Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

uchronie été 1978 le shah nomme Ali Amini premier ministre
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Autres uchronies
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
gaullien



Inscrit le: 13 Avr 2010
Messages: 748
Localisation: l'Arbresle

MessagePosté le: Dim Déc 22, 2019 15:35    Sujet du message: uchronie été 1978 le shah nomme Ali Amini premier ministre Répondre en citant

en été 1978, Reza pahlavi (shah d'iran) avait envoyé un émissaire ( Houchang Nahavandi) auprès du grand ayatollah Shariat-Madari pour discuter avec lui comment réglé la révolte qui grondait dans le pays . l'ayatollah avait affirmé que le shah doit appliquée, dans sa lettre comme dans son esprit la constitution (1906) être un arbitre au-dessus des luttes partisanes. et il proposa de changer de premier ministre : remplacer Amouzegar par Ali Amini.

quand l'émissaire revint ver le souverain pour lui répété ce que le religieux lui avait dit , le shah refusait de nommer comme chef de gouvernement celui qui considérait comme "l'homme de Washington:

hors d'après Houchang Nahavandi) la nomination d'Ali Amini aurait permit de :
- de calmer Qôm et le bazar (par son talent de manœuvrier)
- offrir au shah un répit lui permettant de sortir de la crise par le haut.
- Amini passait pour avoir la confiance des Américains – des démocrates surtout –, et son retour au pouvoir les aurait donc probablement détournés de leurs manœuvres contre le shah.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 2686
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Lun Déc 23, 2019 00:00    Sujet du message: Répondre en citant

Ne suis pas assez calé sur l'Iran pour discuter longtemps sur le sujet (ou alors on parle de l'Iran antique ...) mais de toute facon, le régime du Shah n'avait il pas largement perdu la bataille face aux islamistes populaires ?
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3575

MessagePosté le: Lun Déc 23, 2019 06:00    Sujet du message: Répondre en citant

J'adore le titre de la femme du Shah: la chabanou (c'est choubidou non ?)

Plus sérieusement:
1978 ça semble un peu tard non ?

Le peuple iranien était passablement enragé par la SAVAK et ces tortures, et il y avait de quoi. Pendre les gens par les testicules, leur mettre des éclats de verre dans le trou du c... abominable.

D'ailleurs les premiers à se faire buter par le nouveau régime, furent les chefs et anciens chefs toujours vivant. Ils ont pas traînés bien longtemps.

Personne a l'extérieur n'a vu venir la révolution et les islamistes. Ce benêt de Carter proclamait "l'Iran ? un îlot de stabilité !" (ouaaaais)

Le Shah malade et totalement imbu de lui même n'a rien cédé avant l'automne 1978, SAVAK y compris, et là c'était bien trop tard. Plus un gros massacre de manifestants en octobre, qui a enragé les gens encore plus.

si le shah avait cédé en 76-77, et encore... prendre un ministre plus populaire, dissoudre la SAVAK, donner plus de place à son fils...

Comme la campagne de France 1940, c'est une litanie d'erreurs et d'idioties (parfois sidérantes, les iraniens aussi ont des Gamelins) qui mènent au désastre final.
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.
"Nous vaincrons car nous sommes les plus forts" (Reynaud) "Heureusement, sinon, qu'est ce qu'on aurait pris !" (Goscinny)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gaullien



Inscrit le: 13 Avr 2010
Messages: 748
Localisation: l'Arbresle

MessagePosté le: Lun Déc 23, 2019 13:01    Sujet du message: Répondre en citant

Archibald a écrit:


Personne a l'extérieur n'a vu venir la révolution et les islamistes. Ce benêt de Carter proclamait "l'Iran ? un îlot de stabilité !" (ouaaaais)

.


il a de forte soupçons que ce discours sur "un ilot de stabilité" est était une manoeuvre de Carter pour amadouer le shah et lui cache les manœuvres qu'il était en train de réaliser contre lui.

