Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Reichenau et la 6e Armée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1942 - Discussions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
patrikev



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1775

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2012 01:45    Sujet du message: Reichenau et la 6e Armée Répondre en citant

Pour raisons diverses, j'ai commencé à suivre l'itinéraire du maréchal Walther von Reichenau et de la 6e Armée. J'ai déjà quelques jalons, les uns certains, les autres non:

Casus Frankie a écrit:


Opération Barbarossa
Ordres de bataille terrestres au 17 mai 1942

Ordre de bataille des unités terrestres de la Wehrmacht et des autres armées de l’Axe engagées dans Barbarossa

(...)
[b]HeeresGruppe Sud
(Ukraine) (von Rundstedt)

6e Armée, Chelm (von Reichenau)
– XVII. ArmeeKorps, Chelm (Kienitz)
56. Infanterie-Division (von Oven)
62. Infanterie-Division (Keiner)
– XLIV. ArmeeKorps, Chelm (Koch)
9. Infanterie-Division (von Schleinitz)
297. Infanterie-Division (Pfeffer)
– LV. ArmeeKorps, Chelm (Vierow)
168. Infanterie-Division (Mundt)
213. Sicherungs-Division (De l’Homme de Courbière)


patrikev a écrit:
29 juin
Berezne (Ukraine)

Le lendemain de la prise de la ville, les Allemands procèdent, selon une routine déjà bien établie, à l’enregistrement de Juifs encore présents sur place. Puis, toujours selon la routine, les adultes sont remis au Sonderkommando (unité spéciale SS) du Standartenführer Paul Blobel qui les fait fusiller dans le cimetière juif. Il reste 90 enfants juifs en attente d’exécution, enfermés dans une grange à l’écart de la ville, sans que personne ne songe à leur donner à manger ou à boire. Les deux aumôniers (catholique et protestant) de la 297e Division d’Infanterie vont signaler leur cas à un officier de l’état-major, le lieutenant-colonel Helmuth Groscurth. Celui-ci ordonne d’ajourner l’exécution pour en référer au chef de la 6e Armée, le maréchal von Reichenau. Une discussion s’ensuit entre Reichenau, Blobel et le capitaine Willy Riedel, commandant de la place de Berezne : ils conviennent que l’ordre d’exécution des enfants n’a pas été rédigé dans les formes, qu’il faut donc l’annuler et en rédiger un autre. Cet exercice de bureaucratie macabre se termine par la mise à mort des enfants le 6 juillet.
L’épisode de Berezne n’est nullement exceptionnel, mais il est un des rares dont nous ayons le récit détaillé de source allemande, car Groscurth, profondément choqué, avait conservé des copies des documents. Les archives de la 6e Armée, comme de beaucoup d’autres unités ayant participé à des actions comparables, semblent avoir été soigneusement expurgées vers la fin de la guerre.


patrikev a écrit:
10 août 1942
(...)
Novograd-Volynskij (Ukraine)

Le maréchal von Reichenau, chef de la 6e Armée, s’inquiète sérieusement des groupes armés qui se dessinent sur ses arrières dans les zones boisées du nord de l’Ukraine. Il envoie une instruction à tous ses commandants d’unités, ordre qui sera approuvé par son chef le maréchal von Rundstedt et qui lui vaudra les félicitations du Führer :
"Le but essentiel de la guerre contre le système judéo-bolchévique est la complète destruction et l’éradication de l’influence asiatique dans le cercle de la culture européenne. La mission de la troupe va donc au-delà de la simple tâche du soldat. Le soldat à l’Est n’est pas seulement un combattant mais le porteur d’une implacable idée ethnique et le vengeur des Allemands et des peuples apparentés pour toutes les atrocités qu’ils ont subies. De ce fait, le soldat doit avoir conscience de la nécessité d’une vengeance dure mais juste sur les sous-hommes juifs. Ceci a pour but d’étouffer dans l’œuf tous les soulèvements qui sont le plus souvent déclenchés par les Juifs."


patrikev a écrit:
Je viens de m'apercevoir d'un hiatus dans la chrono: le maréchal Walter von Reichenau est donné comme chef de la 6e Armée en mai 1942. Or, OTL, il a été victime d'une apoplexie le 15 janvier 1942 du côté de Poltava, évacué en avion vers l'Allemagne, et, à la suite d'un atterrissage en catastrophe, est mort d'un infarctus le 17 janvier à Görlitz (Saxe).

La mort précoce de Reichenau (à 57 ans) est due en partie au surmenage de guerre et en partie au fait qu'il a voulu faire un footing par -20°C, ce qui n'est guère prudent. Il n'est donc pas du tout impossible qu'il survive quelques mois de plus FTL, mais, pour éviter un trop grand décalage, il faudrait penser à le faire disparaître avant la fin de 1943.
(...)


