Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

l'anthropophagie:un phénomène culturel
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Abraham



Inscrit le: 26 Avr 2015
Messages: 528
Localisation: Tel Aviv

MessagePosté le: Mar Déc 12, 2017 09:45    Sujet du message: Répondre en citant

houps a écrit:
[...]
Du coup, croquer Bush est-il un crime de guerre?


Si on est pas trop un partisan de l'idéologie néo-conservatrice du Parti Républicain,on peut se dire que le fait que Bush Sr soit mangé par les japonais est une bonne chose bien que Bush Sr et Jr peuvent être remplacés par des présidents encore plus conservateurs et bellicistes.

Plus sérieusement,cela reste un crime de guerre car il ne s'agit pas d'une tribu "primitive" n'ayant jamais vu de Blancs et peu au courant des conventions internationales mais de soldats et d’officiers issus d'un peuple éduqué et d'un pays industrialisé et "moderne".

Mais n'oublions pas que le Japon n'avait pas signé la Convention de Genève et ne s'estimait pas tenu de respecter le droit international.

Donc si Bush Sr est mangé par des japonais cela fera une charge de plus à rajouter au dossier lors des procès d'après-guerre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 1911
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Mar Déc 12, 2017 09:49    Sujet du message: Répondre en citant

houps a écrit:

Du coup, croquer Bush est-il un crime de guerre?


Il me semble que, légalement, consommer des muscles ou des organes de ses victimes n’est pas en soi un crime, de guerre ou pas. C’est le fait de les occire (sans jugement, arbitrairement etc.) qui l’est, éventuellement aggravé par la manière de les mener de vie à trépas (tortures physiques et morales etc.). Ce qui arrive aux corps des victimes après leur décès ne relève que de l’éthique, pas du droit. Je ne pense pas que la Convention de Genève (ou Convention de Megève, ou de Geneviève, comme disait le Commandant Sylvestre) spécifie que les prisonniers de guerre décédés doivent recevoir une sépulture conforme à leurs normes et rites funéraires, ni que leur dépouille mortelle soit protégée contre les appétits culinaires de leurs geôliers.
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Urbain Mukanga



Inscrit le: 06 Jan 2015
Messages: 539
Localisation: Aix-en-Provence

MessagePosté le: Mar Déc 12, 2017 10:08    Sujet du message: Répondre en citant

Le Convention de Genève stipule ceci (cependant je ne suis pas sûr que cela était en vigueur durant la guerre de 1939-1945):

ARTICLE 120 - Les testaments des prisonniers de guerre seront établis de manière à satisfaire aux conditions de validité requises par la législation de leur pays d'origine, qui prendra les mesures nécessaires pour porter ces conditions à la connaissance de la Puissance détentrice. A la demande du prisonnier de guerre et en tout cas après sa mort, le testament sera transmis sans délai à la Puissance protectrice et une copie certifiée conforme sera remise à l'Agence centrale de renseignements.

Les certificats de décès, conformes au modèle annexé à la présente Convention, ou des listes, certifiées conformes par un officier responsable, de tous les prisonniers de guerre morts en captivité, seront adressés dans le plus bref délai au Bureau de renseignements des prisonniers de guerre institué conformément à l'article 122 .

Les renseignements d'identité dont la liste est donnée au troisième alinéa de l'article 17, le lieu et la date du décès, la cause du décès, le lieu et la date de l'inhumation ainsi que tous les renseignements nécessaires pour identifier les tombes devront figurer dans ces certificats ou dans ces listes.

L'enterrement ou l'incinération devront être précédés d'un examen médical du corps afin de constater le décès, de permettre la rédaction d'un rapport et, s'il y a lieu, d'établir l'identité du décédé.

Les autorités détentrices veilleront à ce que les prisonniers de guerre décédés en captivité soient enterrés honorablement, si possible selon les rites de la religion à laquelle ils appartenaient, et que leurs tombes soient respectées, convenablement entretenues et marquées de façon à pouvoir toujours être retrouvées. Chaque fois que cela sera possible, les prisonniers de guerre décédés qui dépendaient de la même Puissance seront enterrés au même endroit.

