Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Humour et IIIème Reich
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> À voir et à entendre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 427
Localisation: Du côté de Clochemerle

MessagePosté le: Sam Avr 27, 2019 09:42    Sujet du message: Humour et IIIème Reich Répondre en citant

C'est pas parce qu'on vit sous l'un des régimes les plus tyranniques de l'Histoire qu'on doit perdre le sens de l'humour. Je parle pas de celui des nazis, bien sûr,Twisted Evil mais de celui de l'homme de la rue...

Les Allemands surnommaient les chefaillons nazis les "faisans dorés". A cause de la couleur de leur uniforme, de plus surchargé de dorures, et de leur tendance à se pavaner.

Une blague a été reprise par un tract largué par la RAF. "Comment sera l'Aryen du futur ? Il sera aussi blond que Hitler, aussi mince que Göring, aussi athlétique que Goebbels."

On racontait aussi : "le mari est au Parti, sa femme à l'organisation féminine du Parti, le fils aîné à la SA, le cadet à la Jeunesse hitlérienne, la fille au BDM. Toute la famille se retrouve une fois par an. A Nuremberg, au Congrès du Parti…"

Au bas d'une affiche de propagande appelant à la mobilisation de la population se terminant par la question "Et toi, que fais-tu ?", une main anonyme avait écrit : "Je tremble"

Ca devait être en 44, quand le Reich était copieusement bombardé.

A propos de bombes, on disait aussi : "Si tu vois un avion le jour, c'est un américain. Si tu vois un avion la nuit, c'est un anglais. Si tu ne vois aucun avion, c'est la Luftwaffe."

On pensait aussi à l'avenir : "Au début du IVème Reich, chaque Allemand devait remplir un questionnaire. Parmi les questions : Avez-vous été en prison sous le IIIème Reich ? Si NON, POURQUOI ?"

L'antisémitisme du régime n'était pas oublié.
"Combien y a-t-il de bons Juifs en Allemagne ? 60 millions : chaque allemand en connaît au moins un" (Celle-là peut resservir actuellement en France : remplacer Juif par... Rolling Eyes)"
"Le juge à l'accusé : Etes-vous Juif ou déjà condamné paour autres raisons ?"

Si vous en connaissez d'autres … Very Happy Very Happy Very Happy
_________________
la violence est le dernier refuge de l'incompétence. Isaac Asimov
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7366

MessagePosté le: Sam Avr 27, 2019 09:51    Sujet du message: Répondre en citant

Lors d'un discours, au début de la guerre, Goering avait promis qu'aucun avion allié ne bombarderait jamais l'Allemagne. Jurant qu'il se ferait appeler "Mayer" si jamais cela arrivait.

Quelques années plus tard, alors que Berlin se trouvait prise dans une attaque aérienne, Goering s'est réfugié dans l'abri le plus proche... un simple abri civil. Alors qu'il entre avec ses accompagnateurs, tout le monde se tourne vers lui ( imaginez cet éléphant en uniforme blanc avec les autres officiers dorés sur tranche). Et face au silence, Goering lève une main pour saluer : " salut, je m'appelle Mayer".

Vers la fin de la guerre, deux soldats allemands discutent. L'un d'eux demande à l'autre "Que feras-tu après la guerre ?" "J'achèterais un vélo et je partirais un beau matin faire le tour de l'Allemagne... et je serais le soir de retour à la maison".
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 1993
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Sam Avr 27, 2019 13:46    Sujet du message: Répondre en citant

Dans un asile d’aliénés en Allemagne dans les années 30, on projette aux patients un film d’actualités qui montre un défilé nazi a Berlin. A l’apparition de Adolf Hitler sur l’écran, tous dans la salle de cinema sont debout, le bras levé, sauf un homme. Un visiteur lui demande pourquoi il ne salue pas le Führer comme tout le monde, et il répond: “Parce que moi, je suis l’infirmier, je ne suis pas fou!”

