Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Brandenburgers - par Demo Dan
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Les pays de l'Axe
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 4021
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Ven Sep 18, 2020 09:30    Sujet du message: Répondre en citant

Le couvre-chef traditionnel de l armee yougoslave Very Happy

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C5%A0ajka%C4%8Da#:~:text=La%20%C5%A1ajka%C4%8Da%20(en%20serbe%20cyrillique,territoire%20de%20l'ancienne%20Yougoslavie.
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 5671
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Ven Sep 18, 2020 10:34    Sujet du message: Répondre en citant

Ca va mieux en le disant Je m'incline devant votre grandeur
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
FREGATON



Inscrit le: 06 Avr 2007
Messages: 1818
Localisation: La Baule

MessagePosté le: Ven Sep 18, 2020 10:51    Sujet du message: Répondre en citant

Imberator a écrit:

demolitiondan a écrit:
Une source trouvée sur le Net parmi d'autres.
Citation:
Le 7 avril, l'offensive sur les forts de la ligne Metaxas se poursuit. L'armée allemande a recours aux gaz asphyxiants pour prendre trois nouveaux forts.


Il semble que ce point précis fasse débat voir polémique, mais selon cette autre source citant des témoignages de vétérans grecs, il apparaît que les pionniers allemands auraient plutôt fait usage de grenades fumigènes après avoir fait sauter les installations de ventilations... Aux résultats l'effet est le même mais reste dans les règles vis-à-vis de l'emploi de gaz de combat!
https://stefanosskarmintzos.wordpress.com/2018/05/26/2515/
_________________
La guerre virtuelle est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux civils.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 4021
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Ven Sep 18, 2020 12:41    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement débat- fumigènes voire lacrymogènes dans les ventilations ... notez bien que j ai pris des précautions sémantiques.
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3654
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Ven Sep 18, 2020 13:36    Sujet du message: Répondre en citant

J'ignorais que, comme les chats, les ratons-laveurs retombaient toujours sur leur pattes...
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11048
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Sep 19, 2020 00:33    Sujet du message: Répondre en citant

Intermèdes exotiques
L’été 1941 étant trop avancé, Hitler doit décider de repousser Barbarossa d’un an. Et voici la Wehrmacht obligée d’attendre le printemps suivant pour sa prochaine offensive décisive, qui permettra de gagner la guerre ! Durant cette période transitoire, le Brandenburg va tenter de reconstituer ses forces tout en exerçant ses talents dans des opérations secondaires dont Berlin espérait pourtant de grandes choses.

