Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Invasion ?
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1943 - Méditerranée
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10131
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Oct 24, 2017 10:19    Sujet du message: Invasion ? Répondre en citant

Je ne dénoncerai pas l'auteur de ce texte (il peut le faire s'il le désire). Patzekiller, Raven et moi-même avons été ses complices pour quelques détails.

Rencontre d’un certain type


Extrait des Mystères de la Seconde Guerre Mondiale, ouvrage collectif, Atlantide Editions, 1976.

« Une autre rencontre “improbable” a eu lieu en novembre 1943 au-dessus de l’Italie, avec un appareil du GB I/60 de l’Armée de l’Air, le Consolidated B-24 Les Sœurs Etienne (codé 12). Outre des extraits des récits de deux des témoins (dont celui du pilote), nos lecteurs apprécieront les commentaires d’un gradé de l’époque, montant comment, déjà, on savait étouffer une telle affaire dans l’œuf.
Le premier témoignage a été recueilli par nous-mêmes auprès de l’intéressé.

Récit du caporal D. Vaillant (mitrailleur latéral droit)
« (…) La météo était vraiment à ch…, au point qu’on a dû larguer nos œufs sur un objectif secondaire, parce que le principal était invisible. L’avantage, c’est que la flak avait été presque inexistante.
On était sur le chemin du retour quand Valéry, dans la tourelle de queue, a annoncé des chasseurs dans nos sept heures, haut. Le temps d’essayer d’y voir quelque chose, et il y a eu un boucan d’enfer. Tout s’est passé en même temps : Valéry à l’arrière et Jean, dans la dorsale, arrosaient comme des malades, et puis d’un seul coup, on aurait dit qu’on nous cognait dessus avec un gros marteau. Quelque chose m’a frappé à la tête, et je me suis aperçu que je saignais.
Et puis je me suis rendu compte qu’André était couché contre moi : en tombant, il m’avait heurté, et c’est comme ça que je n’ai pas trop morflé. Là, j’ai compris que le Boche – je crois que Valéry avait annoncé des 109, mais je ne l’ai jamais vu – nous avait sacrément saucé ! André pissait le sang, il avait le bras presque arraché. Alors, je lui ai fait un garrot. Je n’ai pas trop fait attention à ce qui se passait autour de moi : on avait l’air de voler à peu près droit. Vous avez essayé de faire un garrot sur un copain avec les doigts quasiment gelés ?
Valéry m’a dit d’aller voir à l’avant, parce que l’intercom était naze. Il y avait un trou gros comme ma tête à côté du poste de ce pauvre André. Je me suis faufilé comme j’ai pu dans ce p… de couloir. Bon sang, si je tenais l’imbécile qui l’a conçu ! […]
A l’avant, Norbert était aussi mort que sa radio. Jean avait morflé, mais il était resté à son poste. Notre bombardier était en train de panser le patron, qui avait pris du plomb dans la cuisse. Bref, on était huit sur dix à s’en tirer sans trop de mal pour le moment, dont trois blessés plus ou moins légers. On avait un blessé grave et un mort. Quant au
Sœurs Etienne, il semblait vouloir continuer à voler.
Le commandant a parlé des moteurs, et j’ai regardé dehors. C’est là que je l’ai vue : une boule lumineuse, qui se déplaçait très vite autour de nous. Quand elle a fait le tour de notre aile, je dirais qu’elle avait la taille d’un ballon de foot, et puis soudain, pfuit…, elle a filé en laissant derrière elle des traits de lumière comme une main à six doigts, et elle a disparu. Sacrée accélération ! Quelqu’un a dit
« Merde, alors ! Qu’est-ce que c’était que ce truc ? »
Et aussi sec, Jean a crié : « Chasseurs ! A trois heures ! » Le commandant m’a dit de retourner à mon poste. Le temps de penser que ce coup-ci, on allait y passer, et puis un P-38 s’est pointé à notre hauteur en battant gentiment des ailes. […] »

Le témoignage suivant a été publié in extenso dans la revue Le Fana de l’Aviation, dans un numéro hors-série consacré aux groupes de bombardement lourd de l’Armée de l’Air de 1939 à 1945.