Un haut-dignitaire nazi visite une usine, et demande au directeur:
“Avez-vous encore des Sociaux-Démocrates dans votre effectif?”
“Oui, environ 80%”
“Et des Chrétiens-Démocrates?“
“Aussi, environ 20%”
“Mais alors, il n’y a aucun Nazi dans votre effectif?”
“Mais si, nous sommes tous Nazis, bien sur”.

Au debut du Nazisme, en 1933, on arrêtait les gens pour délit d’opinion, et ils étaient envoyés en camp de concentration a Dachau. Mais il leur arrivait parfois d’être libéré, a condition qu’ils aient retenu la leçon.
Deux amis se revoient dans la rue à Munich. Un dit à l’autre:
“Alors, ce séjour a Dachau?”
“Excellent, petit déjeuner au lit, activités saines, concert le soir, très bon repas, de vraies vacances!”
“Ach so? Pourtant, l’autre jour, j’ai posé la meme question a Walther Schmidt, qui venait comme vous d’être libéré, et il ne m’avait pas du tout dit la meme chose”
“Eh oui, je sais bien. C’est la raison pour laquelle ils l’ont a nouveau arrêté et renvoyé la-bas”.
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3321

MessagePosté le: Sam Avr 27, 2019 15:16    Sujet du message: Répondre en citant

C'est en 1933 Hitler visite un asile de fous. A un moment donné le directeur déclare
"Et voici le clou de la visite, Mein fuhrer. Dans cette pièce, tout les malades se prennent... pour vous !"
Et il ouvre la porte. En effet, que des types à mèche, petite moustache bien taillée, le bras levé, en train de glapir des trucs contre kes juifs, etc.
Mais voilà que quand Hitler rentre, ils gueulent tous "UN IMPOSTEUR !!!" et se jettent sur lui ! Et ils disparait, happé dans la masse.
Bien emmerdé le directeur demande alors
"Quel est le vrai Hitler ?"
Évidemment ils répondent tous "C'est moi c'est moi !"

Alors on en prends un au hasard.

Et cela ne fit aucune différence dans l'Histoire...

--------------------

En 1935 a Nuremberg Hitler tiens depuis des heures un grand discours dans le froid. Tout le monde est silencieux, écoutant la parole du Fuhrer.
Quand d'un coup, on entends "aaaaaaatchoum !"
Hitler interrompt son discours et glapit dans son micro
"QUI A ETERNUE ?"
Évidemment tout le monde, terrorisé, personne ne répond.
Alors hitler se tourne vers les SA et SS et ordonne sèchement
"Abattez le premier rang" et le massacre commence.
Puis Hitler gueule à nouveau
"QUI A ETERNUE ?"
Toujours pas de réponse, donc même motif, même punition, un vrai carnage.
Et ça recommence, encore deux fois. Des cadavres, du sang, de la cervelle partout, une horreur.
Et encore:
"QUI A ETERNUE ?"
Alors on voit un tout petit type au 7ème rang qui lève timidement le doigt et dit
"C'est... c'est moi !"
Alors Hitler lui fait un grand sourire et déclare cordialement "Et bien, cher monsieur, A VOS SOUHAITS !"

---

En 1944 un allemand se pointe à son bureau d'état civil et demande
"Bonjour Monsieur, je voudrais commencer une procédure pour changer de nom.
"Ah. Voyons, quel est votre nom actuel ?"
"Adolf Großescheiße"
"En effet, je comprends pourquoi vous souhaitez changer de nom. Quel est le nouveau nom que vous souhaitez porter ?
"Joachim Großescheiße"

---

C'est en 1939, un couple de juifs tout juste arrivés en Amérique qui viennent d'avoir leur premier enfant. Mais, quelle horreur : le gosse a la tronche exacte d'Hitler - la moustache, la mèche, le teint jaune, les dents pourries, et l'air singulièrement mauvais, voire hargneux.
La mère du pauvre gosse, en larme, crie alors au père
"C'est ta faute tout ça !"
"Hein ? et pourquoi ?"
"Parce que que quand on a fait le petit, on étaient encore en Allemagne, tu te souviens ?"
"Et alors ?"
"Et alors tu répétait tout le temps - j'en ai plein les couilles, de Hitler, j'en ai plein les couilles, de Hitler !"