car il faut savoir que l’Amérique présenté comme le grand allié, le protecteur du régime impérial d'iran, c'était plus vraiment la cas après le choc pétrolier de 1973! a partir de 1974 l'attitude de l’Amérique avait changé :
"Les Etats-Unis au contraire infléchissent leur politique dès 1974, sous le républicain Gerald Ford. Prenant la parole devant le Conseil national de sécurité, Henri Kissinger n’hésite pas à changer radicalement d’opinion à l’égard de l’Iran et déclare en août : « Si le shah veut maintenir sa ligne de conduite en matière politique et pétrolière dans le cadre de l’Opep, il peut logiquement croire que son influence régionale va aller sans cesse croissant. Arrivera le jour où nous devrons le tester personnellement. Il ne fait pas de doute qu’il poursuit une politique qui lui permettra d’exercer sur nous des pressions telles que nous serions amenés à le considérer comme non-productif, voire contre-productif. Il rêve de transformer son pays en une grande puissance, non tant grâce à notre aide que par le biais de certains aiguillons que pourraient lui fournir ses voisins russes. Certains d’entre nous ici pensent que le shah doit changer de politique ou qu’on doit le changer. » L’idée est ainsi lancée officiellement. Il n’est pas question pour les Etats-Unis de laisser une nouvelle puissance leur faire de l’ombre.Dès lors, les plus hauts gradés de l’administration Ford s’autorisent à attaquer violemment le shah et sa politique. Ils trouveront un relais efficace sous la présidence Carter, dès son élection en novembre 1976. Mohammad Réza Pahlavi réplique de façon non moins virulente dans les nombreuses interviews que lui consacre la presse internationale. C’est le début de l’escalade. La CIA, dans l’un de ses rapports, dénonce « la dangereuse mégalomanie du shah » et y voit un effet du « rôle de pion que lui attribuent les Alliés, par la honte de son ascendance roturière ». Analyse sommaire. Le secrétaire d’Etat au Trésor traite même publiquement le shah de « fou »"

"Au cours de l’été 1977, profitant du passage à Ankara de Djamchid Gharib, ancien ambassadeur d’Iran, les deux plus hautes autorités turques lui demandent d’informer le shah que Washington prépare « un coup » contre lui, impliquant des personnalités religieuses iraniennes. Lorsque le vieux diplomate parvient, non sans peine, à obtenir du shah quelques minutes d’audience et lui rapporte les propos du gouvernement turc, Mohammad Réza Pahlavi se fâche : « Des bavardages de salon à ne pas répéter ! » Plus explicite encore est le témoignage d’Alexandre de Marenches, patron français du Service de documentation extérieure et de contre-espionnage (SDECE), en qui le shah a une grande confiance et qu’il considère comme un ami :J’ai mentionné un jour au shah les noms de ceux qui, aux Etats-Unis, étaient chargés d’envisager son départ et son remplacement. J’avais même pris part à une réunion où l’une des questions abordées était : comment fait-on pour faire partir le shah et par qui le remplace-t-on ? Le shah ne voulut pas me croire. Il me dit :« Je vous crois sur tout sauf sur ce point.— Sire, pourquoi ne me croyez-vous pas sur ce point également ?— Parce qu’il serait stupide de me remplacer ! Je suis le meilleur défenseur de l’Occident dans cette région du monde… Ce serait tellement absurde que je ne veux pas y croire. »Et Marenches de conclure : « Les Américains avaient pourtant pris leur décision. »Plus tard, au début du printemps 1978, Houchang Nahavandi lui-même, exprimant ses doutes sur l’attitude américaine, s’entendra répondre par le shah : « Les Américains ne m’abandonneront jamais », répétant ce qu’il avait déclaré ailleurs : « Est-ce que les Etats-Unis, est-ce que le monde non communiste peuvent se permettre de perdre l’Iran ? Que ferez-vous le jour où l’Iran sera sur le point de s’effondrer ? Si vous ne soutenez pas vos amis qui dépensent leur propre argent et sont prêts à verser leur propre sang, vous risquez un holocauste militaire ou d’autres Vietnam. »L’erreur de Mohammad Réza Pahlavi est totale, lui qui croit encore à une rationalité de l’attitude américaine. Certes, l’Histoire lui donnera raison et fera mentir la stratégie américaine, mais à ce moment-là, la crainte de l’hégémonie iranienne sur une région convoitée prévaut sur la vision à plus long terme d’un équilibre à l’occidentale."