L’affaire d’Irak et les mirages de l’Orient
L’opération Ostmond, soit l’intervention allemande au profit du régime de Rachid Ali, fort peu décisive et proprement désastreuse pour ceux qui y contribuèrent, est paradoxalement la mieux connue de toutes les actions du z.b.V. 800 – essentiellement pour l’impression de gâchis exotique qu’elle laisse. Ce n’était pourtant pas la première fois que le Brandenburg atterrissait en terre d’Islam – même si, parmi les nombreux sujets qui ne passionnaient pas la hiérarchie nazie, on peut sans aucun doute ranger le monde arabo-musulman. En effet, exception qui confirme la règle, l’Abwehr s’intéressait fort aux vastes empires coloniaux alliés allant du Maroc aux Indes, pour tenter d’y monter des entreprises de déstabilisation.
………
Un pays, en particulier, était depuis longtemps dans la ligne de mire des hommes de Canaris, bien qu’il ne fît pas à proprement parler partie de l’Empire britannique : l’Afghanistan, autant pour sa tradition belliqueuse que pour sa sympathie avérée envers l’Allemagne (notamment celle du roi Mohammed Zaher Shah). De plus, le royaume était frontalier de l’Inde, autrement plus stratégique. En 1939, une mission diplomatique afghane s’était déjà rendue à Berlin pour y évoquer les problèmes engendrés par la lèpre qui ravageait le pays. En 1941, le Reich décida d’envoyer une expédition scientifique, dirigée par Herr Doktor Manfred Oberdörffer (spécialiste des maladies tropicales), secondé par Herr Doktor Fred Hermann Brandt (fameux entomologiste et botaniste). Bien évidemment, ces sommités médicales allaient être prises en main par l’Abwehr… Ainsi débuta l’opération Tiger – nom de code générique qu’on finirait par retrouver dans à peu près toutes les opérations antibritanniques dans la région, et qui finit même par désigner la formation indienne de la Wehrmacht !
Le 22 mai 1941, les docteurs Oberdörffer et Brandt entraient donc au camp de Brandebourg-sur-Havel pour y recevoir une formation accélérée de type “Brandebourgeois” avant de se rendre en Afghanistan par l’URSS, ce que le report de Barbarossa devait considérablement faciliter ! Si leur but officiel restait bien sûr d’étudier la maladie du Lazare, leur véritable objectif était de contacter Mirza Ali Khan, chef autoproclamé du Waziristan en exil, afin de le convaincre – et les Pachtounes de la région avec lui – de reprendre la lutte contre l’occupant britannique (1). Et pour respecter la coutume locale, les Allemands ne venaient pas les mains vides : ils apportaient deux tonnes de « matériel médical », qui se révélèrent être en réalité des armes légères, des munitions et même un canon Flak de 2 cm !
Une fois à Kaboul, les deux hommes rejoignirent l’Oberleutnant Dietrich Wiezel – un Brandebourgeois vétéran du Benelux, arrivé en repérage en avril et qui avait transformé la légation allemande en véritable centre d’opérations. Ce dernier leur fit quitter la capitale le 15 juillet avec une escorte vers la frontière indienne. Oberdörffer et Brandt pénétrèrent alors à une trentaine de kilomètres à l’intérieur du Raj, se livrant à des actes de sabotages insignifiants, dont le plus notable fut la destruction d’un relais radio anglais. Mais Mirza Ali Khan, le Fakir d’Ipi (son village natal) restait introuvable… Et pendant ce temps, l’un des contacts gouvernementaux de Wiezel à Kaboul avait vendu la mèche au roi Zaher Shah. Celui-ci, peu désireux d’envenimer des relations de voisinage déjà tendues avec Bombay (le déclenchement, au même moment, de l’affaire d’Iran, montrait que les dents du lion britannique étaient longues et solides), lança alors son armée à la poursuite des deux Allemands ! Le groupe tomba dans une embuscade, ses guides ayant vraisemblablement été soudoyés – Oberdörffer fut tué et Brandt, blessé, fut rapatrié en Allemagne… où il poursuivit sa carrière dans le Brandenburg !
Cependant, cette déconvenue ne découragea pas l’Oberleutnant Wiezel. Continuant de jouer sur l’ambigüité d’un royaume qui refusait de soutenir l’Axe, mais aussi de rompre ses relations avec lui, le Brandebourgeois continua ses actions de subversion, traversant même la frontière avec l’URSS en mai 1942 pour tenter de soulever l’Ouzbékistan ! Ayant reçu le renfort de quelques volontaires indiens recrutés parmi les prisonniers de guerre alliés engagés dans la Légion Tigre puis entrainés à Gut Quenzsee, il attaqua ensuite régulièrement les voies de communication alliées dans la région jusqu’en septembre 1943, quand la dégradation de la situation le contraignit à rejoindre le Heimat.
………
L’affaire d’Irak fut évidemment d’une tout autre ampleur. Bien des choses ont été écrites sur le “Plan Lune d’Orient” et il serait vain de prétendre les résumer en quelques lignes (voir en rubrique 5 – L’Orient compliqué – L’affaire d’Irak). Précisons simplement que, dans le fol espoir de voir la population arabe se soulever contre l’occupant franco-britannique, le Reich se lança dans une opération destinée à déstabiliser le régime fort impopulaire du régent Abdelilah ben Ali el-Hachemi, culminant le 1er avril 1941 avec le coup d’état des colonels du “Carré d’Or” – l’une des plus belles réussites de l’ambassadeur Fritz Grobba, en poste dans la région.
Dès lors, et même en préalable au déclenchement de ce coup que l’Allemagne avait favorisé bien en amont, se posait la question de l’appui effectif que Berlin allait pouvoir fournir au nouveau gouvernement dirigé par Rachid Ali al-Gillani. Avec sans doute la certitude que cette « campagne du ministère des Affaires Etrangères » ne pouvait déboucher sur rien, mais aussi avec l’espoir de regagner la faveur d’Hitler (lequel restait obsédé par l’idée d’une diversion qui assurerait de ne pas décaler à nouveau Barbarossa), Canaris ordonna donc au Brandenburg de faire un geste purement sacrificiel – mais toute comme Göring l’ordonna à la Luftwaffe et Mussolini à la Regia Aeronautica.
Lune d’Orient était déjà mal partie – mais une fois malencontreusement éventée dès le 5 avril, suite à la capture de quatre Brandebourgeois en transit au Liban, elle ne pouvait plus qu’échouer. Deux compagnies d’infanterie légère, une compagnie de parachutistes et une compagnie de Brandebourgeois (pour l’essentiel des Allemands de Palestine) furent ainsi jetées sur le plateau de l’oasis de Deir Hassem, en purs enfants perdus. Les Brandenburgers eurent alors pour tâche d’encadrer – avec une difficulté croissante – les forces démotivées, sous-équipées et notoirement peu fiables des quatre divisions de l’armée irakienne, lancées dans des combats joués d’avance contre la force de réaction franco-britannique dépêchée pour ramener l’ordre et lever le siège d’Habbaniyah. Le Deutsches Orient Korps (2) supposé les relever resterait bien sûr une chimère complète.
Tout en s’efforçant de garder leurs alliés en ligne, les Allemands enchaînèrent des exploits sans lendemain. Capture d’un convoi fluvial sur le Tigre, résistance acharnée devant Kut avec une troupe de Bédouins, contre-attaque “blindée” à Fallujah (avec quelques automitrailleuses et tankettes CV-33 italiennes, achetées avant-guerre par l’Irak)… Mais chaque coup d’éclat était suivi d’échecs bien plus lourds. Malgré leurs tentatives de fuite vers la Turquie, moins de vingt des Brandenburgers sacrifiés en Irak reverraient leur pays avant la fin de la guerre.
………
Concluons les lubies pan-arabes de l’Abwehr sur un épisode moins significatif, mais tout de même un peu plus glorieux : l’opération Salaam. Cette dernière consistait en l’infiltration au Caire de deux agents, Johannes Eppler [De père égyptien, c’était un grand amoureux de l’épopée de Laurence d’Arabie.] et Gerd Sandstede, pour recueillir des renseignements sur les troupes en transit vers l’Italie et la Grèce. Eppler et Sandstede débarquèrent le 29 avril 1942 au port de Yanby (au sud de Médine, en territoire saoudien), escortés par une dizaine d’hommes, dont quelques Brandebourgeois commandés par le fameux Hauptmann-Comte Lázló Ede Almásy de Zsadány et Törökszentmiklós. Almásy, ancien pilote de l’aviation austro-hongroise, était aussi un pilote de raid automobile réputé et un grand familier du désert, ayant fait partie d’une expédition archéologique qui cherchait la Cité Blanche perdue de Zerzura [Sa vie inspira bien plus tard le film Le Patient anglais.] ! Ce profil pour le moins aventureux était la couverture idéale pour cette caravane constituée de trois Ford C11 ADF et de trois Ford CMP F8 de prise (mais armées de MG 15). Le SonderKommando Almasy, renonçant à se perdre dans le désert à la recherche de villes oubliées, remonta le long de la côte de la mer Rouge jusqu’à la Palestine, pour traverser le Sinaï avant d’atteindre l’Egypte grâce à un réseau de dépôts de ravitaillement préalablement établi ! Malgré un retard d’une semaine lié à un détour pour cause d’eau croupie, le groupe devait finalement atteindre Suez le 23 mai.
La caravane fit alors demi-tour, laissant les deux agents mettre en place en Egypte un réseau que nous n’hésiterons pas à qualifier d’exotique. Ses membres comprenaient notamment la danseuse du ventre Hekmat Fahmi (coqueluche de nombreux officiers britanniques fréquentant le Kit-Kat Club), divers membres de l’administration gouvernementale du Caire ainsi que plusieurs officiers de l’armée égyptienne, que l’opération Ramses Mummy n’avait pas empêché de poursuivre leurs menées antibritanniques. Le réseau sera cependant démantelé dès le 1er octobre 1942, la totalité de ses membres étant arrêtés et incarcérés. Epple et Sandstede préféreront parler pour éviter le peloton d’exécution. Quant au Comte Almásy, qui était entretemps rentré en Allemagne, il récolta la Croix de Fer de 1ère classe pour sa brillante expédition.


