Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

"Qui veut mourir pour Danzig?"
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 303, 304, 305, 306, 307  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
FREGATON



Inscrit le: 06 Avr 2007
Messages: 2415
Localisation: La Baule

MessagePosté le: Ven Aoû 05, 2022 14:24    Sujet du message: Répondre en citant

Archibald a écrit:
Et Brigitte c'est Dona Juana ptdrrrr

A la différence que Sapritch était une grande actrice elle! Twisted Evil
_________________
La guerre virtuelle est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux civils.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 6268
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Ven Aoû 05, 2022 19:04    Sujet du message: Répondre en citant


_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 726
Localisation: Du côté de Clochemerle

MessagePosté le: Sam Aoû 06, 2022 13:32    Sujet du message: Répondre en citant

Intéressant...
Citation:
Dans son évaluation de la situation sur le terrain, le ministère de la défense britannique estime que la guerre est sur le point d’entrer dans une nouvelle phase, les combats les plus violents se déplacent sur une ligne de front d’environ 350 kilomètres qui s’étend vers le sud-ouest, des environs de Zaporijia à Kherson, parallèlement au fleuve Dniepr.

Selon Londres, les forces russes se massent dans le Sud en prévision de la contre-offensive de l’armée ukrainienne. « De longs convois de camions militaires, de chars, de pièces d’artillerie continuent de s’éloigner de la région ukrainienne du Donbass et se dirigent vers le sud-ouest. On signale également des mouvements de matériel en provenance de Melitopol, Berdiansk et Marioupol, occupées par les Russes, et de la Russie continentale vers la Crimée via le pont de Kertch [pont de Crimée] », écrit le ministère.

Londres note que « les forces ukrainiennes ciblent de plus en plus fréquemment les ponts, les dépôts de munitions et les liaisons ferroviaires dans les régions du sud de l’Ukraine. Y compris l’embranchement ferroviaire stratégiquement important qui relie Kherson à la Crimée, occupée par les Russes (…) pour tenter d’affecter la capacité de la Russie à se réapprovisionner sur le plan logistique ».

Si je comprends bien, en l'état actuel des forces en présence :
- l'état-major russe considère qu'une contre-offensive ukrainienne a de sérieuses chances de réussir
- l'armée russe ne semble pas avoir les moyens d'y faire face sans dégarnir le front principal
- le front du Donbass va en conséquence connaître une sérieuse accalmie. et ça, c'est encore une victoire pour l'Ukraine..
_________________
"La violence est le dernier refuge de l'incompétence." Isaac Asimov
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 8203

MessagePosté le: Sam Aoû 06, 2022 16:05    Sujet du message: Répondre en citant

Pas sûr qu'ils pensent que les Ukrainiens vont réussir.
C'est peut-être tout simplement qu'ils veulent exploiter une la situation une fois que l'offensive aura échoué.
Après tout, quel est le meilleur moment pour contre-attaquer si ce n'est après que son ennemi se soit épuisé?
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabert



Inscrit le: 30 Aoû 2011
Messages: 644

MessagePosté le: Sam Aoû 06, 2022 16:52    Sujet du message: Répondre en citant

Le but est de repousser les russes vers le sud au delà du Dniepr.

Les russes sont bloqués, ils n'ont pas réussi à avancer plus. La tête de pont est de plus en plus fragile surtout avec une artillerie moderne et précise.

Le ravitaillement doit être difficile pour les première ligne et la portée permet de taper au sud du fleuve donc sans doute sur la contre batterie.

Les russes ramènent du volume pour éviter une contre-attaque qui suivrait un repli. Est ce que ça décroche depuis quelques jours ? Je ne sais pas.

Pour le reste, la configuration du terrain permet de figer avec le fleuve....Poutine est fatigué ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 8203

MessagePosté le: Sam Aoû 06, 2022 17:29    Sujet du message: Répondre en citant

D'abord ça, c'est la situation AVANT l'offensive. Un échec pourrait ouvrir des possibilités...
Ensuite, je n'ai pas dit que c'était réaliste, mais les Russes ont tendance à prendre leurs rêves pour des réalités en ce moment et... c'est le plan de bataille de Koursk, après tout. Avec tous leurs délires sur les nazis ukrainiens qui ont envahis la mère patrie et la nouvelle guerre patriotique, ils peuvent chercher à renouveler la victoire de Koursk.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.