source Mohammad Réza Pahlavi : le dernier Shah / 1919-1980 !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3575

MessagePosté le: Lun Déc 23, 2019 14:54    Sujet du message: Répondre en citant

Ce Kissinger... quelle personne répugnante. Et comme Le Pen, 92 ans et toujours bien vivant!
La vie est parfois injuste... les vieilles s.... de r... de bidet vivent vieux, les meilleurs s'en vont les premiers.
Kissinger me donne envie de vomir rien qu'a le regarder, avec sa tete de gros fat a lunettes.
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.
"Nous vaincrons car nous sommes les plus forts" (Reynaud) "Heureusement, sinon, qu'est ce qu'on aurait pris !" (Goscinny)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3114
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Déc 23, 2019 15:14    Sujet du message: Répondre en citant

Archibald a écrit:
La vie est parfois injuste... les vieilles s.... de r... de bidet vivent vieux, les meilleurs s'en vont les premiers.

Merci. J'apprécie l’effort. Smile
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3575

MessagePosté le: Lun Déc 23, 2019 16:42    Sujet du message: Répondre en citant

Imberator, tu as déjà vu Les trois frères ?

Avec l'huissier et le notaire... raclure de bidet, c'est une insulte ?
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.
"Nous vaincrons car nous sommes les plus forts" (Reynaud) "Heureusement, sinon, qu'est ce qu'on aurait pris !" (Goscinny)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
FREGATON



Inscrit le: 06 Avr 2007
Messages: 1327
Localisation: La Baule

MessagePosté le: Lun Déc 23, 2019 16:51    Sujet du message: Répondre en citant

Imberator a écrit:
Archibald a écrit:
La vie est parfois injuste... les vieilles s.... de r... de bidet vivent vieux, les meilleurs s'en vont les premiers.

Merci. J'apprécie l’effort. Smile

Encore que je ne comprenne pas vraiment ce qu'un petit équidé, réputé pour être dur à la tâche, vient faire dans tout ça... Wink
_________________
La guerre virtuelle est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux civils.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3114
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Déc 23, 2019 17:23    Sujet du message: Répondre en citant

Archibald a écrit:
Imberator, tu as déjà vu Les trois frères ?
Avec l'huissier et le notaire... raclure de bidet, c'est une insulte ?

Non mais précisément, le fait que tu prennes des gants me va droit au cœur.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3114
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Déc 23, 2019 18:23    Sujet du message: Répondre en citant

gaullien a écrit:
L’erreur de Mohammad Réza Pahlavi est totale, lui qui croit encore à une rationalité de l’attitude américaine.

Rétrospectivement, on pourrait douter que la raison ait eu pignon sur rue à Washington à l'époque.


Mais objectivement du point de vue américain toujours à l'époque, remplacer le Shah par un régime théocratique devait logiquement permettre, par une forme de collusion contre l'athéisme socialiste, de contenir l'influence soviétique dans la région.

Ensuite, un peu dans le même esprit, l'alliance américano-soudienne depuis le pacte du Quincy et plus tard le partenariat CIA-djihadistes anti-soviétique en Afghanistan s'avérèrent atteindre leurs objectifs initiaux. Donc on pouvait espérer une collaboration aussi productive avec les ayatollahs.

Et puis des mollahs au pouvoir en Iran auraient théoriquement entravé la modernisation du pays en appliquant des politiques dignes du moyen-âge, et donc la montée en puissance de celui-ci, du moins tel qu'on le concevait en occident en ces temps-là.


Mais effectivement il s'agissait d'une appréciation des réalités locales plutôt malavisée et tout au moins court-termiste. Comme il en ira de même en Afghanistan et dans une certaine mesure même avec les Saoudiens jusqu'à aujourd'hui.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gaullien



Inscrit le: 13 Avr 2010
Messages: 748
Localisation: l'Arbresle

MessagePosté le: Lun Déc 23, 2019 18:35    Sujet du message: Répondre en citant

[quote="Imberator"]
gaullien a écrit:



Mais objectivement du point de vue américain toujours à l'époque, remplacer le Shah par un régime théocratique devait logiquement permettre, par une forme de collusion contre l'athéisme socialiste, de contenir l'influence soviétique dans la région.


