Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Matériaux stratégiques pour l'Allemagne
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Les pays de l'Axe
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
delta force



Inscrit le: 07 Juin 2009
Messages: 577
Localisation: france Gironde

MessagePosté le: Dim Oct 02, 2016 19:11    Sujet du message: Répondre en citant

pour le caoutchouc je crois me souvenir qu'OTL a vu le développement de la production du synthétique
car le Reich n'avaient plus de source d'approvisionnement
et les USA n'avaient plus d'accès aux ressources du SE asiatique...
et ces 2 pays avaient l'industrie chimique la plus développé en 1939.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ciders



Inscrit le: 16 Sep 2016
Messages: 951
Localisation: Sur un piton

MessagePosté le: Dim Oct 02, 2016 19:32    Sujet du message: Répondre en citant

Merlock a écrit:
ciders a écrit:
l'Information géographique


Tu viens de citer une référence intéressante! Peux-tu nous dire ce qu'est "l'Information géographique" et si cette publication est disponible sur le Net ?

D'avance merci!


Certainement. C'est l'une des revues que l'on peut consulter en ligne via la base de données Persée. Une fois que tu as trouvé la revue qui t'intéresse, tu peux consulter les numéros numérisés et télécharger tout article disponible.

En ce qui concerne l'Information géographique, il y a 168 numéros en ligne allant de 1936 à 1965 et de 1996 à 2005. Voici le lien : http://www.persee.fr/collection/ingeo

delta force a écrit:
pour le caoutchouc je crois me souvenir qu'OTL a vu le développement de la production du synthétique
car le Reich n'avaient plus de source d'approvisionnement
et les USA n'avaient plus d'accès aux ressources du SE asiatique...
et ces 2 pays avaient l'industrie chimique la plus développé en 1939.


Pour l'Allemagne, c'est un peu plus ancien. Les Allemands ont débuté dès le début du XXè siècle à travailler sur les produits chimiques synthétiques, en commençant par l'ammoniaque puis en poursuivant dans les engrais ou encore les explosifs. IG Farben a poursuivi sur cette lancée dans l'entre-deux-guerres. L'idée de la société était de développer des produits sans un approvisionnement en pétrole, avec dans l'idée que les réserves de pétrole allaient finir par s'épuiser... ce qui créerait un manque et une forte demande à laquelle IG Farben pourrait répondre. D'où la construction d'une première unité d'hydrogénation du charbon à Leuna dès 1926. Le problème, c'est que la fin des années 1920 a été d'abord marqué par une série de découvertes de nappes de pétrole aux Etats-Unis puis par la Crise de 1929, ce qui a entraîné l'effondrement des cours du pétrole.

L'arrivée d'Hitler au pouvoir ne pouvait qu'aller dans le sens d'IG Farben qui développait également les technologies pour fabriquer du caoutchouc de synthèse. L'idée de développer la production automobile et de construire des autoroutes partout dans le Reich entraînerait certainement une hausse de la demande. Et cela allait aussi dans le sens des producteurs de charbon, puisque que c'était la matière première requise pour produire du caoutchouc et du carburant de synthèse. La suite est connue.

EDIT : concernant le manganèse, j'avais oublié une production italienne entre Pise et Grosseto. Un peu moins de 20 000 tonnes en 1938.
_________________
- "I'm sorry. You're a hero... and you have to leave." (Fallout)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 6096
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Dim Jan 17, 2021 13:11    Sujet du message: Répondre en citant

Echanges déplacés de ce sujet :
loic a écrit:
Citation:
il arrive que leur blindage parte en miettes sous les impacts rouges !

Je pense que ce phénomène ne concerne que les derniers exemplaires du Panther (II), à cause des métaux de mauvaise qualité par manque d'additifs, cf. annexe C Z3.

demolitiondan a écrit:
Négatif, c'est issu de l'examen métalurgique d'un Panther (Rapport AD-A9549 940) cité dans l'Ouvrage "Le Panther" de 1947.

loic a écrit:
demolitiondan a écrit:
Négatif, c'est issu de l'examen métalurgique d'un Panther (Rapport AD-A9549 940) cité dans l'Ouvrage "Le Panther" de 1947.

