Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

racisme militaire
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 1345

MessagePosté le: Lun Juin 24, 2019 20:30    Sujet du message: Répondre en citant

Nous sommes dans un vaste mouvement de repentance, la France doit présenter ses excuses aux descendants d'esclaves africains, aux anciens colonisés..etc.... La comédie des pouvoirs algériens qui pour expliquer leur incurie mettent en avant l'héritage des affreux colinisateurs français est un bon exemple. Pour ne pas oublier l'ineffable CRAN qui accuse Napoleon de crime contre l'humanité à cause de la répression menée contre les révoltés de Saint-Domingue.
Mais rassurez-vous la France n'est pas seule, le nouveau président du Mexique vient de demander a l'Espagne de présenter ses excuses pour la conquête du pays par Cortez. De même je ne sais quel association musulmane vient de demander à Philippe VI de s'excuser pour la Reconquista et en particulier pour la transformation de la mosquée de Cordoba en eglise au XVI siecle. Et oui Shocked
_________________
“On va faire le trou normand. Le calva dissout les graisses, l'estomac se creuse, et y a plus qu'à continuer. »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 4382

MessagePosté le: Lun Juin 24, 2019 20:37    Sujet du message: a Répondre en citant

Citation:
Il faut peut être lui préféré cette séquence du téléfilm : Trois jours en juin où un colonel des tirailleurs sénégalais, d'origine noble préfère mourir avec ses hommes alors que les allemands lui proposent de l'épargner parce qu'il est blanc...


Ah ce téléfilm... terrible.
Avec Guy "Nestor Burma" Marchand dans le rôle de ce noble, a priori gros con réac' - Action Française mais qui en réalité admire ses tirailleurs... et meurt avec eux.
Je ne l'ai vu qu'une fois, mais j'ai adoré. En même temps s'est adapté de Fajardie, qui n'a rien d'un Marc Lévy.

A quand une réédition en DVD avec en package, Le Grand Charles ? (impérial Bernard Farcy à 10 000 années lumières des Taxis - imbéciles - de Luc Besson).

Mai 1940, pas très loin de Moncornet
Deux types sont perchés sur un poteau téléphonique, faute de radio...
...
"Mais enfin qu'est ce que foutez ici, en pleine campagne ? le front est à 50 km "
"Mon colonel [De Gaulle] , l’état-major nous a ordonné de nous replier pour préserver le matériel"
"Préserver le matériel ? Nom de Dieu, et vous voulez en faire quoi, l'exposer sur les Champs Élysées, quand la guerre sera finie ? Allons, en avant ! A l'attaque ! Des fous ! Je les ferait fusiller ! "
Laughing
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.

"Weygand c'est un mur, Gamelin un édredon" (Daladier)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 2276
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2019 09:47    Sujet du message: Répondre en citant

requesens a écrit:
Nous sommes dans un vaste mouvement de repentance, la France doit présenter ses excuses aux descendants d'esclaves africains, aux anciens colonisés..etc.... La comédie des pouvoirs algériens qui pour expliquer leur incurie mettent en avant l'héritage des affreux colinisateurs français est un bon exemple. Pour ne pas oublier l'ineffable CRAN qui accuse Napoleon de crime contre l'humanité à cause de la répression menée contre les révoltés de Saint-Domingue.
Mais rassurez-vous la France n'est pas seule, le nouveau président du Mexique vient de demander a l'Espagne de présenter ses excuses pour la conquête du pays par Cortez. De même je ne sais quel association musulmane vient de demander à Philippe VI de s'excuser pour la Reconquista et en particulier pour la transformation de la mosquée de Cordoba en eglise au XVI siecle. Et oui Shocked


Je ne peux que recommender une nouvelle fois la lecture de cet excellent opuscule: "Pour en finir avec la repentance coloniale" par Daniel Lefeuvre.
Flammarion ISBN-13: 978-2082104401



Voici une critique lue sur Amazon.fr. Elle n'est pas de moi, mais j'y souscris:
Citation:
C'est un livre honnête qui s'efforce à l'objectivité sans renier nos erreurs mais qui, chiffrent à l'appui, démontre que les colonies n'ont pas été la source de richesses et de pillages que certains ont voulu nous faire accroire, dans le but de nous culpabiliser, de nous caricaturer en méchants bourreaux (ce qui a été aussi parfois). Elles nous ont coûtés beaucoup d'argent et notre seul profit a été un aléatoire prestige, une illusion de puissance qui nous ont faits un grand tort. La France, c'est certain, est beaucoup plus prospère depuis 1962.