Dernière édition par Anaxagore le Sam Aoû 06, 2022 22:25; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hendryk



Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2278
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Aoû 06, 2022 22:13    Sujet du message: Répondre en citant

Selon l'ISW:

Citation:
Ukrainian officials confirmed that Russia is using Iranian-provided drones in Ukraine. Advisor to the Ukrainian President’s Office, Oleksiy Arestovych, stated on August 5 that Iran handed 46 drones over to Russia and that the Ukrainian government has already noted the use of these drones in combat in Ukraine. [1] At least a portion of the provided drones are older-generation “Shahed 129” heavy strike drones, which Russian forces may seek to use to attack US-provided HIMARS in Ukraine. [2] It is unclear whether the 46 drones represent all the drones that Tehran has agreed to send, or the number of Iranian drones that are currently operating in Ukraine.

Si cet achat de drones iraniens est avéré, cela confirme au moins une chose: l'industrie militaire russe est dans un tel état de décrépitude qu'elle est infoutue de fabriquer des systèmes d'armes qui sont pourtant à la portée de pays de deuxième voire troisième zone.
_________________
With Iron and Fire disponible en livre!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 8203

MessagePosté le: Sam Aoû 06, 2022 22:27    Sujet du message: Répondre en citant

Les Russes qui demandent l'aide des Iraniens... cela ressemble presque à une blague.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
solarien



Inscrit le: 13 Mai 2014
Messages: 2164
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Dim Aoû 07, 2022 04:40    Sujet du message: Répondre en citant

Qu'est ce qui ressemble le plus a une blague, que les russes demandent de l'aide aux iraniens ? ou que l'armée russe souvent classée et considérée comme la seconde meilleur armée au monde ne réussisse pas à battre l'armée ukrainienne ??

Pour l'offensive ukrainienne, et la possible contre-attaque russe, on peux estimer deux choses, que l'armée ukrainienne, conseiller par des officiers de l'OTAN prend son temps pour bien faire et préparer son offensive, et qu'elle sera surement à but limiter, libérer la rive Ouest du Dniepr.
Après, franchir le fleuve pour établir une tête de pont pour libérer le Sud de l'Ukraine, je pense que certains plans doivent être prévus pour, mais surement appliquer que si les conditions sont optimales, genre la "destruction" de l'armée russe au Sud de l'Ukraine.

Quand à l'armée russe, elle a compris qu'elle devait gagner cette bataille si elle veux gagner la guerre, car sur le long terme, excepter l'usage de la Bombe A, ils perdront la guerre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 6014

MessagePosté le: Dim Aoû 07, 2022 07:36    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
Les Russes qui demandent l'aide des Iraniens... cela ressemble presque à une blague.


Ils ont bien demandé de l'aide à la Corée du Nord. Bref - avec Kadyrov et une poignée de Syriens, c'est l'alliance des tocards...
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.

"Le complot nécessite de l'intelligence, qui est rare; la bêtise est universelle. CQFD."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ciders



Inscrit le: 16 Sep 2016
Messages: 1029
Localisation: Sur un piton

MessagePosté le: Dim Aoû 07, 2022 09:49    Sujet du message: Répondre en citant

On n'en sait rien pour la Corée du Nord. Attention, il y a beaucoup d'intox dans ce conflit.
_________________
- "I'm sorry. You're a hero... and you have to leave." (Fallout)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 6268
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Dim Aoû 07, 2022 10:30    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
C’est un voyage vers le passé. La Russie de Vladimir Poutine s’apprête à raviver un héritage soviétique, avec l’ouverture de magasins permettant aux diplomates étrangers d’acheter en dollars (et désormais en euros) des produits occidentaux. Comme les beriozka (« petit bouleau », en russe), qui, entre 1961 et 1990, proposaient aux étrangers et à la nomenklatura, l’élite nationale, une riche palette de produits importés, les futures boutiques seront surtout pour l’Etat un bon moyen d’acquérir des devises.

Un juteux business en ces temps de sanctions contre Moscou alors que des dizaines de grandes marques occidentales ont quitté la Russie et que des magasins ont été contraints de fermer en raison des dysfonctionnements dans les chaînes d’approvisionnement. L’affaire sera gérée directement par une société créée sous la tutelle du ministère des affaires étrangères russe, en association avec un partenariat commercial.

Dans les rayons, comme au bon vieux temps de l’URSS, seront proposés, hors taxe, alcools, tabac, bijoux, cosmétiques, parfums, mais aussi montres connectées et smartphones dernier cri. Ces produits risquent pourtant d’être couverts par les sanctions européennes : il est interdit de vendre, de fournir, de transférer ou d’exporter, directement ou indirectement, les articles de luxe d’une valeur supérieure à 300 euros à des personnes physiques ou morales résidant en Russie.