Il y a eu deux versions du Panther, il faut voir de laquelle parle l'ouvrage. Cette histoire de blindage fragile est citée dans l'annexe sur les blindés allemands (à corriger si besoin).

demolitiondan a écrit:
C'est après la Normandie - donc sur le I. Notez que les défauts au début puis à la fin ne sont pas exclusifs !!! Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

ciders a écrit:
Question pratique.

Je cite un extrait de l'article en anglais de Wikipedia sur le blindage du Panther :

Citation:
As the war progressed, Germany was forced to reduce or eliminate critical alloying metals in the production of armour plate, such as nickel, tungsten and molybdenum; this resulted in lower impact resistance levels compared to earlier armour. In 1943, Allied bombers struck and severely damaged the Knaben mine in Norway, eliminating a key source of molybdenum; supplies from Finland and Japan were also cut off. The loss of molybdenum, and its replacement with other substitutes to maintain hardness, as well as a general loss of quality control, resulted in an increased brittleness in German armour plate, which developed a tendency to fracture when struck with a shell. Testing by U.S. Army officers in August 1944 in Isigny, France showed catastrophic cracking of the armour plate on two out of three Panthers examined


On a donc un problème OTL d'approvisionnement en molybdène (à partir de 1943), un problème de qualité de fabrication (on produit plus, plus vite donc on contrôle moins et il y a sans doute aussi le problème de la main d’œuvre, pas forcément motivée à travailler correctement) ce qui entraîne en conséquence un blindage de moins en moins efficace et avec une tendance croissante à se craqueler au premier impact comme ici dans le texte de Demolitiondan.

En FTL, le Reich a pu se procurer davantage de métaux rares grâce au report de Barbarossa mais il n'a pas pu mettre la main sur les mines ukrainiennes qui lui ont fourni OTL du nickel. Je ne sais pas si la mine citée par Wikipedia a été utilisée dans nos textes. Tout ça pour demander : est-ce que l'on peut utiliser ici de problème de blindage défectueux et de fabrication plus déficiente pour les Panther d'abord, mais aussi pour désormais une part croissante de la production militaire allemande ?

loic a écrit:
C'est un très bon résumé de la situation, on peut aussi ajouter le problème du chrome turc et du tungstène (ce dernier en pénurie à partir de 1943).
NB : wolfram = tungstène

Un volontaire pour ajouter un passage dans la chrono au sujet du bombardement de la mine norvégienne ?

Je vais reporter ces échanges dans le sujet existant : https://1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=856

Il serait intéressant d'estimer (grosso modo) le volume acquis par l'Allemagne grâce au report de Barbarossa et celui perdu à cause de la tournure des opérations à l'est.
Il ne faut quand même pas se leurrer à propos du report de Barbarossa : l'URSS va durcir ses conditions au fil du temps, au fur et à mesure que ses dirigeants reprennent confiance dans les capacités militaires de leur armée (et puis l'Allemagne ne peut pas attaquer disons entre octobre et avril). D'ailleurs, l'Allemagne a promis de vendre pas mal de matériel moderne et l'attaque de juin 1941 lui a permis de ne pas honorer cet engagement. FTL, l'année de report va être au minimum cripsée au niveau des relations diplomatico-commerciales.

loic a écrit:
OTL, c'est à l'été 44 que ces problèmes sont connus côté américain. Mais le phénomène s'est-il déjà produit sur le front de l'est et si oui depuis quand ? A priori, les Soviétiques n'avaient pas (voir ci-dessous) les compétences pour s'en rendre compte.
FTL, est-ce qu'à l'automne 1943 on a déjà ces problèmes ? Perso, je pense que c'est un peu prématuré. Je dirais début 1944, pas avant.