Casus Frankie a écrit:
N'hésite pas à l'éliminer ASAP... Evil or Very Mad


Après Berezne et Novograd-Volynskij (en supposant que l'itinéraire soit bon), la 6e Armée disparaît des écrans. Elle n'est pas mentionnée lors de Typhon ni des contre-offensives soviétiques Mars et Uranus. Faute d'autres indications, je suppose qu'elle occupe le nord du dispositif dans les parages de Korosten et Tchernigov et qu'elle a été lessivée d'une bonne partie de son matériel (camions, munitions, etc) pour alimenter les Panzerarmées déployées autour de Kiev. A un moment, elle serait en bonne position pour attaquer le flanc nord de la 6e Armée soviétique Exclamation vers Korosten, mais aucun mouvement signalé dans ce sens.

Par ailleurs, un léger casse-tête dans les cartes. La carte générale "Opération Typhon du 12 septembre au 12 octobre" montre les Allemands arrêtés assez loin au nord du confluent Pripet-Dniepr, alors que sur la carte "25-27 novembre (branche sud - Uranus) : percée soviétique vers l'ouest", ils tiennent pratiquement tout le confluent. Est-ce un oubli, ou y a-t-il eu une offensive réduite (de la 6e Armée, par exemple) pour élargir le passage de la Ie Panzerarmee?
_________________
- Votre plan comporte un inconvénient majeur.
- Commençons par le plus facile: capturer la bête.
- Le voilà, l'inconvénient majeur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11155
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2012 02:07    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement, il y a un grand trou dans les activités sur la partie nord du front russe, qu'il faudrait remplir.
Quant à la carte, j'espère que Fantasque va pouvoir répondre.
Sinon, toujours préférer la solution la plus simple.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 5781
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2012 12:26    Sujet du message: Répondre en citant

Patrick, de quelle carte parles-tu ? Aucune carte concernant Typhon ne montre le confluent Pripet-Dniepr (mais bon, je ne suis pas fortiche en géographie de ce coin-là).
Casus, attention, ici on parle de la partie du front autour de Kiev.

Et s'il y a des manques, c'est plutôt pour la partie sud du front (et le grand nord).
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patrikev



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1775

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2012 14:25    Sujet du message: Répondre en citant

Carte générale de Typhon. Le Dniepr est celui qui coule de Smolensk à Kiev et au-delà. Le nom du Pripet est un peu effacé mais lisible:

http://www.1940lafrancecontinue.org/FTL/cartes/1942/FrontRusse_12.9-12.10.42.png

Percée soviétique vers l'ouest:

http://www.1940lafrancecontinue.org/FTL/cartes/1942/Uranus/Uranus-25_11_42.gif

Une carte Wiki du secteur:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Belarus_Dnieper-River_Pripyat-River_Sosh-River.png

Il y a bien un triangle d'une cinquantaine de km de côté entre Pripet et Dniepr qui a changé de possesseur d'une carte à l'autre.
_________________
- Votre plan comporte un inconvénient majeur.
- Commençons par le plus facile: capturer la bête.
- Le voilà, l'inconvénient majeur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 5781
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2012 17:00    Sujet du message: Répondre en citant

la carte http://www.1940lafrancecontinue.org/FTL/cartes/1942/FrontRusse_12.9-12.10.42.png n'est pas "officielle FTL" en ce sens qu'elle n'a pas été faite à partir des descriptions de Fantasque, donc par conséquent elle est approximative.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patrikev



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1775

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2012 18:27    Sujet du message: Répondre en citant

En fait, on avait déjà la réponse de Fantasque:

Fantasque a écrit:
La carte est bonne mais la ligne de front sert Kiev de plus près au nord et à l'ouest.
J'ai envoyé ds cartes à Loïc pour qu'il les installe.

