Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Unité d'Elite (par Carthage)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 41, 42, 43  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Récits militaires
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
carthage



Inscrit le: 04 Jan 2009
Messages: 322
Localisation: bourgogne

MessagePosté le: Jeu Mai 05, 2011 06:51    Sujet du message: Répondre en citant

D'accord, bien sur, pour la rue Caïs DE pierlas, amitiés.
_________________
cedant arma togae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carthage



Inscrit le: 04 Jan 2009
Messages: 322
Localisation: bourgogne

MessagePosté le: Dim Mai 08, 2011 10:11    Sujet du message: Répondre en citant

Finalement, je vois bien Pierre Clerget continuer a "travailler" pour l'état dans un des recoins de l'une des bases de Bizerte, il a pratiquement l'âge des VSOP, son modèle C de 200cv ferait parfaitement l'affaire, on tournera au diésel ce qui fera plus moderne et permettra de refaire le plein dans une cuve du Seyan, amitiés.
_________________
cedant arma togae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3300
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Dim Mai 08, 2011 10:30    Sujet du message: Répondre en citant

avec une experience comme ça, on risque d'avoir un goalkeeper quasiment en meme temps que les americains ont eu leur phalanx
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carthage



Inscrit le: 04 Jan 2009
Messages: 322
Localisation: bourgogne

MessagePosté le: Dim Mai 08, 2011 10:33    Sujet du message: Répondre en citant

M.... après vérification dans le docavia N°25, c'est un modèle 9 B qu'il s'agit, le 9 C fait 300cv, amitiés.
_________________
cedant arma togae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bouhours Bernard



Inscrit le: 04 Mar 2008
Messages: 195
Localisation: Muret

MessagePosté le: Lun Mai 09, 2011 17:49    Sujet du message: Répondre en citant

on tournera au diésel ce qui fera plus moderne et permettra de refaire le plein dans une cuve du Seyan, amitiés.
Bonsoir, sauf erreur de ma part, il risque à y avoir des problèmes, à moins que les moteurs d'aviation ne tournent au fioul lourd Very Happy (encore un chat noir!!!) Je voudrais voir les réservoir d'avions avec l'aiguille chauffante Laughing Amitiés. Bernard
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dak69



Inscrit le: 24 Oct 2006
Messages: 345
Localisation: lyon

MessagePosté le: Lun Mai 09, 2011 20:14    Sujet du message: Répondre en citant

Je crois que même à l'époque il fallait aussi du gasole pour les auxiliaires.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carthage



Inscrit le: 04 Jan 2009
Messages: 322
Localisation: bourgogne

MessagePosté le: Mar Mai 10, 2011 16:15    Sujet du message: Répondre en citant

A partir de 1924, les moteurs Clerget de la série 9 fonctionnaient tous à l'huile lourde mais ce n'est pas là du fuel lourd de marine, c'est du carburant que l'on appellerait aujourd'hui diesel, amitiés.
_________________
cedant arma togae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabert



Inscrit le: 30 Aoû 2011
Messages: 198

MessagePosté le: Ven Sep 02, 2011 19:28    Sujet du message: Répondre en citant

Tout cela me fait penser à Taxi pour Tobrouk. C'est dans la logique où y a t-il une autre issue ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capu Rossu



Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 1595
Localisation: Mittlemeerküstenfront

MessagePosté le: Dim Oct 23, 2011 19:41    Sujet du message: Unité d'élite Répondre en citant

Bonsoir,
Deux précisions (OTL) qui peuvent compléter certaines observations sur certains épisodes de ce texte :

- 1) Pour évacuer le canon des vénérables Rimailho et Filloux comme n'importe quel autre canons d'ALVF, il fallait disposait d'un train-ferry. En OTL, le seul en service était le Twickenham Ferry (1934) de la Société Angleterre - Lorraine - Alsace et en service sur la Manche. Ce navire français se réfugie en juin 1940 en GB et sera saisi par les Britishs. Il sera restitué en 1945 et verra arriver d'autres trains-ferries dans le début des années cinquante puis plus tard les cars-ferries.