_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 1345

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2019 12:16    Sujet du message: Répondre en citant

JPBWEB a écrit:
]

Je ne peux que recommender une nouvelle fois la lecture de cet excellent opuscule: "Pour en finir avec la repentance coloniale" par Daniel Lefeuvre.
Flammarion ISBN-13: 978-2082104401
[/quote]

Merci, je pense l'acheter. En fait la thèse sur le coût de l'empire n'est pas neuve, un de mes profs de fac l'avait énoncée en... Shocked...disons au siécle dernier. C'est je genre de propos qui fait hurler les biens pensants de Mediapart mais les faits sont têtus.
_________________
“On va faire le trou normand. Le calva dissout les graisses, l'estomac se creuse, et y a plus qu'à continuer. »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3475
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2019 15:31    Sujet du message: Répondre en citant

Il semblerait en effet que le bilan comptable de la colonisation ne soit pas si positif que ça, surtout à partir des années 40. Sauf qu'elle a justement permis d'accroitre marginalement mais peut-être de façon finalement décisive le nombre de soldats pour nos armées pendant les deux guerres mondiales et nous a simultanément octroyé pendant des décennies des ressources qu'il nous aurait fallu inévitablement importer autrement avec les conséquences qu'on imagine.


N’empêche, si ce bilan ne s'est pas avéré si profitable qu'espéré ce n'est pas du fait d'un altruisme débordant de la part du colonisateur, mais parce que la réalité des retours possibles sur les investissements consentis n'a pas été à la hauteur des prévisions optimistes qui les ont suscités.

Cela n'enlève cependant rien au fait que l'"œuvre civilisatrice" entreprise par le pouvoir métropolitain ne fut, je vous le concède, pas aussi factice et superficielle que ce que les tenants de la repentance à outrance le proclament.


Je dis bien à outrance, car si bien des initiatives durant cette période sont indiscutablement à mettre au crédit de la France, on ne peut bien sûr nier qu'il y en a eu d'autres moins reluisantes. Mais effectivement sans doute bien moins que ce qui se crie haut et fort.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jubilé



Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 773

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2019 15:50    Sujet du message: Répondre en citant

Les tirailleurs africains massacrés à Dakar en 1945 pour avoir osé demander leur compte de solde devaient avoir un autre avis sur les bienfaits de la colonisation et la solidarité d'arme avec les frêres d'armes blancs.

Tout est toujours à nuancer évidemment, et des excès ont lieu lors de l'examen de l'histoire plus ou moins récente. Il reste que le principe même de la colonisation est toujours très dévastateur pour le colonisé.

Même les bienfaits de la colonisation romaine de la gaule sont aujourd'hui très relativisés, ne serait-ce que par le bilan effroyable en vies humaines de la conquête.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 3622
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2019 22:16    Sujet du message: Répondre en citant

Je parle uniquement de la vision que nous avons (que l on tente de nous imposer ...) je ne prétends pas avoir d opinion définitive sur la question. Et d ailleurs dire que l Empire ne fut pas rentable ne vaut pas justification.

Par contre, il est à mon sens tres iinteressant d étudier... l histoire de l histoire si j disais !
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 2276
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Mer Juin 26, 2019 08:28    Sujet du message: Répondre en citant

demolitiondan a écrit:
Je parle uniquement de la vision que nous avons (que l on tente de nous imposer ...) je ne prétends pas avoir d opinion définitive sur la question. Et d ailleurs dire que l Empire ne fut pas rentable ne vaut pas justification.


Je crois que si, justement. Le déficit comptable et financier qui solda l’aventure coloniale européenne en Afrique me semble de nature à réfuter dans une grande largeur la notion de culpabilité universelle et intergénérationnelle qui sous-tend l’idée même de repentance.

