Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bouquins en cours, bouquetins qui courent
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 43, 44, 45, 46  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> À voir et à entendre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 9894
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Sam Mai 04, 2024 22:24    Sujet du message: Répondre en citant



Ce livre de Krisztián Ungváry fait partie de la somme d'ouvrages acquise par votre serviteur à Budapest l'an dernier pour les travaux de la FTL. Et le moins que l'on puisse dire c'est que ca décoiffe. Sans divulgacher la chrono, la défense de Budapest peut se résumer en trois choses :
- bout de ficelle (800 hommes pour une division, parfois),
- mésentente complète entre allemands et hongrois, qui ne se faisaient aucune confiance et combattaient plus les uns à côté des autres (les uns sur les autres vu le respect des allemands) que les uns avec les autres. Quand ils combattaient.
- sacrifice librement consenti par les allemands de la garnison, pour garder la route de Vienne fermée.

Sinon le reste est à l'avenant. Mort, Famine, Guerre et Conquête, les 4 cavaliers sont de la partie. Déprimant, sanglant, très graphique (et pourtant ce sont des mots) avec d'authentiques passages terribles héroiques dont je vous réserve la primeur.
Je recommande évidemment. Mais lisez le après la chrono ...
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 9861

MessagePosté le: Dim Mai 05, 2024 09:28    Sujet du message: Répondre en citant

"Que du bonheur" (à dire avec la voix de Patrick Sébastien, wooohaaa c'est génialeu !)
_________________
Sergueï Lavrov: "l'Ukraine subira le sort de l'Afghanistan" - Moi: ah ouais, comme en 1988.
...
"C'est un asile de fous; pas un asile de cons. Faudrait construire des asiles de cons mais - vous imaginez un peu la taille des bâtiments..."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 9894
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Mer Mai 29, 2024 19:29    Sujet du message: Répondre en citant



Recu ce soir ... MIAM ! On va parler L3 récupérées par les Titistes vs H39 allemands vs T70 soviétiques.
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 4174
Localisation: Tours

MessagePosté le: Ven Juin 07, 2024 14:07    Sujet du message: Répondre en citant

Le Capitaine est heureux d'informer ses camarades de la sortie, après 12 ans d'attente, du tome 12 des mésaventures de "Requiem, Chevalier Vampire". Ce tome est intitulé "La chute de Dracula", ca semble prometteur mais avec un titre pareil on se doute un peu de ce que raconte l'histoire.
_________________
"La véritable obscénité ne réside pas dans les mots crus et la pornographie, mais dans la façon dont la société, les institutions, la bonne moralité masquent leur violence coercitive sous des dehors de fausse vertu" .Lenny Bruce.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 9894
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Dim Juin 09, 2024 13:47    Sujet du message: Répondre en citant

Et dire qu'il y en a qui s'embêtent avec GOT. Bien plus historique, sanglant et pas moins obscène ou dramatique, la vie de Néron en BD. Douxième tome, après une interruption de plusieurs années pour cause de décès du dessinateur.

Tout ce qui est raconté là-dedans est authentique. Parfois romancé - mais dans ce cas, c'est bien précisé dans les notes de bas de page - avec juste une personnalité en plus : Lucius Muréna, obscur fils de patricien OTL qui devient ici le personnage centrale d'une terrible histoire : celle de Néron. Enfin personnage principal ... ca se discute.

Bref, c'est un must. Un must à ne pas mettre dans toutes les mains. Mais un must.

(Et pour ceux qui se demandent : oui c'est la tête de Sénèque).


_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Merlock



Inscrit le: 19 Oct 2006
Messages: 2912
Localisation: Issy-les-Moulineaux

MessagePosté le: Dim Juin 09, 2024 14:24    Sujet du message: Répondre en citant

demolitiondan a écrit:

(Et pour ceux qui se demandent : oui c'est la tête de Sénèque).


Si c'est juste la tête, c'est qu'il se tire ailleurs, Sénèque, allez...
_________________
"Le journalisme moderne... justifie son existence grâce au grand principe darwinien de la survivance du plus vulgaire." (Oscar Wilde).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hendryk



Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 3336
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Juin 12, 2024 15:44    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas encore lu cette BD et je ne sais pas ce qu'elle vaut, mais l'histoire semble tourner autour du Latécoère 631, lequel n'est pas un avion qu'on voit souvent mentionné: Bon voyage par Jack Manini et Michel Chevereau.


