Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Général De Gaulle, président du conseil
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> La France en exil
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ladc51



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1261
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Juin 29, 2011 12:52    Sujet du message: Répondre en citant

Atlantic Friend a écrit:
Le probleme, je crois, est que de Gaulle est un officier d active et non un officier a la retraite. Je vais creuser le sujet.


Si ce n'est que cela ! on peut l'aider à devenir le plus jeune général à la retraite !! Wink

Plus sérieusement, tiens-nous au courant de tes recherches, c'est très intéressant...
_________________
Laurent
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Martel



Inscrit le: 17 Aoû 2007
Messages: 247
Localisation: Paris, France

MessagePosté le: Mer Juin 29, 2011 14:24    Sujet du message: A la retraite... non mais Répondre en citant

Bonjour,

A la retraite non, mais il me semble que la mise en disponibilité du Général peut suppléer à une mise à la retraite peut conforme au personnage. Ce serait aussi une façon d'être au dessus des partis.

J'en profite pour saluer Atlantic Friend dont je suis par ailleurs un lecteur assidu, tout en attendant avec impatience la première contribution à la FTL.
Ce dernier aura noté avec intérêt le destin alternatif FTL à sa propre uchronie du Colonel de la Roque... Very Happy
_________________
"Enfin le cardinal a terminé son sort.
Français, que dirons nous de ce grand personnage ?
Il a fait la paix, il est mort :
Il ne pouvait pour nous rien faire davantage. "
Epithaphe anonyme du Cardinal de Mazarin.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Atlantic Friend



Inscrit le: 22 Juin 2011
Messages: 29

MessagePosté le: Mer Juin 29, 2011 14:51    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, en fait constitutionnellement, ça sembble jouable. Vous le saviez déjà, la Constitution de 1875 ne prévoyait en fait aucune disposition relative au rôle de "Président du Conseil". Celui-ci s'est imposé par la coutume (cas plutôt rare dans un pays de droit romain).

C'est aussi la coutume qui a fait de nos Présidents des Conseils des députés ou des sénateurs : ces messieurs disposaient déjà d'un cabinet, alors que, non prévus par la Constitution, la Présidence du Conseil ne disposait d'aucun moyen administratif propre (et croyez-en le fonctionnaire que je suis, on ne fait rien de grand sans une masse critique de brasse-papiers! Wink)

Donc, du point de vue strictement constitutionnel, mes pudeurs républicaines ne semblent pas fondées, le Grand Charles peut former un gouvernment à la demande du Président de la République. Ca serait certainement une première (le type n'a pas le droit de voter mais il a celui de mener le gouvernment, voilà qui va donner des idées aux femmes!), mais le coup est régulier. Le Président de la République va-t-il suivre?

Reste aussi à imaginer dans quelle mesure le reste du personnel politique accepte de s'effacer ainsi devant de Gaulle (et pourquoi on se prive de ses talents militaires). Ils ont des arguments sérieux à faire valoir en leur faveur : eux disposent d'une légitimité démocratique que de Gaulle n'a pas, eux représentent la continuité des institutions de la République, de Gaulle représenterait une certaine rupture. Je serais Blum, je pousserais des hauts cris! Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Atlantic Friend



Inscrit le: 22 Juin 2011
Messages: 29

MessagePosté le: Mer Juin 29, 2011 15:00    Sujet du message: Re: A la retraite... non mais Répondre en citant

Martel a écrit:
J'en profite pour saluer Atlantic Friend dont je suis par ailleurs un lecteur assidu, tout en attendant avec impatience la première contribution à la FTL.
Ce dernier aura noté avec intérêt le destin alternatif FTL à sa propre uchronie du Colonel de la Roque... Very Happy


Las, las, mon coeur saigne pour le brav' Colonel, embastillé par un régime scélérat et apparemment promis à un sort funeste... Voilà un personnage que l'Histoire officielle a fort mal traité, je trouve. Pour avoir lu son programme électoral pour 1938, je mets au défi quiconque d'y trouver un gramme de Fascisme ou même de factieusitude.

