Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Octobre 1943 - Asie-Pacifique
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 15, 16, 17
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1943 - Asie-Pacifique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 4853
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Ven Fév 07, 2020 18:50    Sujet du message: Répondre en citant

Ah mais attendez j ai voulu faire couleur locale c est pour ça. Si vous voulez vraiment savoir, ma préféré c est la Lupulus.
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Paul



Inscrit le: 01 Juin 2015
Messages: 622
Localisation: près de Calais

MessagePosté le: Ven Fév 07, 2020 19:26    Sujet du message: Répondre en citant

Moi quelquefois avec mes amis le dimanche, on part à la frontière belge faire nos emplettes de bières du pays... Queue de charrue, Paix Dieu, Gulden Draak, Petrus, Hoegaarden, et j'en passe... Ivrogne
_________________
“Le premier des droits de l'homme c'est la liberté individuelle, la liberté de la propriété, la liberté de la pensée, la liberté du travail.” Jean Jaurès
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 4883

MessagePosté le: Ven Fév 07, 2020 20:13    Sujet du message: Répondre en citant

Wardog1 a écrit:
Lire ces récits tout en buvant une bonne bière corona et un plaisir!


Il ya quelques jours j'ai choppé une photo de la marionette Guignols du défunt Chirac, et j'ai collé dessus le texte suivant

"Oh putain, maman ! T'a vu ça ? Les chinois ont foutu le virus de la grippe dans ma bière préférée !"

Sinon y aussi Alain de Greef (autre défunt avec une marionnette mythique) en train de danser sur "This is the rythme of the night" une chanson du groupe... CORONA.
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.

"Weygand c'est un mur, Gamelin un édredon" (Daladier)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kirishima



Inscrit le: 10 Nov 2013
Messages: 155

MessagePosté le: Ven Fév 07, 2020 21:01    Sujet du message: Répondre en citant

Capitaine caverne a écrit:
Casus Frankie a écrit:
Hendryk a écrit:
OTL n'a pas apprécié ce que j'ai fait à Wuhan.

Mais non, il s'agit d'une interférence entre les deux univers…

Vraisemblablement due à l'unité de recherche sur les transferts quantiques de l'antenne de l'Anherbe de New York menée par le Docteur Mengele.

Trouvé sur internet :

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 4883

MessagePosté le: Ven Fév 07, 2020 21:08    Sujet du message: Répondre en citant

fantastique. C'est un des trucs que j'adore, dans notre époque... Internet et les réseaux sociaux donnent leur chance à des gens talentueux et créatifs qui autrefois seraient resté isolés. C'est comme les homards de De Rugy, viré au premier jour de Thermidor. Et tant d'autres blagues de ce type. Ca me fait marrer depuis 2002 et je ne m'en lasserais jamais.
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.

"Weygand c'est un mur, Gamelin un édredon" (Daladier)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hendryk



Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 1648
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Fév 08, 2020 08:58    Sujet du message: Répondre en citant

Incidemment, pour ceux qui veulent voir à quoi ressemble Wuhan OTL (avant l'épidémie), je recommande l'excellent film "Voiture de Luxe" de Wang Chao.
_________________
With Iron and Fire disponible en livre!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11590
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Jan 28, 2021 18:04    Sujet du message: Répondre en citant

Pour attendre les (més)aventures de la Roumanie, qui ne sauraient tarder, cette petite gâterie que nous devons à CAPU ROSSU (merci !).