Les prisonniers de guerre décédés seront enterrés individuellement, sauf cas de force majeure qui imposerait une tombe collective. Les corps ne pourront être incinérés que si d'impérieuses raisons d'hygiène ou la religion du décédé l'exigent ou encore s'il en a exprimé le désir. En cas d'incinération, il en sera fait mention avec indication des motifs sur l'acte de décès.

Afin que les tombes puissent toujours être retrouvées, tous les renseignements relatifs aux inhumations et aux tombes devront être enregistrés par un Service des tombes créé par la Puissance détentrice. Les listes des tombes et les renseignements relatifs aux prisonniers de guerre inhumés dans les cimetières ou ailleurs seront transmis à la Puissance dont dépendaient ces prisonniers de guerre. Il incombera à la Puissance contrôlant le territoire, si elle est partie à la Convention, de prendre soin de ces tombes et d'enregistrer tout transfert ultérieur des corps. Ces dispositions s'appliquent de même aux cendres qui seront conservées par le Service des tombes jusqu'à ce que le pays d'origine fasse connaître les dispositions définitives qu'il désire prendre à ce sujet.
_________________
Legio Patria Nostra-Honneur et Fidélité
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toubib



Inscrit le: 15 Sep 2011
Messages: 51

MessagePosté le: Mar Déc 12, 2017 10:23    Sujet du message: Répondre en citant

Puisque le sujet semble passionner les membres du forum, je leur conseille la somme de Georges Guille-Escuret sur la Sociologie comparée du cannibalisme, en trois tomes. Ceci dit pour avoir rencontrer l'auteur, c'est un sujet passionnant et mais il faut engloutir (sic) les trois tomes !
Bon appétit
Pour finir : un prof de biochimie à la fac nous expliquait que la graisse humaine était sans doute la plus digeste... Autre anecdote médicale : la consommation régulière de cervelle humaine transmet une maladie à prion proche du Kreuzfeld Jacob (maladie de la vache folle pour faire court), la maladie de Kuru observée uniquement en Papouasie Nelle Guinée. Pour vraiment terminer sur une expérience personnelle : le moment d'horreur quand vers 11h30-12h au bloc opératoire le chirurgien coupe la graisse au bistouri électrique et que l'odeur vous fait saliver : pur réflexe du cortex olfactif (tegmental ?) mais néanmoins troublant.
Tout cela me donne faim...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
FREGATON



Inscrit le: 06 Avr 2007
Messages: 1243
Localisation: La Baule

MessagePosté le: Mar Déc 12, 2017 11:47    Sujet du message: Répondre en citant

Toubib a écrit:

Tout cela me donne faim...

Ah... Donc pour ce midi: tchèque haché, chilien con carne ou beauf bourguignon?
_________________
La guerre virtuelle est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux civils.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7273

MessagePosté le: Mar Déc 12, 2017 11:55    Sujet du message: Répondre en citant

Laughing
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
houps



Inscrit le: 01 Mai 2017
Messages: 586

MessagePosté le: Mar Déc 12, 2017 12:21    Sujet du message: Répondre en citant

Very Happy Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Atatürk



Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 266
Localisation: Richmond,Virginia-USA

MessagePosté le: Mar Déc 12, 2017 12:42    Sujet du message: Répondre en citant

L'anthropophagie pratiqué par les japonais a été jugé après la guerre et il y a eu des condamnations me semble t-il mais comme le droit international n'avait encore rien émis sur les cas de cannibalisme "volontaire" (je veux dire par là qui n'a pas été motivé par la famine mais je ne vois pas quel terme approprié utiliser en français) les accusés ont été condamnés pour homicide volontaire sur la personne de prisonnier de guerre et pour refus d'une sépulture honorable ce qui était contraire à la Convention de Genève de 1929 (quoiqu'elle ne fut pas ratifiée par l'Empire du Japon mais ce dernier avait quand même ratifié la Convention de la Haye de 1907 donc c'est une acceptation au moins partielle du droit international enfin me semble t-il) .
_________________
"Paix dans le pays,paix dans le monde"
Mustafa Kemal Atatürk.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com