Récit du lieutenant V. David (pilote et chef de bord)
« […] Nous étions en queue de formation, à droite. Le vol s’est déroulé normalement jusqu’à l’objectif, sauf que notre navigateur m’a signalé un problème avec le radiocompas. Mais ce n’était pas très grave : je n’avais qu’à rester à ma place.
Au-dessus de l’objectif, le temps était sérieusement bouché, et le commandant XXX, qui menait la formation aux commandes de
Jérakine, nous a déroutés sur une cible secondaire. Après cela, nous avons dû traverser une formation nuageuse, ce qui a perturbé notre vol. Je redoutais une collision, mais lorsque nous sommes sortis des nuages, nous étions seuls. Le mitrailleur de queue a signalé des chasseurs arrivant sur nos arrières. J’ai entamé une manœuvre évasive, mais nous avons été touchés. J’ai ressenti une douleur dans la jambe droite. Un appareil ennemi nous a dépassés. Il plongeait sur le dos en traînant une fumée noire. J’ai pu l’identifier comme un Macchi allemand. [Sic – La Luftwaffe a en effet utilisé un certain nombre de MC.202.]
Tandis que l’Adt/chef Colombeau me soignait, le s/Lt Dufour me secondait. Le caporal Vaillant nous a rejoints pour rendre compte des pertes et des dommages à l’arrière. Malgré ma blessure, je pouvais maintenir l’appareil en vol sans trop de difficulté. Le moteur trois avait été démoli et il manquait un morceau de l’aileron droit, mais à part cela, tout semblait normal. Par contre, je n’avais plus d’horizon artificiel, et plusieurs autres instruments avaient été détruits. J’ai entamé une légère descente avec l’espoir de percer la couche nuageuse pour prendre des repères au sol. C’est à ce moment-là que le caporal Vaillant a attiré notre attention sur un phénomène lumineux dans nos deux heures.
Je ai distingué une vive lumière blanche, qui se déplaçait de la droite vers la gauche et qui paraissait… inspecter notre aile en tournoyant autour. La lumière a disparu de mon champ de vision alors que le caporal-chef Demaison, dans la tourelle dorsale, quoique blessé, nous signalait l’apparition de chasseurs dans nos trois heures. A notre vif soulagement, il s’agissait de Lightning P-38 américains.
L’un d’eux, portant l’inscription
Sha-na-na sur le nez, s’est mis à notre hauteur. Le s/Lt Dufour lui a fait comprendre par signes que nous n’avions plus de radio. Le pilote américain, le 2nd lieutnant A. Singer, a levé le pouce, battu des ailes et nous a gentiment ramenés à la maison.
A l’arrivée, nous avons eu droit au grand jeu : fusées, pompiers et ambulances.
Le train est sorti sans anicroche et l’atterrissage s’est déroulé correctement, puis la jambe gauche a lâché, l’aile a touché la piste et nous avons fait un élégant virage agrémenté de fort jolies étincelles, ce qui nous a valu de sortir sous un déluge de mousse.
A l’hôpital, nous avons eu la visite du général Doolitle en personne. Il m’a, entre autres, interrogé à nouveau sur les lumières, mais je n’ai pas pu lui en dire plus qu’à l’officier de renseignement.
Cependant, je dois ajouter ce que m’a dit le Sgt/chef Wersel, notre mécanicien, qui était allé dire adieu à la carcasse de notre
Sœurs Etienne et qui est ensuite venu me voir à l’hôpital. Il lui est apparu que les projectiles allemands avaient si durement touché l’aile droite que le bâti du moteur 3 aurait dû se rompre au bout de quelques minutes, rupture qui aurait entraîné celle de l’aile ! Mais une série de… réparations a consolidé le bâti et nous a permis de rentrer à la base. D’après le Sgt/chef Wersel, il ne s’agissait pas de soudures, il a eu l’impression que le métal avait été remis à neuf ! Un seul problème – qui a pu faire ce travail ? Le Sgt/chef Wersel n’avait pas vu le phénomène lumineux que j’avais observé et j’ai préféré ne pas lui en parler. (…) »

Pour clore cette histoire, voici une note adressée au général Bouscat, en charge des forces aériennes alliées en Méditerranée. Elle est intéressante par les hypothèses qu’elle présente.