---

Des recherches récentes prouvent que malgré l'antisémitisme virulent de son fils, le père de Jean Marie Le Pen mourut dans un camp de concentration.

...en tombant du mirador !

---

Le 30 avril 1945 Hitler se réveille et gueule à son aide de camps
"Allez me chercher un rabbin ! Emmenez le ici !"
"Hein ? Mein Fuhrer... mais pourquoi ?"
"Ta gueule, obéit, sinon je te fait fusiller"
"Bien, bien..."
Le pauvre type se démène comme un malheureux pour trouver un rabbin, vivant, dans l'enfer de la capitale. Et par miracle, il finit par en trouver un. Il le ramène au fuhrer, le type claque des dents quand il voit tout les gros bonnets nazis qui le regardent d'un sale oeil. Mais bref, il est introduit dans le bunker, auprès d'Hitler.
"Laissez nous seul !"
Puis il dit au rabbin
"Je veut devenir juif !"
L'autre le regarde d'un oeil rond, sans comprendre.
alors Hitler gueule plus fort
"RAAAAAH sheisse, fait moi une cérémonie, tout les trucs de votre race, fait moi devenir juif ou c'est le Zyklon B"
Alors le pauvre rabbin, tout tremblant, fait son travail de rabbin comme il peut. A la fin de la cérémonie il déclare
"Voilà, voilà vous.... vous êtes juif maintenant "
Alors Hitler sort son revolver, gueule "Voilà, encore un juif de moins !" et se brûle la cervelle...
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Charles Huntziger, 7 mai 1940.
...
"La Meuse, ça ne m'intéresse pas" Gamelin à Corap, mars 1940.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 427
Localisation: Du côté de Clochemerle

MessagePosté le: Sam Avr 27, 2019 18:29    Sujet du message: Répondre en citant

Adolf convoque Goebbels.
- J'en ai assez de tous ces mensonges sur notre politique juive ! Je veux inaugurer dans 3 mois la plus grande synagogue de tous les temps !!
- Ce sera fait mein Führer !
Quatre mois plus tard …. Rolling Eyes
- Alors Herr Reichsminister, cette synagogue ?
- Elle est prête, Mein Führer ! Juste un dernier problème à régler !
- ???
- Le rabbin ! Nous avons plein de candidats, mais ils sont tous juifs !
_________________
la violence est le dernier refuge de l'incompétence. Isaac Asimov
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 427
Localisation: Du côté de Clochemerle

MessagePosté le: Sam Avr 27, 2019 18:39    Sujet du message: Répondre en citant

JPBWEB a écrit:

Au debut du Nazisme, en 1933, on arrêtait les gens pour délit d’opinion, et ils étaient envoyés en camp de concentration a Dachau. Mais il leur arrivait parfois d’être libéré, a condition qu’ils aient retenu la leçon.
Deux amis se revoient dans la rue à Munich. Un dit à l’autre:
“Alors, ce séjour a Dachau?”
“Excellent, petit déjeuner au lit, activités saines, concert le soir, très bon repas, de vraies vacances!”
“Ach so? Pourtant, l’autre jour, j’ai posé la meme question a Walther Schmidt, qui venait comme vous d’être libéré, et il ne m’avait pas du tout dit la meme chose”
“Eh oui, je sais bien. C’est la raison pour laquelle ils l’ont a nouveau arrêté et renvoyé la-bas”.


