Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Et si VGE avait été réélu en 1981 ?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Autres uchronies
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 6096
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Lun Mar 01, 2021 09:02    Sujet du message: Répondre en citant

JPBWEB a écrit:
on grogne contre la France qui continue a soutenir contre vents et marées la PAC, pour préserver ses agriculteurs, en particulier les moins productifs d’entre eux, au plus grand profit des opulents céréaliers beaucerons, qui eux sont très productifs et font la guerre économique contre leurs concurrents américains, canadiens et sud-américains aux frais du contribuable européen.

En on inonde le marché africain de produits subventionnés au détriment de la production locale.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hendryk



Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 1586
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Mar 01, 2021 09:36    Sujet du message: Répondre en citant

solarien a écrit:
Après, comme tu le dis, tant que l'UE sera un bastion ultralibéral, on pourra rien faire, sauf peut être provoquer une révolte populaire européenne, pour mettre à bas cette élite couper des réalités du reste de la population.


JPBWEB a écrit:
L’UE n’est pas un bastion ultralibéral. C’est une construction complexe, une confédération de 26 états souverains, qui ont accepte de mettre en commun un certain nombre de compétences, et d’aligner leur législation nationale et leur politique économique. Les décisions y sont prises le plus souvent a l’unanimité, et des pays comme la France y pèsent très lourd. La réalité est que l’UE n’est que la somme de ses parties. Tout le monde s’y retrouve, mais il faut faire des compromis, et admettre qu’on ne peut pas en retirer tout ce qu’on voudrait, parce que d’autres ont leur propre agenda, qui est tout aussi respectable et légitime.

Je rejoins JPBWEB contre solarien: l'UE n'est pas "un bastion ultralibéral", et c'est justement ce que les Britanniques lui reprochaient au point de vouloir à tout prix en sortir. Imagine-t-on David Cameron, Theresa May, Boris Johnson et autres Nigel Farage se plaindre que l'UE empêche de mener une vraie politique sociale de revalorisation des bas salaires et d'imposition plus stricte des gros revenus? Les imagine-t-on râler parce qu'ils voudraient bien faire plus pour la classe ouvrière mais que les méchants ploutocrates de Bruxelles les en empêchent? Et à présent que le Brexit est acté, les voit-on se préoccuper des inégalités économiques et serrer la vis sur le secteur financier?
_________________
With Iron and Fire disponible en livre!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 1478

MessagePosté le: Lun Mar 01, 2021 09:41    Sujet du message: Répondre en citant

@Loic:
Cela fait plusieurs fois que tu avances l´argument des produits agricoles euopéens sur le marché africain .
Comme j'avoue mon ignorance en la matiére à quelles produictions fais-tu référence ?

@Imberator:
- Il faut se méfier des formules à l'emporte-pièce, l'UE n'est pas ce bastion ultra-libéral que certain décrivent bien au contraire elle passe son temps à produire des normes et des lois et c'est bien ce que le lui reproche les vrais libéraux qui voudrait la convertir en vaste zone de libre-échange dérégulée, une sorte de far west économique dont le centre serait par exemple...à Londres..

- Les investissements en Chine ou dans les pays à bas coûts de production relèvent d'une double logique producteur-consommateur. Si l'entreprise souhaite maintenir ou augmenter ses marges le consommateur lui veut débourser le moins possible, ce qui explique le succès de marque textile comme Inditex, Primark, Decathlon et autres mais aussi l'échec de toutes les politiques de consommation nationale, "Accepteriez-vous de payer plus cher pour du Made in France?", la réponse est bien sur oui mais dans les faits cela ne marche pas.

-L'harmonisation fiscale européenne est souhaitable et nécessaire mais il faut bien comprendre qu'un pays comme l'Irlande vit de sa bienveillance à légard des multinationales. Dublin s'opposera à toute harmonisation par le haut et sera suivi par la Hollande et le Luxembourg et comme les decisions europeennes se prennent à l'unanimité c'est pas gagné !
_________________
"- Tous les allemands ne sont pas nazis, monsieur !
- Oui, je connais cette théorie, oui."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 6096
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Lun Mar 01, 2021 10:04    Sujet du message: Répondre en citant

requesens a écrit:
@Loic:
Cela fait plusieurs fois que tu avances l´argument des produits agricoles euopéens sur le marché africain .
Comme j'avoue mon ignorance en la matiére à quelles produictions fais-tu référence ?

