Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mendès, Rocard et Mai 68
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Autres uchronies
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3309

MessagePosté le: Mer Oct 10, 2018 12:41    Sujet du message: Mendès, Rocard et Mai 68 Répondre en citant

Comme le dit le titre.
Dernière semaine de mai, 1968. Le 27, précisément.
Semaine cruciale dans le mouvement: les accords de Grenelle sont au point mort, le pays est paralysé, De Gaulle disparait, Pompidou veut employer la force...
Le PSU organise le meeting du stade Charlety. 50 000 personnes. Dans les jours qui précèdent Rocard a vraiment poussé Mendès France à passer à l'action, de prendre une occasion historique pour le PSU.
rien n'y fait, Mendès se rendra à Charlety mais... ne parleras pas.
La suite ?
- Juin 1968, raz de marée gaulliste
- 1969, divorce Mendès - Rocard, le PSU laminé
- 1972, crise cardiaque, Mendès hors de la politique
- 1979, Rocard laminé par Mitterrand
- 1981, Mitterrand, l'espoir puis... la désillusion (et les scandales)

Que se serait il passé si Mendès avait agit à Charlety, puis deux jours après, lors de la disparition de De Gaulle ? A quoi aurait pu ressembler un gouvernment PSU + autres ? union nationale ? débordé sur sa gauche ?
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Charles Huntziger, 7 mai 1940.
...
"La Meuse, ça ne m'intéresse pas" Gamelin à Corap, mars 1940.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 1023

MessagePosté le: Mer Oct 10, 2018 16:20    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne suis pas sur que cela soit une suite envisageable. Le PSU n'a jamais été un parti de masse mais plutôt un parti d'intellectuels. De plus ni Mendes ni Rocard ne sont des hommes d'appareils, ils n'ont que peu de relais d'opinion à part des hebdomadaires comme l'express et l'observateur.
En outre à l'époque le PC est absolument incontournable avec près d'un quart des électeurs ( Duclos obtiendra 21% à la présidentielle suivante ) alors que la SFIO n'est plus que l'ombre de ce qu'elle fut ( en 1969 son candidat, G. Deferre obtint 5% des voix ).
Bref, l'intervention de Mendes n'aurait à mon avis pas changé grand chose, avec qui aurait-il pu gouverner?. Le PC ? Inenvisageable ( en 1953, lors de son investiture à la présidence du conseil il refusa de comptabiliser les voix des députés communistes ), la SFIO ? Un groupuscule discrédité, les centristes de Poher et de Lecanuet ? Pour quelle politique?.
Je crains qu'en dépit de la mystique de 1968 la France n'ai été sociologiquement de droite et qu'en outre l'heure de Mendes était passée. Son refus obstiné des institutions de la V eme a fait de lui un homme seul, la conscience solitaire de la gauche, comme le sera, dans une certaine mesure M. Rocard quelques anneées plus tard.
_________________
“On va faire le trou normand. Le calva dissout les graisses, l'estomac se creuse, et y a plus qu'à continuer. »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
solarien



Inscrit le: 13 Mai 2014
Messages: 1553
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Mer Oct 10, 2018 18:01    Sujet du message: Répondre en citant

Archibald, tu veux que Mendes fasse quoi ?? qu'il prennent le pouvoir par un coup d'état ?? qu'il organise un référendum pour la création d'une nouvelle assemblée constituante ????

Je connais pas la situation mais d'après le résumé que j'ai pus lire, si il avait agit le 27 Mai, il aurait pus passer pour un révolutionnaire ou un opportuniste, son désir d'attendre de savoir ce qu'il se passe n'est pas aussi mauvais, il a de bonnes cartes en main, autant attendre pour voir le jeu des autres.