Notes
1- Entre 1936 et 1939, suite à « l’ingérence » de la Justice coloniale britannique dans une affaire d’enlèvement et de mariage forcée interne à son clan, Ali Khan avait soulevé toute la province, contraignant Bombay à envoyer 60 000 hommes pour rétablir l’ordre. En 1941, la situation était à peine calmée…
2- Cette formation aurait été (théoriquement) composée des Sonderverbands 287 (volontaires arabes) et 288 (un régiment commandé par l’Oberst Menton et composé de divers personnels : Allemands de Palestine, déserteurs de l’armée coloniale française, anciens légionnaires, GebirgsJaegers de la 1. GJ, Brandebourgeois et même quelques marins familiers de la région). Bien évidemment, aucune de ces deux formations – dont le moyen de transport vers l’Irak restait de toute façon à préciser – n’était opérationnelle en avril 1941… Malgré un vague projet de Deutsche-Arabische Lehr Abteilung censé, semble-t-il, attaquer le Moyen-Orient par le Caucase une fois l’URSS balayée, les deux unités furent dispersées dès juillet 1941. Elles formèrent le noyau de la 101. Leichte-InfanterieDivision, une partie étant ensuite réaffectée au régiment Brandenburg pour combler les pertes de l’été 1943.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hendryk



Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 1381
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Sep 19, 2020 09:24    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
Et pour respecter la coutume locale, les Allemands ne venaient pas les mains vides : ils apportaient deux tonnes de « matériel médical », qui se révélèrent être en réalité des armes légères, des munitions et même un canon Flak de 2 cm !

Les seringues allemandes, c'est du gros calibre!
_________________
With Iron and Fire disponible en livre!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Etienne



Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 2258
Localisation: Faches Thumesnil (59)

MessagePosté le: Sam Sep 19, 2020 10:17    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
mais toute comme Göring l’ordonna à la Luftwaffe et Mussolini à la Regia Aeronautica.

_________________
Dieu est une femme. La preuve : On dit toujours qu’il vaut mieux voir le Bon Dieu que ses seins.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
borghese



Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 411

MessagePosté le: Sam Sep 19, 2020 11:44    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Concluons les lubies pan-arabes de l’Abwehr sur un épisode moins significatif, mais tout de même un peu plus glorieux : l’opération Salaam. Cette dernière consistait en l’infiltration au Caire de deux agents


La phrase de reconnaissance des agents sur place était
"Wie gut ist ihren Blanquette"?

Citation:
. Ses membres comprenaient notamment la danseuse du ventre Hekmat Fahmi (coqueluche de nombreux officiers britanniques fréquentant le Kit-Kat Club), divers membres de l’administration gouvernementale du Caire ainsi que plusieurs officiers de l’armée égyptienne,


Oui, bref, tout le gratin Cairote...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 4021
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Sam Sep 19, 2020 13:09    Sujet du message: Répondre en citant

Borghese je me note de casser un coloriage avec un Junker 52, un gros major et un pilote au sourire stupide lors de la chute de Berlin.
Blague à part, et comme souvent, cette histoire est OTL. Et OTL, parmi les espions, on trouvait deux officiers de l'armée égyptienne : le capitaine Sadate et le lieutenant Nasser. Ces derniers ont déjà été arrêté plus tôt FTL, dans l'opération 'Momie de Ramses' auquel je fais allusion. Pourquoi ? J'en sais rien - mais je me dois d'en tenir compte.