Les détenus libérés devaient signer un papier par lequel ils juraient de garder le silence sur tout ce qu'ils avaient vu et subi, faute de quoi ils s'engageaient à revenir au camp...
_________________
la violence est le dernier refuge de l'incompétence. Isaac Asimov
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 2412
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Sam Avr 27, 2019 20:20    Sujet du message: Répondre en citant

Un pilote de 262 arrive sur son terrain pour atterrir, qui évoquera dans ses mémoires : les Dora qui tirent les mustangs, les P47 qui mitraillent les hangars et ... La flak neutre, tirant sur tout le monde.
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 427
Localisation: Du côté de Clochemerle

MessagePosté le: Dim Avr 28, 2019 09:03    Sujet du message: Répondre en citant

Les Berlinois surnommaient les SA "biftecks" parce que "bruns à l'extérieur, rouges à l'intérieur."
Il est vrai qu'au début des années 30, du temps du chômage de masse, nombre de chômeurs, attirés à tout le moins par la perspective d'un salaire régulier, se baladaient entre SA et milices communistes du Front Rouge...

Et maintenant, quelques anecdotes en Alsace annexée.
L'un des premiers actes des nouvelles autorités municipales de Mülhausen (Mulhouse) fut, bien évidemment, de se doter d'une Adolf-Hitler-Strasse. Le choix tomba sur la rue ... du Sauvage ! Les mulhousiens ne se firent pas prier pour dire qu'enfin, on avait résolu l'énigme de l'identité du Sauvage Very Happy

En entrant dans leur Bierstube favorite, des Alsaciens facétieux accompagnaient leur "salut allemand" d'un tonitruant "Ein Liter !" Paraît que seul un Alsacien n'entendait pas "Heil Hitler !" Rolling Eyes

Pour celle-ci, je réduirai le dialecte à sa plus simple expression.
Un soir(ex-) place Kléber à Strasbourg, un policier entendit associer, de manière répétée, les termes "Führer" et "Scheisse". Il interpella l'intéressé qui expliqua très sérieusement qu'il était effectivement très énervé, attendant son tram depuis presqu'une heure, ce qui justifiait (pour lui) sa grossièreté. Mais quant au Führer, le policier avait mal entendu. Il parlait du tram de la ligne 4 d'Vierer et termina en disant "Ca fait rien, je prendrais le 7 !" Very Happy

Et pour terminer, moins une blague qu'un culot monstre prouvant qu'une fois de plus, plus c'est gros, mieux ça passe.
La mère de Tomi Ungerer, l'artiste alsacien récemment disparu, dénoncée pour avoir parlé français à la maison, fut convoquée par les autorités Grrrr Grrrr Loin de se repentir, elle revendiqua le fait haut et fort, expliquant qu'après sa victoire, le Grand Reich allemand aurait besoin pour gérer son empire d'administrateurs parlant couramment la langue du vaincu… Les autorités gobèrent tout cru ce mensonge éhonté Liar et Dame Ungerer rentra chez elle avec les félicitations et les encouragements du jury Whistle Very Happy
_________________
la violence est le dernier refuge de l'incompétence. Isaac Asimov
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3321

MessagePosté le: Dim Avr 28, 2019 11:55    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Les Berlinois surnommaient les SA "biftecks" parce que "bruns à l'extérieur, rouges à l'intérieur."


Brillant ! (comme Aristide)
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Charles Huntziger, 7 mai 1940.
...
"La Meuse, ça ne m'intéresse pas" Gamelin à Corap, mars 1940.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hardric62



Inscrit le: 20 Avr 2019
Messages: 50
Localisation: Dijon

MessagePosté le: Dim Avr 28, 2019 13:53    Sujet du message: Répondre en citant

Tout ça me rappelle une anecdote que j'ai entendu sur une visite diplomatique soviétique à Berlin qui avait du se cacher durant un raid aérien britannique, que les Allemands présentaient comme une nuisance mineure et que la guerre était déjà gagnée... Un détail que les Soviétiques ont trouvé douteux puisqu'ils avaient après tout été contraints de se réfugier dans cet abri!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fhaessig



Inscrit le: 15 Jan 2013
Messages: 191
Localisation: leiden (NL)

