Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Relations France/URSS/GB

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Les Alliés
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4626
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Lun Oct 04, 2010 15:27    Sujet du message: Relations France/URSS/GB Répondre en citant

A méditer, cet article sur les relations franco-russes. La volonté de DG de se servir de la relation franco-russe comme élément d'équilibre au sein des Alliés apparaît clairement.
Néanmoins, des détails restent à régler pour la transposition en FTL :

Citation:
De cette vision du problème découle la relation particulière entre le Général et Bogomolov, ancien ambassadeur russe à Vichy devenu ambassadeur à Londres. A partir du 25 novembre 1941, la France Libre envisage l'envoi de troupes sur le front de l'Est. Mais l'état major britannique s'y oppose et la participation française à la guerre soviétique se limite à la création du régiment aérien Normandie Niemen.
[...]
Au cours de son voyage à Londres, en mai 1942, le ministre soviétique des Affaires étrangères, Molotov, déclare au Général de Gaulle, après l'avoir reconnu «représentant de la vraie France», que l'URSS désire avoir avec la France «une alliance indépendante» de la Grande Bretagne et des Etats Unis. C'est là un objectif de grande importance pour la France Libre. En effet, elle a l'occasion de dépasser le stade des relations bilatérales avec l'Angleterre et de se préparer à un rôle médiateur, qui pourrait s'avérer plus tard nécessaire. D'ailleurs le gouvernement anglais sent les risques d'une telle situation et exerce des pressions pour limiter les accords possibles entre De Gaulle et Staline.
[...]
Il est vrai qu'à partir de l'entrée en guerre des Etats Unis, l'Union soviétique elle-même privilégiera ses possibilités d'entente avec Roosevelt qui ne porte pas De Gaulle dans son coeur, sur l'alliance franco russe. La politique de la France Libre vis à vis de l'Union soviétique, fidèle à l'esprit de la traditionnelle alliance franco russe, permet au général De Gaulle de s'assurer la loyauté de la partie communiste de la Résistance à l'intérieur, et l'appui russe en cas de négociation au moment du rétablissement de la souveraineté française. C'est-à-dire, l'unité nationale et une alliance continentale.


Je vois plusieurs questions, à commencer par celles-ci :
- Que va faire l'ambassadeur soviétique en France lors du GD (*) ? L'URSS va en effet se retrouver devant un dilemme, coincé par le pacte avec l'Allemagne et le fait que le gouvernement français part en exil.
- Les Britanniques FTL vont-ils, par peur du rapprochement franco-russe, exercer une sorte de chantage sur la France du genre "entre l'URSS et nous, il faut choisir" ?

(*) Soit-dit en passant, la même question se pose rapidement pour Bullitt, ambassadeur américain.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7182

MessagePosté le: Lun Oct 04, 2010 15:50    Sujet du message: Répondre en citant

Pour la première question, la position de l'ambassadeur soviétique:

- Il reconnaîtra le gouvernement Laval et non celui d'Algérie.
- Si d'une manière, ou d'une autre, on lui demande de condamner les "Algériens" il le fera du bout des lèvres, sans excès. Si c'est possible, il fera remarquer ( ton pontifiant de rigueur) " Qu'il n'est pas du ressort de l'URSS- patrie de la liberté- de s'engager dans les affaires intérieurs d'un pays" tout en insistant sur la vieille amitié entre les Français et les Russes ( ça ne mange pas de pain). Plus tard, mais toujours avant Barbarosa, l'URSS acceptera de reconnaître le gouvernement Laval et recevra son ambassadeur. Mais le dit ambassadeur ne sera probablement jamais convoqué par Staline alors que l'envoyé d'Alger ( quelque titre qu'il porte) sera souvent entretenu ( pas par Staline lui-même certes) mais la conversation sera enregistrée et écoutée par Staline tandis que l'émissaire soviétique aura des consignes strictes.

La position de Staline : En fait, les difficultés des Allemands, l'arrangent. S'il peut - sans risque et si cela ne lui coûte rien- aider les "Algériens" il le fera, simplement pour jubiler du mauvais tour jouer à Hitler ( oui, Staline était comme ça) Rolling Eyes

Pour la deuxième question ; A savoir la réaction des Anglais en cas d'appel du pied stalinien :

-Churchill est un anti-communiste absolu, mais le jour de Barbarossa, il a fait un discours en faveur de Staline et a immédiatement demandé à ce que de l'aide soit envoyée aux Communistes. Ses amis s'en étonnèrent et il répondit ainsi : " Si Hitler envahissait l'enfer, j'aurais un mot agréable pour Satan". Si j'explique ceci, c'est pour mettre en exergue son échelle de valeur.

- OTl, la France libre est sous perfusion anglaise. Churchill peut se permettre d'exiger ce qu'il veut de de Gaule, et celui-ci n'a pas beaucoup de latitude de manoeuvre.

- FTL, la France est plus libre, plus puissante et a une meilleure image. Churchill n'essaiera même pas d'imposer quoi que ce soit à la France, il se doute bien que les Français se raidiraient. Il les prendra par la bande, il essaiera plutôt la carotte que le bâton.

- De manière générale, Staline ne s'intéressera pas trop à la France, sauf pour affaiblir le consensus des Occidentaux ( Staline ne veut à aucun prix qu'Anglais, Français et Américains parlent d'une seule voix). Les dates FTL font que les USA seront en guerre avant les Soviétiques, aussi Staline se tournera pour le soutient militaire vers Roosevelt.


