Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mars 1944, "Lentille"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Asie-Pacifique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10606
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Jan 16, 2018 10:11    Sujet du message: Mars 1944, "Lentille" Répondre en citant

8 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Darwin
– C’est à nouveau le branle-bas pour l’appareillage pour la flotte alliée, arrivée peu avant de Fremantle. Le cap est mis au nord-nord-est, c’est-à-dire vers le Timor, jusqu’au large, afin de tromper les éventuels sous-marins ou agents japonais.
TF-57.1 (RN) : CV Illustrious et Victorious, BB King George V, CLAA Charybdis et Spartan, CA Sussex, CL Fiji et Gambia, DD Hardy II, Hotspur, Jervis, Lightning, Ulster et Urchin.
TF-57.2 (RN) : CV Implacable et Indomitable, BB Duke of York, BC Renown, CLAA Bellona et Royalist, CL Bermuda et Mauritius, DD Inconstant, Onslaught, Penn, Petard, Venus et Vigilante.
TF-100 (MN) : CV Jean-Bart, BB Richelieu, CA Algérie, CLAA Duguay-Trouin et Primauguet, TB Cyclone, Mameluck et Siroco, DD Léopard, Lion, Puma et Tigre.

………
Le train d’escadre a rendez-vous à “Euston Station”, point dont les coordonnées changent évidemment à chaque fois. Il sera cette fois plus à l’ouest que pour Banquet ou Meridian.
TF-117 (RN sauf précision) : CVL Unicorn, CLAA Phoebe, CL Newcastle et MN Montcalm, DD Ashanti, Duncan, Eskimo, Foxhound.
Pétroliers : HMS/RFA Brown Ranger, Dingerdale, Arndale, San Adolfo, Aase Maersk.
Provisions : HMS/RFA Denbighshire.
Hôpital : HMS/RFA Oxfordshire.
Production d’eau : HMS/RFA Stagpool.
Pièces détachées, équipages, ateliers : MN Ile de Noirmoutier (air), HMS/RFA Tyne (naval).
Navire atelier lourd : HMS Ausonia.
Transports : MN Ile de Bréhat, Dives, HMS/RFA Darvel, Kheti, Princess Maria Pia, Thyra S.
Combat store (munitions) : MN Ile d’Ouessant, HMS/RFA Kistna, Gundrun Maersk.
Remorqueurs : 4.

………
En dehors de quelques permutations de destroyers, la composition de ces forces a peu changé. Le Spartan a remplacé le Phoebe (dont la consommation de carburant est trop importante) dans la TF-57.1


9 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Océan Indien
– La flotte a rapidement mis cap à l’ouest, mais beaucoup plus au large de la barrière indonésienne que lors de Banquet. Il n’est pas prévu cette fois d’actions offensives en mer de Flores, ce qui permet d’économiser du carburant, mais également de laisser les Japonais dans l’expectative quant à la cible réelle de l’escadre.


10 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Océan Indien
– La navigation très au large de l’Indonésie continue, bien que le cap soit remis au nord-ouest. Le début des opérations est prévu pour le lendemain. Du côté japonais, à Makassar, on s’interroge : cela fait deux jours que les reconnaissances prouvent que la flotte alliée a quitté Darwin, mais l’on n’a toujours aucune attaque. L’objectif de l’opération serait-il ailleurs ? Au nord de la barrière indonésienne ?


11 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Iles de la Sonde, Bali
– Les ports et les pistes de Bali et Sœmbawa sont la cible de bombardements et de missions Ramrod. Les chasseurs alliés ne subissent que de légers dommages tandis que si les Japonais ne perdent que deux appareils en combat, une quinzaine sont détruits au sol, dont cinq par accident à l’atterrissage !
Sitôt le dernier appareil rentré, l flotte alliée met le cap au sud-ouest pour un ravitaillement précoce à “Euston Station”. Les reconnaissances nippones trouveront une mer vide. L’Armée est cependant avertie, via son QG à Singapour, que des attaques sur Sœrabaya pourraient avoir lieu dès le lendemain.