Le retour du marché noir

La règle est contournée régulièrement et de tels produits sont aujourd’hui proposés discrètement dans les grands centres commerciaux du luxe moscovites. Avec les sanctions et les premiers signes de la crise économique, le marché noir a fait son retour, encouragé par le ministère de l’industrie et du commerce russe, qui a autorisé des importations « parallèles » de biens étrangers sans l’autorisation du détenteur de la propriété intellectuelle.

C’est un décret du premier ministre russe, Mikhaïl Michoustine, qui a autorisé l’ouverture de ces nouvelles beriozka, magasins à devises dont le nom n’a pas encore été rendu public. La décision date du 26 juillet, mais les médias russes viennent seulement de la remarquer. L’ouverture des premiers points de vente, qui devraient apparaître rapidement dans le centre de Moscou et de Saint-Pétersbourg, est prévue pour le 27 août.

A l’époque soviétique, ces boutiques étaient aussi ouvertes aux militaires et à certains travailleurs opérant à l’étranger. Aujourd’hui, seuls seront a priori admis les diplomates, les employés d’une organisation internationale et les membres de leur famille. Pour faire ces libres emplettes, ils devront être munis de documents spéciaux. En revanche, comme autrefois, les produits pourront ensuite circuler et se revendre. Pour l’élite russe, fortunée et en manque de shopping occidental, ce sera un moyen détourné d’acquérir des biens de meilleure qualité et plus variés que ceux proposés par les boutiques ordinaires.


_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 726
Localisation: Du côté de Clochemerle

MessagePosté le: Dim Aoû 07, 2022 10:42    Sujet du message: Répondre en citant

Du côté de Kherson :
Citation:
Depuis le 27 juillet, [le général de division] Dmytro Marchenko est chargé de la coordination entre l’administration régionale de Mykolaïv et les forces armées ukrainiennes dans le cadre de la contre-offensive sur l’oblast de Kherson, occupé par la Russie dans les premiers jours de la guerre.
Ce mardi 2 août, dans le bâtiment de l’administration régionale soufflé par une explosion en mars, le militaire ne s’embarrasse pas de pointer les faiblesses du discours officiel. « Cela fait quelque temps que nos autorités, à Kiev, ont commencé à parler d’une contre-offensive pour libérer les territoires occupés, lâche-t-il, accoudé à la table sur laquelle repose une roquette russe. Nous comprenons cette ambition et nous la partageons. Mais nous, nous prenons en compte la réalité de la situation sur le terrain : pour lancer une contre-offensive, il nous faudrait tripler le nombre de soldats, d’avions et de système d’artillerie. » Or, poursuit-il, « je ne veux pas envoyer mes soldats se faire tuer inutilement pour une attaque contre des positions qui sont aujourd’hui très bien équipées ».
Dmytro Marchenko coordonne également les réseaux de résistants ukrainiens dans les territoires occupés par la Russie, principalement dans l’oblast de Kherson, et dans une petite partie de la région de Mykolaïv. Les partisans ukrainiens envoient les coordonnées des positions russes dans les villes qu’ils occupent.
Alors que les autorités ukrainiennes affirment que quarante-six villages ont été libérés par les forces armées, il considère que ces prises servent avant tout à préparer le terrain. « Toutes ces petites batailles sont faites pour organiser une vraie contre-offensive », dit-il. Chaque jour, selon lui, les frappes ukrainiennes avec des armes occidentales comme des lance-roquettes multiples américains Himars et des obusiers américains M777 détruisent « quatre dépôts de munitions, avec des soldats et des équipements ». Trois ponts cruciaux pour le ravitaillement des troupes du Kremlin ont également été touchés.
Les forces russes « rassemblent beaucoup de troupes ici et n’ont pas renoncé à leur plan originel de lancer une offensive sur Mykolaïv », assure le général. Mais, ajoute-t-il, « Si nous avons pu les repousser, en mars, alors que nous n’étions pas prêts, aujourd’hui, nous sommes bien mieux équipés et préparés… »


Et le communiqué du MoD gibi :
Citation:
L’armée russe handicapée par la valse des généraux
Dans son analyse de la situation sur le terrain, le ministère de la défense britannique estime, dimanche, que « les piètres performances des forces armées russes en Ukraine » ont coûté cher aux officiers supérieurs russes : « au moins six d’entre eux ont été relevés de leurs fonctions depuis le début des hostilités en février 2022 ».

Le ministère revient sur les cas du colonel-général Aleksandr Tchaïko, qui a été démis de ses fonctions de commandant du district militaire oriental en mai 2022, tandis que le colonel-général Alexander Zhouravlev, qui commandait le district militaire occidental depuis 2018, était absent lors de la Journée de la marine russe à Saint-Pétersbourg, le 31 juillet 2022. Il a très probablement été remplacé par le lieutenant-général Vladimir Kochetkov, affirme le ministère de la défense britannique.