Voir ici : production laitière, céréalière et avicole ... comme par hasard tout ce que l'Europe a eu dans ses greniers en excédent à cause de la PAC.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 1478

MessagePosté le: Lun Mar 01, 2021 10:10    Sujet du message: Répondre en citant

loic a écrit:
requesens a écrit:
@Loic:
Cela fait plusieurs fois que tu avances l´argument des produits agricoles euopéens sur le marché africain .
Comme j'avoue mon ignorance en la matiére à quelles produictions fais-tu référence ?

Voir ici : production laitière, céréalière et avicole ... comme par hasard tout ce que l'Europe a eu dans ses greniers en excédent à cause de la PAC.


Merci mais l'article serait bien mieux avec des chiffres, je vais quand même chercher si je trouve quelques informations supplémentaires.
_________________
"- Tous les allemands ne sont pas nazis, monsieur !
- Oui, je connais cette théorie, oui."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 4681
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Lun Mar 01, 2021 11:17    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
La réalité est que l’UE n’est que la somme de ses parties. Tout le monde s’y retrouve, mais il faut faire des compromis, et admettre qu’on ne peut pas en retirer tout ce qu’on voudrait, parce que d’autres ont leur propre agenda, qui est tout aussi respectable et légitime.


Merci JPBWEB. L'Europe c'est aussi et surtout ce qu'on en fait. Essentiellement un repoussoir pour ses propres incompétences. Ainsi dans la déplorable affaire des vaccins, on oublie (par exemple !) de rappeler que c'est aussi parce que les membres de l'EU ont trainé des pieds pour lui donner les compétences nécessaires qu'on a perdu 3 mois ... avec les conséquences que l'on sait.

Citation:
En France, on grogne contre l’UE, qui impose ceci et cela du fait de tel ou tel pays jugé ultralibéral, mais dans d’autres pays européens, on grogne contre la France qui continue a soutenir contre vents et marées la PAC, pour préserver ses agriculteurs, en particulier les moins productifs d’entre eux, au plus grand profit des opulents céréaliers beaucerons, qui eux sont très productifs et font la guerre économique contre leurs concurrents américains, canadiens et sud-américains aux frais du contribuable européen.


L'Europe un bastion néo-libéral. Je me marre ! L'Europe a les normes de consommations, de protections de l'Environnement et de droit commercial parmi les plus strictes du monde. Bien sûr c'est insuffisant dans les coins, évidemment on peut toujours mieux faire .... Allez voir aux US, en Russie ou en Chine comment ca se passe !!! Et attendez de voir ce qu'il va se passer en Angleterre maintenant qu'ils sont seuls à défendre leurs souveraineté.
A présent que les anglais sont partis, le sens de la construction européenne est claire : s'unir pour peser. Car individuellement, les pays européens ne pèsent rien. Ou si peu - Trump l'avait bien compris, vu l'énergie qu'il a mis à tenter de démanteler ce "machin acquis aux US". Ceux qui pronent pour le Frexit oublient juste de préciser -par-delà les formules creuses - ce qu'il compte faire après. Prendre leurs petits bras musclés et aller à Pékin ? Croyez moi, dans un monde qui ne connait que le rapport de forces, mieux vaut négocier avec des alliés dépendants même rechignant que seul face à des mastodontes.
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3900
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Mar 01, 2021 15:45    Sujet du message: Répondre en citant

Les gars , servez vous du Prosac à forte dose, vous en avez besoin.

Je n'ai jamais prétendu que l'Europe est un bastion Libéral pur et dur. J'ai juste dit que les libéraux y était suffisamment influents pour empêcher que l'on y instaure comme par enchantement les mesures préconisées par Solarien, à savoir :

Solarien a écrit:
D'une imposer que les aides de l'UE, pour financer des projets, ne concerne que des entreprises européennes, pour empêcher la fuite de capitaux et "re-industrialiser certains pays".

De deux, taxer plus fortement certaines marchandises qui sont produits dans des conditions parfois litigieuse et très couteuse pour la planète.

Imposer une taxation de base commune à tout les pays de l'UE, ainsi que certaine obligation sociale (je pense à une sécu social européenne).



Pour le premier et le second point, j'imagine que fort péniblement on pourrait éventuellement parvenir à un compromis en quelques décennies. Pour le troisième, peut-être suis-je un peu trop obtus, néanmoins il ne me semble pas envisageable que cela soit possible dans l'immédiat comme avant un très lointain et très hypothétique avenir.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 1478

MessagePosté le: Lun Mar 01, 2021 15:52    Sujet du message: Répondre en citant

Imberator a écrit:
Les gars , servez vous du Prosac à forte dose, vous en avez besoin.

