Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Conscription en métropole

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> La France en exil
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4673
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mar Juil 20, 2010 07:32    Sujet du message: Conscription en métropole Répondre en citant

Une info à garder sous le coude : il n'y eut pas de conscription en 1944-45. C'est un vieux monsieur qui aurait du être appelé sous les drapeaux à ce moment-là qui me l'a indiqué (il vivait et vit toujours dans la région de Toulouse).
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patrikev



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1774

MessagePosté le: Mar Juil 20, 2010 07:41    Sujet du message: Répondre en citant

En FTL, c'est plutôt l'équivalent du STO qui risque de frapper la classe d'âge mobilisable. Et la conscription allemande en Alsace-Moselle, à partir de Barbarossa.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Palantir



Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 45
Localisation: Colmar

MessagePosté le: Mar Juil 20, 2010 08:08    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Une info à garder sous le coude : il n'y eut pas de conscription en 1944-45. C'est un vieux monsieur qui aurait du être appelé sous les drapeaux à ce moment-là qui me l'a indiqué (il vivait et vit toujours dans la région de Toulouse).


Le besoin de conscription ne s'est pas fait sentir. En effet, les français étaient limite en matériel (voir la proposition, refusée par les américains, d'armer des unités françaises avec leur matériel) surtout s'il fallait armer 3 millions d'hommes de plus.

Il y avait suffisamment de volontaires et de FFI incorporés pour recompléter les effectifs et couvrir le front des Alpes et les poches de l'Atlantique.

Par contre en FTL, si c'est logistiquement possible, on peut penser que les français vont préparer le coup et prévoir des réserves de matériel suffisantes pour former des unités en métropole.
Cela pose de nombreuses questions : la logistique, les lieux de stockage, l'entrainement des conscrits, l'encadrement, voir la valeur militaire discutable des divisions formées.

D'ailleurs, il est à prévoir que le ministère de la guerre va préparer dès début 1941 un (des) plan(s) de mobilisation en association aux plans de libération du territoire national.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3572
Localisation: Tours

MessagePosté le: Mar Juil 20, 2010 08:35    Sujet du message: Répondre en citant

Il ne faudrait pas non plus oublier les 2 millions de prisonniers de guerre retenus en allemagne. Même s'ils devraient être loin d'avoir tous la forme, ils représentent un vrai potentiel. Ceux qui sont en meilleur état aurait droit à un stage de remise à niveaux (à cause des équipements) avant d'être reintégré, les autres pouvant être affectés aux garnisons et au maintien de l'ordre.
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4673
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mar Juil 20, 2010 08:52    Sujet du message: Répondre en citant

A mon avis, la décision de ne pas lancer la conscription a été prise essentiellement pour des raisons d'organisation matérielle (pas suffisamment de cadres, état des locaux, populations déplacées, ...), alors que la guerre n'était pas finie, sans parler de la nécessité de régler des comptes (traque aux collabos, etc).
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Joukov6



Inscrit le: 29 Mar 2010
Messages: 281
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Mar Juil 20, 2010 08:54    Sujet du message: Répondre en citant

Capitaine caverne a écrit:
Il ne faudrait pas non plus oublier les 2 millions de prisonniers de guerre retenus en allemagne. Même s'ils devraient être loin d'avoir tous la forme, ils représentent un vrai potentiel. Ceux qui sont en meilleur état aurait droit à un stage de remise à niveaux (à cause des équipements) avant d'être reintégré, les autres pouvant être affectés aux garnisons et au maintien de l'ordre.

Oui enfin avant de pouvoir les enrôler faut déjà les libérer, et vu que les camps de prisonniers sont en Allemagne une fois qu'ils seront libérés il n'y aura plus vraiment besoin de les enrôler, surtout que je ne pense pas que la France possède les moyens pour envoyer des centaines de milliers de soldats en Asie.
Personnellement je verrais plutôt les prisonniers renvoyés à leur foyer avec les honneurs, avec un beau discours du genre "votre sacrifice à permis à l'AFN de devenir la base de la reconquête et du renouveau de la France...".
_________________
"Une assemblée pour décider doit avoir un nombre impair, mais trois, c'est déjà trop."
Maréchal Foch.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ladc51



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1261
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Juil 20, 2010 09:32    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Loic pour cette info.