Bonnes infos trouvées dans https://www.forum.axishistory.com/viewtopic.php?t=238363 :
Citation:

After the Germans lost the nickel mines in Petsamo (Finland), the manganese mines in Krivoy Rog (Ukraine), and the molybdenum mines in Knaben (Norway), they were unable to make high quality armor plate using the same heat treatment methods they once had. This forced them to switch to the interrupted quench system, which some factorys were not experienced with. As a result, they ended up producing substandard plates that had alot of internal flaws in their grain structure. The issue with quench tempering was noted by the western Allies in their metallurgical tests of the Panther armor. The Soviets didn't clue in on this, though, as their knowledge of such things was sub-par at best.

''The quality of AFV production armor suffered, though. The loss of nickel and molybdenum supplies was critical, and they could only compensate successfully on a proportion of the plate delivered, due to the finicky and troublesome interrupted-quench system, wherein plates were hoisted in and out and back into huge quench pools, with timing to the nearest second. I believe the Panther glacis often was defeated at the mill, with a 10-20% reduction in effective thickness due to incorrect quenching and tempering.'

ciders a écrit:
OTL :

- Knaben est bombardée deux fois, en mars (10 Mosquito britanniques) et surtout en novembre 1943 (130 B-17)
- Krivoi Rog doit tomber à la fin février 1944
- pour Petsamo, je ne sais pas quand l'approvisionnement a cessé

FTL, on peut mettre en balance :

- en positif : plus de livraisons soviétiques (essentiellement chrome, manganèse et nickel) ET plus de livraisons japonaises via l'URSS. Mais le Japon a des matières premières intéressantes à livrer avant mai 1942 ?
- en négatif : l'interruption plus rapide qu'OTL des livraisons de chrome d'Espagne et de Turquie (si j'ai bien suivi) et la situation dans les Balkans va vite limiter les livraisons en provenance de cette région (idem pour le cuivre : difficile d'exploiter Bor si la Yougoslavie est à feu et à sang)

Une inconnue, la quantité de ressources livrées par l'URSS FTL.

Avec ce peu de données, on peut envisager un effondrement plus rapide et plus brutal de la production allemande fin 1943 ou début 1944. Et donc des soucis pour les Panther à ce moment-là. Mais quand précisément, mystère.

(On avait parlé de la main d’œuvre ailleurs ? Sans les civils soviétiques envoyés dans le Reich, l'industrie allemande n'aurait pas pu produire autant.)

le poireau a écrit:
loic a écrit:
demolitiondan a écrit:
Négatif, c'est issu de l'examen métalurgique d'un Panther (Rapport AD-A9549 940) cité dans l'Ouvrage "Le Panther" de 1947.

Il y a eu deux versions du Panther, il faut voir de laquelle parle l'ouvrage. Cette histoire de blindage fragile est citée dans l'annexe sur les blindés allemands (à corriger si besoin).


Ayant écrit ce passage dans ladite annexe je peux vous confirmer que ce problème était censé concerner les Panther de fin de production, à partir du second semestre 44, lorsque les difficultés d'approvisionnement de l'Allemagne deviennent catastrophiques.
Après si il est de raisons objectives FTL pour que ce phénomène se produise encore plus tôt...

loic a écrit:
Le problème, c'est qu'il n'y a pas que le blindage, mais aussi les obus AP avec le tungstène.
On va finir par se rendre compte que la FTL conduit l'industrie allemande à s'effondrer encore plus tôt, donc fin de la guerre à l'été 44 ??? Shocked

le poireau a écrit:
Ça par contre c'était déjà le cas OTL : les obus APCR étaient d'une grande rareté, en très grande majorité les Allemands utilisaient comme projectiles perforants antichar des APC, APBC ou APBC-E (plus des HEAT à charges creuses). Mais combinés aux performances balistiques de leurs canons (75L48, 75L70, 88L56 et 88L71) c'est suffisant pour venir à bout de presque tous les chars alliés et soviétiques à la plupart des distances de combat.

ciders a écrit:
loic a écrit:
On va finir par se rendre compte que la FTL conduit l'industrie allemande à s'effondrer encore plus tôt, donc fin de la guerre à l'été 44 ??? :shock


C'est tout à fait probable. Et elle ne s'effondrera pas probablement faute de ressources mais de main d’œuvre.