Je n'ai jamais prétendu que l'Europe est un bastion Libéral pur et dur. J'ai juste dit que les libéraux y était suffisamment influents pour empêcher que l'on y instaure comme par enchantement les mesures préconisées par Solarien, à savoir :

Solarien a écrit:
D'une imposer que les aides de l'UE, pour financer des projets, ne concerne que des entreprises européennes, pour empêcher la fuite de capitaux et "re-industrialiser certains pays".

De deux, taxer plus fortement certaines marchandises qui sont produits dans des conditions parfois litigieuse et très couteuse pour la planète.

Imposer une taxation de base commune à tout les pays de l'UE, ainsi que certaine obligation sociale (je pense à une sécu social européenne).



Pour le premier et le second point, j'imagine que fort péniblement on pourrait éventuellement parvenir à un compromis en quelques décennies. Pour le troisième, peut-être suis-je un peu trop obtus, néanmoins il ne me semble pas envisageable que cela soit possible dans l'immédiat comme avant un très lointain et très hypothétique avenir.


Wink Excellent, vous etes tellement un vrai couple que je me suis trompé, rendons donc à Solarien ce qui est à....bon vous connaissez la suite Laughing
_________________
"- Tous les allemands ne sont pas nazis, monsieur !
- Oui, je connais cette théorie, oui."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3900
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Mar 01, 2021 18:04    Sujet du message: Répondre en citant

D'accord, je suis bien trop verbeux. Je m'en excuse par avance.


solarien a écrit:
Pour les entreprises, il y a plusieurs moyen très efficace, pas forcement légal, mais que toute les grandes puissances appliques.

Mais précisément, ça a dû t’échapper, l'Europe est beaucoup de chose, bonnes ou mauvaises selon les points de vue, mais, hélas, pas une grande puissance, quoique que le PIB cumulé des états membres puisse le laisser paraitre.


solarien a écrit:
Imberator, théoriquement, les patentes et innovations appartiennent à ceux qui ont déposer le brevet, dans la pratique, la Chine pratique le vol, le pillage technologique comme personne. Et l'OMC ne fait rien.

Je ne dis pas le contraire. Mais l'Europe est une organisation qui, elle, respecte peu ou prou le droit commercial international et impose à ses membres d'en faire autant. De toute manière, quand bien même le souhaiterait-elle, elle ne dispose pas du pouvoir politique de s'en affranchir aussi effrontément que le fait la Chine.


solarien a écrit:
Parfois, vaux mieux refuser de vendre de suite et pouvoir vendre plus dans 10 ans que vendre plus de suite et ne plus pouvoir le faire dans 10 ans car nos clients nous aurons tout voler.

C'est là l'expression du bon sens le plus élémentaire.

Malheureusement la gouvernance standard des grandes entreprises, sinon de toutes, préfère assurer du chiffre immédiatement pour faire grimper les titres boursiers tout de suite quitte à sacrifier les résultats futurs, sachant qu'il incombera aux dirigeants suivants d'en gérer les déconvenues prévisibles.

Tous les transferts de technologies massifs effectués en faveur de la Chine, proprement scandaleux le plus souvent, dont nous sommes témoins depuis deux décennies (Trains à grandes vitesse [OUPS ! Je me suis repris de justesse. Au départ j'avais écris "Trans à grande vitesse". Cela aurait pu m'être justement reproché.], EPR, productions de certains Airbus en Chine,... Et jusqu'au plus petit joint torique !) ne s'expliquent pas autrement et, de mon point de vue, devraient être assimilés purement et simplement à de la haute trahison commerciale.


solarien a écrit:
Si on arrête d'investir et de tout construire en Chine, celle-ci va vite avec des troubles économiques car son marché interne n'est pas assez gros pour accepter sa production

Justement, d'un point de vue macroéconomique les dirigeants chinois ne sont pas myopes et œuvrent très sérieusement et avec une efficacité assez remarquable au développement de la demande interne. Bon y a du boulot, d'accord. Mais il y a aussi 1,4 milliards de consommateurs, le plus grand marché du monde, qui achètent, pas que, mais beaucoup chinois. Donc...