On est encore bien loin de la Libération en FTL, mais je doute que les choses soient très différentes de l'OTL...

Il y aura certainement aussi peu de réserves de matériel (s'il y a plus de matériels, on aura armé plus de GU en Afrique avant le débarquement), on puisera avant tout sur le réservoir des FFI et des volontaires. N'oublions pas que les immenses besoins de nourriture pour les populations libérées va peser d'un poids très importants sur les capacités logistiques alliées...

Quant aux prisonniers, quand les armées françaises pourront les libérer, c'est que la guerre sera gagnée (et sur le point de finir)...
_________________
Laurent
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finen



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1161

MessagePosté le: Mar Juil 20, 2010 12:44    Sujet du message: Répondre en citant

En matière de formation des conscrits, ce qui importe c'est l'encadrement des unitées d'instruction.

Compte tenu de la situation de conflit majeur (les jeunes incorporés sont motivés et conscient des enjeux) Chaque régiment peut produire jusqu'à 400 soldats (plutôt 300 sans forcer) tous les trois mois aptent à regarnir les rangs sans géner le taux d'encadrement. Le délais de formation passe à 6 mois si du matériel nouveau est à prendre en compte (délais de cohésion de l'unité)

Dans le cas des volontaires vétérants de la résistance mais peu ou mal formé à la maneuvre des armées, il convient de limiter leur emploi aux unitées d'infanterie et à réserver ces division à la couverture des flancs et des arrière. Il faudra 6 mois au moins (fonction de la dureté des crânes) avant de pouvoir les intégrer à une phase d'assaut ou de combat interarmes.

Pour les prisonniers, l'état sanitaire et psychologique commande mais il faut prévoir une phase de réadaptation dans une unitée de formation.


Conclusion, si on ne prévois pas au moins 10-12 mois de guerre, rien ne sert de former de nouvelles unités
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Manu Militari



Inscrit le: 28 Aoû 2007
Messages: 57

MessagePosté le: Mar Juil 20, 2010 15:34    Sujet du message: Répondre en citant

Finen a écrit:
Conclusion, si on ne prévois pas au moins 10-12 mois de guerre, rien ne sert de former de nouvelles unités
Tout à fait d'accord sur le principe ... MAIS Embarassed Rolling Eyes Arrow

1. Quid de la menace soviétique, réelle ou supposée ?

2. Quid de la menace PCF, réelle ou supposée ? [Voir la guerre civile grecque OTL, voir le souvenir de la Commune, voir le comportement du PC espagnol avant/pendant/après la guerre civile espagnole, etc ... ]

3. Quid de la volonté de peser sur les négociations de l'après - guerre ? "La France ? Combien de division ?"

Les motivations politiques du gouvernement français ne doivent pas être négligées.
Si je peux me permette un peu de provocation
La France n'est pas une mendiante dont les Grands (US/GB/URSS) font mine de ne pas voir qu'elle a déchue, limite "fille perdue" (OTL)
La France est une mendiante qui a sauvé les bijoux de famille et quelques atouts stratégiques. De plus elle a la réputation d'être obstinée et limite "revancharde" ... (FTL)

Salutations
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3572
Localisation: Tours

MessagePosté le: Mar Juil 20, 2010 15:50    Sujet du message: Répondre en citant

Finen a écrit:
Conclusion, si on ne prévois pas au moins 10-12 mois de guerre, rien ne sert de former de nouvelles unités


C'est vrai dans l'absolu, mais pour l'instant on se dirige vers une fin des hostilités en europe pour l'automne 44. Hors, à cette date;

- le japon résiste avec acharnement dans la région asie-pacifique.

- il faut constituer un gros corps expéditionnaire pour l'extrème-orient.

- la bombe atomique n'est toujours pas au point, et rien ne dit qu'elle va marcher.

