Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Avril 1944, la 2e Campagne de France
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 29, 30, 31, 32  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Méditerranée
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 2936
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Ven Nov 01, 2019 17:33    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
La journée aura néanmoins été très éprouvante pour la 2. Panzer, qui elle devra elle aussi rentrer en Allemagne se refaire une santé.

_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Auguste



Inscrit le: 17 Jan 2018
Messages: 180

MessagePosté le: Ven Nov 01, 2019 18:00    Sujet du message: Avril 1944, la 2ème campagne de France Répondre en citant

Toulouse-
..."l'état français est représenté..." OUAOUH bis!!! "la république française est représentée..."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 2385
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Ven Nov 01, 2019 18:28    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
déclenchent des charges pour faire sauter méthodiquement la totalité des ponts et passerelles derrière elle


n'est il pas un peu contradictoire avec ?

Citation:
Pour d’autres, les dégâts sont limités, car les vieux ponts en pierre révèlent très coriaces


Et pour ca, c'est quoi ? La mèche comme à Florence ?

Citation:
Néanmoins, cette frénésie de destruction ne peut être entièrement menée à bien, grâce à l’action de courageux Résistants qui réussissent à sauver quelques ouvrages.


Citation:
La basilique de Fourvière a été consciencieusement pillée de ses œuvres d’art avant d’être incendiée.


Beaucoup plus probablement du trésor - la Basilique est récente, de 1870. D'ailleurs, il est probable qu'il ait été évacué durant les années d'occupation.

Toujours triste de voir ce que la FTL fait subir à Lyon. Faudra parler architecture un jour ...

Citation:
« La Lyonnaise des os »


Tant que c'est pas le crée-dit lyonnais, ca ira. Cool

Citation:
La 4e BMLE atteint Saint-Julien-en-Genevois en tout début de matinée et un contact chaleureux est bientôt établi avec les gardes-frontière suisses.


Donc, on a bien une séparation Italie-France Wink
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3299

MessagePosté le: Ven Nov 01, 2019 18:55    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
J'ai habité deux ans à Aire-sur-Adour, petite-ville charmante, près de Mont-de-Marsan. Au centre de la ville, il y a un parc public de petite taille entouré d'un cercle de rues qui le contourne. Il s'y élève une colline abrupte... et artificielle.
A l'occasion d'un programme de modification du dit parc j'ai découvert que la colline artificielle cachait en fait un... bunker allemand !


tombe de sa chaise

paf 20 km de mon bled. Quelle periode ?et si par hasard t'a connu un Peres la bas (et ils sont une colossale famille ) bingo c'est de ma famille par alliance - le mari de ma tante est un des leurs.
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Charles Huntziger, 7 mai 1940.
...
"La Meuse, ça ne m'intéresse pas" Gamelin à Corap, mars 1940.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3299

MessagePosté le: Ven Nov 01, 2019 19:03    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
divisions allemandes continuent leur retraite éprouvante vers la ligne de défense en cours d’installation sur la Dordogne. Elles n’en sont plus loin, mais les premiers éléments qui y parviennent constatent que tout reste à faire pour que ce soit une position solide. Par exemple, le temps va manquer pour construire des bunkers. L’appellation “Dordogne-Linie” ne sera qu’un sobriquet soulignant le contraste avec les défenses soigneusement préparées barrant la péninsule italienne, notamment la ligne Gothique.
De leur côté, les premiers éléments des 9. et 15. Panzer atteignent le secteur de regroupement qui leur a été assigné, entre la rivière Lot et l’agglomération bordelaise. Les Américains suivent sans hâte particulière : l’opération Cobra est d’ores et déjà un succès majeur. Un immense territoire a été libéré et les prochaines semaines seront encore plus déterminantes. La logistique s’épuise et troupes et matériel ont besoin de repos : il est impossible, dans ces conditions, de s’attaquer à une position défensive sans une bonne préparation.
Dans l’ensemble, les garnisons allemandes du Sud-Ouest se replient vers la Garonne sans difficultés, mais parfois cela se complique.
Ainsi, l’Occupant a quitté Mont-de-Marsan la veille sans rien détruire d’autre que les installations de la base aérienne. Ce 29 avril au matin, la ville est donc libre et les Résistants parcourent les rues, où les drapeaux tricolores ont fait leur apparition. Mais une colonne ennemie forte d’environ trois cents hommes est bientôt repérée en provenance de Dax. Une centaine de Résistants décide d’attendre les Boches au niveau du pont de Bats, où la route passe sous la voie ferrée venant de la même direction. Les Allemands se retrouvent piégés entre les hommes installés sur le talus du chemin de fer bordé d’arbres et d’autres, postés sur la passerelle d’une autre ligne ferroviaire menant vers le nord. Pris entre deux feux, ils partent en déroute après l’explosion d’un camion de munitions et se replient vers Dax. Ils se rendront quelques jours plus tard aux Américains, supposés moins vindicatifs