Le général Aleksandr Vladimirovitch Dvornikov a pour sa part été démis de ses fonctions après s’être vu confier la direction de l’opération en Ukraine, et le général Sergueï Sourovikine a pris le commandement du groupement de forces sud à la place du général Guennadi Jidko. A ces remplacements s’ajoute la mort d’au moins dix généraux tués en Ukraine, ce qui contribue probablement aux difficultés tactiques et opérationnelles de la Russie.

_________________
"La violence est le dernier refuge de l'incompétence." Isaac Asimov
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 6014

MessagePosté le: Dim Aoû 07, 2022 13:22    Sujet du message: Répondre en citant

demolitiondan a écrit:
Citation:
C’est un voyage vers le passé. La Russie de Vladimir Poutine s’apprête à raviver un héritage soviétique, avec l’ouverture de magasins permettant aux diplomates étrangers d’acheter en dollars (et désormais en euros) des produits occidentaux. Comme les beriozka (« petit bouleau », en russe), qui, entre 1961 et 1990, proposaient aux étrangers et à la nomenklatura, l’élite nationale, une riche palette de produits importés, les futures boutiques seront surtout pour l’Etat un bon moyen d’acquérir des devises.

Un juteux business en ces temps de sanctions contre Moscou alors que des dizaines de grandes marques occidentales ont quitté la Russie et que des magasins ont été contraints de fermer en raison des dysfonctionnements dans les chaînes d’approvisionnement. L’affaire sera gérée directement par une société créée sous la tutelle du ministère des affaires étrangères russe, en association avec un partenariat commercial.

Dans les rayons, comme au bon vieux temps de l’URSS, seront proposés, hors taxe, alcools, tabac, bijoux, cosmétiques, parfums, mais aussi montres connectées et smartphones dernier cri. Ces produits risquent pourtant d’être couverts par les sanctions européennes : il est interdit de vendre, de fournir, de transférer ou d’exporter, directement ou indirectement, les articles de luxe d’une valeur supérieure à 300 euros à des personnes physiques ou morales résidant en Russie.

Le retour du marché noir

La règle est contournée régulièrement et de tels produits sont aujourd’hui proposés discrètement dans les grands centres commerciaux du luxe moscovites. Avec les sanctions et les premiers signes de la crise économique, le marché noir a fait son retour, encouragé par le ministère de l’industrie et du commerce russe, qui a autorisé des importations « parallèles » de biens étrangers sans l’autorisation du détenteur de la propriété intellectuelle.

C’est un décret du premier ministre russe, Mikhaïl Michoustine, qui a autorisé l’ouverture de ces nouvelles beriozka, magasins à devises dont le nom n’a pas encore été rendu public. La décision date du 26 juillet, mais les médias russes viennent seulement de la remarquer. L’ouverture des premiers points de vente, qui devraient apparaître rapidement dans le centre de Moscou et de Saint-Pétersbourg, est prévue pour le 27 août.

A l’époque soviétique, ces boutiques étaient aussi ouvertes aux militaires et à certains travailleurs opérant à l’étranger. Aujourd’hui, seuls seront a priori admis les diplomates, les employés d’une organisation internationale et les membres de leur famille. Pour faire ces libres emplettes, ils devront être munis de documents spéciaux. En revanche, comme autrefois, les produits pourront ensuite circuler et se revendre. Pour l’élite russe, fortunée et en manque de shopping occidental, ce sera un moyen détourné d’acquérir des biens de meilleure qualité et plus variés que ceux proposés par les boutiques ordinaires.



Parfaitement écœurant, mais absolument pas surprenant.

Les oligarques et apparatchiks, c'est comme les dames de petite vertu.

"Les époques et gouvernements passent... nous demeurons".
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.

"Le complot nécessite de l'intelligence, qui est rare; la bêtise est universelle. CQFD."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 7147
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Lun Aoû 08, 2022 23:23    Sujet du message: Répondre en citant

Article dans Libé (abonnés)
Citation:
Guerre en Ukraine: en Moldavie, le gaz flambe et menace la stabilité du pays
Extrêmement dépendant de Moscou pour son approvisionnement, le petit pays dirigé par un gouvernement pro-européen fait face à un chantage des prix, alors qu’il doit déjà composer avec une région séparatiste qui héberge des soldats russes.

On assiste ici à une véritable entreprise de déstabilisation du pays.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 303, 304, 305, 306, 307  Suivante
Page 304 sur 307

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com