MessagePosté le: Dim Avr 28, 2019 15:32    Sujet du message: Répondre en citant

ChtiJef a écrit:


Et maintenant, quelques anecdotes en Alsace annexée.
L'un des premiers actes des nouvelles autorités municipales de Mülhausen (Mulhouse) fut, bien évidemment, de se doter d'une Adolf-Hitler-Strasse. Le choix tomba sur la rue ... du Sauvage ! Les mulhousiens ne se firent pas prier pour dire qu'enfin, on avait résolu l'énigme de l'identité du Sauvage Very Happy

En entrant dans leur Bierstube favorite, des Alsaciens facétieux accompagnaient leur "salut allemand" d'un tonitruant "Ein Liter !" Paraît que seul un Alsacien n'entendait pas "Heil Hitler !" Rolling Eyes

Pour celle-ci, je réduirai le dialecte à sa plus simple expression.
Un soir(ex-) place Kléber à Strasbourg, un policier entendit associer, de manière répétée, les termes "Führer" et "Scheisse". Il interpella l'intéressé qui expliqua très sérieusement qu'il était effectivement très énervé, attendant son tram depuis presqu'une heure, ce qui justifiait (pour lui) sa grossièreté. Mais quant au Führer, le policier avait mal entendu. Il parlait du tram de la ligne 4 d'Vierer et termina en disant "Ca fait rien, je prendrais le 7 !" Very Happy

Et pour terminer, moins une blague qu'un culot monstre prouvant qu'une fois de plus, plus c'est gros, mieux ça passe.
La mère de Tomi Ungerer, l'artiste alsacien récemment disparu, dénoncée pour avoir parlé français à la maison, fut convoquée par les autorités Grrrr Grrrr Loin de se repentir, elle revendiqua le fait haut et fort, expliquant qu'après sa victoire, le Grand Reich allemand aurait besoin pour gérer son empire d'administrateurs parlant couramment la langue du vaincu… Les autorités gobèrent tout cru ce mensonge éhonté Liar et Dame Ungerer rentra chez elle avec les félicitations et les encouragements du jury Whistle Very Happy


Il y en a d'autres, dont certains remontent a 1871. Un exemple parmi d'autres. La SOGENAL (Societe General Alsacienne) fut fondee pour qu'il reste une banque Francaise en Alsace apres l'annexion et faisait ses comptes internes en Francs-Or. Les allemands ne s'en rendirent compte qu'en.... 1917.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 427
Localisation: Du côté de Clochemerle

MessagePosté le: Lun Avr 29, 2019 19:20    Sujet du message: Répondre en citant

Une petite dernière que j'avais oubliée.

Un prof s'indigne de ce que ses élèves sont incapables de lui dire qui est l'auteur de Hamlet, auprès d'une connaissance... officier de la gestapo !
Quelque temps plus tard, ledit officier apostrophe le professeur : "on l'a identifié. C'est un Juif. Il a tout avoué..."

Changeons de camp.

A l'automne 41, un soldat fulmine sur les retraites continuelles de l'Armée Rouge. Un offiicier le rabroue vertement : "On ne se replie pas, camarade ! On les attire !"

Bien de chez nous Very Happy

Conseil des ministres à Alger.
Le Garde des Sceaux émet des doutes quant à la légalité de dispositions d'une ordonnance dont on discute.
De Gaulle : "Monsieur le ministre sait-il qu'il appartient à un gouvernement insurrectionnel ?"