Petit aparté : lui et le Grand Charles devaient se connaître à titre personnel pour avoir tous deux servi en Pologne dans la mission militaire que Weygand dirigeait, si mes souvenirs ne me trompent pas. Il est donc bien triste de voir notre Statue du Commandeur tirer aussi rapidement un trait sur le PSF... mais peut-être que déjà Mongénéral perce sous Charles de Gaulle. Wink

C'est donc pour venger cette ignominie que, si je parviens quelque jour à soumettre un texte pour contribuer à la FTL, ce sera probablement le journal de quelque vieille culotte de peau vaguement collaborationniste en France occupée, qui passera sa vie à honnir de La Rocque pour ne pas avoir fait choir la République en 1934! Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tyler



Inscrit le: 11 Oct 2008
Messages: 578

MessagePosté le: Mer Juin 29, 2011 15:17    Sujet du message: Répondre en citant

@ Atlantic Friend : http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=376&start=0

Haut les coeurs, tu verra que ton coeur ne saignera peut etre pas tant que ça... Cool
Mes felicitations pour l'uchronie que tu as faite sur De La Roque : excellent!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7249

MessagePosté le: Mer Juin 29, 2011 17:29    Sujet du message: Répondre en citant

Question bête : De Gaule voudrait-il (en FTL) diriger la France ?
Réponse : En OTL, il a quitté le gouvernement des 1946, c'est à dire aussi vite qu'il l'a pu. On voit l'amour qu'il portait à la fonction...

La carrière politique de de Gaule est tardive, ne faites pas de contre sens ou plutôt d'anachronisme. Lorsque je vois les débats acharnés de nos spécialistes en armement quand on parle d'un FM ou d'un avion (certains afficonado n'hésitant pas à aller jusqu'à nous sortir le nombre de cartouches disponibles) je m'étonnes qu'il y ait toujours quelqu'un pour vouloir absolument de Gaule à une haute fonction ( tiens personne n'a proposé roi... vous saviez qu'il était royaliste au moins ?).

De Gaule président ou président du conseil en 43 c'est aussi anachronique que donner des kalashnikov aux soldats russes !
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gaullien



Inscrit le: 13 Avr 2010
Messages: 741
Localisation: l'Arbresle

MessagePosté le: Mer Juin 29, 2011 17:50    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
Question bête : De Gaule voudrait-il (en FTL) diriger la France ?
Réponse : En OTL, il a quitté le gouvernement des 1946, c'est à dire aussi vite qu'il l'a pu. On voit l'amour qu'il portait à la fonction...




si il a quitter le pouvoir le 20 janvier 1946 c'était pour plusieurs raisons:
-il était contre le régime des parties mais n'avait pas les moyennes de s'y opposer a moins d'instaurer une dictature (c'est pour ça que lors de son retour en 58 il demander les pleins pouvoir pendant 6 mois pour rédiger une nouvelle constitution
- il pensait qui sera rapidement rappelé, cela a marcher plusieurs fois durant la France libre et ses nombreuses disputes avec les alliées
- aussi il avait de se reposer 4 ans lutte contre l'axe, contre les alliées pour maintenir aux mieux les intérêts de la France ;
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bouhours Bernard



Inscrit le: 04 Mar 2008
Messages: 195
Localisation: Muret

MessagePosté le: Mer Juin 29, 2011 20:55    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir. Effectivement CDG est part plus ou moins poussé dehors par plusieurs motifs:Le régime des partis (pas des parties nous pourrions tomber dans le trivial Razz ) ne lui convenait pas: il se sentait investi d'une mission pour la France (à un de ses copains de promotion qui lui demandait pourquoi l'armée, alors qu'il se prétendait un destin national, il répondait que c'était un excellent tremplin) et ne tolérait pas devoir attendre l'investiture de la chambre (Pétain aussi s'en est bien passé!!!) et de rester tel l'oiseau sur la branche dans l'attente que les petits copain coupent le susdite. (Ce qui me fait dire que même en FTL le grand Charles ne voudra pas de la place de président du conseil, à moins qu'il n'y ait une révision constitutionnelle avant), en outre, dans les démocraties, il est un fait qu'après la victoire on reconduit les vainqueurs à la maison en les priant d'y rester le plus longtemps possible. Le cas Pétain vient du fait qu'il a su ne pas se faire oublier par écrivains-nègres interposés et autres journalistes. De Gaulle pensait, effectivement, se faire rappeler très vite, au vu de la foire d'empoigne qu'allait être la IV°, c'était pas mal raisonné, sauf que les politiques aiment bien ce type de situation qui leur permet de s'affirmer, surtout quand on n'est pas à la hauteur.
Oui, De Gaulle voulait la place suprème, encore une fois, il s'y est préparé depuis toujours, non il n'était pas fatigué en 1946, mais on l'a poussé dehors. Par contre si sa famille était plus ou moins royaliste, il y avait longtemps qu'ils avaient ralliés la République, en gens instruits, ils avaient parfaitement compris qu'il n'y avait plus de place pour un roi, qu'au musée peut-être. Mais la fonction de président de la République, telle qu'il la créera, ressemblera à si méprendre à un couronnement! Maintenant, je ne pense pas que la pensée de CDG président du conseil soit anachronique, je pense qu'elle peut s'inscrire dans le cadre de la modification de la constitution sur laquelle planchent depuis des lustres nos constitutionnalistes (Anne ma soeur Anne ne vois-tu rien venir? Laughing Ok je Arrow ) Amitiés. Bernard
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4668
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mer Juin 29, 2011 21:56    Sujet du message: Répondre en citant