Si le Panther ne voit son blindage devenir anémique qu'au second semestre 1944, doit-on supprimer la mention de ces problèmes dans les textes ou inventer une autre raison ? La trop grande rapidité de la production qui n'a pas permis un contrôle qualité strict et sera bien évidemment corrigé après force hurlements de Speer et quelques pendaisons bienvenues ?

Casus Frankie a écrit:
Il me semble qu'enlever la mention de ces problèmes en octobre 43, avec des blindés fabriqués en septembre, voire en août, me paraît raisonnable.
Pour la suite, il faudra voir.

demolitiondan a écrit:
Le plus simple serait peut-être d'enlever le caractère systématique du défaut.

le poireau a écrit:
Il n'est en effet pas systématique et concerne avant tout certains chars de fin de production.

loic a écrit:
ciders a écrit:
OTL :

- Knaben est bombardée deux fois, en mars (10 Mosquito britanniques) et surtout en novembre 1943 (130 B-17)
- Krivoi Rog doit tomber à la fin février 1944
- pour Petsamo, je ne sais pas quand l'approvisionnement a cessé


La région de Petsamo est cédée par l'URSS à la Finlande suite au traité de Tartu en 1920.
Les mines de Petsamo, propriété de l'Etat, sont exploitées en 1935 par le canadien INCO (et sa filiale britannique Mond Nickel Company) et la compagnie minière de la famille Rothschild (Société Le Nickel).
Source : https://la1ere.francetvinfo.fr/sillage-du-nickel-finlande-nouvelle-caledonie-430813.html
À priori, Rothschild vend ses parts à l'URSS après la Guerre d'Hiver.
Source : https://la1ere.francetvinfo.fr/finlande-nouvelle-caledonie-passant-normandie-vehicules-electriques-relancent-interet-nickel-533225.html
Entre la Guerre d'Hiver et le début de Barbarossa, la tension est vive entre Finlande et l'URSS à propos des droits d'exploitation.
En janvier 1941, l'URSS perd patience et appuie sa demande en cessant ses livraisons de céréales, rappelant son ambassadeur, démarrant une campagne de presse/radio hostile et manœuvrant des troupes à la frontière. Les Finlandais proposent de céder 49% de la mine à l'URSS, en échange d'une garantie contre de futurs troubles. Refus de l'URSS. C'est ce qui va rapprocher la Finlande de l'Allemagne.
Source : https://forum.axishistory.com/viewtopic.php?t=66416
FTL, l'année de report ne devrait pas arranger les choses ...
OTL, ce fut l'armistice de Moscou le 19 septembre 1944 qui mit fin à la guerre entre Finlande et l'URSS. La région de Petsamo fut alors cédée à l'URSS.
En octobre 1944, l'URSS rachète les parts des sociétés occidentales.
Source : https://histdoc.net/history/1941-1948/petsamo1944-10-08.html

FTL, on n'a pas écrit la suite (allô mikey1983 ?) après la guerre avortée dans le grand nord. Le poids des USA sera-t-il suffisant pour contrer l'appétit soviétique ? Si, on peut penser que les Finlandais continueront à vendre du nickel aux Allemands, sans trop le dire et en petites quantités. Reste à voir comment il serait exporté étant donné que la Baltique n'est pas sûr. Certainement via la Suède.

Pour Krivoi Rog, FTL la région sera menacée par l'opération Typhon (septembre/octobre 1942), mais l'activité va-t-elle s'arrêter pour autant ? Les Allemands vont peut-être bombarder les installations, mais ce n'est pas un objectif prioritaire.

Casus Frankie a écrit:
loic a écrit:
FTL, on n'a pas écrit la suite (allô mikey1983 ?) après la guerre avortée dans le grand nord.