et voila mon petit coin est libre sans trop de combats, ils s'exfiltrent par Bordeaux comme OTL... sauf qu'ils reculent devant les combats...alors que OTL ils y montaient, en Normandie !!!

Voix de Papy Galabru

"mais enfin je ne comprends pas... overlord n'a pas encore eu lieu... c'est en provence que sont les allies... vous partez a l'envers... si vous voulez arreter le debarquement en cours, c'est dans l'autre sens..."
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Charles Huntziger, 7 mai 1940.
...
"La Meuse, ça ne m'intéresse pas" Gamelin à Corap, mars 1940.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3299

MessagePosté le: Ven Nov 01, 2019 19:31    Sujet du message: Répondre en citant

un village pres de Limoges...

une maison modeste. celle du docteur. Maire malgre lui, parce que le NEF n'aimes pas les socialistes... et bon son pere etait docteur aussi et maire donc voila.

Un homme se reveille en sursaut, en sueur, hagard. Quel cauchemard abominable mais si realiste... sa femme a ses cotes ouvre un oeil
"Jean ? encore...ce..."
"oui. toujours le meme. toujours horrible. j'ai besoin d'air..."
l'homme se leve en tremblant. Un petit cordial, et 5 minutes plus tard il frole sa peugeot 401 et sort dans la rue.
Le village est calme comme un tombeau dans une paix totale en ce mois de juin 1944.
Deux mois avant pourtant ! tous ces soldats allemands en retraite de bordeaux et du sud ouest fuyant la region devant les allies triomphants en Provence...
Il avait craint le pire, oui. Armes jusqu'aux dents vaincus en retraite... et la un sourire de trop, une provocation meme infime... ou alors, deux pauvres gosses revenant des champs et confondant blindes allemands et americains...
Et la clac, une rafale de mitrailleuse et ces administres fauches, mourants... puis les grenades incendiaires... le carnage...

Heureusement, rien de tel n'etait arrive. Il avanca dans la rue principale et il connaissait les noms des habitants de memoire... Rouffranches... Roby... il imaginait ses gens modestes dormant paisiblement... et il fut un peu rassure.

Mais ce foutu cauchemar... !!
recurrent.
L'eglise, tiens... il posa sa main sur la porte.
ce cauchemar...

Tout est detruit.
Tout brule.
Ces 500 administres sont emmenes et fauches par des SS et des soldats. Il cours apres eux en criant... pourquoi ? non ! j'offres ma vie contre ces enfants !
Un allemand se retourne alors et d'un geste froid lui colle une balle dans le ventre. Il tombe devant l'eglise qui brule... avec les femmes dedans !!! et les gosses !! qui tentent de casser un vitrail... mais les salauds ont mis des explosifs et d'un coup, tout detonne violemment, le batiment s'effondre... on entends des hurlements, detonations... brasier rougeoyant, le village entier meurt...

...et il se reveille, vivant mais hante.

Sans comprendre.

Le docteur Jean Desourteaux, maire d'Oradour sur Glane.