Note à l’attention du Général d’Armée Aérienne Bouscat
Confidentiel

« […] De l’avis des autorités médicales, l’extrême tension nerveuse d’un équipage peu expérimenté placé dans une situation traumatisante (dommages corporels et matériels, perte des repères…) peut expliquer les hallucinations visuelles décrites par les membres de l’équipage du B-24 Les Sœurs Etienne. Il est suggéré de verser le lieutenant David et le s/Lt Dufour dans une unité de transport, et de trouver d’autres affectations au sol pour le reste de l’équipage.
Cependant, après enquête, il apparaît que ces mêmes phénomènes lumineux ont été signalés par l’équipage d’un B-25 en patrouille maritime au large de la Sardaigne, (annexe SC/1) ainsi que par des équipages de B-17 américains au-dessus de l’Allemagne (annexe SC/2).
L’hypothèse d’une arme de conception nouvelle, peut-être en phase de test, ne peut être écartée. Le bruit court chez les Allemands de la mise en service d’armes secrètes diverses. A notre connaissance, ni les Britanniques, ni les Américains ne travaillent actuellement sur de tels engins. Pour ce qui est des Russes, en l’absence de toute information valable, je ne puis me prononcer, mais la distance entre le territoire de l’Union Soviétique et les lieux d’apparition de ces “objets” tendent à faire considérer cette hypothèse comme hautement improbable. […]
Nous recommandons que les officiers de renseignement chargés de l’interrogatoire des équipages revenant de mission portent la plus extrême attention à ce genre de témoignages et les accueillent en manifestant intérêt et compréhension. […] »

Signé : Lieutenant-colonel R. Chevallier.

Note – Composition de l’équipage du B-24 codé 12, dit Les Sœurs Etienne :
Lieutenant Vincent David – Pilote et chef de bord
Sous-lieutenant Bertrand Dufour – Copilote
Adjudant-chef Louis Colombeau – Navigateur
Sous-lieutenant Hippolyte Erhouil – Bombardier
Sergent-chef Bertrand Wersel – Mécanicien
Sergent Norbert Lamotte – Radio
Caporal Didier Vaillant – Mitrailleur
Caporal Valéry Hermitte – Mitrailleur
Caporal André Housseau – Mitrailleur
Caporal-chef Jean Demaison – Mitrailleur
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 2928

MessagePosté le: Mar Oct 24, 2017 10:31    Sujet du message: Répondre en citant

Foo-fighters ? Gremlins ? que pense Murray Futterman de tout ça ? La vérité est ailleurs... tu-tu-tu-tu-tu-tuuuuuuuuu...
https://www.google.fr/search?q=Murray+Futterman+&ie=utf-8&oe=utf-8&client=firefox-b&gfe_rd=cr&dcr=0&ei=OwjvWfbYMY7Z8AfmtqDgDA

Marcel Vincent les a vus... les envahisseurs...
_________________
"Au fond, comme chef de l'État, deux choses lui avaient manqué : qu'il fût un chef ; qu'il y eût un État" (De Gaulle à propos d'Albert Lebrun, 1944).
...
"La Meuse, ça ne m'intéresse pas" Gamelin à Corap, mars 1940.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
FREGATON



Inscrit le: 06 Avr 2007
Messages: 1232
Localisation: La Baule

MessagePosté le: Mar Oct 24, 2017 10:53    Sujet du message: Répondre en citant

Pas la peine de dénoncer... C'est signé! Laughing
_________________
La guerre virtuelle est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux civils.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7253

MessagePosté le: Mar Oct 24, 2017 11:02    Sujet du message: Répondre en citant

Foo-fighter !
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wil the Coyote



Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 1681
Localisation: Tournai (Belgique)

MessagePosté le: Mar Oct 24, 2017 11:08    Sujet du message: Répondre en citant

Les envahisseurs : ces êtres étranges venus d'une autre planète. Leur destination : la Terre. Leur but : en faire leur univers. David Vincent les a vus.