Et même si "on", j'imagine nous les pauvres Européens, arrêtions d'investir en Chine, le reste du monde, lui, continuerait à le faire sans vergogne. Donc on aurait quand même tous les inconvénients actuels de nos modes d'échanges avec l'Empire du Milieu, sans retirer le profit d'investissements lucratifs sur place et avec la certitude que les gros contrats chinois seraient plutôt confiés à des sociétés américaines, nippones ou autres, tout sauf européennes.


Sans compter qu'on est plus dans les années 80. La Chine dispose d'un bas de laine de l'ordre de 2.000 milliards de $ de titres internationaux, américains principalement mais aussi en partie européens, qu'elle pourrait réaffecter en le substituant aux investissement européens si leur absence devait poser problème. Et il resterait encore de quoi malmener dangereusement dans le même temps la monnaie européenne et, à travers elle, toute l'économie de l'euro-zone et même au delà.

Donc à vouloir déclarer une guerre commerciale avec Pékin mieux vaudrait y réfléchir à deux fois. Trump s'y est essayé car, à défaut diront certains des bijoux de familles, il avait juste assez les biscoteaux pour risquer quelques rounds. Et encore il lui a fallu dans la pratique, soit transiger, soit supporter des mesures de rétorsion proportionnelles à ses coups.


solarien a écrit:
et en plus, même si elle innove beaucoup, elle copie et vole encore plus

Cela à été longtemps vrai. Ça l'est de moins en moins. Certes les Chinois continuent et continueront longtemps le plagia le plus cynique à grande échelle, comme le firent longtemps les Japonais par exemple. Toutefois ils investissent également énormément en R&D. Ce déjà plus que nous en proportion et des années lumières devant en valeur absolue.

Alors il ne faudrait pas les sous-estimer comme on l'a fait précisément longtemps avec les Japonnais, puis les Coréens, les Taïwanais,...


solarien a écrit:
donc l'écart technologique que l'occident avait sur la Chine va se refaire.

Si, très maladroitement, tu veux dire par là que l'Occident devrait repasser devant technologiquement parlant, c'est pour le moins présomptueux.


Les USA, sans doute, ont la masse critique politique et économique pour ne pas se faire distancer et même garder de l'avance dans bien des domaines pendant longtemps encore, sinon toujours.

Les Européens, eux, avançant dans la réalité plus ou moins en ordre dispersé, me semblent mal barrés, cela rien qu'à moyen terme. L'Allemagne pourra probablement un temps tirer son épingle du jeu. Pour tous les autres, je suis bien moins optimiste.

Ponctuellement de grands projets coopératifs européens, civils (comme Airbus ou Ariane) ou militaires (comme peut-être les futurs avions et chars de combats franco-allemands) devraient maintenir durablement à flot quelques niches prometteuses. Du moins pour un temps. Guère plus, hélas.


solarien a écrit:
Et puis, pourquoi eux peuvent imposer des limites et nous non, la, on ferait juste que remettre la balance à l'équilibre.

Na ! C'est vrai ça. C'est pas juste. Alors j'vais bouder, tiens !!!

Ils le peuvent parce qu'ils sont puissants et pas nous. Realpolitik de base, rien de plus.


solarien a écrit:
Imberator a écrit:
Sauf qu'il y a en Europe des libéraux forts influents et souvent majoritaires qui sont fondamentalement autant opposés à l'augmentation des prélèvements obligatoires qu'à la pérennisation des divers systèmes de sécurité sociale publique.

Sans compter les pays qui jouent au sein de l'UE elle-même la carte du dumping social et fiscal, pays qui mettraient le véto à toute proposition d'avancée dans le sens que tu proposes.

Pas faux, sauf si on considère qu'il peux toujours y avoir un dumping social et fiscal mais qu'au lieu qu'il parte de 0%, il partirait de 10%.

Ce serait super. Sauf que... Les mêmes pays et partis libéraux qui ne veulent pas du tout de ce type politique à tord ou à raison refuseront mordicus, malgré tes conseils éclairés et quelque soit le nombre de fois où tu répéteras ta proposition, de renoncer à leur crédo et à leurs intérêts. 0% pour eux c'est tout ce qu'ils t'accorderont, et encore parce qu'ils sont bien gentils. 1% ce serait déjà proprement inacceptable. 10% ce serait un crime de lèse majesté.


solarien a écrit:
En plus, sur le long terme, cela permettrait à plusieurs pays de l'UE de pouvoir plus investir car ils auraient plus de recettes.

Là encore, c'est bien intentionné, mais un peu optimiste.


Admettons que tu parviennes (on ne voit trop comment, en leur mettant un couteau ou mieux un katana sous la gorge peut-être) à obtenir tes 10% plus ou moins.