En FTL.
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Charles Huntziger, 7 mai 1940.
...
"La Meuse, ça ne m'intéresse pas" Gamelin à Corap, mars 1940.


Dernière édition par Archibald le Ven Nov 01, 2019 21:23; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lbouveron44



Inscrit le: 19 Avr 2019
Messages: 163

MessagePosté le: Ven Nov 01, 2019 20:13    Sujet du message: Répondre en citant

Bravo Very Happy

Au passage OTL des paras us avaient été largués dans le maquis de St Marcel en Bretagne centrale. Objectif : faire sauter les voies et fixer sur place les troupes allemandes, les empêchant de rejoindre Overlord à temps.

Peut être y penser OTL ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3299

MessagePosté le: Ven Nov 01, 2019 21:18    Sujet du message: Répondre en citant

merci.
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Charles Huntziger, 7 mai 1940.
...
"La Meuse, ça ne m'intéresse pas" Gamelin à Corap, mars 1940.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4851
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Ven Nov 01, 2019 22:17    Sujet du message: Répondre en citant

Houps et demolitiondan : pour le débordement de Grenoble par les Alpes, la 36e DI a contribué à la prise de la ville (qui est le fait de la Légion) en arrivant par le sud/sud-est.
Cette division va ensuite contourner la ville par l'est. Casus, il faudrait ajouter cette précision : La 36e DI commence à contourner Grenoble par l'est vers les cols alpins (Glandon et Galibier) qui mènent à la vallée de la Maurienne".
En lisant au 26 avril, on voit :
- la 27e DA qui pousse en direction de Briançon depuis le sud (Queryas/Ecrins), se heurtant aux Italiens
- la 36e DI qui tente d'accéder au col du Galibier, se heurtant aux mêmes Italiens.
À terme, le col du Glandon pourra être franchi assez vite parce que les Allemands (157. GD) vont devoir reculer dans la vallée de Maurienne lorsque des éléments français (Légion) vont remonter la vallée (suivant le cours de l'A43). Le Galibier (et le Télégraphe derrière) sera plus difficile à prendre. Mais les italo-allemands pourront encore reculer pour conserver la liaison entre eux, grâce au tunnel ferroviaire du Fréjus et au col de Mont-Cenis.
Cette progression ne sera bien sûr pas le fait d'éléments motorisés autres que légers (jeeps), car les camions sont très certainement à faire monter le ravitaillement au front depuis la Provence.
Ensuite, la 36e DI est encore jeune, il s'agit surtout de l'aguerrir dans une action secondaire.

On a parlé des Résistants : FTL, la Résistance est en grande partie contrôlée par l'Armée (hormis la résistance communiste) et ses effectifs sont moindres (ne pas oublier que FTL une bonne partie de la Résistance vient de l'armée de Vichy). Les Italiens se seront repliés sur les Alpes, donc il n'y aura guère de saisie d'armes de leur côté.

Pour les barrages sur la Dordogne, on peut écrire "dont la construction a été laborieusement poursuivie par le NEF, mais toujours inachevés".

Pour les ponts de Lyon, il faudrait plutôt écrire "déclenchent des charges pour faire tenter de faire sauter méthodiquement les ponts et passerelles derrière elle"

Historiquement, deux ponts (pont de l'Homme de la roche et Passerelle St Vincent) ont été sauvés par un Résistant, cf. https://www.museemilitairelyon.com/spip.php?article171
Voir aussi Wikipedia :
Citation:
Il est le seul pont sur la Saône, avec la passerelle Saint-Vincent, à ne pas être détruit le 2 septembre 1944 par les forces allemandes (rappelons que chaque pont était miné sommairement à l'aide de bombes d'avion). Le pont de l'Homme de la Roche était gardé par un unique soldat muni d'un fusil mitrailleur. Au passage du dernier camion de l'armée en retraite, il devait déclencher la mise à feu et sauter dans le camion. Il pleuvait et les passants glissaient et dérangeaient les planches protégeant les cordons détonnants. Le soldat les remettait consciencieusement en place. Le lieutenant Joseph Laval, du groupe résistant Combat était non loin et, profitant de la pluie, fit mine de refaire ses lacets et tirât juste ce qu'il faut les cordons pour qu'ils ne déclenchent pas la mise à feu. Ce qui aida donc la 1re division française libre à entrer dans Lyon le 3 septembre 1944 pour libérer la ville.

