Société des Bains de Mer, bien sûr !! Embarassed
Désolé

En revanche, la chanson de Petru Guelfucci parle bien de CataLinetta et seuls des Continentaux peuvent mettre un R dans ce prénom typiquement corse...
(PS - moi aussi je croyais que c'était Catarinetta...) Twisted Evil
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
folc



Inscrit le: 26 Oct 2006
Messages: 912
Localisation: Rodez

MessagePosté le: Mer Juil 17, 2013 20:16    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:

En revanche, la chanson de Petru Guelfucci parle bien de CataLinetta et seuls des Continentaux peuvent mettre un R dans ce prénom typiquement corse...
(PS - moi aussi je croyais que c'était Catarinetta...) Twisted Evil


Certes, les Corses mettent des "l" à la place des "r" (enfin de certains) mais n'oublions pas que c'est à l'origine un succès de Tino Rossi qui n'avait pas les raisons d'un Petru Guelfucci de vouloir faire plus corse (que corse).
Donc en 1941 : Catarinetta avec "r" (la FTL ne peut pas anticiper les modes actuelles Embarassed )

Quid de la mise à distance de sécurité très renforcée de la rencontre Lebrun/Louis II Question
_________________
Folc

"Si l'ost savait ce que fait l'ost, l'ost déferait l'ost"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tyler



Inscrit le: 11 Oct 2008
Messages: 719

MessagePosté le: Mer Juil 17, 2013 20:58    Sujet du message: Répondre en citant

folc a écrit:


Quid de la mise à distance de sécurité très renforcée de la rencontre Lebrun/Louis II Question


L'option d'une villa, près de Cannes, comme tu l'as suggéré a été retenu.

De même que la remarque concernant l’aéroport de Genève.
J'ai envoyé les modifications à Casus, le temps qu'il les relisent et vous pourrez voir ce qu'il en est. Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11216
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Juil 17, 2013 21:45    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de réécouter (merci You Tube) Tino Rossi lui-même - c'est ahurissant, il prononce de telle façon que personne ne pourrait jurer que c'est l ou r. Par habitude ("Catherine") on a tendance à penser "r", mais le r en question est tellement mouillé par l'accent du chanteur que l'oreille entend "l".

Même le mot "oreille", d'ailleurs (celle que la tendre enfant baisse quand elle est vieille), est à peu près prononcé "oleille".

Et tous les sites donnant des textes de chanson que j'ai vus écrivent catalinetta.
Honnêtement, c'est insoluble !

Mais j'ai incontestablement fait une erreur qui nous permet, pour notre texte, de retomber sur nos pieds.
La chanson ne s'appelle pas "O CataXineta". Elle s'appelle "Tchi Tchi" (oui je sais, c'est ridicule mais en 1936 ils trouvaient ça très bien).

Donc inutile dans notre texte d'écrire "CataXineta" Wink
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7649

MessagePosté le: Jeu Juil 18, 2013 00:16    Sujet du message: Répondre en citant

HORS SUJET COMPLET (vous êtes prévenus)

Dans les années 80, mon père tenait des émissions de radio (locale) sur les anciennes chansons (en particulier celle des années 60).
Il eut la chance, une fois, d'avoir Jeanne Aubert http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeanne_Aubert (qui était encore en vie à l'époque). Le débat a alors portée sur la différence entre les chansons de son époque et celle de maintenant. Jeanne Aubert a alors donné son opinion sur ce qui passait à cette époque (les années 80) et pour elle, les textes c'était n'importe quoi. Mon père a alors répondu : " Vous avez tout à fait raison. D'ailleurs voilà un de vos plus grands succès : "Mon cul sur la commode". http://www.youtube.com/watch?v=_m1C1548I1o
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 5859
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Jeu Juil 18, 2013 11:06    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour le hors sujet et à présent on arrête de polluer ce fil. Drapeau blanc
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11216
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Juil 18, 2013 15:17    Sujet du message: Répondre en citant

Tyler a corrigé !
(et moi aussi : j'ai remplacé le titre de la chanson par "Tchi chi")


31 janvier 1942
Choix
Institut Le Rosey (Rolle, Suisse)
– A la tombée de la nuit, un jeune homme de 18 ans fait précipitamment ses bagages, sort discrètement de ce très sélect pensionnat et monte dans une voiture conduite par un homme en costume sombre, laquelle démarre en trombe. Un élève qui fait le mur ? Pas vraiment, l’Institut a été prévenu il y a une petite heure qu’un pensionnaire allait « s’absenter pour quelque temps ». Le capitaine Ardant, tuteur depuis deux ans de Rainier de Monaco, emmène son jeune protégé à l’ambassade de France. En effet, le jeune prince a décidé de s’opposer à la politique de son grand-père et de s’afficher ostensiblement du côté des Alliés.
Prise de conscience idéologique ? Coup politique ? Patriotisme ? Calcul ? Les raisons sont encore aujourd’hui un peu floues, sans doute un peu de tout… Toujours est-il que le prince semble avoir particulièrement été affecté par la prise de contrôle italienne de Monaco et a voulu réagir. Peut-être en eût-il été autrement s’il avait poursuivi ses études à Paris comme l’avait un temps souhaité Louis II, mais le fait est qu’il est resté en Suisse depuis le début de la guerre, avec un tuteur officier de l’armée française. Du coup, la question « Quel camp choisir ? » ne semble pas s’être posée pour lui.