La repentance est basée sur le présupposé que les puissances coloniales européennes (les méchants Blancs) se sont jetés sur le monde, et particulièrement sur l’Afrique, dans le seul but constant et obsessionnel de piller, violer et massacrer, avec pour effet durable une destructuration des sociétés traditionnelles et un traumatisme tellement profond qu’il perdure depuis plus d’un demi-siècle après la fin de la domination coloniale. Ce traumatisme explique et excuse tous les mécomptes, espoirs déçus et abominations intervenus depuis que ces pays ont obtenu leurs propres gouvernements, qui leur infligent un traitement que la défunte administration coloniale n’aurait jamais osé leur infliger, et hypothèque lourdement l’avenir de ces malheureux pays. Corollaire de cette victimisation collective, l’Occident est redevable a l’Afrique (a la fois fabuleusement riche et épouvantablement pauvre) d’une dette morale qui nous impose d’ouvrir nos frontière et nos régimes de protection sociale, et d’importer en juste retour des choses le tiers-monde chez nous.

Bien sur les Européens se sont lances à l’exploration puis la conquête du monde principalement mus par un motif d’enrichissement individuel et collectif. Et la conquête fut l’occasion de nombreux actes de violence. Néanmoins, la déplaisante réalité qui indispose les bien-pensants est que les puissances coloniales ont très lourdement investi dans leur domaine colonial, au point que, comme le montre le livre en question, l’épopée coloniale s’est soldée par un déficit très net dans tous les domaines. Or, si le présupposé que j’énonçais était fondé, le bénéfice de l’aventure coloniale aurait été colossal. Si la France des années 50 s’était comportée en Afrique comme Hernan Cortez et ses conquistadors au Mexique 500 ans plus tôt, elle aurait accumulé une montagne d’or, de diamants et de pétrole, et laissé derrière elle un champ de ruines et des piles de cadavres. Au lieu de ça, elle a laissé des écoles, des ports, des routes, des hôpitaux, … Au Congo belge, il y avait même deux universités, dont une, Lovanium a Léopoldville, possédait le premier réacteur nucléaire expérimental d’Afrique (en 1956 !).

Donc, en résumé : 1) La repentance, basta cosi, et 2) L’Europe open-bar pour toute la misère du monde, pas question.
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
FREGATON



Inscrit le: 06 Avr 2007
Messages: 1644
Localisation: La Baule

MessagePosté le: Mer Juin 26, 2019 09:53    Sujet du message: Répondre en citant

Au train où vont les choses, la France pourra bientôt demander excuses et réparations aux pays scandinaves par exemple, pour raids, massacres, pillages, invasion et colonisation de la Normandie ... Rolling Eyes
Bon, les faits remontant à plus de 1100 ans il doit quand même y avoir prescription ... Very Happy
_________________
La guerre virtuelle est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux civils.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 1345

MessagePosté le: Mer Juin 26, 2019 10:45    Sujet du message: Répondre en citant

Cela devrait etre dans le fil "bouquetins qui bouquinent" mais faisons une entorse.

Sur le sujet Afrique-Europe aujourd'hui je recommande "La ruée vers l'Europe - La jeune Afrique en route pour le Vieux Continent" de Stephen Smith. Prix du livre geopolitique 2018
Avant tout je précise que Stephen Smith a dirigé la rubrique Afrique de Libération entre 1988 et 2000, puis celle du Monde entre 2000 et 2005, donc à priori plutôt étranger aux populismes nationalistes.
Il avance un point interessant et sujet à débat. Il oppose le systeme social européen, le plus développé au monde, et l'arrivée massive de migrants. D'après lui comme les "limes" n'ont jamais fonctionné, l'on ne pourra pas retenir les africains en Afrique mais pour des raisons comptables le systeme de partage existant ne pourra plus tenir et il faudra le remettre à plat.
En cela il oppose l'Europe et les USA ou les migrants ne sont pas un coût pour la sociétè.
_________________
“On va faire le trou normand. Le calva dissout les graisses, l'estomac se creuse, et y a plus qu'à continuer. »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fhaessig



Inscrit le: 15 Jan 2013
Messages: 197
Localisation: leiden (NL)

MessagePosté le: Mer Juin 26, 2019 13:05    Sujet du message: Répondre en citant

FREGATON a écrit:
Au train où vont les choses, la France pourra bientôt demander excuses et réparations aux pays scandinaves par exemple, pour raids, massacres, pillages, invasion et colonisation de la Normandie ... Rolling Eyes
Bon, les faits remontant à plus de 1100 ans il doit quand même y avoir prescription ... Very Happy


EN remontant plus haut, L'Europe devrait demander des dommages et interets (composes, bien sur) a l'Afrique du Nord pour les raids, attaques et invasions des carthaginois.