oui l'administration américaine avait l'idée de contenir l'avancé communiste parce que l'on appellé une ceinture verte islamiste

"Le journaliste Jacques Duquesne écrit en 1998 : « Ce qui frappe, c’est l’obstination de l’Occident anglo-saxon à commettre toujours les mêmes erreurs, c’est-à-dire à favoriser l’intégrisme musulman au détriment des pays de l’Islam qui acceptent ou essaient d’établir une certaine laïcité. La raison en est simple, c’est parce que cet Islam non intégriste est également nationaliste et progressiste"

l'analyse Maurice Druon : "C’est au Proche et au Moyen-Orient que les dirigeants américains auront montré avec le plus de persévérance leur magnifique aveuglement… Neauphle-le-Château n’est pas la phase la plus glorieuse de la France. Il est difficile de comprendre pourquoi le président Giscard d’Estaing accorda tant de bienveillance et de moyens à un faux prophète. L’Iran des Pahlavis n’était certes pas parfait, mais il était en pleine modernisation. Fallait-il pousser à le remplacer par un régime arriéré, animé par un fanatisme aveugle ? L’essor de l’islamisme radical date de là"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3575

MessagePosté le: Lun Déc 23, 2019 20:37    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
oui l'administration américaine avait l'idée de contenir l'avancé communiste parce que l'on appellé une ceinture verte islamiste


COMMENT ??!!!!

Non mais dites moi que c'est pas vrai... voilà bien un truc que je n'avais jamais réalisé...

Attendez...

Vous me dites que les américains ont pactisé avec les fanatiques de l'islam (en Afghanistan et donc avec les Mollah iraniens et autres) juste pour lutter contre les communistes qui eux, étaient anti-religion, c'est bien connu ?

"Ah ben oui, des enragés de la religion, c'est sur, quand ils vont voir les communistes athées, ça va bien les énerver. Bien ça, de parfait alliés."

Alors là... c'est vraiment utiliser la variole pour lutter contre la peste.

Non, mieux que ça: inoculer la peste a un type qui à la variole en lui disant "tiens, regarde, comme ça tu mourras pas de la variole."

Décidément, ce monde ne cessera jamais de me surprendre, en bien comme en mal. Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

Je décerne solennellement, aux américains qui eurent cette brillante idée, le PRIX GAMELIN de l'idée la plus CONNE de tout les temps.

On a pas fini d'en payer le prix. comme de la défaite de 40, en somme.

(pardon a Imberator, tout ça... mais là, comme le disait Lhermitte - Brochand dans le diner de cons "On a dépassé les limites")
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.
"Nous vaincrons car nous sommes les plus forts" (Reynaud) "Heureusement, sinon, qu'est ce qu'on aurait pris !" (Goscinny)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3114
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Déc 23, 2019 21:06    Sujet du message: Répondre en citant

Faut pas chercher bien loin. La relative bienveillance de Londres sinon de Paris envers le régime nazi naissant n'avait pas non plus d'autre raison d'être que de vouloir barrer la route aux communistes.

Le problème c'est que, si ce n'était pas la moindre de ses aspirations, Hitler n'était pas uniquement anti-communiste. Il avait quelques autres penchants déplaisants...


Toujours ce problème de manque de vision à long ou même seulement à moyen terme.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4997
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Lun Déc 23, 2019 21:06    Sujet du message: Répondre en citant

Rappelons-nous la citation d'Albert Einstein (je devrais en faire ma signature, tiens ) :
Citation:
Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue.

_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...


Dernière édition par loic le Lun Déc 23, 2019 22:04; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Etienne



Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1861
Localisation: Faches Thumesnil (59)

MessagePosté le: Lun Déc 23, 2019 21:34    Sujet du message: Répondre en citant

loic a écrit:
Rappelons-nous la citation d'Albert Einstein (je devrais faire ma signature, tiens ) :
Citation:
Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue.


Pareil. mais c'est déprimant, et je n'ai pas vraiment besoin de ça... Rolling Eyes
_________________
Dieu est une femme. La preuve : On dit toujours qu’il vaut mieux voir le Bon Dieu que ses seins.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Autres uchronies Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com