Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sadisme Japonais sur les prisonniers américains et anglais

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Dragon de l'Impératrice



Inscrit le: 11 Oct 2019
Messages: 50

MessagePosté le: Dim Mar 29, 2020 17:03    Sujet du message: Sadisme Japonais sur les prisonniers américains et anglais Répondre en citant

a ma connaissance les troupes japonaise furent d'une cruauté terrible sur les prisonniers américains et anglais qui était considerée comme des esclaves.
on peut citer la "Marche de la mort"(la division qui assura ce fait fut totalement massacrée par les américains dans le but de venger les soldats mort"
les enfouissement vivant de personne civil et militaire a Shangaie
la construction du chemin de fer qui servait au transport vers l'inde, il passait par la birmanie et l'on peut dire que la ligne actuelle et en service et que chaque traverse de bois fut payé par la mort d'un homme.

il faudrait aussi parler des expériences médicale, mais cela serait trop impressionnant.

aussi pour moi les médecins et les officiers SS sont des enfants de marie, pour la wermarth elle agissait contrain et forcée et de nombreux soldat ou officiers sauveront des personnes promise a la mort.
quel est l'avis des membres
Dragon de l'imperatrice
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3258
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Dim Mar 29, 2020 19:11    Sujet du message: Re: Sadisme Japonais sur les prisonniers américains et angla Répondre en citant

Dragon de l'Impératrice a écrit:
pour la wermarth elle agissait contrain et forcée

Pour l'essentiel, mon œil !

Comme on te l'a souvent répété, ne te laisse pas aveugler par le mythe que les anciens de la Wehrmacht se sont opportunément inventé après-guerre avec la complaisance d'alliés occidentaux désireux de constituer une solide Bundeswehr bâtie sur les cendres de feu l’armée du IIIème Reich. La SS, certes en aucun cas innocente et bien plus active dans ce domaine que le reste de la troupe, a eu bon dos de se voir imputer tous les crimes et abus commis par l'ensemble des forces armées de l'Allemagne nazie.

La directive Komissar par exemple a été très largement exécuté par l'armée régulière et le plan qui prévoyait la mise à mort par la faim et le travail forcé à l'extrême d'une proportion colossale de Soviétiques des territoires occupés n'avait en aucune manière été remis en cause par la quasi totalité des dirigeants de la Wehrmacht au moins en haut et au milieu de la hiérarchie. Et les exécutants n'ont pas non plus été bien nombreux hélas à refuser d'obéir à des ordres manifestement criminels au sens commun du terme.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3258
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Dim Mar 29, 2020 21:58    Sujet du message: Répondre en citant

Et puis ne nous trompons pas sur les Japonais, et gardons à l'esprit nos saines différences culturelles.


Ils ne bouffent pas de vulgaires poissons crus, ils dégustent cérémonieusement de magnifiques sushis.

De même ce ne sont pas des tortionnaires sadiques de pauvres prisonniers alliés, mais d'aussi raffinés que zélés animateurs de camps de vacances...
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 3009
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Dim Mar 29, 2020 22:06    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
les médecins et les officiers SS sont des enfants de marie


Gnnnnn ? Laissez la Sainte-mère en dehors de ca svp - depuis le temps qu'elle pleure des larmes de sang à chaque fois que l'Humanité fait le mal, son fils aurait déjà dû re-mourir 10 fois pour racheter ses péchés.

Pour le reste, lire l'Armée d'Hitler de Bartov. C'est cocasse quand on y pense :
- la Heer : c'est pas nous c'est les SS, nous on est que des militaires,
- la SS: on est une armée d'élite pas politique, et puis on était pas nombreux. C'est la Heer.

Enfin, en choeur : de toute facon, ca n'a jamais existé. Il faut vraiment que je sorte un papier en fin de chrono, sur la facon dont le conflit sera présenté dans les années suivantes.

Quant aux japonais ... Je devrait balancer une photo des officiers d'Haifon ou des prisonniers de Corregidor chaque fois qu'une noble âme a une saine indignation en me parlant des méchants américains qui bombardent le gentil peuple de Tokyo. A ce propos, détail amusant : savez-vous comment les Yakuzas se sont développés après la guerre ? En se faisant milice nationaliste d'extrême-droite. Bizarrement, la police est plus compréhensive quand on rackette des commercants si c'est pour la Gloire de l'Empire.
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3258
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Dim Mar 29, 2020 22:18    Sujet du message: Répondre en citant

demolitiondan a écrit:
Je devrait balancer une photo des officiers d'Haifon ou des prisonniers de Corregidor chaque fois qu'une noble âme a une saine indignation en me parlant des méchants américains qui bombardent le gentil peuple de Tokyo.