EN remontant encore, on peux aller aux pauvres homo neanderthalis chasses de leur terres ancestrales en AFrique par ces mechants Homo Sapiens.

Et en remontant encore.......


Bon, c'etait une tentative d'humour
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 5426
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mer Juin 26, 2019 14:58    Sujet du message: Répondre en citant

@JPBWEB : attention quand même à ne pas oublier le commerce triangulaire, qui certes s'est fait grâce à la collaboration des monarques locaux, mais a quand même fait bien fait le fortune de Nantes et Bordeaux (entre autres).
Et puis, quid des aborigènes d'Australie et les Indiens d'Amérique du Nord traités comme des moins que rien (j'oublie les populations d'Amérique centrale et du sud décimées par les maladies importées d'Europe, on peut toujours dire qu'on ne savait pas) ?

Et je ne vois aucun rapport entre ton point 1 (repentance) et ton point 2 (Europe open-bar). Il me semble que l'Europe a pas mal exporté sa population dans le monde entier, non ? Si tous ces braves miséreux cherchant un avenir meilleur dans le nouveau monde s'étaient faits rejeter à l'entrée d'Ellis Island, on en aurait entendu parler, non ?
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lbouveron44



Inscrit le: 19 Avr 2019
Messages: 239

MessagePosté le: Mer Juin 26, 2019 15:31    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, on s'éloigne...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3475
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Mer Juin 26, 2019 15:51    Sujet du message: Répondre en citant

JPBWEB a écrit:
Bien sur les Européens se sont lances à l’exploration puis la conquête du monde principalement mus par un motif d’enrichissement individuel et collectif. Et la conquête fut l’occasion de nombreux actes de violence. Néanmoins, la déplaisante réalité qui indispose les bien-pensants est que les puissances coloniales ont très lourdement investi dans leur domaine colonial, au point que, comme le montre le livre en question, l’épopée coloniale s’est soldée par un déficit très net dans tous les domaines. Or, si le présupposé que j’énonçais était fondé, le bénéfice de l’aventure coloniale aurait été colossal.

Ça c'est vite dit.


L'Afrique n'était tout simplement pas un Eldorado si riche qu'escompté, sauf à consentir des investissements supplémentaires colossaux pour qu'il le devienne mais qui n'auraient été rentables qu'à très long terme.

Et puis nombre des infrastructures à mettre au crédit du colonisateur ont été développées pour conforter sa domination et permettre d'abord et avant tout l'exploitation des territoires concernés (casernes et bâtiments administratifs, chemins de fer, routes et installations portuaires,...).

Il n'y a pas jusqu'à la scolarisation qui n'était exempte d'intentions dominatrices (enseigner par exemple aux petits africains l'histoire de leurs ancêtres gaulois... la Marseillaise et le "Vous n'Aurez pas l'Alsace et la Lorraine" pour en faire de bon sujet de la France, sinon de bon Français, et donc potentiellement de futurs soldats prêts à la défendre).


Je dis ça, je dis rien.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 2276
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Mer Juin 26, 2019 15:59    Sujet du message: Répondre en citant

loic a écrit:
@JPBWEB : attention quand même à ne pas oublier le commerce triangulaire, qui certes s'est fait grâce à la collaboration des monarques locaux, mais a quand même fait bien fait le fortune de Nantes et Bordeaux (entre autres).
Et puis, quid des aborigènes d'Australie et les Indiens d'Amérique du Nord traités comme des moins que rien (j'oublie les populations d'Amérique centrale et du sud décimées par les maladies importées d'Europe, on peut toujours dire qu'on ne savait pas) ?