Bouhours Bernard a écrit:
[...] en outre, dans les démocraties, il est un fait qu'après la victoire on reconduit les vainqueurs à la maison en les priant d'y rester le plus longtemps possible.

Il suffit de voir ce qui est arrivé à Churchill Rolling Eyes
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bouhours Bernard



Inscrit le: 04 Mar 2008
Messages: 195
Localisation: Muret

MessagePosté le: Mer Juin 29, 2011 22:05    Sujet du message: Répondre en citant

Tout à fait, et je ne crois pas me tromper en parlant aussi de 1920, l'ingratitude des peuples pour leurs sauveurs n'a d'égale que celle des gouvernants Laughing Amitiés. Bernard
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Atlantic Friend



Inscrit le: 22 Juin 2011
Messages: 29

MessagePosté le: Mer Juin 29, 2011 22:32    Sujet du message: Répondre en citant

Ou serait le "plus" d une investiture de Gaulle par rapport aux politiciens "professionnels" rassembles a Alger?
_________________
"J'ai affirmé dans un café que l'Amiral Darlan était un jean-foutre. Aujourd'hui j'ajoute que le Maréchal Pétain en est un autre, qui laisse brimer les soldats par des marins !"

Colonel Jarret-Duplessis, in l'Armée des Ombres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Napoleon III



Inscrit le: 27 Déc 2010
Messages: 151

MessagePosté le: Jeu Juin 30, 2011 20:57    Sujet du message: Répondre en citant

Hmmmm personellement je trouve que le choix de De Gaulle ne serait pas assez consensuel.

De plus, le gouvernement français en exil est plus représenté par l'ensemble de l'équipe gouvernementale que par son seul chef en lui même (contrairement à l'Angleterre notamment) et par conséquent, je pense que l'on se mettrait d'accord pour un Radical, ceux qui s'allièrent tour à tour avec la droite puis la gauche !

Daladier ayant été renversé durant le conflit (à cause de la Finlande certes mais ça n'est important, ce qui compte c'est qu'il a "échoué" lorsqu'il conduisait le pays pendant la guerre), pourquoi ne pas envisager Herriot qui a bien agi durant le "Grand Déménagement"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tyler



Inscrit le: 11 Oct 2008
Messages: 578

MessagePosté le: Sam Juil 02, 2011 21:56    Sujet du message: Répondre en citant

Jean Zay, qui fait un travail remarquable à l'Information?
Albert Sarrault ( le frère de celui qui est intelligent, comme disait Clemenceau), ancien Président du Conseil ou Henri Queuille ( qui est FTL dans les premiers gouvernements post-Déménagement, après j'ai pas vérifié)?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bouhours Bernard



Inscrit le: 04 Mar 2008
Messages: 195
Localisation: Muret

MessagePosté le: Mar Juil 05, 2011 20:23    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir. Il est un homme qu'on oublie, et pourtant qui a fait beaucoup pour le prolongement de la guerre, c'est Georges Mandel qui pourrait bien tenir la place, et pourquoi pas un retour de Blum? amitiés. Bernard
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patrikev



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1774

MessagePosté le: Mer Juil 06, 2011 19:12    Sujet du message: Répondre en citant

Si on respecte les règles de l'alternance droite-gauche, en cas de chute de Reynaud, le fauteuil devrait aller à Blum, mais je ne crois pas qu'il reste longtemps (trop sentimental, et il commence à faire son âge) et son successeur le plus probable, disons vers l'époque d'Overlord, serait Mandel. Les Français libérés auront un peu l'impression d'une libération assaisonnée au vinaigre, mais, à part son côté acide, c'est un homme d’État énergique et qui a été du bon côté depuis le début.
_________________
- Votre plan comporte un inconvénient majeur.
- Commençons par le plus facile: capturer la bête.
- Le voilà, l'inconvénient majeur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> La France en exil Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivante
Page 9 sur 11

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com