Mais si, Loïc ! L'annexe C D2 va jusqu'à la fin de la guerre. Et évoque précisément l'évolution des ventes de nickel.

ciders a écrit:
OTL, Krivoi Rog a été très mal évacuée. On n'y a pas détruit les fours à minerai ni les installations les plus sensibles, ce qui a permis au Reich de reprendre assez rapidement la production. En FTL, sachant qu'a priori (je dis bien a priori) il n'y a pas de plan d'évacuation des usines soviétiques et que le site a un intérêt stratégique majeur avec sa production de fer et d'acier, je vois mal Staline ordonner l'évacuation ou même la destruction des lieux. Idem pour Hitler dont on sait qu'il a toujours mis l'accent sur la saisie de ressources et d'équipements industriels et qui connaît très bien l'importance de la ville et de son bassin minier.

On avait évoqué il y a quelques temps (dans le cadre de la préparation de Zitadelle) un potentiel plan allemand de bombardement de centres industriels et de points de passage en Ukraine, mal mis en œuvre et mal rédigé par mes soins. Nous avions vite convenu de deux problèmes : la très forte défense soviétique et le manque de moyens allemands. Pour Krivoi Rog, l'opération Typhoon devrait convaincre la Luftwaffe d'engager tous ses moyens dans l'appui tactique et non dans des frappes lointaines mal assurées et aux résultats discutables. Ce qui me convainc donc que ni Krivoi Rog, ni le grand barrage du Dniepr, ni les autres joyaux économiques de l'est ukrainien ne seront attaqués, ou alors éventuellement sur la fin pour perturber la progression de l'Armée Rouge à l'ouest de Kiev.

Vu pour Petsamo. Ça permettra de fournir un peu de nickel à l'Allemagne. Pour le manganèse, l'URSS étant le seul fournisseur du pays avant Barbarossa, il lui faudra trouver un moyen d'en acheter le plus possible avant que les choses ne tournent au conflit.

loic a écrit:
Casus Frankie a écrit:
loic a écrit:
FTL, on n'a pas écrit la suite (allô mikey1983 ?) après la guerre avortée dans le grand nord.


Mais si, Loïc ! L'annexe C D2 va jusqu'à la fin de la guerre. Et évoque précisément l'évolution des ventes de nickel.


Vu, cela aurait été mieux placé dans l'annexe D D1. Par contre, l'historique des mines de nickel diffère légèrement de ce que j'ai trouvé (participation française, puis soviétique).

_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 1478

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2021 18:42    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne sais pas si le cas du wolfram (Tungstene) espagnol a deja ete evoqué sur le site, si cela est le cas je vous presente mes confuses depuis le péage de Corbeil-Sud
Dans le cas contraire, l'Espagne etait avant-guerre un petit producteur de wolfram, en 1939 seules six mines étaient en fonctionnement. Evidemment le declenchement des hostilités avec l'Union Sovietique va faire exploser la demande de l'Axe qui n'a plus accès aux exportations chinoises
Le nombre de mines en exploitation va trés rapidement augmenter pour se situer aux alentours de 100 (officielles). La production est multipliée par 17 passant de 225 tonnes a 3974 et le wolfram finit par representer 20 % des exportationes en valeur en 1943-1944. Le prix passant de 639 US$ la tonne a ... 27.397.
Les anglais puis dans un second temps les americains vont reagir d'une etrange façon. Afin d'empecher les livraisons aux nazis, les alliés vont essayer d'acheter toute la production ! Ce qui sera un échec , Franco protégeant les commandes allemandes. Quand en 1943 les allemands n'auront plus de devises, Madrid acceptera de déduire le montant des achats de la dette contractée durant la guerre civile.
Il faudra attendre 1944 pour que les americains lassés du double jeu espagnol suspendent les livraisons de produits petroliers et obligent les militaires à negocier.
Au final les exportations vers l'Allemagne seront limitées à 40 tonnes par mois.
_________________
"- Tous les allemands ne sont pas nazis, monsieur !
- Oui, je connais cette théorie, oui."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 6096
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2021 19:52    Sujet du message: Répondre en citant

Merci requesens.