- Pour ce qui est de Bullit, l'ambassadeur Américain, il refusera de reconnaître le gouvernement Laval, mais restera à Paris ( une situation analogue aux ambassades de Koweit City qui continuaient à siéger après l’annexion du pays par Saddam Hussein).
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Joukov6



Inscrit le: 29 Mar 2010
Messages: 281
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Lun Oct 04, 2010 17:13    Sujet du message: Re: Relations France/URSS/GB Répondre en citant

loic a écrit:
- Que va faire l'ambassadeur soviétique en France lors du GD (*) ? L'URSS va en effet se retrouver devant un dilemme, coincé par le pacte avec l'Allemagne et le fait que le gouvernement français part en exil.

Il faut aussi prendre en compte le gouvernement Laval, qui est quand même assez loin d'apprécié les Soviétiques, surtout Doriot (qui doit avoir des comptes à rendre avec Moscou). Parce que qu'est-ce qui dit qu'ils voudront garder un ambassadeur soviétique à Paris? Moi je verrais plutôt Laval et consort déclaré le personnel soviétique personna non grata, avec tout un laïus à la radio comme quoi il faut purger la France de ses éléments nuisibles.
Après tout le NEF n'a rien signé avec l'URSS, et je doute qu'Hitler en ait vraiment quelque chose à faire qu'il y ait ou non un ambassadeur, et je le vois pas trop faire pression pour qu'il y en ait un. Ou alors juste pour le petit plaisir égoiste de rabaisser les Français en leur montrant qui commande.


loic a écrit:
- Les Britanniques FTL vont-ils, par peur du rapprochement franco-russe, exercer une sorte de chantage sur la France du genre "entre l'URSS et nous, il faut choisir" ?

En même temps si OTL de Gaulle fait la cour aux soviets c'est pour faire "exister" la France Libre, pour montrer que la France Libre c'était pas juste une petite bande de rebelles vivant aux crochets de l'empire britannique.
FTL le chef du gouvernement français n'aura aucune raison d'aller quémander quoi que ce soit à Moscou. La France existe belle et bien, elle est avec son gouvernement légitime, son empire et un contingent important.
Je ne vois pas bien pourquoi la France chercherait à tout prix à se rapprocher avec l'URSS, je la verrais bien plus continuer à renforcer ses liens avec le Royaume-Unis, afin de pouvoir jouer des coudes avec les deux géants que seront les USA et l'URSS, et qui rêveraient l'un comme l'autre de voir ces arrogants européens tomber de leur piédestal.


loic a écrit:
(*) Soit-dit en passant, la même question se pose rapidement pour Bullitt, ambassadeur américain.

Il me semble avoir lu dans la chrono (mais je ne sais plus quand), où il était question de Laval invitant des gens à sa maison à la campagne avec sa fille mariée à un américain, se plaisant ainsi à se faire passer pour un ami des américain, et il était alors ajouté qu'il n'y avait plus d'ambassadeur à Paris mais un consul.
_________________
"Une assemblée pour décider doit avoir un nombre impair, mais trois, c'est déjà trop."
Maréchal Foch.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fantasque



Inscrit le: 20 Oct 2006
Messages: 1334
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Oct 04, 2010 17:17    Sujet du message: Répondre en citant

Ne jamais oublier que les soviétiques sont des "légalistes" en matière de relations internationale. Le respect des formes est très important.

Le gouvernement de Paul Reynaud est le gouvernement légal (FTL) et il a un ambassadeur à Moscou (De Labonne).
Les soviétiques ne n'enverront pas leur ambassadeur (nommé mais non arrivé à paris) mais ils prétexteront qqchose.
Laval n'aura pas plus qu'un chargé d'affaires.

Ne pas oublier qu'OTL la demande d'Armistice a été un choc pour les soviétiques qui pensaient - logiquement - que si on a un Empire colonial c'est pour d'en servir.

le gouvernement français est (FTL) bien plus logique.
Par ailleurs Staline n'en était pas à faire des "niches" à Hitler, mais il le craignait, le respectait en un sens, et tenait à gagner du temps.
Il a ete très embeté (le mot est faible) par l'Armistice de 1940....

F
_________________
Fantasque
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patrikev



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1774

MessagePosté le: Lun Oct 04, 2010 20:23    Sujet du message: Répondre en citant

Il ne me semble pas (ce serait à vérifier) que Staline ait poussé le respect du pacte jusqu'à envoyer des ambassadeurs à Quisling en Norvège et Pavelic en Croatie. C'aurait été peu utile pour lui et très embarrassant pour eux qui avaient construit toute leur carrière sur (entre autres) l'anticommunisme. Il devrait traiter Laval à peu près de la même façon. A moins qu'il ne cherche un avantage précis, comme un droit de regard sur les ressortissants russes et soviétiques en France. OTL, ses services avaient fait libérer quelques juifs internés originaires des territoires soviétiques.
_________________
- Votre plan comporte un inconvénient majeur.
- Commençons par le plus facile: capturer la bête.
- Le voilà, l'inconvénient majeur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10094
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Oct 05, 2010 11:18    Sujet du message: Répondre en citant

Résumons : URSS : un chargé d'affaires à Paris, pas plus. Les relations réelles se feront avec Alger, d'abord en cachette, puis de moins en moins.

USA : Bullitt déménage ! Comme les autorités légales françaises. Je vous rappelle les nombreux échanges France-USA que nous devons à la plume de Menon-Marec (et qui débouchent sur le remplacement de St John Perse (Alexis Léger) par Daladier à Washington).
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Les Alliés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com