Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Birmanie-Chine, Avril 1944
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Asie-Pacifique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10247
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Juin 29, 2017 07:49    Sujet du message: Birmanie-Chine, Avril 1944 Répondre en citant

1er avril
Campagne de Birmanie et Malaisie
Opération Black Prince
Province sud-est de la Birmanie
– Le génie de la 19e Division Indienne renforce le pont entre Tamok et Lutlut puis s’attelle à la tache à Kyaukpa, où le contact est enfin pris avec les Chindits de Wingate. En attendant, les dix LCT qui ont participé à Horseman et qui assuraient depuis la chaîne logistique sur la Tavoy permettront la traversée à ce niveau. Le reste de la division contourne la langue de terre et atteint Kywegu en soirée.


2 avril
Campagne de Birmanie et Malaisie
Opération Black Prince
Province sud-est de la Birmanie
– Les premiers éléments de la 8e Division Indienne traversent le pont de bateaux monté à Kyaukpa pour atteindre officiellement Mergui et relayer les Chindits des 77e et 111e Brigades. La 19e Indienne, elle, continue sur sa lancée ; en fin de journée, elle a dépassé Sindin.

Opération Fauconneau / Falconet
Rangoon – Extrait du rapport final du colonel d’Astier de la Vigerie
« En dix-huit mois, la mission Fauconneau/Falconet a remporté de nombreux succès, même si, comme nous le verrons, le concept est largement perfectible.
1 – Renseignement : l’obtention de renseignements utilisables était la raison première de la mission et son succès a dépassé les objectifs fixés. Non seulement les équipes ont pu obtenir des mises à jour régulières de l’ordre de bataille ennemi et des informations sur ses dispositifs défensifs, mais les informations sur le moral de la population et ses relations avec l’occupant ont été d’un grand intérêt. L’idée d’utiliser des autochtones ayant des liens familiaux dans le secteur pour leur servir de couverture s’est révélée très pertinente.
2 – Contact avec les mouvements de résistance : c’était une autre bonne idée, dans la mesure où le terreau social a répondu favorablement. Cependant, à trop cloisonner pour ne pas compromettre notre présence, certains patriotes, n’étant pas encadrés sérieusement, se sont retrouvés en position “sauvage”, ce qui s’est avéré contre-productif. Par exemple, les premières attaques contre des postes de garde au nord, il y a environ huit mois, auraient pu se retourner contre nous si les Japonais avaient mené une enquête sérieuse et méthodique, additionnant les indices quant à la provenance des armes utilisées. Et la révolte de Kye, menée trop tôt par des éléments impatients d’en découdre (ou exaspérés) a conduit à un massacre d’innocents. Il faut donc savoir encadrer les mouvements et c’est à ce niveau que doivent se faire les cloisonnements.
3 – Préparation de l’opération Hatchet et intendance : les caches et dépôts clandestins destinés à soutenir la progression d’une colonne ont peu servi. Il faut dire que le concept de base, en deux ans, avait largement évolué puisqu’au départ, il s’agissait de soutenir une colonne en pénétration profonde sans ravitaillement, et que c’est finalement une base arrière ravitaillée par air qui s’est installée. Là encore, l’idée d’utiliser des autochtones avec une couverture fut excellente puisqu’en un an, les hommes de la section du génie birmane qui nous ont rejoints et se sont installés sur place en tant que paysans ont défriché (à la main) et préparé un véritable aérodrome qui a permis les opérations de la 3e Division Indienne.
Il est heureux que les idées de base ait évolué car notre stratégie de l’écureuil était une préparation trop ou pas assez forte. Trop car la quantité d’armes, de munitions et de matériels enterrés aurait permis de soutenir largement les mouvements de résistance dès avant l’offensive ; je ne serais pas étonné que l’on retrouve encore dans plusieurs années des caches de matériel. Pas assez puisqu’elle n’aurait pu suffire à entretenir une force susceptible d’intervenir sur les arrières des Japonais ; il a fallu pour cela que le concept évolue vers une vraie base arrière fortifiée. »


