Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Front Russe, Juin 1944
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Le front russe
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
John92



Inscrit le: 27 Nov 2021
Messages: 1061
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Mer Mai 15, 2024 08:56    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
John92 a écrit:

Dans ces circonstances, attaquer tout de suite serait stupide. D’accord avec l’OKH – enfin, il (qui est ce il ? Breith ?) n’approuve pas, mais ne s’oppose pas non plus… – on décide donc de retarder Schwabenwall de 24 heures.


Ce "il", c'est ce dont on parle juste avant - l'OKH !


Merci pour la précision Frank
Je me permet de suggérer, pour plus de clarté :
D’accord avec l’OKH – qui n’approuve pas, mais ne s’oppose pas non plus… – on décide donc de retarder Schwabenwal
_________________
Ne pas confondre facilité et simplicité
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Monomaker



Inscrit le: 04 Juin 2023
Messages: 35
Localisation: Nantes

MessagePosté le: Mer Mai 15, 2024 11:22    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
11 juin (1)

[b]La Hongrie, coûte que coûte
Opération Schwabenwall
Crișeni
– Jusqu’alors, ces dernières étaient seulement soutenues par une poignée de Turán II et quelques Zrínyi II de contrebande, qui font tous bien pâle figure à côté des Tiger et Leopard.


Pourquoi "de contrebande"? C'est une expression?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 9546
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Mer Mai 15, 2024 17:19    Sujet du message: Répondre en citant

Pas forcément embrigades ou rattachés. On peut même dire raflé.
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 13883
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Mai 16, 2024 17:54    Sujet du message: Répondre en citant

12 juin (1)
Mer Baltique
Commandos navals
Port de Kronstadt
« Les reconnaissances et petits coups de main de ces dernières semaines avaient visiblement réussi à convaincre l’amirauté que la ROSNAZ-KBF pouvait lui être utile – ou, à défaut, que son maintien coûterait toujours moins cher que sa dissolution, surtout au vu de ce qui se préparait. Son existence restait donc pour l’heure tolérée… mais guère plus.
Le contre-amiral M. A. Vorontsov et d’autres gradés persistaient à douter du sens de l’engagement d’une poignée d’hommes-grenouilles – sans doute efficaces car spécialisés, mais objectivement peu décisifs. Quand bien même le commandant Ivan Vasilyevich Prokhvatilov, leur chef, luttait toujours contre l’institution, avec quelques soutiens (dont, il est vrai, le contre-amiral Anatoly Petrov, chef d’état-major de la Flotte de la Baltique) pour créer enfin une grande école spéciale destinée à former des nageurs de combats. Elle seule permettrait à la ROSNAZ-KBF de remplacer ses pertes puis de prendre définitivement son envol.
Enfin, pour l’heure, il faudrait faire sans. Et accomplir au plus tôt un exploit qui ferait taire pour de bon les sceptiques. En attendant, une seule pensée, un seul objectif pour les nageurs de combats : la Prusse Orientale et son grand port, Königsberg. »

(Commandos in the Baltic and Danuba: Soviet Naval Spetsnaz in World War II, Yuriy Strokhnine, Naval Institute Press, 1996)

L’art d’utiliser les Slovaques
Opération Dukla-Carpates
3e Front Ukrainien, sur le front de Galicie
– Les frappes soviétiques sont toujours aussi déterminées et sanglantes dans le secteur de Chotča – les Hetzer du 277. StuG Abt (major Wolfgang Ernst) doivent plus d’une fois monter en ligne pour aider leurs camarades épuisés et décimés à repousser les assauts de l’infanterie soviétique. Exercice difficile et dangereux ! Ils perdent six des leurs – déchenillés, mis hors combat ou détruits par des tirs directs de 122 mm – tandis que sur le flanc allemand, la 1ère Armée de Choc d’Andrei Vlassov avance désormais à travers bois de Krásny Brod vers Oľka. Une manœuvre qui serait périlleuse… si la 218. ID (Viktor Lang) n’était pas incapable de l’empêcher !
Quant à la 389. ID (Walter Hahm), elle tient toujours seule la ligne Svidník-Chotča – donc Stropkov, donc Prešov, mais au prix des plus grandes difficultés, bien que son adversaire la 61e Armée (Pavel Belov) se trouve à présent dans un état proprement pitoyable.
En vérité, et même si les Allemands ne veulent pas encore se l’avouer, tout leur front de Galicie est en train de se craqueler, faute de combattants. Pourvu que l’aviation ne s’en mêle pas, en soutien des blindés…

