Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Adolf Hitler aurait-il pu fuir de Berlin
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Chasseur Corse
Invité





MessagePosté le: Ven Déc 05, 2014 09:18    Sujet du message: Adolf Hitler aurait-il pu fuir de Berlin Répondre en citant

j'ai vue sur internet une photographie qui venait du site du journal le monde qui l'avait trouvée dans un journal Argentain, elle représenté Adolphe Hitler et son épouse avec leur enfants. sur cette photographie de mauvaise qualité le commentaire précisait que Adolphe Hitler s'était razée la moustache et ne souffrait plus d'aucun trouble qu'il avait avant il menait une vie normale sous un autre nom et serait mort a l'age de 85 ans. personnellement je pense que ce n'est pas possible, car comment aurit il réussi a fuire de berlin encerclée avec son épouse Eva braun: voici quelques hypotése personnelle.

1)par les tunnels du métro et les grands collecteur d'égout, cela serait possible mais demande un guidage particulier.

2)en avion cele et totalement improbable car les russes avait la maitrise absolue de l'air sur la Ville et d'autre part ou trouver une piste pour l'attérissage et le décollage du FW 200 "Condor" peut etre sur les grandes avenues de la ville mais cela est improbable, bien que d'autres avions se sont possée pour assurée des évacuations de blessés. il serait aussi possible d'un piste a l'extérieur de la ville. d'autre part le vol et trés long il aurrait fallut prévoir des escales de ravitaillement avant le franchissement de la mer(Espagne) et arrivée en argentiene trouver une piste pour le recevoir

3)en sous-marin, cela pourrait etre possible mais ce serait un type de sous-marins de la classe Océanique qui a cette époque n'était pas opérationnel car on les construisaient.

vie en Argentine.
certes il se rase la moustache pour ne pas etre reconnu et porte un autre nom, mais comment ce fait il qu'il ne souffre plus de tous les symptomes de ses anciennes maladies(Tremblement, Colére, Crise de défiance envers les officiers) personnellement je pense que le médecin que l'on nommait "l'ange de la Mort"(docteur mengélée) qui était aussi réfugier dans se pays a du lui prodiguer ses soins(mengéle était arrivée dans le pays par la "Route des Rats"(route des couvents religieux, que adolphe hitler aurrait pue empreinté).

mort a berlin.
comme tous le monde le sait hitler a demandée a etre incinérée a la chancellerie, mais on aurait probablement organisée cette fausse incinération en détruisant le cadavre d'un sosie(tous les grands hommes on un sosie, Hitler, Churchil, Staline, Roosewelt) de même que son épouse, et Frans Kempka qui était le chauffeur particulier de hitler aurrait fournie de l'essence qui se trouvait dans le garage souterains de la chancellerie, d'autre par les SS de la garde personnel de Hitler aurrait peut etre effectué une substituion de corps, et le fait que sperre ai remarquait que le pantalon dépassait du tapis était troublant, et d'autre part il n'y avait pas de trace sanguine sur les escaliers montant a l'extérieur.
que pense les membres de mes hypotése et elucubration.
amitié
chasseur corse
Revenir en haut de page
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3719
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Ven Déc 05, 2014 10:37    Sujet du message: Répondre en citant

Pour le moins et comme toujours de Chasseur Corse, cela ne manque pas d'audace dans les extrapolations et amène sur la table de délicieux marronniers, sympathiques et distrayants à la fois, présentés avec un talent très particulier, et servis avec une régularité et une persévérance qui, avons-le, forcent le respect.


"Hitler a pris sa retraite en 1979 après avoir été vendeur de stroudel à Tel Aviv pendant trois décennies. En 1980 il fit pèlerinage à Auschwitz mais sa force de caractère lui permit de retenir ses larmes. On était si près du but disait-il... Durant tout ce temps, incognito, depuis sa conversion au judaïsme, il respecta jusqu'u bout le Sabbat et le culte avec la plus profonde méticulosité au service d'une foi désormais sans faille jusqu'à son décès survenu paisiblement dans un kibboutz le 25 avril 1995"...