D'abord attends toi à ce que tous les pays dont tu taxerais ainsi les produits te rendent la pareille et, en plus, sans l'annoncer publiquement évidemment, n'accordent plus leurs "grands contrats" qu'à d'autres qu'aux Européens, comme déjà dit.

Ensuite n'espère pas une efficacité extrême du mode de prélèvement du dit impôt, les bureaucraties sont ce qu'elles sont.

Puis attends-toi à ce que les libéraux à qui tu auras forcé outrageusement la main, exigent quelque chose en échange, sans doute qu'une part substantielle des sommes perçues soit affectée à la réduction des déficits et/ou à des allègements de charges sur les entreprises. Pas négatif en soi, au contraire probablement, mais cela réduira d'autant ce qui restera.

Compte aussi à ce que les sociaux-démocrates comme les verts obtiennent qu'on en prélève en contre partie une proportion non négligeable pour financer quelques dépenses sociales et environnementales.

Enfin sois certain que le peu qui restera in fine et qui sera effectivement judicieusement investi en R&D dans les pays membres sera tout comme aujourd'hui copié autant que possible par nos charmants partenaires orientaux, autant dire que tu financeras quelque part un peu plus aussi leurs propres recherches.


Alors oui, globalement c'est une politique qui pourrait améliorer marginalement la situation de la recherche "productive" en Europe, c'est vraisemblable et j'irais jusqu'à dire possiblement souhaitable. Pourtant il ne faudrait pas non plus en espérer monts et merveilles pour les raisons exposées.


solarien a écrit:
Après, comme tu le dis, tant que l'UE sera un bastion ultralibéral, on pourra rien faire, sauf peut être provoquer une révolte populaire européenne, pour mettre à bas cette élite couper des réalités du reste de la population.

Je le répète, je n'ai jamais dit que l'Europe était un bastion du libéralisme le plus forcené. Juste que dans le rapport des forces en son sein, les libéraux pèsent assez pour empêcher les plus anti-libérales des politiques (ce que constitueraient très certainement à leurs yeux tes propositions) d'être adoptées. De la même façon on pourrait dire que la gauche y est (encore) inversement assez influente pour empêcher qu'on fasse justement de l'UE un véritable paradis du capitalisme sauvage.

(D'aucuns pourraient soutenir que cette forme "d’équilibre précaire" lui est néfaste en empêchant, dans un sans ou dans l'autre, que l'Union n'avance radicalement et que cela la condamne à piétiner. D'autres trouveraient dans ce système l'expression bien venue de la sagesse et de la pondération des eurocrates.)


Pour ce qui est d'une révolte populaire à l'échelle de l'Union ou pas loin, l'agenda politique des différents pays est tellement déphasé par rapport à celui des autres qu'il est AMHA pratiquement impossible que cela puisse se produire (Sauf crise généralisée comme en 29. Mais là il faut plutôt compter sur l'arrivée au pouvoir par les urnes et pas partout de mouvements directement enfants, soit du fascisme, sinon du nazisme, soit du communisme. Bref émergence d'une situation propice à engendrer rapidement une sublime nouvelle guerre plus ou moins générale. Que du bonheur !).

Rien qu'à voir l'isolement presque absolu du mouvement des Gilets Jaunes chez nous il y a deux ans, ou à se rappeler le cloisonnement des mécontentements grecs, portugais et espagnols au temps de la crise financière.

Quand des pays s'en sortent bien ou très bien (Allemagne, pays scandinaves, Pays-Bas) et d'autres moins (grosso-modo pays du sud et de l'est) il ne faut pas escompter sur une solidarité débordante des premiers envers les seconds. Surtout si cela devait se traduire par des transferts de richesses massifs des mieux lotis envers les plus pauvres. Et même si dans un avenir, aussi improbable qu’hypothétique à priori, les situations pouvaient un jour s'inverser.