Journal de Jean-Marie de Beaucorps
« Nous avons fait aujourd’hui la jonction avec les troupes alliées venues du nord. Dans quelques jours je dormirai dans un vrai lit, avec de vrais draps, pour la première fois depuis presque deux ans. Je ne sais pas encore ce que je vais faire ensuite. Vais-je demander à rentrer en France ? Mais le temps d’arriver, la guerre sera peut-être finie ! Vais demander à aller en Indochine ? Ça barde là-bas et ce serait une occasion d’utiliser ma connaissance de la jungle dans un cadre français. A moins de prolonger l’aventure en Malaisie avec les Fauconneaux (je préfère ce nom à “2e Groupement de Choc”) ? Les Anglais nous feront bien une place !
Le colonel a sans doute la réponse – en attendant, il nous a promis un gueuleton d’anthologie dans le meilleur restaurant de Rangoon. Je pense qu’à l’apéro, il y aura un moment de silence pour repenser à tout ce que nous avons vécu, mes frères Fauconneaux et moi, depuis deux ans. »



3 avril
Guerre sino-japonaise
Opération Bailu
Canton
– A la tombée de la nuit, la 130e Division japonaise lance une nouvelle contre-attaque. Cette fois, elle tente de prendre en tenaille les éléments avancés de la 52e Armée chinoise dans l’est de la vieille ville. Bénéficiant du soutien de l’artillerie des destroyers Tsuga et Kaii, les soldats japonais parviennent à reprendre plusieurs pâtés de maisons. La situation est d’autant plus préoccupante pour les forces chinoises que le ravitaillement en munitions a pris du retard. Leur propre artillerie ne peut offrir qu’un soutien parcimonieux et il arrive à l’infanterie d’être à court de balles et de grenades. Néanmoins, les hommes n’hésitent pas à se battre à l’arme blanche, mode de combat que les Nippons sont loin d’éviter. La situation reste longtemps indécise mais finalement, en fin de nuit, les Japonais battent en retraite.


4 avril


5 avril

Campagne de Birmanie et Malaisie
Opération Black Prince
Province sud-est de la Birmanie
– La 19e Division Indienne atteint Wachaung, où les généraux Wynford-Rees et Wingate se rencontrent et se congratulent. L’ennemi semble avoir disparu, il semble qu’il aurait évacué la Birmanie. Le chef des Chindits met ses hommes à la disposition de la 19e Indienne pour faciliter sa progression.
En fin de journée, la 251e Brigade Blindée Indienne arrive à Wachaung après avoir refait le plein de ses chars à Mergui, où le premier cargo allié depuis deux ans décharge fournitures et approvisionnements.

Guerre sino-japonaise
Pure Lumière
Canton
– Dans les quartiers de Canton libérés de l’occupant japonais, la journée de la Pure Lumière est fêtée avec une ferveur reconnaissante. Au cours de ce festival dont les origines remontent à la Période des Printemps et des Automnes, au premier millénaire avant notre ère, les familles se rendent sur les tombes de leurs aïeux pour brûler rituellement des offrandes destinées aux mânes des défunts. Mais cette année, personne ne fait éclater les traditionnels pétards : tout le monde a plus que son compte de détonations… Pour les soldats, c’est l’occasion de faire le deuil de leurs nombreux camarades tombés au combat depuis le début de l’opération.
Quant à Li Zongren et son état-major, ils décident de s’offrir un moment de répit. Pour cela, ils se rendent très officiellement dans une maison de plaisirs réputée de Xiguan. Les pensionnaires de l’établissement se répandent en démonstrations de gratitude, expliquant qu’elles ont été forcées durant toute l’Occupation de recevoir des officiers japonais, qui exigeaient d’elles des prestations gratuites sous peine d’être envoyées rejoindre les « femmes de réconfort » des sordides bordels gérés par l’armée japonaise à l’intention des hommes de troupe. Le temps d’une trop brève pause, les généraux chinois oublient les horreurs de la guerre en compagnie des jeunes courtisanes qui leur servent à boire, portent délicatement à leur bouche des mets raffinés et accompagnent les plus entreprenants vers les chambres à l’étage. La plus jolie d’entre elles sort un pipa [Instrument à cordes pincées proche du luth.] de son étui, et, l’ayant accordé, entonne de sa voix aigüe un chant inspiré des vers du poète Du Mu, qui vécut sous la dynastie Tang :
C’est le jour des défunts
La pluie ne cesse de tomber
Ceux qui sont loin de chez eux
Ont d’autant plus de tristesse
Où trouverai-je une auberge ?
Un jeune berger pointe un village
Dissimulé par des fleurs d’abricotier…

