Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Corridor humanitaire
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
houps



Inscrit le: 01 Mai 2017
Messages: 572

MessagePosté le: Lun Nov 05, 2018 17:34    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
18 Novembre, quelque part dans le ciel au-dessus de la France.

Dans le ciel nocturne, une fleur de fumée noire vient d'éclore brutalement. Des doigts de lumière coupent le ciel, traquant un objet qui vire, cherchant à leurrer la DCA qui est à sa recherche. Question Parfois, les projecteurs éclairent un instant un petit Cessna bimoteur à livrée militaire, un UC-78 portant la cocarde tricolore.
À bord du Bobcat, Stéphane Hessel serre convulsivement le dos du fauteuil du pilote, récitant à voix basse des morceaux de textes qui surgissent de sa mémoire, le français, l'allemand et l'anglais se mélangent en brides Question de culture.
Arqué sur les commandes, l'aviateur se démène et jure.
- Ils doivent nous prendre pour un éclaireur venu repérer leurs positions. Vraiment pas de chance que l'on soit passé juste au-dessus de leurs têtes. Ils vont rapidement nous lâcher... enfin, d'après les SR ils manquent d'obus.
- C'est toujours comme ça ?
- Non, heureusement... mais de jour, il vaut mieux avoir une escorte de chasseurs. Pas trop secoué ?
Hessel sourit sardoniquement en songeant aux colères orageuses du Général.
- Je crois avoir l'habitude d'être secoué...
- J'espère pour vous que les Suisses sont vraiment au courant de notre arrivée, car on n'a pas assez de carburant pour regagner Marseille.
La remarque crée un pli soucieux sur le front de Stéphane Hessel. Bien sûr l'agent français sur place a prévenu les Suisses de sa venue et le Bobcat n'a décollé qu'après que les Suisses ont confirmé leur accord... Seulement, dans des moments comme celui-ci, on ne peut se démettre d'un petit pincement de cœur, d'un doute... et si le message a mal été compris par les renseignements suisses ou s'il n'a pas été transmis correctement à la DCA ?
- Et où sommes-nous ?
- Vous voyez les lumières ? C'est Genève ! D'ailleurs, il va être temps de les contacter...
Manipulant la radio, le pilote la règle sur une fréquence convenue à l'avance.
- J'arrive de Marseille avec une lettre pour Chalcédoine, de la part de Minos. Je suis en approche au 210 à 150 nœuds.
- Ici Chalcédoine, nous vous avons repéré. Nous vous attendons à l'aéroport de Genève-Cointrain.
Même de nuit, le posé sur la piste de Cointrain - surtout pour un moustique comme le Cessna - ne relève pas de l'exploit. La piste dite 05/23 - à cause de son orientation (1)- est longue de 405 mètres et large de 21. Avec un vent de moins de quatre nœuds, le pilote se pose comme une hirondelle regagnant son lit et fit rouler Bobcat Question jusqu'à l'aérogare de Genève-Contraint.
Un peu secoué, Stéphane Hessel mit pied sur le tarmac, respirant l'air froid des montagnes du Jura dont l'ombre écrasait les prés qui entouraient la piste. Dans la lumière des ampoules de l'aérogare, le sol de béton gris étincelait d'une fine pluie glaciale. Resserrant le col de sa gabardine, Stéphane Hesssel marcha en direction des deux hommes qui venaient de sortir du bâtiment.
Le premier était un petit homme portant un feutre enfoncé jusqu'aux yeux et un par-dessus informe. Entre les deux on ne discernait qu'une moustache en balai brosse. Son voisin, plus grand et plus âgé était en uniforme de l'armée suisse, képi en main. Le visage était sec, marqué, maigre. Les yeux enfoncés dans les orbites, vifs, inquisiteurs, ils attiraient immédiatement l'attention.
- Monsieur Hessel ?
- C'est moi.
Poignée de main
- Je suis le major Max Waibel (Il désigna son voisin) voici Adolfo Ramirez, des services de renseignement français. (nouvel échange de poignées de main) Soyez le bienvenu en Suisse. Avez-vous fait bon voyage ?
- Nous avons failli rencontrer quelques obus de DCA en chemin, mais comme la rencontre n'a pas eu lieu, on va dire que j'ai fait bon voyage. Il est quand même extraordinaire que des Allemands aient tenté de me tuer alors que je suis venu en Suisse à leur demande.
Le commandant Waibel eut un sourire indulgent.
- Les négociations sont secrètes.
Ramirez qui piétinait sur place, visiblement frigorifié profita du silence pour placer un mot :
- On pourrait peut-être en parler à l'intérieur ?