Au passage, merci à lui d'avoir réhabilité le patronyme Laval.

Ça sera donc peut-être un autre contexte OTL, mais vu le nombre de ponts dans Lyon, il n'est pas surprenant que quelques uns aient survécu.

Pour la basilique de Fourvière, on peut en effet rectifier : trésor au lieu d’œuvres d'art. Les Allemands étant entrés à Lyon assez vite en juin 40 et l'attitude de l'Eglise de Lyon étant ce quelle est (le cardinal Gerlier est pétainiste et la population suit), on peut aussi penser que le trésor ne bougera pas.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 2385
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Ven Nov 01, 2019 23:13    Sujet du message: Répondre en citant

Ah d accord je comprend mieux- merci a toi. Au passage j ai pas mal de données sur le noyautage OTL des maquis du secteur par l armee d armistice - y a écrire !
C est par contre le col du Lautaret entre Grenoble et Briancon - belle route facile à défendre.
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4851
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Sam Nov 02, 2019 00:03    Sujet du message: Répondre en citant

demolitiondan a écrit:
Ah d accord je comprend mieux- merci a toi. Au passage j ai pas mal de données sur le noyautage OTL des maquis du secteur par l armee d armistice - y a écrire !

FTL, ça ne sera pas si simple, car l'armée du NEF est 1) réduite à la portion congrue et formée des plus extrémistes et 2) très surveillée par les Allemands qui peuvent à raison soupçonner un noyautage par Alger (et le Vercors leur donnera raison). Par ailleurs, les maquis (hors communistes) étant beaucoup tenus par Alger, leur infiltration par le NEF sera plus difficile.
demolitiondan a écrit:
C est par contre le col du Lautaret entre Grenoble et Briancon - belle route facile à défendre.

En effet. Casus, on peut donc :
1) préciser le passage du 25 : "La 36e DI commence à contourner Grenoble par l'est vers les cols alpins (Glandon et Lautaret, puis Galibier) qui mènent vers la vallée de la Maurienne".
2) corriger le passage du 26 comme suit : "La 36e DI continue à progresser vers la vallée de Maurienne, mais elle se heurte aux hommes de la Monterosa en voulant accéder au col du Lautaret."
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 2385
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Sam Nov 02, 2019 10:35    Sujet du message: Répondre en citant

Et inversement j ai pas mal de profils "sous-marins" qu il serait amusant de mentionner. Je proposerai ses choses !
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lbouveron44



Inscrit le: 19 Avr 2019
Messages: 163

MessagePosté le: Sam Nov 02, 2019 10:56    Sujet du message: Répondre en citant

La suite c'est quoi ? France mai 44 ? (J'en ai besoin pour chroniquer ma Festung, du moins après le 15)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10302
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Nov 02, 2019 11:05    Sujet du message: Répondre en citant

Désolé, après deux compléments pour Avril, nous allons faire une pause sur ce théâtre.
Nous irons d'abord passer quelques vacances dans un secteur bien moins sanglant (à cette période) que la Yougoslavie, mais tout aussi compliqué.
Puis nous repartirons sur le Front Russe en juillet 43…
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4851
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Sam Nov 02, 2019 13:03    Sujet du message: Répondre en citant

lbouveron44 a écrit:
La suite c'est quoi ? France mai 44 ? (J'en ai besoin pour chroniquer ma Festung, du moins après le 15)

Il n'est pas nécessaire que tes épisodes soient datés, il suffit d'écrire J, J+1, J+2, etc. On ajustera ensuite.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Méditerranée Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 29, 30, 31, 32  Suivante
Page 30 sur 32

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com