Et tous ces hommes de guerre, endurcis par des années de combats sans merci, laissent couler leurs larmes…


6 avril
Campagne de Birmanie et Malaisie
Opération Black Prince
Province sud-est de la Birmanie
– La 19e Division Indienne se remet en marche et atteint Karathuri, où l’attend la 14e Brigade des Chindits. Chemin faisant, elle occupe l’ex premier aérodrome de la zone de défense aérienne de Kampong Ulu, Taugkamet, où était basé le 103e Sentai avant son départ pour la Malaisie. Aussitôt, le génie de la division, aidé des sapeurs de l’Air Commando, se met au travail pour réparer la piste.

Guerre sino-japonaise
Opération Bailu
Canton
– Après un long pilonnage d’artillerie, le général Liao lance de nouveau sa 22e Division à l’assaut de l’île Shamian, mais malgré leur entêtement, les soldats chinois sont encore une fois repoussés avec de lourdes pertes. Les défenseurs ont détruit le pont dit « des Anglais » (puisqu’il donne sur la partie de l’île concédée aux Britanniques) mais continuent de recevoir des renforts par le pont dit « des Français » (puisqu’il donne sur la partie concédée aux Français), qui communique avec la ville nouvelle, encore tenue par les Japonais.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hendryk



Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 1136
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Juin 29, 2017 08:01    Sujet du message: Re: Birmanie-Chine, Avril 1944 Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
La plus jolie d’entre elles sort un pipa [Instrument à cordes pincées proche du luth.] de son étui, et, l’ayant accordé, entonne de sa voix aigüe un chant inspiré des vers du poète Du Mu, qui vécut sous la dynastie Tang :

Pour les sinisants, voici le poème en question:


_________________
With Iron and Fire disponible en livre!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10247
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Juin 30, 2017 09:27    Sujet du message: Répondre en citant

7 avril
Guerre sino-japonaise
Opération Bailu
Canton
– A force d’obstination et de sacrifices, les 5e et 52e Armées finissent par faire leur jonction dans le centre de la vieille ville, coupant en deux les forces japonaises : celles-ci tiennent encore les quartiers nord de Canton intra-muros, ainsi que la ville nouvelle le long du fleuve. Dans la zone libérée par la 52e Armée se trouve un bâtiment dans lequel des partisans résistent depuis près d’un mois à toutes les tentatives japonaises de les déloger !
………
Les officines de prêt sur gages sont, dans le sud de la Chine en général et à Canton en particulier, une institution multiséculaire. De tout temps, quand un Chinois avait un besoin urgent de liquidités, le moyen le plus rapide d’en obtenir était de placer quelque bien en gage chez un prêteur. A la fin du XIXe siècle, Canton comptait plus de 400 commerces de ce type, regroupés en de puissantes guildes ; leur nombre a diminué avec l’implantation des banques modernes, mais chaque quartier en compte encore quelques-uns. Leur symbole est une chauve-souris tenant une pièce d’or, car cette créature mal perçue en Occident est considérée comme porte-bonheur dans l’Empire du Milieu, son nom se prononçant comme le caractère « bonne fortune ».
Or, pour entreposer les biens en lieu sûr, de nombreux prêteurs se sont fait bâtir d’imposantes tours aux murs épais et aux fenêtres étroites, à l’épreuve du feu, des inondations et bien sûr des voleurs. Certaines sont de véritables donjons comportant jusqu’à sept étages, qui s’élèvent çà et là au cœur de la vieille ville. Les insurgés ont réussi à prendre les Japonais de court et à se retrancher dans plusieurs d’entre eux, les transformant en blockhaus quasi inexpugnables. Les Nippons n’ont pu les reprendre qu’en utilisant l’artillerie et au prix de lourdes pertes, et quand l’attaque de la ville par l’armée régulière chinoise a interrompu les assauts japonais, l’un des entrepôts tenus par les Partisans résistait encore, formant une irritante poche au milieu de la zone contrôlée par l’Occupant : des tireurs embusqués y prenaient pour cible tout soldat, et de préférence tout gradé qui se risquait à découvert à portée de fusil. Au bout de 27 jours, le siège japonais est finalement levé par l’avancée de l’armée chinoise et les défenseurs survivants, épuisés mais au comble de la joie, hissent triomphalement le drapeau nationaliste sur le toit du bâtiment grêlé d’impacts. La scène sera reconstituée pour les besoins de la propagande le lendemain, aucune caméra n’étant présente pour la filmer sur le vif. La tour sera surnommée « le nouveau Sihang », en référence au siège de l’entrepôt Sihang lors de la bataille de Shanghai en 1937, et ses défenseurs les « Cent Héros ». Après la fin de la guerre, l’endroit deviendra le musée du Soulèvement de Canton.