Le problème, c'est qu'ils se sont fait en partie torpiller par le PC, qui d'ailleurs a lui aussi perdus pas mal dans cette lutte d'influence sur la gauche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3309

MessagePosté le: Mer Oct 10, 2018 18:11    Sujet du message: Répondre en citant

Et mais je connais pas assez l'époque. C'était une proposition comme ça sur un sujet intéressant.
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Charles Huntziger, 7 mai 1940.
...
"La Meuse, ça ne m'intéresse pas" Gamelin à Corap, mars 1940.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 1023

MessagePosté le: Mer Oct 10, 2018 19:08    Sujet du message: Répondre en citant

Archibald a écrit:
Et mais je connais pas assez l'époque. C'était une proposition comme ça sur un sujet intéressant.


Mendes était profondément légaliste, il s'opposa au gaullisme en dépit de l'estime mutuelle des deux hommes ( bien rendue FTL ) car il considérait illégal le retour au pouvoir du général. Penser qu'à Charletty il aurait pu appeler à je ne sais quel mouvement relève d'une profonde méconnaissance du personnage ( ceci dit sans méchanceté ). Pierre Mendes France était un modéré qui évolua vers le PSU car il n'avait plus sa place au parti Radical ( en 54 Edgard Faure, autre radical, participa à son départ des affaires ).
L'autre point est celui qu'évoque Solarien, le poids du PC dans la vie politique française, près d'un quart des électeurs mais un parti qui ne participe pas aux jeux politiques, il est dans l'opposition permanente mais dispose d'une forte influence par son ancrage local, sa vie associative, sa presse et sa main mise sur la CGT.
Sincérement je ne vois pas comment la situation aurait pu diverger.
_________________
“On va faire le trou normand. Le calva dissout les graisses, l'estomac se creuse, et y a plus qu'à continuer. »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VincentLP92



Inscrit le: 18 Aoû 2015
Messages: 8
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Mer Oct 10, 2018 21:02    Sujet du message: Répondre en citant

Il faut se garder d'aborder mai 1968 au prisme de l'évolution ultérieure des acteurs.
Le PSU de 1968 est un parti d'intellos de gauche mais pas encore gauchiste.
La SFIO est encore un parti conséquent qui a une base électorale (et locale) bien supérieur à ses 5% de 1969 (base sur laquelle Mitterrand basera sa remontée des années 70).
Le PCF encadre un gros 1/5 de l'électorat (et fermement), mais n'est pas toujours hostile à soutenir un gouvernement de gauche : en 1965, au 1er tour, il a soutenu la candidature de Mitterrand.
Parallèlement, il existe une multitude de petites organisations de gauche (pas toutes gauchistes, beaucoup de "clubs") capable de procurer un encadrement à un pouvoir de gauche.
Bref, la gauche serait en capacité d'assurer le pouvoir, et c'était le rêve secret de Mitterrand.

En face, le pouvoir gaulliste était déjà très fragilisé. Aux législatives de 1967, il ne doit sa majorité parlementaire qu'à l'élection de député gaulliste en Outre-mer, à une heure très tardive et dans des circonstances controversées.
Mais sans doute pas encore assez fragile pour tomber tant que De Gaulle est présent (et encore plus une fois qu'il s'est assuré le soutien de l'armée).
Les manifs de juin et les législatives ont prouvé que De Gaulle bénéficiait aussi encore d'un fort soutien populaire.

La BD Jour J (pas toujours très sérieuse cela dit) a exploré la piste en faisant s'écraser l'hélicoptère de De Gaulle (sans doute abattu par des anarchistes). Après une phase (invraisemblable) de guerre civile, c'est Rocard qui est favori de l'élection présidentielle. Une totale uchronie donc Laughing

PS : et pour ceux qui ne me connaissent pas sur ce forum que je lis beaucoup mais ou j'interviens très rarement, je précise que je suis spécialiste (doctorant) en histoire politique de cette période (ce qui explique ma faible utilité pour la FTL).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
solarien



Inscrit le: 13 Mai 2014
Messages: 1553
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Jeu Oct 11, 2018 02:36    Sujet du message: Répondre en citant

Cool.

je pose la question, Que se serait il passer si le PC avait soutenue les accords de Grenelle ?? et donc fait cesser les grèves qui secoue le pays.
Pourrait on imaginer que De Gaulle, de retour au pays et fort du soutien de la marche de la droite annonce la dissolution de l'assemblé nationale ? mais qu'au élection législative, les français votent massivement à gauche, en "récompenses" des acquis sociaux obtenus ?

