Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Régiments de pionniers
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ciders



Inscrit le: 16 Sep 2016
Messages: 618
Localisation: Sébastopol

MessagePosté le: Mar Jan 01, 2019 17:24    Sujet du message: Régiments de pionniers Répondre en citant

Vu que je ne sais pas trop où poster cette question, je la place là.
Note de Loïc : message séparé.

Quelqu'un saurait m'expliquer à peu près quelle était la fonction exacte des régiments de pionniers crées à partir de septembre 1939 et affectés comme unités non endivisionnées aux corps d'armée français ? J'ai un peu de mal à saisir la différence avec les régiments territoriaux et je ne sais pas trop ce pour quoi ils étaient prévus. Merci d'avance ! Very Happy
_________________
- Mister Graham, tell this man to fire at me !
- I beg your pardon ?

The Last Samurai
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Capu Rossu



Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 1659
Localisation: Mittlemeerküstenfront

MessagePosté le: Mar Jan 01, 2019 18:55    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Ciders,

Les régiments de pionniers sont des régiments de fantassins composés de vieilles classes.
Ils ont un fort déficit en armement collectif et ont deux misions principales :

- 1 : la garde de points sensibles (gares, lignes de chemins de fers et ouvrages d'art), dépôts de munitions ou matériels...

- 2 : aide apportées aux divisions pour la constructions d'ouvrages légers en rondins, creusement de tranchées, mise en place de réseaux de barbelés, aménagements de cantonnements...

Les régiments d'infanterie territoriale accomplissent la mission n° 1 mais a bénéfice des régions militaires. Ils sont encore moins bien équipés que les régiments de pionniers et les territoriaux sont issus de classes plus anciennes.

@+
Alain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ciders



Inscrit le: 16 Sep 2016
Messages: 618
Localisation: Sébastopol

MessagePosté le: Mar Jan 01, 2019 19:04    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Capu Rossu ! Je vois mieux la distinction maintenant.

Mon arrière-grand-père paternel était de la classe 1921 et il a brièvement appartenu à l'une de ses unités fin 1939 avant d'être renvoyé chez lui (clause de père de famille nombreuse). Mais j'ignorais jusqu'à ce que je trouve sa fiche militaire que de tels régiments avaient existé dans l'armée française.

De mes survols sur d'autres sites, il apparaît que certaines formations de pionniers ont été engagées en première ligne en mai-juin 1940, notamment dans l'est de la France. Mais j'imagine que c'était à leur corps défendant et qu'on avait même envisagé la chose, sauf peut-être dans des situations d'extrême-urgence ?
_________________
- Mister Graham, tell this man to fire at me !
- I beg your pardon ?

The Last Samurai
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Capu Rossu



Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 1659
Localisation: Mittlemeerküstenfront

MessagePosté le: Mar Jan 01, 2019 21:41    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir Ciders,

Ces régiments de pionniers se sont bien retrouvés en première ligne à leur corps défendant, le plus souvent surpris et par l'avance rapide des Allemands et par leur malencontreuse présence sur l'axe de l'attaque ennemie.
Du fait de leurs faibles dotations en armes collectives (mitrailleuses, fusils-mitrailleurs et mortiers) ils ne devaient pas être inclus dans la ligne de bataille mais comme il est bien connu que la première victime du combat est le plan d'opération, ils essuyèrent un choc auquel ils n'étaient pas préparé.

@+
Alain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 2960
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Mar Jan 01, 2019 22:06    Sujet du message: Répondre en citant

Capu Rossu a écrit:
Les régiments de pionniers sont des régiments de fantassins composés de vieilles classes.
Ils ont un fort déficit en armement collectif et ont deux misions principales :

- 1 : la garde de points sensibles (gares, lignes de chemins de fers et ouvrages d'art), dépôts de munitions ou matériels...

Capu Rossu a écrit:
Ces régiments de pionniers se sont bien retrouvés en première ligne à leur corps défendant, le plus souvent surpris et par l'avance rapide des Allemands et par leur malencontreuse présence sur l'axe de l'attaque ennemie.

Bref, même si insuffisamment équipés et préparés, ils se sont finalement retrouvés à faire ce qu'ils étaient sensés faire dans le cadre d'une "hypothèse insensée" qui impliquerait une percée profonde et rapide des lignes par l’ennemi.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
FREGATON



Inscrit le: 06 Avr 2007
Messages: 1268
Localisation: La Baule

MessagePosté le: Mer Jan 02, 2019 10:59    Sujet du message: Répondre en citant

La plupart des régiments de pionniers de 39/40 entrent dans la composition organique des armées, corps d'armées et régions fortifiées. Il n'est donc pas si étonnant qu'ils aient suivi leurs corps d'appartenance dans la tourmente.