8 avril
Guerre sino-japonaise
Opération Bailu
Canton
– Tandis que la 195e Division se dispose en posture défensive côté sud, le reste des 5e et 52e Armées concentrent leur attention sur le nord de la vieille ville, où la zone tenue par les Japonais forme une poche qui va en se rétrécissant inexorablement. Le gros de la 130e Division japonaise s’y trouve piégé et ses stocks de munitions s’amenuisent.

Hong Kong – Dix-sept B-24 du 68e Composite Wing surgissent au-dessus de la ville, a relativement basse altitude. S’ils sont encore escortés de huit P-51, c’est pour le principe : les Japonais ne semblent plus vouloir risquer les quelques chasseurs qui leur restent dans des tentatives d’interception coûteuses en avions… et en pilotes. L’objectif du jour est justement l’aéroport de Kai Tak. Malgré une DCA mordante (qui parvient à abattre deux Liberator), il subit d’importants dégâts : les deux pistes sont éventrées par des bombes de forte puissance tandis que plusieurs hangars sont réduits à l’état de gravats. Les Mustang se livrent également à des passes de mitraillage qui détruisent au sol plusieurs avions.
En fait, les Japonais, pressentant un tel raid, ont évacué Kai Tak quelques jours plus tôt : les appareils encore en état de voler et leur train logistique ont été déplacés vers une base de repli discrètement aménagée à Sha Tin, là même d’où, le 18 mars 1911, s’était envolé le tout premier avion à survoler Hong Kong (un Farman III piloté par le Belge Charles Van den Born et baptisé Spirit of Sha Tin). Seuls ont été laissés sur place des appareils hors d’usage, pour donner le change.

[Une réplique du Spirit of Sha Tin est aujourd’hui exposée à l’aéroport international de Hong Kong.]


9 avril
Campagne de Birmanie et Malaisie
Opération Black Prince
Province sud-est de la Birmanie
– Pendant que les troupes du XVe Corps Indien continuent leur progression, le Calcutta Light Horse (50e Brigade Blindée indienne) atteint la frontière thaïe, à Aye Chan Thar Yar.

Guerre sino-japonaise
Opération Bailu
Canton
– Tandis que les combats font rage dans le nord de la vieille ville, où les Japonais, à court de munitions, cèdent peu à peu du terrain, le général Liao tente pour la troisième fois de prendre l’île Shamian de vive force. Le génie de la 22e Division, couvert par un feu nourri d’artillerie légère ainsi que par les chars du 599e Régiment blindé alignés le long du canal, installe plusieurs ponts flottants. Dix B-25 de la ROCAF, mobilisés pour l’occasion, patrouillent le long du canal, mitraillant tout défenseur qui se risque à découvert et interdisant l’arrivée de renforts par le pont des Français.
Le destroyer Tsuga, qui cherche à soutenir les défenseurs, attire l’attention des B-25. Ces derniers n’ont aucun entraînement dans l’attaque d’objectifs navals et leurs passes de bombardement ne font que secouer le navire. Cependant, les B-25 mitraillent généreusement les ponts du destroyer, dont de nombreux marins sont tués ou blessés. Le navire bat en retraite vers l’embouchure du fleuve, craignant de s’échouer en tentant d’éviter de nouvelles bombes.
Enfin les soldats chinois parviennent à prendre pied en force sur l’île. Ils investissent méthodiquement les luxueux bâtiments ayant abrité les divers consulats étrangers, que les Japonais ont transformés en autant de fortins. Le dernier à tomber sera le consulat britannique, aux petites heures de la matinée du lendemain.