12 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Océan Indien
– Depuis l’aube, les Ki 45 du 21e Sentai patrouillent au sud de Sœrabaya, les Rikko du 901 Kokutai ont décollé de Bornéo, cap au sud, et les Ki 46 du 3e Chutai du 81e Sentai se sont aventurés en mer… mais rien ne vient. La raison en est fort simple. Le port des Indes Néerlandaises ne fait pas partie cette fois-ci des objectifs de Lentille. La flotte alliée est loin au large, à “Euston Station”, en train de ravitailler. Ce ravitaillement, s’il est plus léger, ne durera malgré tout pas moins de 16 heures. C’est peu avant la nuit que le cap est remis au nord-ouest.


13 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Java
– Deux sweeps sont lancés vers deux anciennes bases de la KNIL, Singosari et Maospati, où sont basés des appareils des 21e et 33e Sentai. A Maospati, les Corsaire de la TF-100 surprennent des Toryu [Nick]. Trop lents, pas assez manœuvrants, six Japonais sont abattus contre un seul chasseur français. Le pilote saute au-dessus de la mer et sera récupéré par le HMS Tantalus. Du côté de Singosari, les Anglais ont affaire à un comité d’accueil de Ki-43, déjà en l’air et correctement positionnés. Mais l’heure des Hayabusa est passée – les Anglais ne perdent que trois appareils, contre neuf Japonais abattus (dont deux par Danny Potter). Au soir, le score du match Lagadec-Potter est de 37 partout…
Alors qu’au nord, la bataille pour ce qui reste de Birmanie occupée bat son plein, attirant à elle tous les renforts, cette nouvelle saignée ne manque pas de provoquer le mécontentement des pilotes de l’IJA en Indonésie. Leurs officiers-ci n’hésiteront pas, au mépris de leur carrière, à envoyer à Singapour un rapport l’affirmant (presque) ouvertement.


14 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Java
– Cette fois, les bases visées par les sweeps alliés sont dans le secteur de Batavia, en particulier les aérodromes de Tjililitan et Kalidjati. L’opposition japonaise est constituée uniquement de Ki-43 du 33e Sentai. Comme la veille, les pertes sont très déséquilibrées – l’écart des matériels et de formation des pilotes est toujours aussi flagrant. Douze Hayabusa vont au tapis contre quatre chasseurs alliés seulement (deux pilotes seront récupérés).
Le Lt-Cdr Cork obtient une victoire sûre (et une probable), il compte à présent neuf victoires sûres. Son rapport décrit son combat comme une chasse à courre où les Corsair, tenant le rôle de la meute, isolent systématiquement leurs adversaires avant de les mettre en pièces. Il témoigne : « Lorsque nous sommes arrivés, seuls certains d’entre eux ont tenté de former le cercle défensif. En très peu de temps, certains de leurs appareils, tentant de nous entraîner en dogfight, se sont retrouvés isolés et abattus. Seul un noyau dur, où des leaders collaboraient correctement avec leurs ailiers, nous a posé des problèmes. Mais leur matériel soutient de moins en moins la comparaison avec le nôtre. »
Comme lors des séquences précédentes, cette attaque n’est que le premier acte visant à attendrir les défenses du secteur avant le véritable raid qui doit frapper le lendemain.


15 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Java
– Comme prévu, la région de Batavia est la cible des Avenger/Vengeur, Barracuda et Cormoran, qui s’en prennent au port, incendiant de nombreux docks, et à la base navale voisine de Tandjong Priok. Dans le port, le cargo Nishiro Maru, en cours de déchargement, est coulé à quai. Ce cargo, qui avait participé avec succès à l’évacuation de la 9e DI de Birmanie (bataille de l’Estuaire), termine donc ici sa carrière. A la base navale, l’escorteur ASM Kasasagi est incendié en tentant une sortie. Enfin, le radar installé sur la colline dominant le port est la cible des Corsaire de la Marine Nationale.
Dans les airs, le major Hay, du Victorious, s’illustre avec un doublé qui fait monter son score à huit. C’est l’as numéro un du corps des Royal Marines – le seul, en fait.


