Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Et si Vichy avait empêché le sabordage de la flotte?
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Autres uchronies
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Capu Rossu



Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 2178
Localisation: Mittlemeerküstenfront

MessagePosté le: Mer Aoû 03, 2022 22:19    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir

Comme je l'avais développé dans une énième discussion sur le sujet initié par notre camarade corse Chasseurs de Vincennes / Dragon de l'Impératrice, il était techniquement possible d'appareiller n'importe quand dans l'intervalle 11 novembre - 27 novembre.
Le Flotte s'est retrouvée plusieurs fois en alerte à 2 et 6 heures d'appareillage de façon tout à fait officielle et avec l'aval des Allemands : intervention en AFN, fausse alerte à une flotte d'invasion au large de Toulon (Dans la brume le malheureux patrouilleur La Havraise avait été pris par les guetteurs d'un sémaphore pour un cuirassé !
TOUS les bâtiments, même ceux en gardiennage d'armistice avaient le plein de mazout ou de gasoil. A bord de ces derniers les ingénieurs mécaniciens avaient trafiqué les conduites de façon à montrer aux officiers de la Commission Italienne d'Armistice que les soutes étaient soit vides soit n'avaient que le strict minimum pour permettre l'alimentation de la chaudière auxiliaire qui alimentait les pompes d'épuisement ou du collecteur d'incendie et le chauffage des quelques locaux abritant l'équipe de gardiennage.
Pour appareiller clandestinement au milieu de la nuit, il aurait fallu neutraliser les membres de deux commissions d'armistice : ce n'était pas difficile, ils n'étaient que cinquantaine. Pendant ce temps on allumait les feux vers 18h00 car la nui tombe tôt en novembre, tandis que les bâtiments
à moteur (avisos, chasseurs de sous-marins et sous-marins) prenaient la mer sans attendre en escortant les quatre pétroliers civils présents sur rade.
On sacrifiait tous les bâtiments marchant moins de 20 nœuds en les sabordant, ouverture des prises d'eaux et démolition à la masse des télémètres, des matériels radio et découpage au chalumeau des réducteurs des turbines. Pour la neutralisation des pièces d'artillerie, on n'utilisait pas les explosifs (c'est pas très discret) mais on embarquait les culasses sur les bâtiments appareillant ou on les balançait par dessus bord (c'est plein de vase en dessous) tandis que des soudeurs traçaient quelques sillons dans les rayures des canons à travers les chambres de tir des pièces. Le personnel des bâtiments sabordés et les disponibles du 5ème Dépôt complétaient les équipages des bâtiments en gardiennage d'armistice.
A 1h30, appareillage en masse, ce qui permettait d'être entre 120 et 140 milles au large pour le lever de soleil.
Le problème c'est que cette tête de mule de Laborde ne voulait appareiller que sur un ordre de l'autre pébron de Pétain. Ordre qui n'est jamais venu car l'enfoiré Laval et sa clique veillait à ce que cet ordre ne soit jamais donné.
L'histoire aurait pu être différent si les Alliés avaient débarqué en AFN quelques jours plus tard que le 8: en effet pour le 14 novembre de Laborde (il avait dépasse la limite d'âge de son grade) devait céder son commandement à l'amiral Gouton. A Vichy, on a estimé qu'il était peu judicieux de changer de commandant en chef en plein milieu d'une crise.
On sait que lorsque Darlan a demandé à la Flotte de rallier l'AFN après la fin des combats l'autre buse de Laborde a refusé en faisant référence au message du capitaine de frégate Toussaint de Quievrecourt qui avait envoyé paitre l'autre illuminé de Muselier par un seul mot, dit mot de Cambrone.
L'amiral Gouton aurait-il rallié l'AFN ? Il ne s'est jamais, même dans le cadre familial, prononcé sur le sujet.

@+
Alain
_________________
Aux Postes de Propreté - Mouillé, c'est lavé ! Lavé, c'est propre ! - Rompre des Postes de Propreté
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hendryk



Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2372
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Aoû 04, 2022 08:52    Sujet du message: Répondre en citant

Capu Rossu a écrit:
Le problème c'est que cette tête de mule de Laborde ne voulait appareiller que sur un ordre de l'autre pébron de Pétain. Ordre qui n'est jamais venu car l'enfoiré Laval et sa clique veillait à ce que cet ordre ne soit jamais donné.

Ce qui nous ramène à la question initiale: non seulement Laval ne voulait pas que la flotte appareille, mais il ne voulait même pas qu'elle se saborde. Laborde, en bon pétainiste, aurait-il obéi s'il avait reçu à temps l'ordre de ne pas couler les navires même si cela aurait impliqué de laisser les Allemands s'en emparer?
_________________
With Iron and Fire disponible en livre!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JFF



Inscrit le: 21 Oct 2011
Messages: 565
Localisation: Guyane

MessagePosté le: Mar Aoû 09, 2022 18:44    Sujet du message: Répondre en citant

la question est mal posée, car la Flotte n'avait pas besoin d'un ordre venant des autorités supérieures pour appareiler.
Le fait est que nous étions en Armistice à ce moment là (cessation temporaires des hostilités), et que l'invasion de la zone sud rendait, de facto, cette armistice caduque. Donc que la France (et ses armées) se retrouvait de fait, de nouveau en guerre avec l'Allemagne nazie.
Et en situation de guerre, un officier n'a pas besoin d'ordre explicite de sa hiérarchie pour mettre en sécurité son unité.

Donc rejeter toute la responsabilité sur Pétain et sa clique est réducteur. Toute la hiérarchie de la Marine Nationale porte cette tache, qui peut s'apparenter à un refus de combattre l'ennemi.
_________________
"Ne doutez jamais du courage des Français, ce sont eux qui ont découvert que les escargots étaient comestibles"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 931
Localisation: Du côté de Clochemerle

MessagePosté le: Mar Aoû 09, 2022 20:38    Sujet du message: Répondre en citant

JFF a écrit:
la question est mal posée, car la Flotte n'avait pas besoin d'un ordre venant des autorités supérieures pour appareiler.
Le fait est que nous étions en Armistice à ce moment là (cessation temporaires des hostilités), et que l'invasion de la zone sud rendait, de facto, cette armistice caduque. Donc que la France (et ses armées) se retrouvait de fait, de nouveau en guerre avec l'Allemagne nazie.
Et en situation de guerre, un officier n'a pas besoin d'ordre explicite de sa hiérarchie pour mettre en sécurité son unité.

Donc rejeter toute la responsabilité sur Pétain et sa clique est réducteur. Toute la hiérarchie de la Marine Nationale porte cette tache, qui peut s'apparenter à un refus de combattre l'ennemi.

S'il n'y avait que la Marine !
Extrait de la bio de Jean de Lattre de Tassigny :
Citation:
Commandant de la 16e division militaire à Montpellier le 11 novembre 1942 lorsque la zone libre est envahie par les troupes allemandes à la suite du débarquement des Alliés en Afrique du Nord, il est arrêté et condamné à dix ans de prison pour avoir désobéi au gouvernement et, seul général en activité à le faire, ordonné à ses troupes de s'opposer aux Allemands.

Sans commentaires...
_________________
"La violence est le dernier refuge de l'incompétence." Isaac Asimov
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Autres uchronies Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com