La Hongrie, coûte que coûte
Opération Schwabenwall
Secteur de la dépression de Guruslau, 05h00
– Il pleut toujours dru sur la Transylvanie et l’odeur de diesel le dispute à celle de la poudre, tandis que les forces de l’Axe sautent sur le flanc du 2e Front Ukrainien d’Ivan Bagramian.
L’assaut, assurément, n’a rien d’une surprise – depuis deux ans qu’elle est en guerre, l’armée rouge est accoutumée à de systématiques contre-attaques, à un point tel que certains parlent à ce sujet de « réflexe pavlovien de la Wehrmacht ». Toutefois, elle surprend par sa puissance – on ne croyait plus l’ennemi capable de pareil effort. Et puis, surtout, elle tombe presqu’au plus mauvais moment sur le point le plus sensible des forces soviétiques.
Sur la droite allemande, la 17. Panzer (Karl-Friedrich von der Meden) et la 19. Panzer (Hans Källner) frappent les positions avancées de la 47e Armée sur la route de Zimbor, en direction de Cluj-Napoca. Filipp Zhmachenko, très vite déstabilisé, doit appeler à l’aide le 2e Corps Blindé d’Ivan Lazarev – lequel se trouve en garde à Poieni, face à Negreni. L’ennui, c’est qu’il faut d’abord rallier les blindés de Lazarev, et qu’ils ont eux aussi subi des pertes sensibles ces dernières semaines ! Et pendant ce temps, les panzers avancent, reprenant déjà Românași et Bălan.
Le terrain très vallonné cloisonne tout de même sensiblement l’action allemande et l’infanterie russe parvient donc à former quelques bouchons. Le sacrifice des défenseurs donne le temps aux T-34 et SU-85 d’arriver. Certes, Hans Källner est le premier à Sânmihaiu Almașului, mais il y est alors immédiatement pris de flanc par les chars de Lazarev. Une féroce mêlée s’ensuit sous la pluie, et les pertes sont lourdes des deux côtés. Les panzers semblent stoppés, mais l’intervention tardive mais efficace des Tiger du 502. schw. Pz Abt (Major Horst Richter-Rethwisch) coûte aux Soviétiques un bon nombre d’engins de plus. Au soir, la situation n’est pas du tout maîtrisée et reste très fluide… malgré la boue, qui s’infiltre partout et bloque dans leur élan d’autres chars venant de Crișeni. Derrière la 19. Panzer, les hommes de la 1ère DI hongroise (Gusztáv Deseö) n’ont pas ce souci. Ils marchent et arrivent à peine, point trop coordonnés avec leurs alliés. Quant à la 10e DI (Frigyes Vasváry, elle suit la 17. Panzer, qui pourrait commencer à envelopper Sânmihaiu Almașului par Dragu… à moins que von der Meden ne compte avancer directement sur Cluj-Napoca ?
En résumé, pour les Rouges, l’heure ne peut être qu’à la défense à outrance – Bagramian l’ordonne, et fouette derechef ses unités en maudissant de manière très… imagée les aviateurs de la 17e Armée Aérienne et notamment le camarade Vladimir Sudets, tous coupables en groupe de n’avoir rien vu hier, et d’être aujourd’hui incapables de l’appuyer. Ça marche… en partie. Avant la nuit, les premières unités de la 38e Armée (Kyril Moskalenko) entrent dans Cluj-Napoca, renforçant notablement quoique dans une certaine confusion les unités en cours de ralliement de la 47e armée. Sur la gauche, le 8e Corps Mécanisé (Vladimir Baskakov) a doublé ce probable point de blocage par Gilău et se porte à présent vers Zimbor, en appui de la défense de Sânmihaiu Almașului. Ses véhicules roulent en colonne, tous feux éclairés, avec les risques que cela comporte. Un début de solution, du moins l’espère-t-on…
Mais le point le plus problématique reste tout de même sur la gauche allemande, dans le secteur de Dej. Ici, c’est le III. Panzerkorps d’Hermann Breith qui saute à la gorge d’une grosse moitié de la 16e Armée de (Leonty Cheremisov). Cette unité, qui a beaucoup donné lors des combats pour le col d’Izvor, s’avère complètement incapable de résister à un assaut déterminé, bien qu’il ne soit soutenu “que” par l’infanterie du 8e CA hongrois (major-général Jenö Halmaji Bor). Elle cède donc rapidement du terrain, ce recul allant parfois jusqu’à un début de panique reporté dans certaines unités.
Au soir, les panzers ont très bien progressé, ils sont devant Dej. La 6. Panzer (Oberst Hans-Otto von Bermuth) a même commencé à envelopper la ville par l’est et Cuzdrioara, profitant du fait que ses Panther II écrasent littéralement tout sur leur passage. Bientôt, ils fermeront la route de Beclean – la voie de tous les renforts pour l’aile droite de Cheremisov – et pourront menacer Reghin, demain ou après-demain. Or, dans ce secteur, il n’est aucun renfort à espérer à brève échéance.
La situation est donc sérieuse : Bagramian ne peut qu’en convenir. Il sollicite en conséquence l’appui de Moscou, via un camarade assez proche : Aleksandr Vassilevski.