Ou bien :

"Le Führer à été maintenu en vie et doté de super-pouvoirs médiumniques par ses nouveaux alliés Arynno-klyngons. Ceux ci lui firent subir qui plus est un trainement transgénique qui fit de lui un grand blond aux yeux d'un bleu d'une pureté inconnue ici bas, même si le processus ne parvint jamais à éradiqué sa si attachante moustache brune. Le grand homme a su patienter trois quart de siècle sur la lune pour travailler à se constituer une gigantesque et invincible armée de méca-SS et préparer méthodiquement son retour triomphal sur la terre. Et cette fois sa victoire prochaine, certaine à n'en pas douter, sera totale et vengeresse. Toutes les nations du monde quel que soit leur niveau de dégénérescence génétique devront se soumettre ou périr,... ou les deux tiens !"


Plus sérieusement, il est plus probable que, si l'homme s'était enfuit, il aurait été détruit au moins moralement (oui je sais le mot peu prêter à controverse pour un tel individu) autant par sa défaite que par sa lâcheté, comme par le fait de n'être plus personne et de devoir en sus subir le sevrage des cocktails explosifs de drogues dont il était dépendant depuis des années, sans compter son état de santé d'alors et son âge déjà relativement avancé (pour l'époque 56 ans).

Soit il aurait tenté un "comming out" suivant d'un comme back impossible n'importe où et aurait finalement connu la corde, soit il se serait caché et grimé lamentablement ce qui aurait parachevé sa déchéance et l'aurait finalement conduit au suicide.

Dans les deux cas je pense que pour une fois on aurait sans trop de remords mis de côté notre compassion et applaudit avec une barbarie toute légitime et décomplexée.


Mais c'est vrai que, pour l'image, j'aurais apprécié de le voir capturer par les chasseurs de nazis israéliens, humilié devant un tribunal juif, et finalement exécuté selon son choix, bien que cela ne soit pas vraiment l'usage, mais pour un chef d'état on peu bien faire une petite et innocente exception :

- Soit il opte pour une douillette douche au ziclon-B...

- Ou bien, grand seigneur, il préfère affronter un peloton de Tsahal uniquement composé de rescapés ou de fils de rescapés de la Shoah, et tant qu'à faire tous homosexuels, encartés au parti communiste et, même si c'est d'ordinaire incompatible, francs-maçons...


Mais je m'égare un peu, désolé.

Pourtant on a bien tous droit a nos petits moments de folie non ? Et c'est certes pas notre agréable et passionné Chasseur Corse qui me démentira.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !


Dernière édition par Imberator le Ven Déc 05, 2014 11:02; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Thomas27



Inscrit le: 13 Avr 2013
Messages: 663
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Ven Déc 05, 2014 10:57    Sujet du message: Répondre en citant

Depuis la fin de la guerre, quasiment tous les ans des théories fumeuses sur la fuite et la vie d'Hitler font surface. Un coup en argentine, un coup au Brésil...
_________________
Ma boutique : https://www.redbubble.com/fr/people/Artof-ThomasD/shop?asc=u
Mes livres: http://www.amazon.fr/-/e/B0191PGYUE?ref_=pe_1805951_64028601
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 455
Localisation: Du côté de Clochemerle

MessagePosté le: Ven Déc 05, 2014 11:57    Sujet du message: Répondre en citant

Dans le sujet "histoire d'un crâne humain", j'ai déjà évoqué le livre [i]L'évasion d'Adolf Hitler (Jacques Robert, Editions du Rocher, 1989), qui
évoque effectivement un faux suicide et l'évacuation du Führer caché dans un tapis, identifié par son pantalon noir qui dépassait, pour ensuite prendre un avion l'attendant (un Fieseler "Storch" posé dans une rue adjacente à la Vossstrasse ?) pour l'emmener vers la côte puis rejoignant en sous-marin une base secrète plus ou moins spécialement aménagée pour lui quelque part dans l'Atlantique.... Rolling Eyes Rolling Eyes Liar

Cela est assez ... abracadabrantesque !

Plus sérieusement, les lecteurs du Point auront trouvé dans le numéro paru la semaine dernière, un article relatant les dernières conversation d'état-major tenues dans le Bunker. Celles-ci, qui ont été authentifiées, sont sans ambiguïté sur les intentions d'Adolf.

Pas question d'abandonner Berlin, car c'est le dernier endroit où il exerce encore une autorité ; s'il part, par exemple dans ses Alpes autrichiennes natales, il n'est "plus rien".

Mourir sur place est politiquement le meilleur choix pour l'image future du national-socialisme (il va de soi que le nazisme va survivre à son fondateur et doit finalement triompher) ainsi que pour son image personnelle.

Et tout à l'avenant...