2) Le Belain d'Esnambuc ex Jasmin (1940) est entré dans la Flotte d'Etat le 18 février 1940. Il ne figure donc pas dans le plan d'armement des croiseurs auxiliaires et n'a reçu qu'un armement défensif. Cédé aux Allemands par les accords Laval - Kauffman, il devient le SG 12 puis le mouilleur de mines Pommern. Le 5 octobre 1943, il saute sur une mine italienne au large de San Remo.
Voici la liste des 22 croiseurs auxiliaires à la déclaration de guerre (en gras ceux qui ont été effectivement armés) :
X1 (voir note), X 2 (voir note), X 3 = Ville d'Alger, X 4 = Koutoubia, X 5 = Ville d'Oran, X 6 = El Mansour, X 7 = Victor Schoelcher, X 8 = Massilia, X 9 (voir Note), X 10 = Colombie, X 11 = Charles Plumier, X 12 = Chella, X 13 = Djenne, X 14 (voir note), X 15 = (voir note), X 16 = El Kantara, X 17 = El Djezaïr, X 18 = Eridan, X 19 = Barfleur, X 20 = Quercy, X 21 = Estérel, X 22 = Mexique.
Ces 22 navires devaient constituer 7 divisions (2 ou 3 navires par division) plus un groupe de 4 navires non endivisionnés.
Note : Les 6ème et 7ème DCX devaient être incorporées aux Forces Navales d'Extrême Orient et composées de navires de la ligne Marseille - Indochine - Japon. Les 2 navires de la 6ème devaient être armés à Saigon et les 3 de la 7ème à Lorient et Brest. Sept navires avaient étaient inscrits sur la liste prévisionnelle de façon à ce que, longueur de la traversée oblige 64 jours aller-retour, on puisse disposer des 5 nécessaires. Ces navires sont l'Athos II, les Félix Roussel, Maréchal Joffre, Président Doumer, Aramis, Jean Laborde et d'Artagnan. Seul l'Aramis sera armé à Saigon sous le repère X 1.
Le 22 septembre 1939, une DM d'EMG/1 limite l'armement à ceux que j'ai surligné en gras, la situation stratégique n'imposant pas l'armement total prévu avant guerre. Il en est de même pour les patrouilleurs auxiliaires (repère P) et le train d'escadre (repère X).
Ces décisions allaient faciliter la tâche des arsenaux et chantiers privés passablement désorganisés par la mobilisation encore que celle-ci ait laissé sur place nombre d'affectés spéciaux et leur permettre de se consacrer à l'AMBC. Il n'est donc pas question d'un pénurie de matériel comme le suggérait un intervenant.
Par contre le cas du Mexique relève de l’aberration. Ce gros paquebot de la Transat de 1915 était impropre à cette transformation. On s'y acharna jusqu'au 29 novembre avant que l'on se décide à arrêter les frais et le rendre à la navigation commerciale.

@+
Alain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carthage



Inscrit le: 04 Jan 2009
Messages: 322
Localisation: bourgogne

MessagePosté le: Lun Oct 24, 2011 17:51    Sujet du message: Répondre en citant

Merci de ces précisions, amitiés, Carthage.
_________________
cedant arma togae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capu Rossu



Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 1595
Localisation: Mittlemeerküstenfront

MessagePosté le: Dim Oct 30, 2011 22:16    Sujet du message: Unité d'élite Répondre en citant

Je l'avais loupé en première lecture :

"Moutonnier Djebel Amour, Djebel Aurès, Djebel Ira"

Le vrai nom du troisième est Djebel Dira. Les trois Djebel sont des navires appartenant à la Cie de Navigation Mixte

@+
Alain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10128
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Oct 30, 2011 23:31    Sujet du message: Répondre en citant

Merci, mais la coquille avait déjà été repérée et corrigée sur la version définitive
Wink
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capu Rossu



Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 1595
Localisation: Mittlemeerküstenfront

MessagePosté le: Mer Nov 02, 2011 19:08    Sujet du message: Unité délite Répondre en citant

Citation:
Le Commandante Fumaroli ordonna un redémarrage aux batteries de la machine n°4, sans succès malgré cinq essais successifs, vidant cependant toutes les batteries du bord, il voulut alors filer une ancre de poupe mais – contrairement aux navires “normaux” dont il avait l’habitude – le treuil était électrique (page 4 - 22 mars 1941)


je voudrai pas avoir l'air contrariant mais les ancres sont à l'avant d'un navire, c'est à dire à la proue.
Seuls les grands bâtiments de guerre et de rares navires civils ont une ancre à l'arrière, dans l'axe, "ancre appelée ancre de détroit".

Le terme de "treuil" n'est pas employé pour l'engin qui permet soit de virer les aussières, soit de remonter les ancres. cet équipement s’appelle un guindeau. Ce guindeau est soit à vapeur soit électrique.

Le treuil est l'équipement qui permet de manœuvrer les filins des mâts de charge, donc de hisser ou descendre la charge accrochée au croc.



@+
Alain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10128
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Nov 03, 2011 09:51    Sujet du message: Répondre en citant

Est-ce que

il voulut alors filer l'ancre de détroit (en poupe), car – contrairement à la plupart des navires civils – le Seyan en était équipé, mais – contrairement aux navires dont il avait l’habitude – le guindeau était électrique

conviendrait ? Cool
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capu Rossu



Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 1595
Localisation: Mittlemeerküstenfront

MessagePosté le: Jeu Nov 03, 2011 22:26    Sujet du message: Unité d'élite. Répondre en citant

Le comandante, qui est un marin blanchi sous le harnais, aura préféré faire mouiller une des deux ancres de l'avant et si possible les deux. En effet, ces ancres sont plus grosses, donc plus lourdes, que l'ancre de détroit et sont maillées sur des chaînes elles-mêmes plus grosses que celle de l'ancre de détroit. Donc une des ancres de l'avant lui assurera une meilleure tenue sur le fond et stoppera plus efficacement la dérive causée par le vent du Nord et la mer. En outre, le navire présentera ainsi son étrave à la lame, situation plus confortable que présenter l'arrière qui se révélerait moins stable sous le choc des lames.

@+
Alain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Récits militaires Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 41, 42, 43  Suivante
Page 42 sur 43

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com