Des Roumains chez les Soviets
Le bal des maudits
« Entrée de nuit dans Alba Iulia – la grande ville roumaine, patriote et égalitaire, que nous n’aurions jamais dû abandonner. Une joie enflamme nos poitrines et irradie par nos chants. Une mauvaise nouvelle, toutefois : le lieutenant-commissaire Palariar annonce que nos troupes sont à la lutte plus au nord, dans le secteur de Cluj-Napoca. Elles gagnent, évidemment. Mais cela veut dire qu’on nous renverra sans aucun doute très bientôt vers l’Est et les Hongrois, sans avoir le temps de retrouver les nôtres. »
(Adieu mon pays… encore une fois, Vasil Gravil, Gallimard 1957)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 13883
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Mai 16, 2024 17:57    Sujet du message: Répondre en citant

12 juin (2)
France encore occupée
Opération Waldfest
Vosges
– Oberg, réfugié à Strasbourg, reprend personnellement Waldfest en main. Il constate qu’Isselhorst s’est montré extrêmement efficace ! En un mois, il a nettoyé (ou ravagé…) les Vosges centrales. Il a déporté près de 4 000 civils et presque autant ont été dispersés ou ont… disparu. Plus de 300 terroristes ont été abattus, et ça ne fait que commencer, promet le SS !