(1) De nos jours la piste s'appelle 04/22. Non, parce qu'elle a changé d'orientation. Mais parce que le nord magnétique s'est déplacé.


Very Happy
_________________
Timeo danaos et dona ferentes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
DMZ



Inscrit le: 03 Nov 2015
Messages: 797
Localisation: France

MessagePosté le: Lun Nov 05, 2018 20:52    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
Même de nuit, le posé sur la piste de Cointrain - surtout pour un moustique comme le Cessna - ne relève pas de l'exploit. La piste dite 05/23 - à cause de son orientation (1)- est longue de 405 mètres et large de 21.

(1) De nos jours la piste s'appelle 04/22. Non, parce qu'elle a changé d'orientation. Mais parce que le nord magnétique s'est déplacé.

J'ai appris quelque chose sur les changements de nom de pistes...

Nota : d'après Wikipédia, la piste aurait été prolongée à 1.065 m en 1940.
_________________
"Vi offro fame, sete, marce forzate, battaglia e morte." "Je vous offre la faim, la soif, la marche forcée, la bataille et la mort." Giuseppe Garibaldi
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alias



Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 612
Localisation: Dans les environs de Genève-sur-Léman

MessagePosté le: Lun Nov 05, 2018 21:17    Sujet du message: Répondre en citant

C'est Genève-Cointrin, cela dit.

(Héhé, pour une fois que je peux apporter une précision à la FTL. Smile )
_________________
Stéphane "Alias" Gallay -- https://alias.erdorin.org
Multi-classé rôliste / historien / graphiste / fan de rock-prog / utilisateur de Mac
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Etienne



Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1550
Localisation: Faches Thumesnil (59)

MessagePosté le: Lun Nov 05, 2018 22:04    Sujet du message: Répondre en citant

Chez nous, cela aurait plutôt été "Genièvre-Cointreau" Laughing Laughing Laughing



Arrow
_________________
Dieu est une femme. La preuve : On dit toujours qu’il vaut mieux voir le Bon Dieu que ses seins.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Alias



Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 612
Localisation: Dans les environs de Genève-sur-Léman

MessagePosté le: Mar Nov 06, 2018 06:46    Sujet du message: Répondre en citant

Etienne a écrit:
Chez nous, cela aurait plutôt été "Genièvre-Cointreau" Laughing Laughing Laughing



Arrow


Gnolu, va! Smile
_________________
Stéphane "Alias" Gallay -- https://alias.erdorin.org
Multi-classé rôliste / historien / graphiste / fan de rock-prog / utilisateur de Mac
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7173

MessagePosté le: Mar Nov 06, 2018 11:45    Sujet du message: Répondre en citant

DMZ a écrit:


Nota : d'après Wikipédia, la piste aurait été prolongée à 1.065 m en 1940.


Je suis allé sur le site de l'aéroport ils disent que la piste de béton date de 1938, aucune mention d'un prolongement seulement deux ans plus tard. Confusion ?
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alias



Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 612
Localisation: Dans les environs de Genève-sur-Léman

MessagePosté le: Mar Nov 06, 2018 14:01    Sujet du message: Répondre en citant

Ce ne serait pas complètement illogique que les autorités fédérales décident de prolonger la piste en urgence au moment où la guerre éclate.

EDIT: J'ai trouvé ici un document de 1945 qui indique que la piste de 1.2 km de long était en service depuis fin 44: https://www.e-periodica.ch/cntmng?pid=bts-002:1945:71::72

Autre document sur le sujet ici: https://claan.ch/wp-content/uploads/2004/05/E-005-04_ANCIENNE-AEROGARE_%C3%A9tude-patrimoniale_a%C3%A9rogare-de-Gen%C3%A8ve-Cointrin.pdf

Du coup, ce n'est pas clair, parce qu'on parle bien d'une piste de 1.2 km de long à fin 43 ou 44, mais aussi d'un prolongement antérieur à 1045 m décidé en 39-40.
_________________
Stéphane "Alias" Gallay -- https://alias.erdorin.org
Multi-classé rôliste / historien / graphiste / fan de rock-prog / utilisateur de Mac
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
DMZ



Inscrit le: 03 Nov 2015
Messages: 797
Localisation: France

MessagePosté le: Mar Nov 06, 2018 17:40    Sujet du message: Répondre en citant

En fait, en se fondant sur les deux documents mentionnés plus Wikipédia (en) et (fr), je pense que l'historique OTL est le suivant :
- le trafic aérien civil est interrompu en Suisse pendant la guerre, il reprendra en 1944.
- l'extension de la piste débute en 1941 pour une longueur initiale de 975 m rapidement portée à 1065 m.
- en 1943, cette longueur est portée à 1.200 m.
- la piste a été en travaux de 1941 à 1943.