Du coup, le report de Barbarossa devrait repousser la montée en puissance des mines espagnoles ? Sauf si la présence française change la donne, car l'Espagne a besoin des phosphates en provenance d'AfN et la France peut vouloir aussi du tungstène. On n'a pas vraiment évoqué les relations commerciales entre l'Espagne et les Alliés, sans même parler des achats pour contre-balancer l'Allemagne (les Alliés ont fait de même avec la Turquie, au fait).
Enfin, la liaison terrestre (Pyrénées) sera fermée quelque mois plus tôt qu'historiquement.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 1478

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2021 20:05    Sujet du message: Répondre en citant

loic a écrit:
Merci requesens.

Du coup, le report de Barbarossa devrait repousser la montée en puissance des mines espagnoles ? Sauf si la présence française change la donne, car l'Espagne a besoin des phosphates en provenance d'AfN et la France peut vouloir aussi du tungstène. On n'a pas vraiment évoqué les relations commerciales entre l'Espagne et les Alliés, sans même parler des achats pour contre-balancer l'Allemagne (les Alliés ont fait de même avec la Turquie, au fait).
Enfin, la liaison terrestre (Pyrénées) sera fermée quelque mois plus tôt qu'historiquement.


- Sur Barbarossa sans doute, le decollage des mines espagnoles n'est vraiment visible qu'a partir de 1941 avec toutefois des premiers signes dès 40.
- Pour la France tout dépend de l'état de son industrie d'armement. Fabrique-t-elle en AFN des chars, des canons, des obus ou se fournit-elle chez ses alliés? Je connais la reponse puisque nous avons parlé longuement mais il faut bien remettre du charbon dans la machine..
- Il existe une grosse difference entre la Turquie et l'Espagne, Madrid est favorable à une victoire de l'Axe et menagera son ancien allié de la guerre civile.
-Par contre je peux regarder la question des relations commerciales entre l'Espagne et les alliés.
_________________
"- Tous les allemands ne sont pas nazis, monsieur !
- Oui, je connais cette théorie, oui."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tyler



Inscrit le: 11 Oct 2008
Messages: 749

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2021 20:18    Sujet du message: Répondre en citant

J'en ai modestement parlé dans mes écrits sur l'Espagne. Deuxième semestre 43. À vérifier ce qui est du coup, selon vos points de vue, complétable Et/ou corrigeable
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7697

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2021 21:47    Sujet du message: Répondre en citant

La France n'a pas besoin d'autant de tungstène que l'Allemagne... tout simplement parce que les industries déménagées en Afrique du Nord sont moins productrices que celles de l'Allemagne.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finen



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1428

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2021 23:53    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
La France n'a pas besoin d'autant de tungstène que l'Allemagne... tout simplement parce que les industries déménagées en Afrique du Nord sont moins productrices que celles de l'Allemagne.


Cependant, comme devrait le noter les américains, acheter tous ce que peu vendre l'Espagne, c'est autant qui ne va pas en Allemagne et c'est aussi une laisse économique non négligeable.

Pour la laisse il est possible que les américains gardent cela pour eux.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
solarien



Inscrit le: 13 Mai 2014
Messages: 1870
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Ven Fév 12, 2021 02:26    Sujet du message: Répondre en citant

Pas faux mais elle en a quand même besoin pour des munitions.

De plus, la France a aussi un avantage sur l'Espagne de Franco, c'est tout les républicains espagnol qu'elle a accueillis sur son territoire et dans son armée.
Environ 5000 soldats expérimentés, motivés, équipés et plus ou moins formés à la guérilla, c'est une sacrée épine dans le pied de Franco, surtout dans dans l'Espagne des années 40.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ciders



Inscrit le: 16 Sep 2016
Messages: 951
Localisation: Sur un piton

MessagePosté le: Ven Fév 12, 2021 11:12    Sujet du message: Répondre en citant

Soldats de métier dont la France a cruellement besoin pour ses opérations immédiates et pas pour de potentielles infiltrations en Espagne. A un moment donné où la priorité est d'abord de survivre, ce serait du gaspillage d'affecter des ressources à de chimériques guérillas péninsulaires.