- un débarquement sur l'archipel japonais pourrait s'averer nécéssaire, avec beaucoup de troupes et de grosses pertes à envisager.

- il faut des troupes d'occupation en allemagne, avec une zone française vraisemblablement plus vaste qu'OTL.

- il faut conserver des troupes de souveraineté pour que l'empire colonial reste stable et puisse mater d'eventuelles révoltes.

- il faut de quoi défendre la métropole de manière crédible face à Staline.

- il faut reconstituer des reserves stratégiques en cas de besoin (regardez vers l'est!).


Il me semble evident qu'à la fin des combats en europe, il va y avoir de gros besoin de recrutement. Est-ce que recourir à la conscription est vraiment nécéssaire? La est la question!
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finen



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1161

MessagePosté le: Mar Juil 20, 2010 17:11    Sujet du message: Répondre en citant

N'ayant pas la situation de fin de guerre, ce que je peux dire c'est que l'Indochine verra l'envoi d'unités si non professionnelles du moins aguerris par les combat d'Afrique et d'Europe en premier. De nouvelles unités ne seront transportées sur place que pour des missions de logistique et de police.

Ce qui décidera des vagues de conscription en métropole sera la différence entre le format des armées et le besoin ressenti sur le moment par rapport aux besoins des campagnes et de l'industrie en métropole.

Le cas du danger russe me parait devoir être traité comme OTL par un maintient des forces en Allemagne puis une réorganisation progressive pour répondre à la menace nouvelle en intégrant de nouveaux équipement (ceux dont on a omis de parler à notre cher camarade à grosses moustaches)

Cela se fera en combinaison de la reprise de la conscription une fois la normal revenu en métropole. Date à définir plus tard.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Joukov6



Inscrit le: 29 Mar 2010
Messages: 281
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Mar Juil 20, 2010 17:14    Sujet du message: Répondre en citant

Et qui devra équiper, financer et transporter en Asie ce "gros corps expéditionnaire"? Si ce n'est les USA eux-mêmes?
OTL quand la France récupère son territoire elle ne devient pas d'un coup capable de se débrouiller toute seule, bien au contraire elle continue de dépendre entièrement de la bonne volonté des américains en matières de livraisons. FTL les destructions sur le territoire français (lors du déménagement, des actions de résistance plus tôt et plus violente, plus les bombardements et les combats de la libération) seront sans doute plus importantes que OTL, les capacités industrielles devraient donc être minimes, et la bienveillance des USA nécessaires.
Or les USA considèrent la guerre du Pacifique comme "leur" guerre, ils n'ont aucune envie de devoir se retrouver avec des alliés dans les pattes pour les ultimes combats, et certainement pas de devoir partager le Japon en différentes zones d'occupations. OTL quand Churchill, lors d'une conférence vers la fin de la guerre, propose d'envoyer une importante flotte britannique dans le Pacifique pour aider les américains la première réaction des marins américains est de refuser tout net, Churchill n'appréciera pas du tout et lancera "La Royal Navy a proposé son aide, est-elle acceptée oui ou non?". C'est finalement Roosevelt qui interviendra pour calmer le jeu et accepter l'aide. Mais les américains ne considèreront jamais la flotte britannique comme autre chose qu'une force de second rang.
Les américains laisseront sans doute les européens faire comme bon leur semble en Indonésie, Indochine et Birmanie, mais en ce qui concerne les Philippines et le Japon c'est une affaire americano-americaine dans laquelle leurs alliés n'ont pas leur mot à dire.


Citation:
- il faut conserver des troupes de souveraineté pour que l'empire colonial reste stable et puisse mater d'eventuelles révoltes.

- il faut de quoi défendre la métropole de manière crédible face à Staline.

- il faut reconstituer des reserves stratégiques en cas de besoin (regardez vers l'est!).

OTL aussi il le fallait, pourtant il n'y a pas eu de conscription. En FTL avec une armée française beaucoup plus forte le besoin sera encore moindre.
_________________
"Une assemblée pour décider doit avoir un nombre impair, mais trois, c'est déjà trop."
Maréchal Foch.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> La France en exil Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com