10 avril
Campagne de Birmanie et Malaisie
Opération Black Prince
Province sud-est de la Birmanie
– Les Anglais prennent l’aérodrome de Kampong Ulu, complètement dévasté, et atteignent Kawthaung, à l’extrême sud de la Birmanie, là où la 9e Division nippone s’était embarquée en décembre vers la Malaisie. Le commandant du 1/15e Punjab Rgt, qui a fait ses humanités, ramasse une poignée de sable sur la plage et l’envoie par messager au général Wynford-Rees. Au porteur, il n’a donné que cette consigne : « En lui remettant ce sable, tu lui diras que toute la Birmanie est reconquise. Et s’il te demande : Toute ? Tu lui répondras : toute ! »

Guerre sino-japonaise
Opération Bailu
Canton
– Les derniers nids de résistance japonais dans le nord de la vieille ville finissent par tomber, au terme de trois jours de combats acharnés. Ayant brûlé leurs dernières cartouches, les soldats de ce qui reste de la 130e Division se lancent dans des charges désespérées ou se suicident dans leurs bunkers. Cependant, les Japonais tiennent toujours la nouvelle ville.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hendryk



Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 1136
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Juin 30, 2017 10:27    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
[Une réplique du Spirit of Sha Tin est aujourd’hui exposée à l’aéroport international de Hong Kong.]

J'ai d'ailleurs eu l'occasion de la voir il y a quelques années.



Un personnage intéressant, Van den Born. Je me demande ce qu'il devient FTL.

Citation:
En 1909, il s’établit à Paris où il devient l’un des pionniers de l’aviation auprès d’Henri Farman. Véritable prodige des airs, il multiplie les exploits et les records. En 1910, il est en Indochine où il contribue à la construction d’un biplan Farman. Au manche de cet avion, il survole l’Indochine avant de devenir le premier aviateur à atterrir à Hong-Kong, puis à Canton en Chine en 1911. Son aéroplane a touché le sol de Hong Kong le 18 mars 1911, avant de rejoindre Canton, Macao, etc. Ses impressionnants vols de démonstration contribuent au développement de l’aviation dans cette partie du monde.

Rappelé en Europe au moment où éclate la Première Guerre mondiale, il est chargé de créer l’Ecole militaire belge d’Aviation en France. Il s’agit de former des pilotes pour résister aux aviateurs allemands. Après l’Armistice, il retourne en Asie ; au Vietnam, il crée l’aéroclub de Saigon ; il est aussi à la tête d’une exploitation agricole dans les années 1930, avant l’arrivée des Japonais. Arrêté et torturé durant la Seconde Guerre mondiale, il parvient à rentrer en France, dont il a acquis la nationalité en 1936 en raison des services rendus à la République. Pilote dans l’armée française, il avait d’ailleurs reçu le titre de chevalier de la Légion d’honneur en 1930. En 1997, les autorités de Hong-Kong ont rendu un hommage officiel à ce pionnier wallon de l’aviation.

_________________
With Iron and Fire disponible en livre!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7318

MessagePosté le: Ven Juin 30, 2017 14:42    Sujet du message: Répondre en citant

Je me demande comment les Anglais vont entrer en Malaisie vu que l'isthme de Kra est en Thaïlande....
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3629
Localisation: Tours

MessagePosté le: Ven Juin 30, 2017 15:59    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
Je me demande comment les Anglais vont entrer en Malaisie vu que l'isthme de Kra est en Thaïlande....


En franchissant la frontière Thailandaise, puis en répondant aux plaintes de Bangkok en disant "Oh, zut! Nos soldats en manœuvres se sont perdus et on traversé la frontière par erreur. Il faut dire que ces derniers temps la ligne de front a tellement bougé qu'il ne savaient plus très bien ou elle se trouvait, et les cartes n'étaient de toute façon plus à jour. Et puis ce n'est pas très grave, on ne fait que passer!".
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7318

MessagePosté le: Ven Juin 30, 2017 16:02    Sujet du message: Répondre en citant

Avec la Thaïlande, ça peut marcher.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Merlock



Inscrit le: 19 Oct 2006
Messages: 1110

MessagePosté le: Ven Juin 30, 2017 16:14    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
Avec la Thaïlande, ça peut marcher.