_________________
With Iron and Fire disponible en livre!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toubib



Inscrit le: 15 Sep 2011
Messages: 84

MessagePosté le: Ven Juin 14, 2024 13:54    Sujet du message: Répondre en citant

Fascicule (https://www.calameo.com/read/0001659619361d37a5d68) très intéressant sur les compagnons de la Libération ayant appartenu au Service de santé et dont certains sont mes anciens (dont mon parrain de promotion). Des trajectoires uniques, l'un d'entre eux blessé et ne pouvant devenir chirurgien terminera chercheur récompensé d'un prix Nobel !
Si certains recherchent des personnages parfois haut en couleur pour des coloriages, il y a là une source d'inspiration.
Question en rapport avec le SSA, historiquement les écoles furent dissoutes, les drapeaux d'ailleurs dissimulés et certains santards (les élèves de l'école de santé militaire de Lyon) envoyaient en Allemagne pour relever les médecins prisonniers (la promo Pigeon), qu'en est-il FTL ?
Les 2 écoles de médecine se replient vers Alger. On peut imaginer qu'elles sont fusionnées au vue des besoins en médecins pour compenser les pertes et ceux demeuraient en Métropole.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 2694
Localisation: Agde-sur-Hérault

MessagePosté le: Mar Juin 18, 2024 15:31    Sujet du message: Répondre en citant

Ce n'est pas parce qu'il vient d'être décoré de la médaille des Arts et Lettres, ni parce qu'une interview de lui a été semble-t-il censurée par la RAI, ou parce que son œuvre traduite en 45 langues a déjà été publiée à plus d'un million d'exemplaires, ou qu'elle devrait faire l'objet d'une adaptation télé...
Non.
Juste parce que la tétralogie "M" - qui, comme les trois mousquetaires, comptera finalement 5 tomes... - d'Antonio Scurati, ce "roman documentaire" comme il le dit, est, selon le New-York Times "une leçon d'histoire antifasciste déguisée en roman."
Certes, le "héros" s'appelle Mussolini... Mais les vrais héros ne puent pas des pieds... Shocked Et puis, en fait, "il" n'est pas le héros... D'ailleurs, y en a-t-il un, de héros, dans cette histoire ?
Donc, on va suivre Benito M au jour le jour, ou presque..
Dans L'enfant du siècle (tome 1) du 23 mars 1919, jour de la fondation des "Faisceaux de combat" par une centaine d'anciens combattants, essentiellement des Arditi, les troupes de choc, dans une petite salle de réunion du cercle industriel, au 5 janvier 1925, jour où le Président du Conseil défie l'Assemblée de le mettre en accusation pour l'enlèvement et le meurtre du député socialiste Giacomo Matteoti.
Dans L'homme de la Providence du 15 février 1925, jour où "l'homme de fer" est terrassé, comme un vulgaire être humain, par un ulcère à l'estomac, au 29 octobre 1932, date de l'inauguration de la grandiose exposition de la "révolution fasciste."
Enfin (pour l'instant) dans Les derniers jours de l'Europe du 3 mai 1938, quand Ranuccio Bianchi Bandinelli renonce à assassiner en gare de Rome-Ostiense, "Marius et Sylla", parce que le second (Hitler) n'a pas "le physique du rôle" et ressemble à un "conducteur de tramway", au 10 juin 1940, date de l'entrée de l'Italie dans la guerre, contre l'avis de tous et sans y être préparée.

On note le trou béant de 1933 à 1938... Peut-être est-ce pour cela qu'un cinquième livre a été prévu...

Entre la première et la dernière date, on assiste à l'incroyable ascension, en à peine 4 ans !, du chef d'un groupuscule de maniaques de la matraque (mais aussi du pistolet et du poignard) durant les Bienni Rossi [les "2 années rouges", pendant lesquelles les socialistes, de modérés à bolchevisants, ont secoué le pays], à l'accession du Duce du Parti National Fasciste fort de centaine de milliers de militants militarisés, mais de seulement 36 députés au Parlement, à la suite d'un mauvais vaudeville, mais une cinquantaine de morts quand même, appelé "Marche sur Rome", qui n'a réussi que parce que le roi Victor-Emmanuel III a tout simplement refusé (Pourquoi ? le mystère reste entier...) de signer le décret instaurant l'état de siège, à la tête d'un gouvernement de coalition commençant au parti populaire, le centre catholique approuvé par le Vatican...

La suite est évidemment comment le Président du Conseil devient le Duce d'Italie, adulé des foules, le conquérant de la Lybie (qui occupe une place importante dans le tome 2, avec description froide des méthodes impitoyables employées pour briser toute résistance), enfin, "l'ami" de Hitler (ou plutôt l'inverse) une fois oubliées les amabilités distillées suite à la rencontre de Vérone de 1934 : "horrible dégénéré sexuel", "clown grotesque, "Attila peintre en bâtiment", chef d'un "peuple d'assassins et de pédérastes qui marquerait la fin de la civilisation"...

En toile de fond, l'Italie, les Italiens et leurs problèmes, l'incroyable apathie des oppositions - en témoigne l'absence totale de réaction au défi lancé le 5 janvier 1925 : "que le premier qui veut me traîner devant la Haute Cour se lève !" -, celle du Roi , "notre Chemise Noire la plus fidèle" selon Mussolini, en privé. Et la vacuité idéologique du fascisme : agitation, matraques et autres armes, huile de ricin, discours, mais aussi affairisme effréné...