F


http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=714&postdays=0&postorder=asc&start=15

Il a dû y avoir une mini-offensive allemande pendant l'été pour occuper la rive nord du confluent, et si la 6e Armée en était, elle a sûrement perdu du monde.
_________________
- Votre plan comporte un inconvénient majeur.
- Commençons par le plus facile: capturer la bête.
- Le voilà, l'inconvénient majeur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patrikev



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1775

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2012 20:39    Sujet du message: Répondre en citant

Ich hatt' einen Feldmarschall...

patrikev a écrit:


28 novembre
Ovruch (Ukraine)

Le maréchal von Reichenau est soucieux, et il y a de quoi. Sa 6e Armée est déployée sur une ligne trop longue, de Berezne au confluent du Dniepr et du Pripet. Après une avance à marche forcée jusqu’au Pripet, il a perdu beaucoup d’hommes, début septembre, pour réduire le triangle défensif entre Pripet et Dniepr : opération indispensable pour préparer la phase offensive suivante. Le général Keiner, gravement blessé, a dû être évacué, et sa 62e Division, complètement laminée, ramenée pour reconstitution vers Berezne sous le commandement du général Rudolf Friedrich. Le général Siegmund von Schleinitz, chef de la 9e Division, qui avait fièrement traversé le Pripet sur ses canots d’assaut, fait maintenant sa mauvaise tête et ne cesse de protester contre la disproportion entre les objectifs qu’on leur assigne et les moyens qu’on leur donne. Les unités sont épuisées, elles ont dû se délester de l’essentiel de leurs véhicules et de leurs munitions au profit des troupes engagées dans Typhon. Pendant que Schleinitz grogne, son supérieur Friedrich Koch, toujours à la tête du XLIIIe Corps d’armée, intrigue : le maréchal a appris par hasard qu’il cherchait à passer dans la Waffen SS. Pénible, mais compréhensible : les divisions SS sont les mieux dotées en matériel.

Pour ne rien arranger, des bandes de francs-tireurs, jaillissant d’on ne sait où, attaquent les arrières allemands. Les voies ferrées entre Pinsk, Gomel et Ovruch ont été coupées en plusieurs endroits. Les renforts attendus des groupes d’armées Centre et Nord n’arrivent pas. Pour traquer ces bandits, il faut rappeler en hâte toutes les forces disponibles, y compris cette ridicule petite légion française envoyée par Laval. Selon un coup de téléphone qu’il vient de recevoir du groupe Nord, les supplétifs lituaniens et lettons sont au bord de la mutinerie : ils s’étaient enrôlés avec la promesse de ne pas servir hors de leurs pays. Il est temps de sévir contre ces récalcitrants.

Bref, tout va mal, alors que la survie du Reich est en jeu. Sa 6e Armée n’est plus que l’ombre de ce qu’elle était, et il a reçu l’ordre de passer à l’attaque vers Korosten. D’après ses informations, ce serait la 6e Armée… russe qui lui présenterait le flanc. Un hasard presque amusant. Schleinitz aura beau protester, l’heure est venue d’attaquer avec tout ce qu’il a. Si lui, Reichenau, arrivait à briser la ruée des hordes asiatiques, tous les espoirs sont permis: après l’échec de Typhon, le Führer a fini par se défaire de Von Brauchitsch, et qui serait mieux placé que Reichenau pour lui succéder ? En attendant, il va faire ses longueurs de course habituelles : à 58 ans, il a encore une santé de jeune homme, et ce n’est pas un froid de -15° qui va l’arrêter… La neige s’étend blanche sous les sapins. Pourquoi tourne-t-elle subitement au rouge ?

Les soldats se précipitent pour ramasser le corps du maréchal von Reichenau, frappé par une hémorragie cérébrale. Il faudrait l’envoyer sur-le-champ vers un hôpital en Allemagne, mais tous les avions sont en mission pour ravitailler la poche de Belaia Tserkhov. Ce n’est que deux jours plus tard qu’il s’envole vers l’Allemagne, dans un Ju 88 hâtivement réparé. Une panne de moteur l’oblige à se poser en catastrophe à Görlitz (Saxe). Le choc provoque la mort du maréchal. Il aura droit à des funérailles imposantes et à un monument construit par Speer.

Le général Friedrich Paulus est détaché de l’OKH pour le remplacer; il avait été chef d’état-major de la 6e Armée pendant la campagne de France.

_________________
- Votre plan comporte un inconvénient majeur.
- Commençons par le plus facile: capturer la bête.
- Le voilà, l'inconvénient majeur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11155
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2012 20:59    Sujet du message: Répondre en citant

Sehr gut ! Twisted Evil
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patrikev



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1775

MessagePosté le: Ven Déc 07, 2012 21:10    Sujet du message: Répondre en citant

Merci. Une ironie de l'histoire est que le massacre des enfants juifs, que j'ai situé à Berezne pour des raisons de calendrier, a eu lieu OTL à Belaia Tserkhov...
_________________
- Votre plan comporte un inconvénient majeur.
- Commençons par le plus facile: capturer la bête.
- Le voilà, l'inconvénient majeur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 5781
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Lun Jan 14, 2013 22:39    Sujet du message: Répondre en citant

Question sur la LVF déplacée ici.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1942 - Discussions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com