30 octobre 1943
Guerre sous-marine
Humour et intendance
Pearl Harbor
– Lorsqu’un sous-marin de la Flotte du Pacifique rentre de patrouille, il est accueilli par des officiers du ComSubPac (Commandement des Sous-marins du Pacifique) représentant les différents échelons du commandement (Groupe, Flottille et Flotte). A Pearl Harbor, cette délégation est conduite par le vice-amiral Charles A. Lockwood, le patron des sous-marins du Pacifique.
Derrière les “huiles”, une corvée attend avec des légumes et des fruits frais et de la crème glacée. Toutes choses qui font défaut à bord d’un sous-marin durant une patrouille de deux mois et que l’équipage attend de retrouver, avec autant d’impatience que le courrier. Mais à toute règle, il faut une exception. En l’occurrence, dans la Flotte du Pacifique, cette exception se nomme l’USS Skipjack (SS 184, sous-marin de classe Salmon). Pour lui, la camionnette de la corvée n’est pas chargée d’aliments appétissants, mais… de rouleaux de papier-toilette !
Et ce 30 octobre, c’est une nouvelle fois le cas lors de l’arrivée du Skipjack à Pearl Harbor au terme de sa huitième patrouille, sous les ordres du Commander Molumphy.
Pour expliquer ce traitement spécial, il faut remonter avant la guerre du Pacifique.
Le 30 juillet 1941, le nouveau pacha du sous-marin, le Lieutenant-commander Freeman, signait les bons de commande des différents matériels, consommables ou non, nécessaires aussi bien pour le maintien opérationnel du navire que pour la vie du bord. Et parmi les consommables, un bon de commande pour 150 rouleaux de papier hygiénique. Ces commandes avaient été adressées par la voie hiérarchique à l’arsenal de Mare Island, qui est le port comptable du bâtiment (1). Les impedimenta commandés étaient parvenus à bord dans les délais habituels… sauf le papier hygiénique.
Ce n’est que le 10 juin 1942 que le Lieutenant-commander Coe, le successeur de Freeman, avait reçu en retour la demande du papier toilette avec l’annotation suivante : « Annulée – Impossible de trouver ce matériel » ! Son premier étonnement passé, Coe avait pris la plume et adressé une note en retour au Service de l’Intendance de l’Arsenal de Mare Island :
« A bord, le 11 juin 1942.
Le Lieutenant-commander, commandant le bâtiment, à Monsieur le Chef du Service de l’Intendance, arsenal de Mare Island, Californie.
Références :
a) (4608) USS Holland – (5184) USS SKIPJACK. Dem. 70-41 du 30 juillet 1941.
b) SO NYMI, annulation n° 272836.
Pièces jointes :
(A) Copie de la demande refusée.
(B) Echantillon du matériel réclamé.
1. Le 30 juillet 1941, nous avons adressé au
Holland (2) une demande de 150 rouleaux de papier hygiénique. Ce matériel a été commandé par le Holland au chef du Service de l’Intendance de Mare Island pour délivrance au Skipjack.
2. Le 26 novembre 1941, le chef du Service de l’Intendance de Mare Island a renvoyé le billet de demande n° 272836 avec l’observation
« Annulée – Impossible de trouver ce matériel ». Ce billet annulé a été reçu par le Skipjack le 10 juin 1942.
3. Au cours des onze mois un quart (3) qui se sont écoulés depuis la commande de ce papier hygiénique jusqu’à aujourd’hui, le personnel du Skipjack a fait de son mieux pour attendre la délivrance du matériel demandé, mais il n’a pu y réussir en de nombreuses circonstances, et la situation est désormais particulièrement grave, tout spécialement pendant les attaques à la grenade des
« donneurs de coups de poignard dans le dos ».
4. La pièce jointe (B) constitue un échantillon du matériel désiré, transmis pour information du chef du Service de l’Intendance de l’arsenal de Mare Island. Le commandant du Skipjack ne peut s’empêcher de s’interroger sur ce qu’on peut bien employer à Mare Island à la place de ce matériel impossible à trouver et que l’on trouvait fort bien jusqu’à cette commande.
5. Au cours de cette période, le personnel du Skipjack s’est habitué à l’emploi d’ersatz, c’est à dire de la vaste quantité de papiers officiels et inutiles qui nous parviennent. Ce faisant, il croit répondre au désir du Bureau de la Flotte de voir diminuer le volume des paperasses. Il fait donc d’une pierre deux coups.
6. Nous pensons que l’expression
« Impossible à trouver » résulte d’une erreur et qu’il s’agit simplement d’un cas de disette d’un matériel stratégique, le Skipjack étant probablement très bas sur la liste des prioritaires.
7. En vue de collaborer à notre vaste effort de guerre par un petit sacrifice personnel, le Skipjack désire qu’aucune nouvelle recherche ne soit faite jusqu’à la fin des hostilités actuelles, qui ont créé une situation parfaitement rendue par l’expression
“War is Hell” [La guerre c’est l’enfer] ».
Signé : J.W. COE »

La missive du commandant Coe, naturellement acheminée par la voie hiérarchique, avait eu un succès certain auprès des différents échelons qui l’avaient retransmise vers l’échelon suivant avec des sourires facétieux. Elle n’avait pas tardé à se répandre, dans l’arme sous-marine d’abord, puis dans d’autres forces et services, car bon nombre des lecteurs en avaient fait des copies et l’avaient divulguée à leurs amis et connaissances.
Au Service de l’Intendance de l’arsenal de Mare Island, cette missive n’avait pas été reçue avec humour. Ne pouvant faire sanctionner son rédacteur sans obtenir un Oscar du Ridicule, les gratte-papiers de l’Intendance s’étaient bassement vengés en supprimant fruits et légumes frais ainsi que crème glacée à tous les retours de mission et en les remplaçant par des lots de papier toilette. Substitution que les successeurs de Coe s’étaient fait un point d’honneur de ne pas contester !
Le Skipjack devait survivre à la guerre. Il ferait partie des sacrifiés des essais atomiques de Bikini.
Quant au Lt-Cdr Coe, il avait été nommé au commandement de l’USS Cisco (SS 290 de classe Balao). Ce sous-marin devait être perdu corps et biens le 28 septembre 1943 au large de Mindanao (Philippines) lors d’une action anti-sous-marine menée par des avions et des escorteurs japonais. Parfois, « War is Hell », en effet.

Notes
1- Dans toutes les marines, chaque bâtiment est rattaché à un port comptable qui gère les diverses demandes de matériels qu’il peut faire. Pour l’USS Skipjack, ce port comptable est l’arsenal de Mare Island, dans la baie de San Francisco.
2- Le ravitailleur de sous-marins USS Holland (AS 3), alors basé à Manille et à bord duquel se trouvait le commandant du groupe des sous-marins auquel appartenait le Skipjack.
3- Dans son calcul, le commandant Coe a fait une petite erreur : le délai entre l’envoi de la demande et son retour était de dix mois un quart et non pas onze mois un quart.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 4853
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Jeu Jan 28, 2021 18:50    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement, ambiance ! Laughing
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
FREGATON



Inscrit le: 06 Avr 2007
Messages: 2089
Localisation: La Baule

MessagePosté le: Jeu Jan 28, 2021 19:04    Sujet du message: Répondre en citant

Cette anecdote a du effectivement faire le tour des carrés car il y est fait allusion dans une scène au début du film "operation petticoat" lors de laquelle le Lt-Cdr Sherman (Cary Grant), commandant de l'USS Seatiger, dicte une note du même contenu, pour le même motif, à destination de l'arsenal... Wink
_________________
La guerre virtuelle est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux civils.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1943 - Asie-Pacifique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 15, 16, 17
Page 17 sur 17

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com