Que les Français proposent d'acheter du tungstène, possible. Mais au moins jusqu'en 1942 FTL, ce client ne sera pas prioritaire côté Franco. L'Allemagne va mieux, l'Allemagne paie, la France n'a pas tant de moyens de pression (ni de besoins en matières premières) que ça. A partir de la fin 1942, on pourra envisager de négocier.
_________________
- "I'm sorry. You're a hero... and you have to leave." (Fallout)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 6096
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Ven Fév 12, 2021 12:38    Sujet du message: Répondre en citant

@ciders : oui, mais l'Espagne a besoin du phosphate pour son agriculture, elle est au bord de la famine (les stocks 1939-40 sont dangereusement bas). OTL, je pense qu'elle a pu en obtenir de Vichy, puis les livraisons ne sont interrompues après Torch et ont repris par la suite en échange du transit de fugitifs venus de France ou d'internés en Espagne.
Même situation pour le Portugal.

Sources à ce sujet :
https://www.persee.fr/doc/xxs_0294-1759_1997_num_55_1_3661
https://www.persee.fr/doc/mat_0769-3206_2002_num_67_1_402393
https://editionschandeigne.fr/revue-de-presse-petain-salazar-de-gaulle-affinites-ambiguites-illusions-1940-1944-de-patrick-gautrat/
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 1478

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2021 11:05    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai regardé ce qu'étaient les exportations espagnoles durant le 2eme guerre. L'on y trouve:
Fer
Pyrite
Plomb
Mercure
Wolfram
Zinc
Et bien sur oranges et autres citriques.
En valeur les deux derniers postes representent près de 40% du total.
Le pays n'exporte quasiment pas de produits finis, manufacturés ou alimentaires.

FTL , la France a accès au marché mondial et son industrie chimique et siderugique en AFN est peu développée voire inexistante, froidement elle n'a que peu d'intérêt à acheter cette production, politiquement l'optique peut-être différente.
_________________
"- Tous les allemands ne sont pas nazis, monsieur !
- Oui, je connais cette théorie, oui."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7697

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2021 11:10    Sujet du message: Répondre en citant

requesens a écrit:
J'ai regardé ce qu'étaient les exportations espagnoles durant le 2eme guerre. L'on y trouve:
Fer
Pyrite
Plomb
Mercure
Wolfram
Zinc
Et bien sur oranges et autres citriques.
En valeur les deux derniers postes representent près de 40% du total.
Le pays n'exporte quasiment pas de produits finis, manufacturés ou alimentaires.

FTL , la France a accès au marché mondial et son industrie chimique et siderugique en AFN est peu développée voire inexistante, froidement elle n'a que peu d'intérêt à acheter cette production, politiquement l'optique peut-être différente.


Exactement mon analyse. Mais je tiens à faire remarquer que - jusqu'à l'entrée en guerre des USA, ou tout au moins jusqu'à la loi Prêt-Bail- la France paie comptant tous ses achats d'armes aux USA. Les fonds n'étant pas illimité, la politique doit passer après... bien après... le réalisme.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ciders



Inscrit le: 16 Sep 2016
Messages: 951
Localisation: Sur un piton

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2021 12:38    Sujet du message: Répondre en citant

A mon sens :

- la France manque de fonds
- la priorité va à la reconstruction des forces et à la sauvegarde de ce qui peut l'être
- il n'y a aucun rapprochement possible avec l'Espagne pour des raisons politiques, au moins jusqu'à fin 1942 voire mi-1943
- l'Espagne a mieux à gagner en vendant ses ressources à l'Allemagne

Cela n'empêche pas potentiellement des arrangements temporaires voire du marché noir ou contrebande (donc sans accord officiel) entre les deux pays mais si phosphates il doit y avoir dans le deal, il faudra sûrement une interaction alliée dans le lot.
_________________
- "I'm sorry. You're a hero... and you have to leave." (Fallout)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Les pays de l'Axe Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 3 sur 6

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com