Bref un crime en légitime un autre. Difficile dans ces conditions de s'estimer supérieurs aux Japonais.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 3009
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Dim Mar 29, 2020 22:32    Sujet du message: Répondre en citant

Non point Imberator - simplement, à tout comparer, on sombre dans un relativisme absolu. A ce compte là, le Royaume-Uni faut le Reich allemand, car les deux ont bombardés des villes. Les armées des Nations-Unies valent la Heer - les deux ont laissé mourir des prisonniers de faim dans les camps. C'est précisément l'inverse : les alliés sont supérieurs à l'Axe dans leur souhait de gagner la guerre le plus vite possible avec le moins de pertes humaines en l'état de leur connaissance.
Si le bombardement stratégique - par exemple - n'avait pas été jugé rentable à l'époque, on l'aurait arrêté. Il n'y avait pas raison de gaspiller des centaines d'équipages et quadrimoteurs juste pour le plaisir de bombarder Hambourg. A l'inverse, les raids sur Belgrade, Rotterdam, Coventry et j'en passe avait un seul but délibéré. Tuer le maximum. Par but de destruction et d'élimination.
On peut aujourd'hui argumenter, argutinner, ergoter sur tous les sujets, bien au chaud derrière nos bureaux. A l'époque, le but était d'en finir. Alors oui, la guerre ca fait des morts et c'est pas bien. Flashnews kids. En attendant, j'ai une révélation à vous faire : pour que l'Allemagne et le Japon ne se prennent pas des bombes sur le coin du menton, il leur aurait suffit de ne pas déclarer la guerre au monde entier pour satisfaire leur hubris imbécile. Le reste est du sophisme - et désagréable en plus, car il essaie de me faire dire précisement l'inverse de ce que j'exprime.
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3258
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Mar 30, 2020 00:13    Sujet du message: Répondre en citant

demolitiondan a écrit:
Non point Imberator - simplement, à tout comparer, on sombre dans un relativisme absolu. A ce compte là, le Royaume-Uni faut le Reich allemand, car les deux ont bombardés des villes. Les armées des Nations-Unies valent la Heer - les deux ont laissé mourir des prisonniers de faim dans les camps. C'est précisément l'inverse : les alliés sont supérieurs à l'Axe dans leur souhait de gagner la guerre le plus vite possible avec le moins de pertes humaines en l'état de leur connaissance.

Mais vouloir terminer la guerre au plus vite et avec le moins de casse ne disculpe absolument pas d'avoir délibérément bombardé des civils.

Que les Allemands aient fait pareil et même pire ne retire rien à la nature proprement criminelle de l'acte. Ou alors montre moi la loi de la guerre qui autorise de massacrer volontairement des civils.


Churchill me contredirait sans doute (et encore) cependant ce n'est pas parce qu'on affronte le diable avec les meilleures intentions, l'enfer en est pavé, que les crimes que l'on commet pour ce faire sont pour autant généreusement excusables loin s'en faut.


demolitiondan a écrit:
Si le bombardement stratégique - par exemple - n'avait pas été jugé rentable à l'époque, on l'aurait arrêté.

Et s'il avait été "rentable", assassiner des civils par centaines de milliers ou au besoin par millions, cela en aurait fait un acte de bienveillance ?


demolitiondan a écrit:
Il n'y avait pas raison de gaspiller des centaines d'équipages et quadrimoteurs juste pour le plaisir de bombarder Hambourg.

Esprit d'économie ou pas et esprit de sacrifice incontestable des équipages ou pas, un crime reste un crime.


Citation:
A l'inverse, les raids sur Belgrade, Rotterdam, Coventry et j'en passe avait un seul but délibéré. Tuer le maximum. Par but de destruction et d'élimination.

Parce que les bombardements stratégiques alliés, aussi bien intentionnés fussent-ils éventuellement, faisaient-ils autre chose que tuer et détruire le maximum ?


demolitiondan a écrit:
On peut aujourd'hui argumenter, argutinner, ergoter sur tous les sujets, bien au chaud derrière nos bureaux. A l'époque, le but était d'en finir.

On peut aujourd'hui argumenter, argutinner, ergoter sur tous les sujets, bien au chaud derrière nos bureaux, à l'époque et aussi "nobles" qu'aient pu être ses motivations supposées, ce dont je doute très sérieusement de la part des décideurs, un meurtre sordide reste un meurtre sordide.


demolitiondan a écrit:
Alors oui, la guerre ca fait des morts et c'est pas bien. Flashnews kids. En attendant, j'ai une révélation à vous faire : pour que l'Allemagne et le Japon ne se prennent pas des bombes sur le coin du menton, il leur aurait suffit de ne pas déclarer la guerre au monde entier pour satisfaire leur hubris imbécile. Le reste est du sophisme - et désagréable en plus, car il essaie de me faire dire précisement l'inverse de ce que j'exprime.