16 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Côte ouest de Sumatra
– La Royal Navy attaque le port et les installations de Bandar Lampung, qui garde la passe entre Java et Sumatra. Sans opposition, les Anglais détruisent la station radio et s’en harcèlent les défenses côtières, le port étant vide.
Pendant ce temps, les Corsaire de la TF 100 mènent une mission Ramrod contre l’aérodrome de Martapoera. Dans un premier temps, les chasseurs français semblent simplement tenir en respect la quinzaine de Ki-44 qui défendent le terrain, mais c’est parce que d’autres Corsaire arrivent dans un autre azimut, équipée de bombes de 500 livres pour cratériser la piste. Sitôt leurs projectiles largués, les chasseurs-bombardiers se jettent dans la mêlée, qui bascule à l’avantage des attaquants. En plus de la neutralisation de l’aérodrome pour plus de 24 heures, les Français remportent sept victoires pour deux pertes. Yvon Lagadec porte son score à 38 victoires.


17 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Palembang
– Les Japonais se montrent maintenant vigilants et maintiennent des patrouilles de combat au sud de la ville, mais ils n’en sont pas moins surpris de voir arriver sur eux la totalité des groupes aériens des TF-57 et 100, sauf les chasseurs conservés en CAP. En effet, l’attaque n’a pas été précédée comme auparavant d’un sweep. Néanmoins, le reste des Ki-44 du 87e Sentai est en alerte et décolle. Cependant, alors qu’au mois de décembre, près de 80 appareils défendaient le bassin, il n’en reste aujourd’hui qu’une cinquantaine : le front birman a absorbé tous les renforts ces trois derniers mois.
Au sol, la raffinerie de Pladgoe, la plus grande du sud-est asiatique, est la cible principale des bombardiers. Elle subit de gros dégâts – l’attaque a été soigneusement coordonnée, un groupe d’Avenger se chargeant spécialement de neutraliser le barrage de ballons. Le général Asano, en charge du génie dans la région, témoignera après-guerre que les raids de février et mars ont détruit 75 % de la capacité de raffinage. Ces attaques ont été beaucoup plus précises (et efficaces) que celles, ultérieures, des B-24 venus de Timor-Ouest, les bombardiers de la Marine opérant à plus basse altitude et visant avec plus de précision.
Dans les airs, les pertes alliées sont de six chasseurs et neuf bombardiers perdus ou gravement endommagés, principalement du fait d’une DCA exceptionnellement dense. Les Japonais perdent douze Shoki… dont un victime de Danny Potter et un d’Yvon Lagadec ! Celui-ci commente : « Les bookmakers de la flotte étaient sur les dents. Non seulement nous nous retrouvions à 39-38 en ma faveur, mais ils avaient commencé à parier sur le moment où j’atteindrais les 40 ! J’en étais assez fier, tout en espérant que ces paris ne me porteraient pas la poisse. Les partisans de Danny ronchonnaient qu’on verrait ce qu’on verrait le jour où son Seafire serait enfin équipé de réservoirs supplémentaires – quant à Danny lui-même, comme moi, il évitait de montrer que cette compétition l’intéressait. Comme moi, aussi, il affirmait que seul comptait le fait de descendre des Japs, quel que soit le pilote qui le fasse. »


18 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Padang
– Les raffineries de Padang sont à nouveau la cible de la Royal Navy pendant que la Marine Nationale s’en prend aux défenses et aux installations de l’île de Suberut. Les différents raids se déroulent bien, sans autres pertes que des appareils endommagés par la DCA.
En fin de journée, les contrôleurs aériens des différents porte-avions ont la surprise, alors que seuls sont encore attendus les Hellcat PR de reconnaissance, d’entendre sur la fréquence civile internationale un pilote demander un cap de relèvement, prétextant des ennuis mécaniques dans un anglais impeccable. Demandant malgré tout l’avis de leurs supérieurs, ces derniers recevront comme consigne de ne rien faire, de ne pas briser le silence radio – il s’agit sans doute d’une tentative de détection radio de la flotte alliée par les Japonais. Le dernier appareil rentré, l’escadre met le cap à l’ouest pour rallier “Trocadéro” et la TF-116.