A la libération de Paris, on présente Jacques Delmas au Général qui n'en avait qu'entendu parler. Devant la jeunesse du héros, de Gaulle perd quelque peu contenance… "Chaban ??? Quoi ! Chaban ? Comment, c'est Chaban ? (Silence ; triple pause… Il se reprend) Eh bien Chaban, bravo !"
Le même jour, un peu apès dans les salons de l'Hôtel de Ville, le Chef du Gouvernement provisoire de la République passe en revue les chefs de l'insurrection. Il tombe en arrêt devant un phénomène : l'homme arbore fièrement sept barettes sur ses épaulettes. De Gaulle l'exécute d'un mot : "Alors, on ne sait plus coudre ?"
_________________
la violence est le dernier refuge de l'incompétence. Isaac Asimov
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3321

MessagePosté le: Mar Avr 30, 2019 06:50    Sujet du message: Répondre en citant

un jeune ambitieux glisse a De Gaulle "je suis du bois dont on fait les ministres"
reponse immediate
"quand j'aurais besoin d'un ministre en bois pas de pb je ferais appel a vous"

Le medecin de Churchill "changez de regime alimentaire ! comme le dit le proverbe "une pomme chaque journee tiens le medecin eloigne !"
Reponse de Churchill "Je tacherais de bien viser alors"
(an apple a day keep the doctor away - if you aim well!!)

celle la me fera toujours rire - imaginez Churchill inscrit a un concours de lancer de pommes, en train de viser un medecin qui s'en prends une dans la tronche...
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Charles Huntziger, 7 mai 1940.
...
"La Meuse, ça ne m'intéresse pas" Gamelin à Corap, mars 1940.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 1993
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Mar Avr 30, 2019 08:13    Sujet du message: Répondre en citant

On dit que Churchill, un jour, se versa un grand verre d’eau, qu’il but d’un trait. Comme tout le monde le regardait interloqué, il déclara avec un grand sourire : « J’ai fait ça devant vous pour vous montrer que j’en suis capable. Mais n’espérez quand même pas que je le refasse trop souvent. »

Une autre fois, Churchill était l’hôte de la Maison Blanche. Le président Roosevelt se présente dans ses appartements, en fauteuil roulant poussé par son aide de camp. Churchill est dans son bain, il se lève, et déclare en souriant : « Le Premier Ministre britannique n’a rien à cacher au Président des Etats-Unis ».
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 427
Localisation: Du côté de Clochemerle

MessagePosté le: Mar Avr 30, 2019 10:24    Sujet du message: Répondre en citant

Une histoire belge ...
La DCA belge venait de recevoir de tous nouveaux Bofors. Malheureusement, sans les collimateurs et autres dispositifs de pointage.
Ce qui n'empêchait nullement les servants de mettre au but sur les Heinkel, Messerschmidt et autres Stukas passant malencontreusement dans leur ligne de mire !
Un officier français passant par là, éberlué, lança aux cannoniers : "Eh dites donc, vous là-bas ! Vous les visez, au moins ?"


Hitler, depuis la victoire sur la France, se prenait pour LE génie militaire, de loin supérieur à Napoléon et Alexandre réunis. Des miltaires dubitatifs et irrévencieux l'avaient donc surnommé (dans son dos bien sûr!) Gröfalz. Une contraction de "grösster Feldherr aller Zeiten", plus grand stratège de tous les temps, comme il se qualifiait.


A propos de Napoléon, lui aussi ne manquait pas d'humour.
Davout était (très) myope. Apprenant sa victoire à Auerstadt, l'Empereur fit ce seul commentaire : "Pour une fois, il avu juste !"


Sur Churchill, ces anecdotes splenddies, à l'authenticité garantie.
Interrompu du cri répété de "menteur" dans un discours à la Chambre, Churchill apostropha l'opposant : "Si mon honorable contradicteur voulait bien dire son nom plutôt que sa profession..."
Lors d'une soirée, Lady Asquith s'exclame "Monsieur Churchill, vous êtes saoul !" Churchill, la regardant : Oui Madame ! Et vous vous êtes laide. Mais demain, pour moi, ça ne se verra plus !"
La même : "Si j'étais votre femme, je mettrais du poison dans votre thé." Churchill: "Si j'étais votre mari, je le boirais !" Very Happy
_________________
la violence est le dernier refuge de l'incompétence. Isaac Asimov
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> À voir et à entendre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 1 sur 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com