Si le Hitler qui ressort de ces conférences n'est pas l'épave mentale qu'on nous décrit, il n'en reste pas moins terriblement diminué physiquement et fatigué par ses nuits sans sommeil. François Kersaudy (Les secrets du IIIème Reich) évoque la piste d'une maladie de Parkinson qui s'ajoute à la longue liste des "petits maux" dont il souffre (parmi lesquels des flatulences incontrôlables...) Quand bien même il s'évade, il devra être accompagné du Dr Morell, dont on a jamais bien su s'il le soignait ou l'empoisonnait à petit feu, car il n'a confiance qu'en lui. Cela ne devrait donc pas arranger sa santé...

Reste bien évidemment la "faisabilité" de cette évasion, sachant que les rues de Berlin n'étaient vraiment pas sures à cette époque, et leur taux de mortalité particulièrement élevées. Bormann, entre autres, en a fait l'expérience. Néanmoins, il est certain que certains occupants du Bunker ont pu regagner les lignes allemandes sans gros dommages. Resterait alors à lui faire quitter la Festung Berlin incognito, puisque la nouvelle de son départ ne serait sans doute pas passée inaperçue...

Maintenant, come Chasseur Corse et Imberator, on peut tout imaginer, même l'invraisemblable Rasta [/i]
_________________
la violence est le dernier refuge de l'incompétence. Isaac Asimov
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Duguay-Trouin



Inscrit le: 16 Déc 2011
Messages: 208

MessagePosté le: Ven Déc 05, 2014 12:26    Sujet du message: Répondre en citant

Sur la seul partie fuite de la ville, il est tout a fait possible de quitter un siège moderne.

Il n'y a pas de mur, pas d'encerclement étanche pour un petit groupe, mais une pression continue et des opérations ou chacun s’entremêle.

Donc dans éventualité, d'un groupe réduit avec un guide et des gens prêt au sacrifice, si Hitler le voulait, il aurait pu tenter et réussir, mais pour aller ou?

Il aurait pu aller se réfugier en zone allie, mais une opportune balle perdue, avalanche aurait régler le difficile problème qu il aurait pu poser.
Hitler a choisi objectivement le suicide.

Pour répondre a la question du titre, oui il aurait pu, mais pourquoi?
_________________
Les Hommes bon n'ont jamais sauvé une Nation, car ils n'ont pas en eux la force nécessaire pour mener ces actions.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7608

MessagePosté le: Ven Déc 05, 2014 15:27    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, il aurait pu fuir. La preuve est que Speer - en plein siège de Berlin- s'est posé à bord d'un Storch pour aller voir Hitler et est reparti de lendemain.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3719
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Ven Déc 05, 2014 17:42    Sujet du message: Répondre en citant

D'abord milles excuses si je me suis montré quelques peu taquin avec Chasseur Corse, il ne faut nullement voir dans mes propos la moindre malveillance.


Sur le fond, je ne conteste pas la possibilité matérielle d'une évasion, au moins jusqu'au milieu de la troisième semaine d'avril. Après cela deviendra de plus en plus complexe à réaliser.

Mais comme cela a été opportunément dit, à quelle fin fuir ?


Prendre la tête d'un réduit alpin ou bohémien au sort déjà scellé ? Fuir pour tenter de reprendre la lutte depuis un pays sympathisant ? Mais il ne reste guerre que le Japon, et encore y consentirait-il ? D'autant que ça fait tout de même une jolie trotte que la balade Berlin-Tokyo !

Opter pour la clandestinité et attendre une version Hitlero-argentine du sort final de Ben-Laden ? Ou pire encore une capture et une comparution du tyran déchu devant un tribunal international ou, comble de la déchéance, une cours de justice israélienne ?
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
julien



Inscrit le: 14 Juil 2010
Messages: 90

MessagePosté le: Ven Déc 05, 2014 19:09    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
Oui, il aurait pu fuir. La preuve est que Speer - en plein siège de Berlin- s'est posé à bord d'un Storch pour aller voir Hitler et est reparti de lendemain.

Ce n'était pas Von Greim (et Anna Reitsch) pour recevoir de vive voix d'Hitler sa promotion à la tête de la Luftwaffe ?
_________________
"L'Histoire est le total de ce qui aurait pu être évité" (Adenauer)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 455
Localisation: Du côté de Clochemerle

MessagePosté le: Ven Déc 05, 2014 21:14    Sujet du message: Répondre en citant

Précisément. C'est d'ailleurs cette invraisemblable déplacement de von Greim, appelé dans un Berlin assiégé pour se voir dire qu'il était le nouveau Chef d'une Luftwaffe désormais inexistante, qui a servi de point d'appui, parmi d'autres, à Jacques Robert pour affirmer qu'Hitler s'était évadé.