19 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Océan Indien
– Les opérations de ravitaillement menées à “Trocadéro” auprès de la TF-116, sont nettement plus importantes que celles conduites à “Euston Station” quelques jours plus tôt. Si certains navires de la TF-117 n’ont pas eu besoin de venir bord à bord, ce n’est pas le cas aujourd’hui.
TF-116 : CVE MN Dixmude ; CLAA MN La Marseillaise ; CL HMS Trinidad ; TB Bison, Le Foudroyant et Le Hardi, DD Chacal, Jaguar, Lynx et Panthère.
Pétroliers : MN Rhône, Niger ; HMS/RFA Cedardale, San Ambrosio, Wave King.
Provisions : MN Ile d’Aix.
Hôpital : MN Cap Saint-Jacques.
Production d’eau : HMS/RFA Bacchus.
Pièces détachées, équipages, ateliers : HMS/RFA Bosphorus, Fort Colville (air).
Navire atelier lourd : HMS Resource.
Transports : MN Ile de Batz (H), Allier, Cher ; HMS/RFA Corinda, Heron, Prince de Liege, Robert Maersk.
Combat Store (munitions): MN Rhin, HMS/RFA City of Dieppe, Kola.
Remorqueurs : 4.

………
Les pertes en appareils s’élèvent aux alentours de 20 % et si l’on a le cœur gros en pensant à ceux qui ne sont pas revenus et en accueillant les petits nouveaux, on se console en se disant que les pertes japonaises ont été bien pires… c’est la guerre. Le moral reste élevé, comme en témoigne le rapport factice d’officiers mariniers du Richelieu, demandant qu’un pinardier soit adjoint au train d’escadre en lieu et place du HMS Bacchus, « qui usurpe le beau nom qu’il porte, comme on pouvait s’y attendre, hélas, de la part d’un navire d’une nation de buveurs de bière ! »


20 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Côte nord de Sumatra
– Les chasseurs alliés ont traversé l’île pour opérer en sweep contre les terrains de desserrement du 24e Sentai dans les secteurs de Langsa et de Lhokseumawe. La réaction japonaise est faible et seuls deux Ki-43 seront abattus, sans perte pour les Alliés. Il faut dire que ce sentai subit une attrition certaine sous la pression de l’opération Stocker, menée par les B-24 et les P-38 de la 10e Air Force.
De plus, à la suite des opérations en Birmanie, le 24e Sentai a même dû céder certains de ses appareils à des formations du continent au début du mois. En effet considérant la menace aéronavale au sud, l’état-major japonais ne pouvait démunir ni les sentai de Java, ni le 87e Sentai, protégeant les puits de pétrole et les raffineries de Sumatra : seul le 24e pouvait être dépouillé sans trop de risques.


21 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Côte nord de Sumatra
– C’est une double attaque frappe aujourd’hui le port de Bandar Aceh, à la pointe nord de Sumatra, et les installations ferroviaires de Sigli, déjà bombardées auparavant. Comme la veille, les réactions japonaises sont plus que modérées. Les chefs de flottille diront dans leurs rapports avoir de plus en plus l’impression de « taper sur un sac vide ».


22 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Sabang
– Pour ce nouveau raid contre la petite île, un nouveau venu se joint aux festivités, en provenance directe d’Europe : le battle group de l’HMS Indefatigable (la TF-67) comprend aussi un nouveau cuirassé de sa majesté, le HMS Howe. Ils sont accompagnés par le croiseur anti-aérien HMS Scylla et les croiseurs lourds HMS Norfolk et Suffolk, qui ont été en partie transformés, leur tourelle d’artillerie principale X ayant été remplacée par de la DCA.
TF-67 (RN) : CV Indefatigable, BB Howe, CA Norfolk, CA Suffolk, CL Manchester, CLAA Scylla, DD Meteor, Mahratta, Marne, Matchless, Milne, Virago.
L’Indefatigable envoie ses quinze Seafire équipés de réservoirs supplémentaires pour participer à la curée, faisant des envieux au sein de la TF-57.
Au sol, les hommes de l’infanterie navale japonaise sont plus que démoralisés : ils se sentent abandonnés, en particulier par l’Armée, qui ne leur fait passer ravitaillement et nouvelles que très irrégulièrement.


23 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Mer des Andaman
– Alors que la TF-57 a mis cap à l’ouest à petite vitesse, les TF-67 (HMS Indefatigable) et 100 (MN Jean-Bart) mènent de nouvelles opérations contre Sabang. Les défenseurs de l’île croient même un moment à un débarquement. En effet, les cuirassés HMS Howe et MN Richelieu et les croiseurs lourds HMS Norfolk, HMS Suffolk et MN Algérie se sont détachés pour faire subir aux Japonais une punition digne d’un courroux divin. A leur départ, la base n’est plus que décombres.
La couverture aérienne de l’opération est assurée toute la journée par les Corsair et les Seafire de l’Indefatigable, pendant que le groupe aérien français mène une campagne d’interdiction air-mer à l’est des Andaman et sur le littoral nord de Sumatra.