Etat revenant
Tempête ! – Opération Zuzana
Slovaquie insurgée
– La tempête continue de se déchainer sur le réduit de la 1ère Armée tchécoslovaque de Ján Golian, avec désormais trois fronts à peu près définis.
A l’est, le 2e Groupement tactique Fatra (colonel Michal Širica) – soutenus trop tard par des renforts envoyés de trop loin et pas assez reconcentrés au préalable – doit concéder Tisovec aux troupes territoriales de la Heer. Ces dernières sont renforcées des premiers éléments de la Panzergrenadier-SS Brigade Horst-Wessel (SS-Oberführer August Trabandt), qui remonte peu à peu de Miskolc. Les Allemands menacent à présent clairement Brezno et Červená Skala –l’aérodrome slovaque risque la destruction tandis que le 6e Groupement tactique Zobor (Lt-colonel J. Černek) se trouve en grand danger d’être écrasé entre les SS et le KG Henrici ! Sans parler des Dirlewanger et Osttürkisher, qui menacent toujours de débouler depuis Ostré et vampirisent les faibles moyens du 5e Groupement tactique Ďumbier (général Emil Perko), lequel peine déjà à prendre le relais de Černek et ne peut détacher aucun renfort…
A Brezno, on rallie donc tous les moyens disponibles pour reprendre Tisovec : les hommes de la 2e Brigade aéroportée (Lt-colonel Jaroslav Vedral-Sázavský), le train blindé Masaryk et la plupart des engins de la 1ère Brigade blindée – soit 3 LT-38, 2 LT-40 et 2 Panzer III N. Demain – non, dès cette nuit, les Slovaques frapperont avec l’énergie du désespoir.
Pendant ce temps, à l’ouest, les choses ne s’améliorent pas non plus. Sur la route de Bartoška, le 1er Groupement tactique Kriván (Lt-colonel Jozef Tlach) et son train blindé Hurban ont désormais concédé le plus gros de leur position défensive jusqu’à Harmanec face à la PanzerGrenadier Tatra (Friedrich-Wilhelm von Loeper). C’est que, derrière le 1er GT, plus au sud dans la vallée du Hron, le 4e Groupement tactique Moray (colonel Mikuláš Markus) et le 3e Groupement tactique Gerlach (colonel Pavol Kuna) ne sont pas très loin de se débander et se retirent de plus en plus vite vers Banská Bystrica, dans ce qui ressemble fort à un début de déroute. Or, les Français ne vont pas tout faire tout seul ! Du coup, la nouvelle se propage et c’est le 5e GT, isolé au nord de la localité, qui commence lui aussi à se retirer de son propre chef vers Banská Bystrica.

Du sexe des anges
8 Porchester Gate (Londres)
– Pendant que sur le terrain, le drame se joue, les politiques discutent. Mais le gouvernement tchécoslovaque en exil et la délégation du Conseil national slovaque clandestin n’aboutissent toujours pas à un accord. Les négociations butent toujours sur la nature précise de l’union entre Tchéquie et Slovaquie, sans parler du futur gouvernement – à former par une coalition de partis restant elle-même à préciser.
Dans ce brouillard, le jeu trouble des Soviétiques – et notamment de Son Excellence Nichols – ne facilite pas la tâche. L’ambassadeur soviétique pousse ses pions avec constance, certain de la force de l’Armée Rouge, jetant de l’huile sur le feu au rythme des dépêches urgentes transmises par ses soins (elles sont bien assez dramatiques pour qu’il n’ait rien à y changer). Peut-être attend-il une prochaine action spectaculaire qui permettra de réaffirmer la primauté de Moscou à la fois sur les discussions en cours et sur le pays en devenir.

Pologne écrasée
La liste
Camp de concentration de Plaszow (région de Varsovie)
– La guerre n’a jamais empêché les affaires. Souvent même, elle les facilite. En tout cas, elle a sûrement facilité celles d’Oskar Schindler, industriel sudète peu scrupuleux, longtemps proche de l’Abwehr (l’argent…) puis du Parti nazi (le pouvoir). Espion, homme d’affaires, à l’occasion enquêteur judiciaire, il a fait fortune dans… les batteries de cuisine en émail. Sa Deutsche Emailwarenfabrik, sise à Cracovie, est forcément rentable : la main d’œuvre qu’on y emploie est en grande partie composée d’esclaves fournis par les camps alentour. Evidemment, pour disposer de ce genre de personnel, il faut graisser quelques pattes : par exemple, celle du Hauptsturmführer-SS Amon Göth, commandant du camp de Plaszow.
Toutefois, aujourd’hui, ce n’est pas la traditionnelle remise de deux enveloppes (une pour le SS, une pour l’administration) qui amène Schindler en cet endroit sordide. Ce dernier a une proposition bien particulière à faire à Göth : la création d’une usine d’armement à Brünnlitz, intégrée au camp de concentration de Gross-Rosen. C’est proche de sa ville natale, et plus éloigné du front. Et puis, surtout, c’est pour la victoire du Reich ! En l’espèce, il lui faut un peu d’esclaves.
– Combien au juste ?
– Un nombre important. Deux mille ?