Mais ces livres sont aussi plein de personnages inconnus des Histoires de l'Italie fasciste : maîtresses du Duce, en veux-tu en voilà, de Margherita Sarfati, la plus ancienne - depuis 1913 ! qui a dégrossi le fils du forgeron et l'a présenté à des personnalités comme le grand D'Annunzio, qui devient le modèle, l'ami et le concurrent - à Clara Petacci, qui entreprend de le séduire à l'âge de 13 ans ; fascistes de la première heure, tel Leandro Arpinati, anarchiste devenu ami de Mussolini depuis leur première rencontre lors d'un meeting socialiste avant guerre, ou Amerigo Dùmini ("enchanté, 9 meurtres") chef de la "Tcheka fasciste" qui organisa l'attentat contre Matteotti (que l'on suit longuement dans sa dénonciation solitaire de la violence fasciste, dont il dénombre chaque action) mais aussi celui contre Cesare Forni, ras fasciste qui a défié le Duce en déposant une liste fasciste concurrente de la Listone nationale. On y trouvera aussi aussi l'histoire de Renzo Ravenna, Podestat [maire, non élu mais désigné] compétent et apprécié de Ferrare pendant douze ans, "démissionnaire pour raison de santé" en 1938, et qui doit à son ami Italo Balbo (l'inventeur de la purge à l'huile de ricin), lorsqu'ils ont ensemble, de pouvoir s'asseoir à la meilleure table du restaurant et non là-bas au fond, à celle des Juifs...

Bref, la saga de l'Italie au temps de Mussolini.
Qui fait réfléchir sur les temps présents.
Ce n'est pas totalement le fait du hasard si Scurati, antifasciste avéré, - ce qui semble lui causer quelques ennuis dans son pays... - s'est lancé dans cette aventure...
_________________
"Les armes ne doivent pas être utilisées dans des guerres" - Alain Berset, président de la Confédération helvétique
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 9861

MessagePosté le: Mar Juin 18, 2024 17:35    Sujet du message: Répondre en citant

Tu donnes vraiment envie de se plonger là dedans, même si c'est un marigot infâme...
_________________
Sergueï Lavrov: "l'Ukraine subira le sort de l'Afghanistan" - Moi: ah ouais, comme en 1988.
...
"C'est un asile de fous; pas un asile de cons. Faudrait construire des asiles de cons mais - vous imaginez un peu la taille des bâtiments..."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 2694
Localisation: Agde-sur-Hérault

MessagePosté le: Mar Juin 18, 2024 21:03    Sujet du message: Répondre en citant

Archibald a écrit:
Tu donnes vraiment envie de se plonger là dedans, même si c'est un marigot infâme...
Tant mieux si je te donne envie de te plonger dans ce marigot...
Je suis tombé dedans parce que je me suis aperçu que je ne connaissais pas l'histoire italienne et celle du fascisme, hors les obligatoires lectures historiques, qui d'ailleurs, sont incapables de nous expliquer le fascisme, sauf que c'est mal et pas bien... Rolling Eyes Rolling Eyes
Avec Scurati, au moins, si on en apprend pas plus sur le fascisme (peut-être parce que Benito lui-même n'a jamais vraiment su ce que c'était...) on est plus à l'aise avec l'époque.
Je note aussi que la Grande Guerre a fait 600 000 morts en Italie.
Et que les principaux chefs fascistes sont tous des anciens des tranchées (sauf peut-être l'intransigeant Farinacci, dont la rumeur voulait qu'il ait passé la guerre sur le quai de la gare...) et spécialistes des coups de main audacieux et corps à corps, bref, des hommes d'action.
Ca peut expliquer des choses...
_________________
"Les armes ne doivent pas être utilisées dans des guerres" - Alain Berset, président de la Confédération helvétique
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 9894
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Lun Juin 24, 2024 20:17    Sujet du message: Répondre en citant

Prise du jour dans un bâtiment abandonné. La première édition, avec les photos ...


_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 2694
Localisation: Agde-sur-Hérault

MessagePosté le: Lun Juin 24, 2024 20:21    Sujet du message: Répondre en citant

Sais pus si j'l'ai lu, ch'ti-là Rolling Eyes Rolling Eyes
_________________
"Les armes ne doivent pas être utilisées dans des guerres" - Alain Berset, président de la Confédération helvétique
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 14039
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Juin 24, 2024 21:30    Sujet du message: Répondre en citant

@ Demo Dan – j'espère que tu as immédiatement loué un coffre dans une banque correcte pour protéger cette relique !

@ ChtiJef = sérieux ? Tu ne sais pas si tu as lu le Grand Cirque ? Non mais allô ?????
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
houps



Inscrit le: 01 Mai 2017
Messages: 1918
Localisation: Dans le Sud, peuchère !

MessagePosté le: Lun Juin 24, 2024 21:38    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai dû lire cette version dans une bibliothèque mucinipale en mes jeunes années. Question illustration de "Tempest", on a fait mieux depuis. Mais, sûr, c'est un collector. Manquerait plus qu'il soit dédicacé Very Happy Very Happy
_________________
Timeo danaos et dona ferentes.
Quand un PDG fait naufrage, on peut crier "La grosse légume s'échoue".
Une presbyte a mauvaise vue, pas forcément mauvaise vie.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> À voir et à entendre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 43, 44, 45, 46  Suivante
Page 44 sur 46

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com