Désolé de te faire dire précisément ce que tu dis. Mais nous n'avons décidément pas et de loin la même notion de la morale et du bien.


Et oui la guerre ça fait des morts. Donc ça autorise à tuer volontairement et massivement des civils ?

Que l'Axe ait été le mauvais camps, OK ! Encore que nos amis Soviétiques n'étaient pas non plus des anges, mais passons.

Que pour autant les crimes immenses des uns excusent ceux, évidement moins nombreux mais loin d'être négligeables non plus, des autres, les gentils, certes non !


Si les alliés étaient sans doute aucun le meilleur des camps, assassiner délibérément femmes et enfants, fussent-ils ennemis pour mettre au plus vite fin à la guerre ne peut, moralement parlant, se justifier par quelque argutie que ce soit.

C'est comme si aujourd'hui, si on s'y impliquait, on proposait de bombarder massivement les populations des zones syriennes sous contrôle du pouvoir central sous prétexte que le dit pouvoir n'existe qu'en s'appuyant sur elles. Ou bien qu'en cas de guerre ouverte contre les Kim, on couvrait de bombes les zones résidentielles des villes de Corée du nord parce qu'elles nourrissent le régime et ses industries d'armement, nucléaires et autres.


Et oui si j'avais été à la tête d'une puissance alliée alors j'aurais très probablement choisi de reparcourir aux bombardement des civils ennemis en espérant écourter la guerre. Mais je l'aurais fais en sachant pertinemment que, agissant ainsi, je l'aurais fait sciemment en contradiction des lois de la guerre ce qui de fait aurait fait de moi un criminel de guerre.


Les meilleures intentions ne peuvent nullement tout excuser.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
GAULLISTE 54



Inscrit le: 18 Juin 2013
Messages: 609
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Lun Mar 30, 2020 01:24    Sujet du message: Re: Sadisme Japonais sur les prisonniers américains et angla Répondre en citant

Dragon de l'Impératrice a écrit:
a ma connaissance les troupes japonaise furent d'une cruauté terrible sur les prisonniers américains et anglais qui était considerée comme des esclaves.
on peut citer la "Marche de la mort"(la division qui assura ce fait fut totalement massacrée par les américains dans le but de venger les soldats mort"
les enfouissement vivant de personne civil et militaire a Shangaie
la construction du chemin de fer qui servait au transport vers l'inde, il passait par la birmanie et l'on peut dire que la ligne actuelle et en service et que chaque traverse de bois fut payé par la mort d'un homme.

il faudrait aussi parler des expériences médicale, mais cela serait trop impressionnant.

aussi pour moi les médecins et les officiers SS sont des enfants de marie, pour la wermarth elle agissait contrain et forcée et de nombreux soldat ou officiers sauveront des personnes promise a la mort.
quel est l'avis des membres
Dragon de l'imperatrice


Les Japonais ont aussi commis des actes sadiques sur des prisonniers français et néerlandais ! Pas mal de ces fumiers ont d'ailleurs rejoint les troupes de l'Oncle Ho au passage...

Les médecins et officiers SS sont des enfants de Marie ? HALTE LA ! Faut pas déconner avec ça. Ouradour sur Glane ça te parle ???

La Whermacht à commis des crimes de guerre tout comme la SS.

Faut cesser de trouver des excuses à ces gens là. Ces pays (Allemagne et Japon) ont voulus et provoqué la guerre alors ce n'est pas moi qui vais pleurer sur les bombardements de Dresde ou de Hambourg ou sur Hiroshima et Nagasaki par exemple.
_________________
Toute ma vie je me suis fait une certaine idée de la France !
Charles de Gaulle


"Qui s'y frotte, s'y pique !"
Devise des Ducs de Lorraine

"Non inultus premor"-"Nul ne me touche sans impunité"
Devise de la Ville de Nancy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3258
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Mar 30, 2020 01:34    Sujet du message: Re: Sadisme Japonais sur les prisonniers américains et angla Répondre en citant

GAULLISTE 54 a écrit:
Ces pays (Allemagne et Japon) ont voulus et provoqué la guerre alors ce n'est pas moi qui vais pleurer sur les bombardements de Dresde ou de Hambourg ou sur Hiroshima et Nagasaki par exemple.

Parce qu'un pays a voulu la guerre, il devient légitime d'assassiner en masse ses civils ? Un peu cours.