Le SS tique. C’est qu’autant de sous-êtres d’un coup, ça va se voir.
– Mille huit ? Mille cinq cents ?… Mille deux cents ?
Va pour mille deux cents. Reste à les trouver – donc à les identifier. Alors Oskar Schindler, qui n’oublie pas de laisser une troisième enveloppe assez garnie sur le bureau avant de partir, repart vers ses bureaux éplucher les listes qu’on lui a fournies. Il en a justement une à faire, lui aussi.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
houps



Inscrit le: 01 Mai 2017
Messages: 1891
Localisation: Dans le Sud, peuchère !

MessagePosté le: Jeu Mai 16, 2024 20:24    Sujet du message: Répondre en citant

12 juin (2)


Etat revenant
Tempête ! – Opération Zuzana
Slovaquie insurgée

A l’est, le 2e Groupement tactique Fatra (colonel Michal Širica) – soutenus (soutenu) trop tard par des renforts envoyés de trop loin et pas assez reconcentrés au préalable – doit concéder Tisovec aux troupes territoriales de la Heer.

Or, les Français ne vont pas tout faire tout seul (seuls) ! Du coup, la nouvelle se propage et c’est le 5e GT, isolé au nord de la localité, qui commence lui aussi à se retirer de son propre chef vers Banská Bystrica.
_________________
Timeo danaos et dona ferentes.
Quand un PDG fait naufrage, on peut crier "La grosse légume s'échoue".
Une presbyte a mauvaise vue, pas forcément mauvaise vie.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 10196

MessagePosté le: Ven Mai 17, 2024 07:14    Sujet du message: Répondre en citant

Oh... Oskar Schindler va faire une liste.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 9110
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Ven Mai 17, 2024 07:30    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Quant à la 10e DI (Frigyes Vasváry)


Citation:
et Červená Skala –<espace>l’aérodrome slovaque risque la destruction


Merci pour cette évocation de Schindler. On peut préciser (c'est le souvenir que j'en ai du film) que sa fortune vient du fait qu'il a en particulier vendu ses ustensiles de cuisine à l'armée allemande, en pleine expansion.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
John92



Inscrit le: 27 Nov 2021
Messages: 1061
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Ven Mai 17, 2024 07:36    Sujet du message: Répondre en citant


12 juin (1)

L’art d’utiliser les Slovaques
Opération Dukla-Carpates
3e Front Ukrainien, sur le front de Galicie
– …
… – tandis que sur le flanc allemand, la 1ère Armée de Choc d’Andrei Vlassov avance désormais à travers le (à ajouter ?) bois de Krásny Brod vers Oľka.

La Hongrie, coûte que coûte
Opération Schwabenwall
Secteur de la dépression de Guruslau, 05h00
– …
Avant la nuit, les premières unités de la 38e Armée (Kyril Moskalenko) entrent dans Cluj-Napoca, renforçant notablement quoique dans une certaine confusion les unités en cours de ralliement de la 47e armée.