Désolé, cela fait beaucoup de question et de si.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4856
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Jeu Oct 11, 2018 07:21    Sujet du message: Répondre en citant

solarien a écrit:
Désolé, cela fait beaucoup de question et de si.

Et surtout une uchronie qu'il faudrait traiter à part !

@VincentLP92 : personne n'est jamais inutile pour la FTL Razz
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 1023

MessagePosté le: Jeu Oct 11, 2018 09:43    Sujet du message: Répondre en citant

solarien a écrit:
Cool.

je pose la question, Que se serait il passer si le PC avait soutenue les accords de Grenelle ?? et donc fait cesser les grèves qui secoue le pays.
Pourrait on imaginer que De Gaulle, de retour au pays et fort du soutien de la marche de la droite annonce la dissolution de l'assemblé nationale ? mais qu'au élection législative, les français votent massivement à gauche, en "récompenses" des acquis sociaux obtenus ?

Désolé, cela fait beaucoup de question et de si.


My 2 cents...
Les accords de Grenelle furent négociés entre le gouvernement et les syndicats et non pas les partis politiques. Toutefois le PC était bien sur au courant, les relations historiques et organiques avec la CGT étant trés fortes.
Pour la petite histoire. ces accords ne furent jamais ratifiés mais toutefois appliqués par le gouvernement Pompidou.
Conçernant une majorité de gauche, il faut garder à l'esprit que l'opposition au gaullisme dépassait ses rangs. A la présidentielle de 1965, Mitterand fut soutenu à la fois par la gauche historique ( PC-SFIO) mais aussi par l'extrème-droite et par le centre. C'est pour cela que je suis en désaccord avec VincentLP92 sur la capacité de la gauche à exercer le pouvoir, à moins de considérer que Jean Lecanuet ou Jean Duhamel étaient en 1968 des "socialo-comuniste"... Laughing
Et que se serait-il passé si l'opposition avait gagnée les élections?, l'on peux en avoir une idée par la proposition que fit Mitterand : Mendes-France à la tête d'un gouvernement provisoire alors qu'il aurait été candidat à la présidentielle
En résumé l'opposition au gaullisme recouvrait un large spectre politique qui dépassait les rangs de la gauche, et je persiste à penser qu'en 1968 un gouvernement PC-PS et clubs type CIR n'aurait pas trouvé una majorité pour le soutenir.
_________________
“On va faire le trou normand. Le calva dissout les graisses, l'estomac se creuse, et y a plus qu'à continuer. »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3309

MessagePosté le: Jeu Oct 11, 2018 09:49    Sujet du message: Répondre en citant

solarien a écrit:
Cool.

je pose la question, Que se serait il passer si le PC avait soutenue les accords de Grenelle ?? et donc fait cesser les grèves qui secoue le pays.

Pourrait on imaginer que De Gaulle, de retour au pays et fort du soutien de la marche de la droite annonce la dissolution de l'assemblé nationale ?

... mais qu'au élection législative, les français votent massivement à gauche, en "récompenses" des acquis sociaux obtenus ?

Désolé, cela fait beaucoup de question et de si.