Absolument. Et je l’ai dit, tant les monarques européens que les entrepreneurs se sont lancés dans la conquête coloniale dans un but de lucre. Avec le cadre moral de l’époque, ca donnait effectivement les spoliations, les deportations, l’esclavage sur place et la traite avec les Amériques. Aucune raison d’occulter le moindre détail de la chose. Mais c’était sous l’Ancien Régime, les monarques absolus de droit divin etc. Par contre, dès lors que la colonisation devient un processus institutionnel, géré par des agences de gouvernements de plus en plus démocratiques, l’état de droit fait son apparition, avec tribunaux, cours d’appel etc., l’investissement public va de pair avec l’instauration de mécanismes de régulation, qui gênent d’ailleurs souvent les entreprises coloniales, petites et grandes, et suscite leur resistance active.

Par exemple, au Congo Belge, dans les années 50, l’administration coloniale, qui gérait le Congo autoritairement comme un vaste domaine (personne n’y avait le droit de vote, ni les Blancs ni les Noirs) et avait pour la colonie de très grandes et coûteuses ambitions, préparait des plans pour doter celui-ci d’une sécurité sociale pour les indigènes, a l’image de ce qui venait d’être mis en place en Belgique. Le lobby colonial était vent debout contre toutes ces réformes. Les grandes entreprises voulaient avoir les mains libres et ne plus être soumises a des fonctionnaires incorruptibles et inamovibles dont le plan de carrière était piloté par le ministère des colonies a Bruxelles. Les colons, planteurs et commerçants ne voulaient pas supporter le surcout salarial de ces mesures. L’église catholique craignait pour son hégémonie sur les consciences et voulait conserver le quasi-monopole hospitalier assuré par ses missions etc.

loic a écrit:

Et je ne vois aucun rapport entre ton point 1 (repentance) et ton point 2 (Europe open-bar). Il me semble que l'Europe a pas mal exporté sa population dans le monde entier, non ? Si tous ces braves miséreux cherchant un avenir meilleur dans le nouveau monde s'étaient faits rejeter à l'entrée d'Ellis Island, on en aurait entendu parler, non ?


Aucun rapport? Vraiment? C’est pourtant clairissime. Repentance = Complexe de culpabilité savamment entretenu = Obligation morale de “réparer” le mal causé, en ouvrant tout grand la porte de l’Eldorado européen. Logique rudimentaire, certes, mais c'est bien de ça qu'il s'agit.

Les braves miséreux cherchant un avenir meilleur dans le nouveau monde répondaient à une invitation explicite du gouvernement des Etats-Unis. C’est même gravé sur la stèle de la Statue de la Liberté:

Citation:
Envoyez-moi vos fatigués, vos pauvres,
Envoyez-moi vos cohortes qui aspirent à vivre libres,
Les rebuts de vos rivages surpeuplés
Envoyez-les moi, les déshérités, que la tempête m'apporte,
De ma lumière, j'éclaire la porte d'or !


Ils se soumettaient a un processus d’immigration légale très strict et sans appel. Il fallait montrer patte blanche, être en règle et en bonne santé, il y avait une visite médicale et éventuellement une quarantaine. Précisément, il faut aller visiter Ellis Island pour se rendre compte de ce qu’est vraiment un centre de tri industriel construit pour gérer une immigration de masse. Cette immigration de masse a été stoppée nette dans les années 20, et remplacée par des mécanismes de plus en plus filtrants, dont on voit aujourd’hui les dérives (Green Card, visa ‘Einstein’ pour Melania Trump etc.). Quand le sentiment populaire aux Etats-Unis a été que ca suffisait, le gouvernement federal a très naturellement et légitimement instaure un processus d’immigration choisie, et réprimée de plus en plus sévèrement l’immigration illégale, comme nos journaux le relatent tous les jours, avec le casse-tête additionnel que représente la législation sur le droit d’asile. A un siècle d’intervalle, il n’y a pas beaucoup de différence entre les Salvadoriens qui fuient le naufrage de leur pays et les juifs russes ou polonais qui fuyaient les pogromes des cosaques de la Russie tsariste, si ce n’est que l’environnement légal a changé du tout au tout.
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com