Ces régiments ne doivent cependant pas être confondus avec les régiments "régionaux" issus de l'ancienne "armée territoriale" supprimée en 1923. Ces unités sont encore moins bien loties en matière d'uniformes ou d'armement. La mission des régiments régionaux de protection est principalement la garde des points sensibles ainsi que la "chasse aux espions" et... la "lutte contre les parachutistes"!!
On imagine alors un vétéran bedonnant équipé de morceaux d'uniformes divers, kaki et bleu horizon, armé d'un mousqueton Gras mod 1874 face à un fallschirmjager surentraîné et armé d'un MP 38... Confused
_________________
La guerre virtuelle est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux civils.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
delta force



Inscrit le: 07 Juin 2009
Messages: 530
Localisation: france Gironde

MessagePosté le: Mer Jan 02, 2019 11:33    Sujet du message: Répondre en citant

merci pour tous ces éléménts.
Il faut donc bien distinguer ces régiments de pionniers des régiments de génie.
Ces derniers ont un rôle important
- d'aide à la mobilité (pont/route, enlèvement d'obstacles divers/ déminage...)
- d'aide à la contre mobilité ; retranchements/fortifications de campagne/minage/ pièges....).

A noter
- que la 2ème guerre mondiale a vu le développement important de l'emploi du génie chez les principaux protagonistes (Armée rouge/Heer/ US Army/ British Army) dans un rôle offensif : ouverture des routes d'accès au formations mécanisées dans le dispositif défensif ennemi (cf batailles de Koursk ou offensives russes de 1944-45), création d'équipes d'assaut avec lances-flammes, charge de démolition voire engins blindés spécialisés ...
- en FTL il f est ait mention pour DRAGON de régiments de pionniers mais sans aucun doute ces régiments n'ont plus rien à voir avec leurs prédécesseurs de 1940.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finen



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1197

MessagePosté le: Mer Jan 02, 2019 12:11    Sujet du message: Répondre en citant

delta force a écrit:
merci pour tous ces éléménts.
Il faut donc bien distinguer ces régiments de pionniers des régiments de génie.
Ces derniers ont un rôle important
- d'aide à la mobilité (pont/route, enlèvement d'obstacles divers/ déminage...)
- d'aide à la contre mobilité ; retranchements/fortifications de campagne/minage/ pièges....).

A noter
- que la 2ème guerre mondiale a vu le développement important de l'emploi du génie chez les principaux protagonistes (Armée rouge/Heer/ US Army/ British Army) dans un rôle offensif : ouverture des routes d'accès au formations mécanisées dans le dispositif défensif ennemi (cf batailles de Koursk ou offensives russes de 1944-45), création d'équipes d'assaut avec lances-flammes, charge de démolition voire engins blindés spécialisés ...
- en FTL il f est ait mention pour DRAGON de régiments de pionniers mais sans aucun doute ces régiments n'ont plus rien à voir avec leurs prédécesseurs de 1940.


Comme il s'agit des régiments issus de la réorganisation 42/43 les régiments de pionniers organiques doivent être les ancêtres des régiments du génie spécialisés en franchissement (engins spéciaux) et en aménagement lourd du terrain.
On doit y trouver aussi les ancêtres des sections de plongeurs démineurs divisionnaires.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marc le bayon



Inscrit le: 19 Oct 2006
Messages: 361
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: Mer Jan 02, 2019 12:16    Sujet du message: Répondre en citant

FREGATON a écrit:
Ces régiments ne doivent cependant pas être confondus avec les régiments "régionaux" issus de l'ancienne "armée territoriale" supprimée en 1923. Ces unités sont encore moins bien loties en matière d'uniformes ou d'armement. La mission des régiments régionaux de protection est principalement la garde des points sensibles ainsi que la "chasse aux espions" et... la "lutte contre les parachutistes"!!
On imagine alors un vétéran bedonnant équipé de morceaux d'uniformes divers, kaki et bleu horizon, armé d'un mousqueton Gras mod 1874 face à un fallschirmjager surentraîné et armé d'un MP 38... Confused

Mon grand père (classe 1924) Chemineau sur la ligne Auray-Pontivy/Loudéac, c'est effectivement retrouvé en 1940 avec un Gras 1874 et tenue Bleu horizon...
Et mon beau père (classe 1917) Douanier de son état au Havre, avec un Lebel 1888, et la même tenue qu'il avait en 17.

Edit: qu'il avait en Avril 1919 lors de sa démobilisation a Sarajevo...

Dès qu'on sort des Unités de premières lignes, l'équipement se dégrade très vite...
_________________
Marc Le Bayon

La liberte ne s'use que si l'on ne s'en sert pas


Dernière édition par marc le bayon le Mer Jan 02, 2019 18:08; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 2960
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Mer Jan 02, 2019 15:28    Sujet du message: Répondre en citant

marc le bayon a écrit:
Dès qu'on sort des Unités de premières lignes, l'équipement se dégrade très vite...