Il n'y a pas de raison de penser que cette chronologie diffère FTL jusqu'à la fin de la libération de la France (au moins la fin des combats le long de la frontière franco-suisse).

Fin 1942, Stéphane Hessel s'est donc posé sur une piste de 1.000 m mais le bobcat a dû slalomer entre les scrapers... au moins pour aller à l'aérogare.

BULLETIN TECHNIQUE DE LA SUISSE ROMANDE a écrit:

Revenons-en aux travaux de 1941. Il s'agissait de créer une piste en béton armé de 1 km de longueur sur 50 m de largeur avec 1,7 % de pente maximum
(...)
Les travaux débutèrent en automne 1941.
(...)
Comme on l'a vu plus haut, la piste de 1,2 km de longueur est terminée et a pu être utilisée dès la fin de 1944 par les avions du type Douglas pour le service des paquets destinés aux prisonniers de guerre.

Note : la date de fin 1944 s'applique probablement à la reprise des vols civils et non à la fin des travaux

Ancienne aérogare de Genève-Cointrin Etude sur la valeur patrimoniale du bâtiment a écrit:

En 1937 est réalisée la première piste en béton de 405 mètres de longueur.
Entre 1939 et 1940, sous l’égide du conseiller d’Etat et chef du DTP, Louis Casaï, sont prises les décision relatives à l’agrandissement et la modernisation de l’aéroport: allongement de la piste, éclairage du terrain, nouvelles installations radioélectriques et, surtout, édification d’une véritable aérogare. Alors que tout le trafic aérien civil en Suisse est arrêté à cause de la guerre, ces grands travaux d’aménagement sont entrepris, avec l’aide de la Confédération suisse. L’agrandissement de la piste, rendu nécessaire pour l’utilisation de nouveaux avions gros porteurs ainsi que les normes internationales relatives aux pistes d’aviation, engendre la coupure de la route cantonale de Genève à Mategnin. Le premier agrandissement prévu est de 975 mètres, puis de 1065 mètres. A la fin de 1943 la piste est prolongée à 1200 mètres.


Wikipédia (fr) a écrit:

La première piste en béton, longue de 405 m et large de 21, est inaugurée en 1937. Trois ans plus tard, elle est portée à 1 065 m puis à 2 000 m en août 1946.

Note : trois ans plus tard fait donc référence à la décision des travaux, pas à leur réalisation.

Wikipédia (en) a écrit:

During World War II, the Swiss authorities forbade all flights from Switzerland, but expansion of the airport led to increasing its area to 95 hectares (230 acres) and extending the main runway first to 1,000 by 50 metres (3,280 by 160 ft). A further 200 metres (660 ft) of runway was added near the end of the war as well as provision for future expansion to a length of 2,500 metres (8,200 ft).


Flight Global a écrit:

When the Cointrin airport was first established in 1920 it covered an area of 133 1/2 acres (54 hectares); in 1942 it was 235 acres (95 hectares). Its first concrete runway, dating from 1936/1937, was 1,328 1/2ft. long (405 metres) and 69ft. wide (21 metres). Despite the war it has been widened to 164ft. (50 metres) and its length extended first to 3,280ft. (1,000 metres) and subsequently to 3,936ft. (1,200 metres) and provision has been made for its ultimate extension to 8,200ft. (2,500 metres).

https://www.flightglobal.com/pdfarchive/view/1945/1945%20-%200907.html
_________________
"Vi offro fame, sete, marce forzate, battaglia e morte." "Je vous offre la faim, la soif, la marche forcée, la bataille et la mort." Giuseppe Garibaldi
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7173

MessagePosté le: Mar Nov 06, 2018 17:47    Sujet du message: Répondre en citant

Va pour 1065 m
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
DMZ



Inscrit le: 03 Nov 2015
Messages: 797
Localisation: France

MessagePosté le: Mar Nov 06, 2018 18:58    Sujet du message: Répondre en citant

En fait, c'est une inauguration discrète mais une inauguration tout de même (à moins que d'autres vols clandestins aient eu lieu sur ce même aéroport).
_________________
"Vi offro fame, sete, marce forzate, battaglia e morte." "Je vous offre la faim, la soif, la marche forcée, la bataille et la mort." Giuseppe Garibaldi
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Etienne



Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1550
Localisation: Faches Thumesnil (59)

MessagePosté le: Mar Nov 06, 2018 19:01    Sujet du message: Répondre en citant

DMZ a écrit:
En fait, c'est une inauguration discrète mais une inauguration tout de même (à moins que d'autres vols clandestins aient eu lieu sur ce même aéroport).

