Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Démocratie planétaire... et mise à jour

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1943 - Politique intérieure de la France Combattante
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11218
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Juin 14, 2012 10:10    Sujet du message: Démocratie planétaire... et mise à jour Répondre en citant

Deux notes Chrono dues à TYLER.
Oui, je sais, 1943 commence à ressembler à un puzzle en début de reconstitution, avec des pièces qui apapraissent de ci de là...


28 mars
Empire français
– Dimanche d’élection dans les différents territoires sous le contrôle de la République française ! Du Congo (français) à la Côte (française) des Somalis, de Saint Pierre et Miquelon à Madagascar, de Guyane en Nouvelle-Calédonie et de Bastia à Tamanrasset, les mairies ont installé des bureaux de vote avec des isoloirs bricolés avec les moyens du bord.
Dans les colonies – pardon, en France d’Outre-Mer – le collège électoral est constitué des colons (le mot n’est pas encore péjoratif) et, grande nouveauté, des proches des soldats indigènes engagés volontaires. Autre grande nouveauté, les femmes participent au vote ! Dans certaines colonies, on a bien envisagé de restreindre le vote indigène aux hommes, mais le nouveau Président de la République, Paul Reynaud, a jeté dans la balance tout le poids de son autorité morale pour que « la moitié de l’Humanité ne soit plus mise au ban de la Démocratie ».
Pour ces territoires, une petite vingtaine de sièges sont à pourvoir pour atteindre le nombre maximum d’Elus de la République fixé par la loi : 600.
Certaines des régions concernées – la Corse, l’Algérie – avaient déjà des députés (en Algérie, on a en hâte redécoupé les circonscriptions pour faire de la place à deux nouveaux élus symboliques). Mais tous les députés concernés ont demandé comme un honneur de remettre leur siège en jeu – ils seront réélus d’autant plus triomphalement qu’aucun candidat ne s’est présenté contre eux.
Citons, parmi les autres élus, Ferhat Abbas en Algérie (ce conseiller municipal de Sétif est rédacteur en chef de L’entente Franco-Musulmane), Modibo Keita au Mali, Félix Houphouët-Boigny en Côte d’Ivoire et Philibert Tsiranana à Madagascar. Cette élection sera pour ces Indigènes un premier grand pas dans une longue carrière politique.
Malgré le faible nombre de sièges en jeu, ces élections auront un retentissement médiatique énorme – y compris en Métropole occupée, où les autorités de Collaboration se feront un plaisir de montrer Noirs et Arabes faisant la queue devant les isoloirs, avec des commentaires fielleux. Aux Etats-Unis, on préférera montrer la ferveur qui saisit la Corse récemment libérée, où le taux de participation aurait (selon les chroniques locales, peut-être teintées d’exagération méditerranéenne) « dépassé 100 % ».


11 avril 1943
Mostaganem
– Dans le sillage des élections du 28 mars, la SFIO tient congrès. Les socialistes français peuvent enfin (entre autres questions) régler un problème qui commençait à faire grincer de plus en plus de dents : le remplacement de Paul Faure, député de Saône et Loire, mais surtout secrétaire général de la SFIO.
« Le meilleur d’entre nous » (avait dit, en d’autres temps, Léon Blum) est de moins en moins populaire. Déjà désavoué au congrès de Montrouge en 1938 sur la conduite à tenir face à l’Allemagne, resté à son poste dans l’attente d’un renouvellement des organes directeurs du parti qui n’a jamais eu lieu pour cause de guerre, Faure est devenu de plus en plus insupportable pour les élus socialistes. Il a presque fallu le traîner jusqu’à Alger au moment du Sursaut. Depuis, il s’est abstenu lors de certaines lois d’importance, n’affiche qu’un soutien de façade aux initiatives de ses camarades et se fait même de plus en plus souvent remplacer pour les mondanités. Bref, il n’a plus rien d’un chef pour le premier parti de l’Assemblée des Elus de la République.
Le congrès de Mostaganem annonce donc son remplacement pour des « raisons de santé » qui ne tromperont personne.
André Le Troquer, député de la Seine, au parti depuis 1902 et l’un des parlementaires qui avait le plus milité, dans la tourmente de l’An Quarante, pour la poursuite de la guerre, est élu secrétaire général de la SFIO jusqu’à la fin de la guerre.
Paul Faure, redevenu simple député, se représentera dans son département lors des élections de 1945. Il échouera et mourra en 1960 sans avoir eu d’autre mandat politique.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gaullien



Inscrit le: 13 Avr 2010
Messages: 790
Localisation: l'Arbresle

MessagePosté le: Jeu Juin 14, 2012 19:28    Sujet du message: Répondre en citant

Paul Reynaud président de la république.
Qu'est devenu Albert lebrun ?

Et qui est le chef du gouvernement ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11218
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Juin 14, 2012 21:41    Sujet du message: Répondre en citant

Je vous ai dit que les pièces du puzzle apparaissaient peu à peu...
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 2539
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Ven Juin 15, 2012 03:49    Sujet du message: Répondre en citant

gaullien a écrit:
Paul Reynaud président de la république.
Qu'est devenu Albert lebrun ?

Et qui est le chef du gouvernement ?


Charles De Gaulle, non ? Il me semble meme l'avoir lu naguere.
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3828
Localisation: Tours

MessagePosté le: Ven Juin 15, 2012 09:03    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de lire deux ou trois trucs sur le parcours OTL des députés indigènes fraichement élus à l'assemblé FTL. Avec des personnalités pareilles, la décolonisation devrait effectivement être relativement propre et pacifique. La transfomation de l'empire colonial francais en l'Union française puis la Commmunauté française devrait aboutir de manière efficace. Peut-être sous une forme différente des projets OTL.
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sting01



Inscrit le: 30 Juil 2010
Messages: 1450
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Dim Juin 17, 2012 04:38    Sujet du message: Répondre en citant

Capitaine caverne a écrit:
Je viens de lire deux ou trois trucs sur le parcours OTL des députés indigènes fraichement élus à l'assemblé FTL. Avec des personnalités pareilles, la décolonisation devrait effectivement être relativement propre et pacifique. La transfomation de l'empire colonial francais en l'Union française puis la Commmunauté française devrait aboutir de manière efficace. Peut-être sous une forme différente des projets OTL.


Bon, je ne crois pas que le grand pere (Ouphouet) va changer, et il devait donc refuser d'inclure la cote d;ivoire (region riche) dans un ensemble constitue de pays pauvres (ce qui fut le cas OTL , et l'explosion de la confederation des pays Ouest africains), je vois mal aussi pourquoi les leaders syndicaux africains changer de discours, et pourqoi les mouvements independantistes devraient disparaitre.

Seul une vision avec une totale egalite des citoyens pourrqient empecher cela, mais les africains ne sont pas des citoyens francais pour la grande majorite d'entre eux!
_________________
La can can-can, cancouillote,
c'est pas fait pour les francois.

Anscarides je suis ne,
heritier de la Comte je serai.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1943 - Politique intérieure de la France Combattante Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com