Edit : il me semble avoir trouvé une photo de la madame ...


_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 4824

MessagePosté le: Sam Sep 19, 2020 15:14    Sujet du message: Répondre en citant

Plié de rire. Punaise, vous êtes brillants, les p'tits gars FTL. Vraiment.

Citation:
le capitaine Sadate et le lieutenant Nasser.


Y a pas un adolescent de 14 ans qui traîne avec eux, tant qu'on y est ? Un indice, chez vous: Hosni, Moubarak...
Et le trio sera complet... !
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.

"Weygand c'est un mur, Gamelin un édredon" (Daladier)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
borghese



Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 411

MessagePosté le: Sam Sep 19, 2020 15:40    Sujet du message: Répondre en citant

Oui je savais qu'une bonne partie de l'élite égyptienne avait été sensible aux influences allemandes durant la Seconde Guerre. Si je me rappelle bien les anglais sont allé jusqu'à faire pression pour forcer Farouk à virer un de ses Premier ministre trop favorable à l'Axe.
Ils n'ont d'ailleurs déclaré la guerre à l'axe que très TRES tardivement...

Archibald, oulà, Hosni Moubarrak... Ça date! Nasser à rien de remuer les vieux souvenirs.


Dernière édition par borghese le Sam Sep 19, 2020 15:57; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
FREGATON



Inscrit le: 06 Avr 2007
Messages: 1818
Localisation: La Baule

MessagePosté le: Sam Sep 19, 2020 15:44    Sujet du message: Répondre en citant

demolitiondan a écrit:
il me semble avoir trouvé une photo de la madame ...

Aaah, les charmes de l'Orient..."On vous apprend quoi à l'école mon petit chat? Les jolies filles en savent toujours trop. Vous savez comment je l'vois votre avenir? Ben j'vais vous dire, j'vois une carrière internationale, des voyages, ouais, l'Egypte par exemple, c'est pas commun ça l'Egypte? C'qui a d'bien là-bas, c'est qu'l'artiste est toujours gâté. Bon, j'disais l'Egypte comme ça! J'aurais aussi bien pu dire Le Liban."
_________________
La guerre virtuelle est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux civils.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
borghese



Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 411

MessagePosté le: Sam Sep 19, 2020 15:48    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Aaah, les charmes de l'Orient..."On vous apprend quoi à l'école mon petit chat? Les jolies filles en savent toujours trop. Vous savez comment je l'vois votre avenir? Ben j'vais vous dire, j'vois une carrière internationale, des voyages, ouais, l'Egypte par exemple, c'est pas commun ça l'Egypte? C'qui a d'bien là-bas, c'est qu'l'artiste est toujours gâté. Bon, j'disais l'Egypte comme ça! J'aurais aussi bien pu dire Le Liban."


Monsieur pratique la traite des blanches!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 4824

MessagePosté le: Sam Sep 19, 2020 16:58    Sujet du message: Répondre en citant

borghese a écrit:
Oui je savais qu'une bonne partie de l'élite égyptienne avait été sensible aux influences allemandes durant la Seconde Guerre. Si je me rappelle bien les anglais sont allé jusqu'à faire pression pour forcer Farouk à virer un de ses Premier ministre trop favorable à l'Axe.
Ils n'ont d'ailleurs déclaré la guerre à l'axe que très TRES tardivement...

Archibald, oulà, Hosni Moubarrak... Ça date! Nasser à rien de remuer les vieux souvenirs.


Imberatoooooooooooor
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.

"Weygand c'est un mur, Gamelin un édredon" (Daladier)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Les pays de l'Axe Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivante
Page 5 sur 11

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com