J'ai souvent l'impression que "Thaïlande" est en fait un synonyme de "malentendu", en effet...
_________________
"Le journalisme moderne... justifie son existence grâce au grand principe darwinien de la survivance du plus vulgaire." (Oscar Wilde).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hendryk



Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 1136
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Juin 30, 2017 16:31    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
Leur symbole est une chauve-souris tenant une pièce d’or, car cette créature mal perçue en Occident est considérée comme porte-bonheur dans l’Empire du Milieu, son nom se prononçant comme le caractère « bonne fortune ».

C'est encore le cas de nos jours, mais la chauve-souris est devenue plus stylisée:



Casus Frankie a écrit:
Or, pour entreposer les biens en lieu sûr, de nombreux prêteurs se sont fait bâtir d’imposantes tours aux murs épais et aux fenêtres étroites, à l’épreuve du feu, des inondations et bien sûr des voleurs. Certaines sont de véritables donjons comportant jusqu’à sept étages, qui s’élèvent çà et là au cœur de la vieille ville. Les insurgés ont réussi à prendre les Japonais de court et à se retrancher dans plusieurs d’entre eux, les transformant en blockhaus quasi inexpugnables.

Un exemple d'entrepôt de prêteur sur gage à Canton:


_________________
With Iron and Fire disponible en livre!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3327
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Ven Juin 30, 2017 17:09    Sujet du message: Répondre en citant

vous êtes médisant sur cette pôvre thailande qui ne sait plus dans quel sens est son pyjama tellement de fois elle l'a tourné et retourné...
Dracula sera un vrai débarquement en force avec moult préparations nécessitant il est vrai quelquefois que l'espace aérien thai soit "emprunté" dans son secteur le plus étroit (mais de nuit pour sauver la face)
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wardog1



Inscrit le: 29 Aoû 2015
Messages: 484
Localisation: Puy de Dome,France

MessagePosté le: Ven Juin 30, 2017 19:59    Sujet du message: Répondre en citant

La référence à une certaine BD franco belge du 10 avril, ca fait toujours plaisir à voir!
_________________
Ne soyez pas trop sévère avec vos enfants, car c'est un peu de votre faute s'ils son c**

Citation facebook
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le roi louis



Inscrit le: 13 Mar 2009
Messages: 194

MessagePosté le: Ven Juin 30, 2017 21:09    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
La référence à une certaine BD franco belge du 10 avril, ca fait toujours plaisir à voir!

ben au départ c'est une citation de la Guerre des Gaule du divin Jules, j'ai probablement dut l'apprendre comme à l'époque en cours de latin une maxime au même titre que "les dés en sont jetés" ou "toi aussi mon fils"...
Aujourd’hui je serai incapable de les ressortir en latin ces trucs...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3629
Localisation: Tours

MessagePosté le: Sam Juil 01, 2017 06:47    Sujet du message: Répondre en citant

patzekiller a écrit:
vous êtes médisant sur cette pôvre thailande qui ne sait plus dans quel sens est son pyjama tellement de fois elle l'a tourné et retourné...
Dracula sera un vrai débarquement en force avec moult préparations nécessitant il est vrai quelquefois que l'espace aérien thai soit "emprunté" dans son secteur le plus étroit (mais de nuit pour sauver la face)


Dans ce cas, cela pourrait constituer une bonne diversion pour Dracula! Après l'affaire des touristes Belgo-congolais dans le nord et celle des randonneurs britannico-indiens dans l'ouest, une action allié dans le sud passant par le territoire thailandais pour tourner leurs défenses du littoral serait une perspective crédible pour les japonais. Cela pourrait les pousser à maintenir des troupes en nombre sur la frontière avec Bangkok qui seraient absentes sur les plages!
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7318

MessagePosté le: Sam Juil 01, 2017 07:16    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement, une des bases de la stratégie est que votre forte réelle n'est pas ce que vous pouvez faire et ce que vous allez faire, mais ce que l'ennemi croit que vous êtes capable de faire.
Voilà l'occasion en or pour monter une intox du niveau de l'opération Mincemeat.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3327
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Sam Juil 01, 2017 10:41    Sujet du message: Répondre en citant

...ne pas oublier thursday (et friday) qui va venir s'ajouter à tout ça en amont Wink
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Asie-Pacifique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com