1er février 1942
Un prince clandestin
Ambassade de France, Berne (Suisse)
– En début de soirée, le capitaine Ardant vient chercher son jeune protégé dans la chambre qu’il occupe depuis la veille. Il faut partir ! Toute la journée, tant le capitaine que l’ambassadeur Renom de la Baume ont poliment mais fermement fait comprendre à l’adolescent qu’il ne manquerait de rien mais qu’il devait pour quelques heures rester confiné entre quatre murs. La Suisse est pleine d’espions, autant ne pas prendre de risque.
Mais Rainier a 18 ans et à cet âge-là, on n’est pas trop sérieux… Aussi a-t-il passé la journée à arpenter fébrilement l’ambassade, ce qui lui a permis d’apercevoir, en début d’après-midi, l’ambassadeur et le capitaine raccompagner en les remerciant chaleureusement deux Suisses (en civil, mais dont la raideur et les claquements de talon trahissent la profession). Qu’est-ce que cela peut signifier ?
Le prince héritier monégasque ne va pas tarder à le découvrir : en compagnie de Jean Ardant et d’un passeur suisse, il va faire une randonnée nocturne jusqu’à la frontière française. Vu le calme affiché par ses deux accompagnateurs, Rainier comprend vite qu’ils sont sûrs de ne croiser aucun garde-frontière suisse – un problème d’effectifs soudain dans le secteur, peut-être ? Mais voici la frontière, les choses sérieuses commencent.
A la surprise du jeune homme, côté français, tout se passe aussi bien. Certes, son escorte semble plus anxieuse, à plusieurs reprises, il faut courir pour traverser un espace découvert, mais enfin c’est sans encombre qu’on arrive à une grange isolée où les trois hommes passent le reste de la nuit. Le lendemain, le prince et le capitaine n’auront que quelques kilomètres à faire jusqu’à la gare la plus proche. Rainier a maintenant de faux papiers plus vrais que des vrais, qui l’identifient (avec un certain humour) comme le nommé Louis Lecomte. Le jeune homme ne se vexera pas de cette baisse de statut nobiliaire…


13 février
Contrebande de prince
Plage de Portiragnes (Languedoc)
– La nuit est sans lune, ce qui semble parfaitement convenir à la demi-douzaine d’hommes armés qui se glissent dans les dunes jusqu’au rivage. Cependant, toutes les précautions ont été prises : le secteur est rarement surveillé par les Allemands, qui comptent le plus souvent pour le patrouiller sur les Détachements de Défense du Littoral du NEF. Or, ce soir, le chef des DDL pour le département, officier de marine en retraite, a déployé tous ses hommes disponibles à plusieurs kilomètres, près de l’embouchure de l’Hérault. Des indicateurs lui auraient signalé qu’un bateau de pêche du Grau d’Agde faisait de la contrebande avec l’Espagne.
Mais si contrebande il y a, c’est à Portiragnes, et pas en bateau de pêche, mais en sous-marin ! Car voici que se présente le MN Fresnel, pile à l’heure pour un échange mutuellement profitable. Dans le sens sous-marin-plage, plusieurs caisses d’armes et de munitions ainsi que des sacs de “francs Laval”, cette monnaie qui n’a plus cours qu’en France occupée. De quoi apporter pour quelque temps une bonne aisance financière aux maquis locaux (et de quoi permettre au chef des DDL de l’Hérault d’hériter bientôt une somme rondelette d’un oncle oublié…). Dans le sens plage-sous-marin, deux hommes : un capitaine de cavalerie et un prince (héritier) de Monaco. De Suisse jusqu’au Languedoc, les réseaux d’exfiltration de la Résistance ont parfaitement fonctionné.


28 février
Un prince combatif
Centre de recrutement de l’Armée de Terre, Alger
– Après de nombreux entretiens avec des représentants discrets de divers ministères français, Rainier Grimaldi est autorisé à faire ce pour quoi il a quitté la Suisse et traversé la Méditerranée : s’engager dans l’armée pour combattre aux côtés des Alliés. Le prince héritier de Monaco est à présent le 2e classe Grimaldi Rainier, matricule 1415, 7e Régiment de Tirailleurs Algériens
Ce geste admirable (et admiré) sera largement commenté dans les salons algérois et dans les journaux du monde entier les jours suivants. Néanmoins, malgré l’enthousiasme général, le gouvernement français a été informé qu’il a été difficile de convaincre Rainier de s’engager ailleurs que dans la Légion Etrangère, en tant que Monégasque. Il a fallu l’intervention du capitaine Ardant pour lui faire entendre raison.
Ardant a expliqué à ses supérieurs que Rainier a développé un nationalisme monégasque prononcé et rêve parfois tout haut d’un Monaco étendu jusqu’à Menton et Roquebrune, rien moins ! Un Mandel ou un De Gaulle noteront avec irritation cette velléité d’indépendance, mais on ne s’attardera pas outre mesure sur cette information – la guerre aura bien le temps de calmer les ardeurs du jeune prince et la question du traitement réservé à la Principauté ne se posera pas avant la reconquête de la Métropole, ce qui n’est malheureusement pas pour tout de suite.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Divers Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com