Il devait être utilisé par les Forces Aériennes Suisses, non?
_________________
Dieu est une femme. La preuve : On dit toujours qu’il vaut mieux voir le Bon Dieu que ses seins.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
DMZ



Inscrit le: 03 Nov 2015
Messages: 797
Localisation: France

MessagePosté le: Mar Nov 06, 2018 20:20    Sujet du message: Répondre en citant

A priori non. Les aéroports civils ont été modernisés pendant la guerre et des aérodromes militaires ont été créés.

Des appareils ont peut-être pu occasionnellement se poser à Genève-Cointrin mais en octobre 1942 la piste de 1.065 m devait être toute fraîche et les travaux celle de 1.200 m devaient avoir débuté, je doute qu'il y ait eu un quelconque trafic à ce moment là.

Voir, par exemple, les deux documents :
http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F8687.php
Citation:
A partir de juillet 1940, on construisit quinze aérodromes avec piste en dur, protections contre les éclats et abris en béton, notamment à Emmen, Buochs, Meiringen, Interlaken (1940), Lodrino, Locarno (1941) et Sion (1943).


http://www.amicaleaviation4.ch/html/1_4ea11.html
Citation:
De nombreux appareils continueront à se poser au cours des mois suivants sur les différents aérodromes helvétiques, comme à Genève-Cointrin, aéroport qui, profitant de l’absence de liaisons aériennes civiles du fait de la guerre, s’est modernisé en se dotant d’une piste bétonnée de 1200 mètres de long, opérationnelle dès 1943.

Le premier appareil américain se pose à Cointrin le 24 avril 1944.

_________________
"Vi offro fame, sete, marce forzate, battaglia e morte." "Je vous offre la faim, la soif, la marche forcée, la bataille et la mort." Giuseppe Garibaldi
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
DMZ



Inscrit le: 03 Nov 2015
Messages: 797
Localisation: France

MessagePosté le: Mar Nov 06, 2018 22:33    Sujet du message: Répondre en citant

Heu, excusez-moi de revenir sur le sujet mais je sais pourquoi l'aéroport de Genève n'a pas pu être utilisé de toute la guerre : il est situé à moins de 500 m de la frontière. Autant dire qu'il n'y a qu'une sécurité très relative et aucune discrétion dans les mouvements.

Est-il bien raisonnable de faire atterrir un appareil aux cocardes françaises à cet endroit, même de nuit (pleine lune le 22 novembre 1942), au risque de mettre en péril la neutralité suisse à un moment où l'Axe est encore très fort sur le continent et enserre complétement la Confédération Helvétique ?

De plus la frontière dans le 210 est à 12 km, ce qui veut dire, à finesse 10, qu'elle est passée en approche directe à 1.200 m d'altitude sol, probablement moins. La Flak, même légère, ne peut pas le rater.

Bon, comme d'habitude, je chipotte. Ça n'a pas une importance fondamentale dans le récit.
_________________
"Vi offro fame, sete, marce forzate, battaglia e morte." "Je vous offre la faim, la soif, la marche forcée, la bataille et la mort." Giuseppe Garibaldi
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alias



Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 612
Localisation: Dans les environs de Genève-sur-Léman

MessagePosté le: Mer Nov 07, 2018 09:06    Sujet du message: Répondre en citant

DMZ a un argument solide: si c'est un appareil militaire, il devrait être interné par les autorités suisses.

Soit il est "camouflé" en avion civil, soit il est interné "pour la forme", histoire de donner le change.

Et oui, l'aéroport de Cointrin est très proche de la frontière, au point que, quand il a plus tard été question de l'agrandir à nouveau, il a fallu procéder à des rectifications de frontière et le fait qu'il est même partiellement considéré comme un aéroport français, avec une sortie côté Ferney-Voltaire.
_________________
Stéphane "Alias" Gallay -- https://alias.erdorin.org
Multi-classé rôliste / historien / graphiste / fan de rock-prog / utilisateur de Mac
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
DMZ



Inscrit le: 03 Nov 2015
Messages: 797
Localisation: France

MessagePosté le: Mer Nov 07, 2018 10:13    Sujet du message: Répondre en citant

D'un autre côté, l'internement est la couverture parfaite pour la mission. "Un appareil français endommagé par la DCA a été forcé de se poser sur l'aérodrome de Genève-Cointrin. Soñ équipage a été interné."
_________________
"Vi offro fame, sete, marce forzate, battaglia e morte." "Je vous offre la faim, la soif, la marche forcée, la bataille et la mort." Giuseppe Garibaldi
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 5 sur 8

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com