12 juin (2)

Etat revenant
Tempête ! – Opération Zuzana
Slovaquie insurgée
– …
Ces dernières sont renforcées des premiers éléments de la Panzergrenadier-SS Brigade Horst-Wessel (SS-Oberführer August Trabandt), qui remonte (remontent ?) peu à peu de Miskolc. Les Allemands menacent à présent clairement Brezno et Červená Skala –l’aérodrome slovaque risque la destruction tandis que le 6e Groupement tactique Zobor (Lt-colonel J. Černek) se trouve en grand danger d’être écrasé entre les SS et le KG Henrici ! Sans parler des Dirlewanger et Osttürkisher, qui menacent toujours de débouler …

Du sexe des anges
8 Porchester Gate (Londres)
– Pendant que sur le terrain, le drame se joue, les politiques discutent. Mais le gouvernement tchécoslovaque en exil et la délégation du Conseil national slovaque clandestin n’aboutissent toujours pas à un accord. Les négociations butent toujours sur la nature précise de l’union entre Tchéquie et Slovaquie, …

Pologne écrasée
La liste
Camp de concentration de Plaszow (région de Varsovie)
– …
– Mille huit cents(à ajouter ?)? Mille cinq cents ?… Mille deux cents ?
Va pour mille deux cents. Reste à les trouver – donc à les identifier. Alors Oskar Schindler, qui n’oublie pas de laisser une troisième enveloppe assez garnie sur le bureau avant de partir (sortir ?), repart vers ses bureaux éplucher les listes qu’on lui a fournies. I

_________________
Ne pas confondre facilité et simplicité
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 13883
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Mai 17, 2024 08:38    Sujet du message: Répondre en citant

@ John - La 1ère Armée de choc avance bel et bien "à travers bois". Et elle avance de tel endroit à tel endroit.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
John92



Inscrit le: 27 Nov 2021
Messages: 1061
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Ven Mai 17, 2024 08:52    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
@ John - La 1ère Armée de choc avance bel et bien "à travers bois". Et elle avance de tel endroit à tel endroit.

Merci pour la précision Frank, j'avais compris que la 1ère armée traversait le bois de Krásny Brod pour aller à Oľka.
Donc plus de clarté, puis je suggérer:
" la 1ère Armée de Choc d’Andrei Vlassov avance désormais à travers bois du village de Krásny Brod vers celui d'Oľka."
_________________
Ne pas confondre facilité et simplicité
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jilos



Inscrit le: 29 Déc 2019
Messages: 120
Localisation: Soissons

MessagePosté le: Sam Mai 18, 2024 10:55    Sujet du message: Répondre en citant

Comme pour le front en France, j'ai mis à jour la carte générale, au 10 juin, là où la chrono s'était arrêtée et où elle repart maintenant. J'avais oublié de le faire avant, désolé.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
FREGATON



Inscrit le: 06 Avr 2007
Messages: 4139
Localisation: La Baule

MessagePosté le: Sam Mai 18, 2024 11:07    Sujet du message: Répondre en citant

Jilos a écrit:
Comme pour le front en France, j'ai mis à jour la carte générale, au 10 juin, là où la chrono s'était arrêtée et où elle repart maintenant. J'avais oublié de le faire avant, désolé.

Merci Jilos pour ces mises à jour qui, comme toujours, vont grandement faciliter notre compréhension des opérations en cours de rédaction... Applause
_________________
La guerre virtuelle est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux civils.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 9546
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Sam Mai 18, 2024 11:29    Sujet du message: Répondre en citant

Bien vu, bien fait. Par contre de janvier à août, c'est ambitieux. Ca risque d'être illisible Smile
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jilos



Inscrit le: 29 Déc 2019
Messages: 120
Localisation: Soissons

MessagePosté le: Sam Mai 18, 2024 11:43    Sujet du message: Répondre en citant

demolitiondan a écrit:
Bien vu, bien fait. Par contre de janvier à août, c'est ambitieux. Ca risque d'être illisible Smile


De janvier à août, c'est sûr ! Heureusement, la carte ne traite les opérations qu'à partir de mai. Wink
En août, les Alliés vont peut-être sortir de la carte. Mais je réduirai à juillet s'il le faut. Après, on passera à une carte centrée sur l'Allemagne, pour finir.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Le front russe Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12  Suivante
Page 8 sur 12

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com