Le vaincre, oui. Tuer autant de ses soldats que possible pour y parvenir, évidemment. Porter en justice ses propres criminels de guerre et fauteurs de guerre, assurément. Mais massacrer délibérément par centaines de milliers ses enfants, ses femmes et ses vieillards ?
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Colonel Gaunt



Inscrit le: 26 Mai 2015
Messages: 1041
Localisation: Val de Marne

MessagePosté le: Lun Mar 30, 2020 09:29    Sujet du message: Re: Sadisme Japonais sur les prisonniers américains et angla Répondre en citant

Dragon de l'Impératrice a écrit:
a ma connaissance les troupes japonaise furent d'une cruauté terrible sur les prisonniers américains et anglais qui était considerée comme des esclaves.
on peut citer la "Marche de la mort"(la division qui assura ce fait fut totalement massacrée par les américains dans le but de venger les soldats mort"

Rien à voir. Dans la définition du Budo perverti, un "H"omme, ça combat jusqu'à la mort. Un prisonnier, c'est un sous-homme à qui on ne doit pas le respect.
En plus en tant que Japonais, je suis de la race supérieure.
On additionne les faits, et on obtient ce résultat effroyable.
_________________
Les guerres de religion consistent à se battre pour savoir qui a le meilleur ami imaginaire
Citation vue sur le net
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3258
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Mar 30, 2020 15:56    Sujet du message: Répondre en citant

Les gars, vous en avez gros après les Allemands et les Japonais, et certes il y a de quoi.

Mais, un peu comme Staline qui disait qu'une dizaine de morts c'était un drame mais qu'un million c'était affaire de statistique, l'énormité des crimes nazis et japonais vous rend quelque peu aveugles à la gravité de la nature criminelle des bombardements effectués délibérément sur des civils et particulièrement ceux visant expressément des cibles non stratégiques.


On bombarde une usine et quelques bombes tombent sur les quartiers d'habitations riverains tuant, outre les ouvriers de la dite usine, leurs femmes et leurs enfants, c'est malheureux. Ça c'est bien la guerre et ça n'a rien de criminel.

Par contre on s'attaque délibérément à une ville qui ne constitue en rien une cible stratégique pour faire mal a l'ennemi en tuant délibérément ses civils, même en espérant ce faisant le pousser à la reddition, et là on sort du cadre de la guerre et des lois qui la régissent.


Pour vous expliquer ma pensée ramenons tout cela à des dimensions plus humaines.

Imaginons que je sois un brave homme (j'ai dit imaginons) et que mon épouse et mes gosses soient du même acabit. Et mes voisins de gauche et de droite sont du même ordre.

Imaginons ensuite que par contre le gars en face c'est un sale type, raciste, haineux, belliciste, et tuti quanti. Pire, sa bonne femme comme sa progéniture ne valent pas mieux. Tous ne rêvent que d'une chose s'emparer de ce qui est de l'autre côté de la rue, donc de ma baraque et de celles de mes aimables voisins de gauche et de droite.

La moutarde lui monte au nez et bientôt notre sale gars décide d'entrer en guerre. Il commence à nous canarder moi et mes voisins. On riposte bien sur, ça c'est de la légitime défense, et on envisage même de le tuer dans son sommeil alors qu'il ne représente pas une menace imminente, ça c'est plus ou moins là guerre telle que définie par les conventions qui la régissent.

Cependant avant que nous arrivions à nos fins lui il se met à sulfater sans retenue en ciblant même volontairement nos gosses et nos épouses. Par malheur il vise bien et donc il y parvient, ce qui nous met veiner assurément.


Disons qu'en représailles nous décidons de lui rendre exactement la pareille en espérant que ça le poussera à rendre les armes. Et nous réussissons à abattre sa, certes raciste et sous bien des côté détestable, mais ravissante petite dernière de trois ans. Fou de douleur le sacripant décide alors subitement d'en rester là et se rend effectivement.

Ouf !


Ici notre action a été efficace, c'est déjà ça mais ça n'avait rien d'acquis. Elle nous aura également permis de nous venger. Ça soulage au moins. Était-elle légale ? Certes non ! Ce qui fait de nous des criminels de guerre, avec des crimes moins nombreux que ceux commis par l'ennemi, évidemment, mais pas excusables pour autant. Au mieux peut-on espérer de légitimes circonstances atténuantes et la clémence de la cours (sauf bien sûr si c'est nous qui créons ex nihilo la dite cours en lui recommandant impérieusement de ne statuer uniquement que sur le cas du "méchant"). Mais, si la sienne est méprisable, moralement notre action n'en reste pas moins indéfendable.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com