C'est logique. La France de 1939 n'est pas une superpuissance économique loin de là. Impossible pour elle d'équiper correctement toute la nation en arme.

Si la crise de 29 s'y est fait sentir plus tard et avec moins de virulence qu'aux USA et en Allemagne, elle en sort bien plus lentement et de toute façon elle part de bien plus loin. C'est encore un pays dont l'économie est en grande partie basée sur l’agriculture comparativement à ses voisines germanique, britannique, belge, néerlandaise et autre. De plus elle ne s'est pas encore remise des ravages de 14-18 et ses finances sont toujours grevées par les dettes de guerres non encore remboursées.


Et si jamais elle avait eu des moyens supplémentaires significatifs, elle aurait sans doute préféré se doter de davantage de chars, avions, canons et autres fournitures essentielles pour combler les déficits des unités de premières ligne avant d'investir dans de nouveaux uniformes et fusils pour nos pionniers et autres régionaux ex-territoriaux.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7364

MessagePosté le: Mer Jan 02, 2019 15:44    Sujet du message: Répondre en citant

Il faut que je recherche , mais j'ai dans mes archives un dossier sur le sujet... j'ai juste peur de la montagne à déplacer (deux armoires standards bourrés de papiers, de fascicules et de vieux journaux).
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 2960
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Mer Jan 02, 2019 15:56    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
Il faut que je recherche , mais j'ai dans mes archives un dossier sur le sujet... j'ai juste peur de la montagne à déplacer (deux armoires standards bourrés de papiers, de fascicules et de vieux journaux).

C'est le problème quand, comme moi, on a pas la chance de vivre dans le luxe inouï d'une chambre de bonne parisienne sous toiture de 6 m².

On accumule inconsidérément souvenirs, documents, grosses coupures en devises fortes et lingots d'or en quantités déraisonnables, puis on a bien du mal à faire le tri de tout ce fatras sans valeur...
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chasseur Corse
Invité





MessagePosté le: Mer Jan 02, 2019 16:16    Sujet du message: Régiment de Pionniers Répondre en citant

a ma connaissance cette appellation de Pionniers était réservée pour les troupes spéciale du Génie qui avait la fonction de préparation des emplacement de dynamitage d'ouvrage important(pont, Ravitaillement) et dans la guerre de position il creusait des tunnels de sape qui aboutissait sous la tranchée ennemi.
ces tunnel remplis d'explosif devait provoquer des trous dans la ligne ennemi et permettre le passage des groupes d'attaque de l'infanterie, aussi ses hommes avait un entrainement particulier pour l'utilisation des explosifs.
il pouvait aussi assurée la construction des cantonnement(Hopitaux, Repos troupe).
il était reconnaissable au port d'une barbe et il défilait toujours les premiers,leur habillement se composée d'un tablier de cuir et d'une Hache(la légion étrangére a encore une section de Pionniers qui défille devant la musique.
quel est l'avis des membres
Chasseur corse
Revenir en haut de page
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 2960
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Mer Jan 02, 2019 16:22    Sujet du message: Re: Régiment de Pionniers Répondre en citant

Chasseur Corse a écrit:
quel est l'avis des membres
Chasseur corse

Relis bien tout le sujet, tu verras qu'il ne s'agit pas du tout des mêmes unités au début et à la fin de la guerre.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Auguste



Inscrit le: 17 Jan 2018
Messages: 181

MessagePosté le: Mer Jan 02, 2019 18:59    Sujet du message: Régiments de Pionniers Répondre en citant

D'abord bonne année à tous et bonne continuation pour la ftl.

Ce terme de pionniers m'a pas mal intrigué lors de mes lectures sur la campagne de 40: chez les Allemands je crois qu'il s'attribuait plutôt a du génie d'assaut et chez les français à des régiments de travailleurs rattachés à l'infanterie mais aussi aux grandes formations, de la division (une compagnie rattachée administrativement à un des régiments d'infanterie) à l'armée ( 3 à 5 régiments à 2 bataillons de 4 compagnies), en passant par le corps d'armée ( 1 régiment). Ces régiments sont donc appelés à se trouver près de la ligne de combat avec un armement limité au lebel et à deux fm chauchat (!) par compagnie de 4 sections de 40 hommes...même pas un par section!
Les régiments régionaux, compte tenu de l'invasion eurent aussi à combattre avait un armement tout aussi obsolète mais , je crois me souvenir, qu'ils étaient mieux équipés en arme lourdes.

Il va de soit qu'à partir de Dragon et certainement avant, ces unité de pionniers devaient être plus proches de leurs adversaires allemands que de leurs concitoyens de 1940...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com