Je ne sais pas ce que l'on donnait à boire dans les mess de l'Armée de l'Air mais cela doit être costaud..... Cool Cool Cool Cool
_________________
Horum omnium fortissimi sunt Belgae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3300
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Mar Oct 24, 2017 11:26    Sujet du message: Répondre en citant

c'est Maximin @ dans l'adresse mail, mais à ma grande honte, j'ai oublié le pseudo.
Embarassed
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10131
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Oct 24, 2017 11:31    Sujet du message: Répondre en citant

patzekiller a écrit:
c'est Maximin @ dans l'adresse mail, mais à ma grande honte, j'ai oublié le pseudo.
Embarassed


Oups…… Wink
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3300
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Mar Oct 24, 2017 11:41    Sujet du message: Répondre en citant

justement, il me semble que c'est houps, mais j'en suis plus sur du tout
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10131
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Oct 24, 2017 11:47    Sujet du message: Répondre en citant

patzekiller a écrit:
justement, il me semble que c'est houps, mais j'en suis plus sur du tout


C'est ce que je voulais dire Cool
(et moi j'en suis sûr)
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Vincenzo03



Inscrit le: 21 Déc 2010
Messages: 298
Localisation: Allier

MessagePosté le: Mar Oct 24, 2017 14:28    Sujet du message: Répondre en citant

Wil the Coyote a écrit:
Les envahisseurs : ces êtres étranges venus d'une autre planète. Leur destination : la Terre. Leur but : en faire leur univers. David Vincent les a vus.


Je ne sais pas ce que l'on donnait à boire dans les mess de l'Armée de l'Air mais cela doit être costaud..... Cool Cool Cool Cool


Mais non, c'est du bizarre!

Sinon, il y a une vingtaine d'année, dans une nouvelle version d'au-delà du réel (je crois), il y a eu un épisode sympa où un b17 sévèrement touché, piloté par Kevin Costner jeune et peu connu, se pose avec un train d’atterrissage dessiné façon Tex Avery par le mitrailleur ventral. Un épisode d'une demi-heure en gros mais bien dans le ton de oups!
_________________
Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur.
W.S.Churchill
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
FREGATON



Inscrit le: 06 Avr 2007
Messages: 1232
Localisation: La Baule

MessagePosté le: Mar Oct 24, 2017 15:07    Sujet du message: Répondre en citant

Wil the Coyote a écrit:

Je ne sais pas ce que l'on donnait à boire dans les mess de l'Armée de l'Air mais cela doit être costaud..... Cool Cool Cool Cool


50 kilos de patates, un sac de sciure de bois, et ils te sortent 25 litres de 3 étoiles à l'alambic... Ivrogne
_________________
La guerre virtuelle est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux civils.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Vincenzo03



Inscrit le: 21 Déc 2010
Messages: 298
Localisation: Allier

MessagePosté le: Mar Oct 24, 2017 15:28    Sujet du message: Répondre en citant

FREGATON a écrit:
Wil the Coyote a écrit:

Je ne sais pas ce que l'on donnait à boire dans les mess de l'Armée de l'Air mais cela doit être costaud..... Cool Cool Cool Cool


50 kilos de patates, un sac de sciure de bois, et ils te sortent 25 litres de 3 étoiles à l'alambic... Ivrogne


N'oublies pas la pomme...
_________________
Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur.
W.S.Churchill
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
FREGATON



Inscrit le: 06 Avr 2007
Messages: 1232
Localisation: La Baule

MessagePosté le: Mar Oct 24, 2017 15:37    Sujet du message: Répondre en citant

Vincenzo03 a écrit:

N'oublies pas la pomme...

Y'en à, de la betterave aussi...
_________________
La guerre virtuelle est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux civils.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7253

MessagePosté le: Mar Oct 24, 2017 15:58    Sujet du message: Répondre en citant

Very Happy
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raven 03



Inscrit le: 20 Mar 2009
Messages: 1085
Localisation: loire (42)

MessagePosté le: Mar Oct 24, 2017 16:05    Sujet du message: Répondre en citant

FREGATON a écrit:
Wil the Coyote a écrit:

Je ne sais pas ce que l'on donnait à boire dans les mess de l'Armée de l'Air mais cela doit être costaud..... Cool Cool Cool Cool


50 kilos de patates, un sac de sciure de bois, et ils te sortent 25 litres de 3 étoiles à l'alambic... Ivrogne


ehh doucement , c'est du fragile, les gonfleurs d'helices ....pas sur qu'ils supportent le brutal......!!!! Laughing Laughing Laughing

avec ou sans pomme ...!!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1943 - Méditerranée Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com