@Solarien, comme souvent tes idées de prime abord à l'évidence ne manquent pas tant de bon sens que de bonne volonté. Toutefois, comme toujours malheureusement, il n'y a pas de remède simple et facile pour résoudre les problèmes les plus ardus.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 4681
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Lun Mar 01, 2021 18:16    Sujet du message: Répondre en citant

Je me permets de préciser ici que la Chine a peut-être la politique d'accueil économique la moins fair-play avec les investisseurs. Joint venture obligatoire, transfert de brevet, accords inégaux, contrats constamment révisés, relations qui s'arrêtent du jour au lendemain (on en a encore parlé récemment ... les laiteries normandes).
Ca commence à se savoir du reste - pourquoi vous croyez que Carrefour et consorts s'en vont ? Un collègue m'a dit un jour :
Pour faire des affaires, allez en Chine. Mais pour faire de l'argent, quittez la Chine.
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3900
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Mar 01, 2021 18:35    Sujet du message: Répondre en citant

demolitiondan a écrit:
Je me permets de préciser ici que la Chine a peut-être la politique d'accueil économique la moins fair-play avec les investisseurs. Joint venture obligatoire, transfert de brevet, accords inégaux, contrats constamment révisés, relations qui s'arrêtent du jour au lendemain (on en a encore parlé récemment ... les laiteries normandes).
Ca commence à se savoir du reste - pourquoi vous croyez que Carrefour et consorts s'en vont ? Un collègue m'a dit un jour :
Pour faire des affaires, allez en Chine. Mais pour faire de l'argent, quittez la Chine.

D'un autre côté je serais Chinois et j'aurais appris à faire du yaourt et du camembert, je me verrais bien les faire à la place de Danone et des laiteries normandes...

C'est toute la stratégie de Pékin. Pas si loin de ce que faisaient les Japonais dans les années 50 dans tous les domaines où c'était possible : Sous-traitants, puis fabricants sous licence et/ou associés, et enfin producteurs indépendants.


Pas très fair play, certes, mais efficace.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 4681
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Lun Mar 01, 2021 18:45    Sujet du message: Répondre en citant

Dans le cas particulier qui nous occupe c'est encore différent. Un groupe voulait fabriquer des briques de lait format individuel (vous savez comme les jus de fruit , avec la paille - apparamment ca se vend là bas ...). Il signe un partenariat d'entreprise avec la région Normandie, se fait payer des subventions pour l'usine de conditionnement, la construit (fait construire), achète quelques lots puis ...
Silence radio.
Ici, il n' y a pourtant pas de brevets à voler. Je soupçonne la magouille fiscale, pour sortir de l'argent...
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3900
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Mar 01, 2021 18:50    Sujet du message: Répondre en citant

demolitiondan a écrit:
Ici, il n' y a pourtant pas de brevets à voler. Je soupçonne la magouille fiscale, pour sortir de l'argent...

Dans un pays qui ne respecte pas l'état de droit, on serait bien bête de se priver de quelques bonus de ce genre...
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 2659
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Mar Mar 02, 2021 04:43    Sujet du message: Répondre en citant

demolitiondan a écrit:
Je me permets de préciser ici que la Chine a peut-être la politique d'accueil économique la moins fair-play avec les investisseurs. Joint venture obligatoire, transfert de brevet, accords inégaux, contrats constamment révisés, relations qui s'arrêtent du jour au lendemain (on en a encore parlé récemment ... les laiteries normandes).
Ca commence à se savoir du reste - pourquoi vous croyez que Carrefour et consorts s'en vont ? Un collègue m'a dit un jour :
Pour faire des affaires, allez en Chine. Mais pour faire de l'argent, quittez la Chine.


C’est certain. Et il n’y a pas que les Occidentaux qui le disent. Les autres pays d’Asie sont tout aussi conscient du comportement de prédateur économique de la Chine. En fait, il y a même pas mal de Chinois qui sont plus ou moins conscient de l’ampleur du phénomène. Evidemment, pour eux, il est nécessaire de se taire, ou de réserver leurs commentaires au cercle privé et en dehors de la Chine.

C’est un pays fascinant, mais effrayant aussi. J’étais a Shanghai un jour d’été, la visibilité était excellente (ce qui est très exceptionnel), de la fenêtre de la salle de réunion, je contemplais la ville qui s’étend littéralement a perte de vue. Et pas de petites maisons, des gratte-ciels jusqu’à l’horizon. 26 millions d’habitants…
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 2659
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Mar Mar 02, 2021 07:12    Sujet du message: Répondre en citant

Les tenants de la repentance post-coloniale trouveront cocasse que la Chine pratique activement cette politique, alors qu'un célèbre slogan nationaliste chinois des années 20-30 vitupérait contre les 'Traités Inégaux', ces traies léonins imposés par les puissances occidentales a une Chine impériale impotente et incapable de se défendre contre ce dépeçage en règle. Juste retour des choses, diront certains, ou bien illustration que la nature humaine veut qu'on abuse toujours d'une position de force.
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Autres uchronies Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com