Comme il (von Greim) en est reparti, par la même voie, l'hypothèse de la "fille de l'air", si j'ose dire, est possible, plus que celle "pedibus cum jambis", quoique les deux soient aussi hasardeuses l'une que l'autre.

Il faut aussi se souvenir qu'Hitler était obsédé par l'idée d'être capturé par les Russes, et non pas jugé, mais promené dans Moscou dans une cage de fer... L'ordre de destruction du corps suit, quant à lui, l'annonce des injures faites au cadavre de Mussolini.

Mais pour aller où ?
_________________
la violence est le dernier refuge de l'incompétence. Isaac Asimov
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Thomas27



Inscrit le: 13 Avr 2013
Messages: 663
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Ven Déc 05, 2014 21:51    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Mais il ne reste guerre que le Japon, et encore y consentirait-il ?

Surtout qu'a ses yeux il me semble que les asiatiques faisait parti des peuples inférieur.
D'ailleurs la "version japonaise" de Main Kampf était expurgé des passages disant que les asiatiques et donc les japonais étaient inférieur.
_________________
Ma boutique : https://www.redbubble.com/fr/people/Artof-ThomasD/shop?asc=u
Mes livres: http://www.amazon.fr/-/e/B0191PGYUE?ref_=pe_1805951_64028601
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 455
Localisation: Du côté de Clochemerle

MessagePosté le: Sam Déc 06, 2014 11:27    Sujet du message: Répondre en citant

Pour rester dans les supputations et suppositions, s'il part à l'étranger, et effectivement, Tokyo c'est loin, restent quelques pays d'Amérique latine susceptibles de lui accorder l'asile, tout court ou politique.

Une telle décision, vu le rang du personnage, va certainement causer de très sérieux remous diplomatiques du côté des Alliés, voire des mesures de rétorsions économiques, notamment des USA. Le risque d'accepter est alors trop grand.

Reste la clandestinité. Mais comment Hitler souffrira-t-il de disparaître ainsi dans l'anonymat, lui l'un des plus importants hommes d'Etat de tous les temps ?
_________________
la violence est le dernier refuge de l'incompétence. Isaac Asimov
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aera sett



Inscrit le: 11 Sep 2008
Messages: 36
Localisation: Nort sur Erdre (44)

MessagePosté le: Dim Déc 07, 2014 03:34    Sujet du message: Répondre en citant

Je me rappelle avoir lu il y a quelque années, qu'un plan d’évacuation était prévu par la Kriegsmarine en passant par les canaux avec pour but finale un sous-marin à la destination inconnu.
_________________
La démocratie est le pire système de gouvernement, à l'exception de tous les autres.[Winston Churchill]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patrikev



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1775

MessagePosté le: Lun Déc 08, 2014 02:50    Sujet du message: Répondre en citant

Entre autres difficultés, Hitler détestait le bateau. Il avait souffert du mal de mer en se rendant à Memel (Klaipeda) en 1939 et avait eu cet aveu: "Sur terre, je suis un héros, sur mer, je suis un pleutre". La traversée de l'Atlantique en sous-marin ne devait pas lui paraître une perspective réjouissante.
_________________
- Votre plan comporte un inconvénient majeur.
- Commençons par le plus facile: capturer la bête.
- Le voilà, l'inconvénient majeur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7608

MessagePosté le: Lun Déc 08, 2014 03:02    Sujet du message: Répondre en citant

Je crois que tu viens de me donner une idée de ce à quoi peut ressembler l'enfer... traverser l'Atlantique dans un sous-marin grenadé en compagnie d'un Hitler vomissant partout ! Shocked
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 455
Localisation: Du côté de Clochemerle

MessagePosté le: Lun Déc 08, 2014 11:12    Sujet du message: Répondre en citant

S'l n'y avait que les vomissements !

Comme je l'ai précédemment indiqué, Hitler avait un autre problème. Embarassed

Donc, obligation de port du masque à gaz à bord + peur d'être repéré au bruit...

Rolling Eyes Rolling Eyes Whistle Whistle
_________________
la violence est le dernier refuge de l'incompétence. Isaac Asimov
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com