24 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Au large de Trincomalee
– Alors que la TF-57 continue sa navigation à petite vitesse, les TF-67 et 100 la rattrapent. L’engagement de la veille a été le prétexte à manœuvrer ensemble – l’Indefatigable et son escorte passeront sous commandement français pour la croisière de retour vers l’Australie, qui portera le nom de Meridian II.
En attendant l’ambiance est au beau fixe, en dépit d’un temps gris, puisque l’arrivée à Trincomalee est pour le lendemain.


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Etienne



Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1936
Localisation: Faches Thumesnil (59)

MessagePosté le: Mar Jan 16, 2018 11:31    Sujet du message: Re: Mars 1944, "Lentille" Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:


tandis que si les Japonais ne perdent que deux appareils en combat, une quinzaine sont détruits au sol, dont cinq par accident à l’atterrissage !

Sitôt le dernier appareil rentré, la flotte alliée met le cap au sud-ouest pour un ravitaillement précoce à “Euston Station”. Les reconnaissances nippones trouveront une mer vide.
.....

Leurs officiers-ci n’hésiteront pas, au mépris de leur carrière, à envoyer à Singapour un rapport l’affirmant (presque) ouvertement.

....
16 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Côte ouest de Sumatra
– La Royal Navy attaque le port et les installations de Bandar Lampung, qui garde la passe entre Java et Sumatra. Sans opposition, les Anglais détruisent la station radio et s’en harcèlent les défenses côtières, le port étant vide.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10606
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Jan 16, 2018 11:46    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Etinne (un peu trop pressé ici…).
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 5105
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mar Jan 16, 2018 13:38    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
A la base navale, l’escorteur ASM Kasasagi est incendié en tentant une sortie.

Le Kasagani est un torpilleur de classe Otori. En 1942 (et plus tard en 1944 pour les survivants), leur armement AA est renforcé et deux lance-grenades ont été ajoutés, mais cela reste des torpilleurs avant tout.

OTL le Kasagani est coulé le 26 septembre 1943 par le sous-marin USS Bluefish en mer de Flores. Assez logiquement, il aurait du l'être aussi en FTL ... On peut le remplacer par un autre coulé OTL plus tardivement ou même ayant survécu au conflit.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3428
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Mar Jan 16, 2018 14:46    Sujet du message: Répondre en citant

j'ai choisi le kasanagi en fonction de sa date de destruction proche, plus proche et dans une autre classe, il y a le Fuyo coulé en fevrier 44 par le USN puffer
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 5105
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mar Jan 16, 2018 15:05    Sujet du message: Répondre en citant

Oui mais ... FTL, le Fuyo est coulé en aout 1942 dans en Nouvelle-Guinée.

Logiquement, il faudrait appliquer en avance de phase toutes les pertes historiques par sous-marins ou aviation (dans les deux camps) histoire de fixer les choses, puis ajouter les pertes additionnelles dues à la présence française, présence anglaise renforcée, etc.
Sinon, cela veut dire qu'on minimise le rôle des SM US alors qu'ils ont quand même fait un sacré carton historiquement.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...


Dernière édition par loic le Mar Jan 16, 2018 16:15; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10606
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Jan 16, 2018 15:21    Sujet du message: Répondre en citant

Dans ce cas (très défendable), et pour rester dans la classe Otori, il n'y a que le Kiji qui convienne !
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3253
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Mar Jan 16, 2018 15:50    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
21 mars
Indonésie – Opération Lentil/Lentille
Côte nord de Sumatra – C’est une double attaque qui frappe aujourd’hui le port de Bandar Aceh,...

_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3428
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Mar Jan 16, 2018 16:02    Sujet du message: Répondre en citant

va pour le kiji Very Happy
et ok pour les opérations suivantes, en attendant Dracula, je prendrai les pertes jap suisvantes par anticipation
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10606
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Jan 16, 2018 16:05    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Imberator.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 5105
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mar Jan 16, 2018 19:35    Sujet du message: Répondre en citant

OK pour le Kiji
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Asie-Pacifique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com