Non, c'est très intéressant !
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Charles Huntziger, 7 mai 1940.
...
"La Meuse, ça ne m'intéresse pas" Gamelin à Corap, mars 1940.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3309

MessagePosté le: Jeu Oct 11, 2018 09:53    Sujet du message: Répondre en citant

VincentLP92 a écrit:
Il faut se garder d'aborder mai 1968 au prisme de l'évolution ultérieure des acteurs.
Le PSU de 1968 est un parti d'intellos de gauche mais pas encore gauchiste.
La SFIO est encore un parti conséquent qui a une base électorale (et locale) bien supérieur à ses 5% de 1969 (base sur laquelle Mitterrand basera sa remontée des années 70).
Le PCF encadre un gros 1/5 de l'électorat (et fermement), mais n'est pas toujours hostile à soutenir un gouvernement de gauche : en 1965, au 1er tour, il a soutenu la candidature de Mitterrand.
Parallèlement, il existe une multitude de petites organisations de gauche (pas toutes gauchistes, beaucoup de "clubs") capable de procurer un encadrement à un pouvoir de gauche.
Bref, la gauche serait en capacité d'assurer le pouvoir, et c'était le rêve secret de Mitterrand.

En face, le pouvoir gaulliste était déjà très fragilisé. Aux législatives de 1967, il ne doit sa majorité parlementaire qu'à l'élection de député gaulliste en Outre-mer, à une heure très tardive et dans des circonstances controversées.

Mais sans doute pas encore assez fragile pour tomber tant que De Gaulle est présent (et encore plus une fois qu'il s'est assuré le soutien de l'armée). Les manifs de juin et les législatives ont prouvé que De Gaulle bénéficiait aussi encore d'un fort soutien populaire.

PS : et pour ceux qui ne me connaissent pas sur ce forum que je lis beaucoup mais ou j'interviens très rarement, je précise que je suis spécialiste (doctorant) en histoire politique de cette période (ce qui explique ma faible utilité pour la FTL).


en somme, la gauche (au sens très large du terme) était assez fournie mais aussi très divisée (PSU et SFIO et PC et autres). Un beau casse tête en perspectives pour la formation d'un gouvernement, suivi de la constitution d'un groupe majoritaire à l'Assemblée.
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Charles Huntziger, 7 mai 1940.
...
"La Meuse, ça ne m'intéresse pas" Gamelin à Corap, mars 1940.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 1023

MessagePosté le: Jeu Oct 11, 2018 10:07    Sujet du message: Répondre en citant

en somme, la gauche (au sens très large du terme) était assez fournie mais aussi très divisée (PSU et SFIO et PC et autres). Un beau casse tête en perspectives pour la formation d'un gouvernement, suivi de la constitution d'un groupe majoritaire à l'Assemblée.[/quote]

C'est tout à fait cela avec de plus un centre plutôt anti-gaulliste.
_________________
“On va faire le trou normand. Le calva dissout les graisses, l'estomac se creuse, et y a plus qu'à continuer. »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3309

MessagePosté le: Jeu Oct 11, 2018 14:39    Sujet du message: Répondre en citant

Le PSU ne devait pas avoir une grande marge de manœuvre, entre le PC, la SFIO, et Mitterrand (quelque soit son parti, à celui là...)
La force de Mitterrand (ou sa chance, c'est pareil) c'est d'avoir réduit la gauche à PC vs PS puis d'avoir neutralisé les communistes...
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Charles Huntziger, 7 mai 1940.
...
"La Meuse, ça ne m'intéresse pas" Gamelin à Corap, mars 1940.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10316
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Oct 11, 2018 18:33    Sujet du message: Répondre en citant

requesens a écrit:
C'est tout à fait cela avec de plus un centre plutôt anti-gaulliste.

Et, en fait de centre, plutôt à droite !
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 1023

MessagePosté le: Jeu Oct 11, 2018 18:40    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
requesens a écrit:
C'est tout à fait cela avec de plus un centre plutôt anti-gaulliste.

Et, en fait de centre, plutôt à droite !

Effectivement l'évolution future du centre politique français confirma ses accointances avec l'aile droite de l'échiquier politique, surtout avec l'arrivée de VGE au pouvoir.
Une anectode croustillante, savez-vous que Paul Reynaud, oui...oui...celui de la FTL, soutiendra Mitterand contre de Gaulle en 1965...
Shocked
_________________
“On va faire le trou normand. Le calva dissout les graisses, l'estomac se creuse, et y a plus qu'à continuer. »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Autres uchronies Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com