Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Birmanie - Pacifique - Chine, 1944
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Asie-Pacifique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7489

MessagePosté le: Mer Mar 22, 2017 10:36    Sujet du message: Répondre en citant

Imberator a écrit:
Le niveau d'attrition en pilote comme en appareil de la chasse nippone doit à se stade devenir critique dans la région.

Vu ce que nous promet Anaxagore pour l'Indochine, la supériorité aérienne alliée risque pour un temps au moins d'être absolue ou presque dans le coin.


Exact, mes lecteurs attentifs remarqueront d'ailleurs l'absence de toute réaction des "Aigles Sauvages" lors de l'offensive du Têt. J'expliquerais ça bientôt. Mais, de toute manière, les Japonais en Indochine sont à présent surclassés en nombre de pilotes, en expérience et nombre d'heures de vol, et surtout ils se battent avec des machines largement obsolètes face aux Mustangs qui commencent à remplacer les Warhawks sur ce font.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3428
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Mer Mar 22, 2017 13:28    Sujet du message: Répondre en citant

chez moi les jap font un effort en birmanie... pour l'instant
ils savent que plus la birmanie tiendra, plus la mer de chine et ses routes pétrolières seront interdites aux alliés.
mais alimenter ce front est un véritable tonneau des danaïdes et on commence à voir un gros écart d'expérience et de formation.
pas trop de mustang chez moi mais le spit IX commence à arriver pour remplacer les derniers hurri et spit V qui tiennent encore largement le choc face aux Ki 43
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hendryk



Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 1214
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Mar 22, 2017 14:06    Sujet du message: Répondre en citant

Il faudrait qu'on fasse le compte des réserves aériennes japonaises sur les différents fronts d'Asie, pour savoir là où ils peuvent encore tirer sur la corde. En Chine aussi, il y a eu des trous à combler après l'opération Zhulin, et ça ne va pas s'arranger dans les mois qui viennent.
_________________
With Iron and Fire disponible en livre!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10606
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Mar 22, 2017 17:55    Sujet du message: Répondre en citant

21 janvier
Campagne de Birmanie
Front aérien
Birmanie
– Si aucune grande opération n’est menée, la journée voit de nombreuses escarmouches aériennes sur le front, chacun des deux camps s’efforçant de prendre l’autre en défaut. Cependant, les pilotes alliés opérant habituellement dans ce secteur remarquent que depuis trois mois, la taille moyenne des formations japonaises a diminué de moitié…
A la nuit, les Ki-21 “Sally” basés en Malaisie et en Indochine attaquent Rangoon. Le port subit quelques dégâts, mais les bâtiments les plus touchés sont des habitations. Les Japonais perdent deux appareils, l’un abattu par un Beaufighter, l’autre qui, touché par la DCA, s’écrase à l’atterrissage.

Guerre sino-japonaise
Deux camarades
Chongqing
– Le commandant de la 22e Division de la 5e Armée, récemment rentré de Birmanie, profite de son passage en ville pour rencontrer le colonel Salan. Il se présente à l’improviste devant l’entrée de la “Bastille” et le factionnaire, impressionné par ses galons, le laisse entrer. Un officier subalterne le guide vers le bureau du colonel, qui, bien que n’ayant pas été prévenu, accepte de le recevoir. A la surprise de Salan, le général Liao Yaoxiang s’exprime dans un excellent français.
Voyez-vous, colonel, explique Liao, comme j’étais sorti dans la botte de l’académie militaire de Whampoa en 1930, Tchang Kai-chek m’a désigné pour aller étudier en France. Ecole de Saint-Cyr, promotion Alexandre Ier. Je crois bien avoir été le premier Chinois à porter le Casoar ! Ce n’est pas de sitôt, je pense, qu’un Liao résidera de nouveau à Saint-Cyr…
Saint-Cyrien lui-même, Salan ne se serait jamais attendu à rencontrer un camarade en Chine. Les deux hommes vont passer la journée à partager leur expérience des tactiques et stratégies japonaises.


22 janvier
Campagne de Birmanie
Front aérien
Opération Stoker
– Les B-24 des 436e et 493e BS mènent un raid sur Medan. En dépit d’un comité d’accueil de 12 Ki-43 II du 24e Sentai, aucun Liberator n’est endommagé, les P-38, idéalement placés, dispersant les Hayabusa et en abattant deux avant qu’ils n’atteignent les bombardiers. Plusieurs appareils sont détruits au sol.
Dans le même temps, les Halifax du Sqn 624 et les Wellington des Sqn 215 et 1st BVAS s’envolent de Mandalay. Cette mission est la première pour ces groupes dans le cadre de l’opération Stoker : la neutralisation des bases aériennes japonaises dans le triangle Andaman-Sumatra-Malaisie. Cette nuit, pour bombarder un aérodrome en Malaisie, ils vont bénéficier de l’aide du Surcouf, qui émettra pendant plusieurs heures à intervalles réguliers des signaux radio pour aider le recalage de la navigation des appareils.


23 janvier
Campagne de Birmanie
Front aérien
Birmanie occupée
– Toute la journée, les aérodromes autours de Tavoy sont la cible d’une attaque générale. D’abord, les B-25 américains escortés par les P-40 des Burma Banshee, puis les trois squadrons de Beaumont, accompagnés chacun par un squadron de Spitfire V. Enfin, les Mosquito du Sqn 47, couverts par les Spitfire VIII du Sqn 136 Woodpeckers (Pics verts), ratissent le secteur. Les défenseurs des 50e et 64e Sentai demandent des renforts aux 11e et 77e Sentai, mais ils sont débordés par la multitude des attaques. Les pertes sont lourdes pour les Japonais – sept appareils abattus et plus de 20 détruits au sol. Les Alliés perdent six appareils, deux P-40, deux Spitfire, un B-25 et un Mosquito.

Port Blair (Andaman) – Un Ki-46 de reconnaissance est abattu par un Spitfire du Sqn 152, dont les appareils arborent une panthère bondissante. Le Spit Mk VIII tient toutes ses promesses : pour la première fois, les “Dinah” de reconnaissance sont à la portée de la chasse anglaise.


24 janvier


25 janvier
Campagne de Birmanie
Front aérien
Birmanie occupée
– Les missions Rhubarb de la RAF se déroulent entre Ye et Tavoy, engageant de petits groupes de Blenheim, Beaumont ou Mosquito, couverts par des Spitfire et des Beaufighter. Les pertes sont légères, mais c’est un jour noir pour le Sqn 47 : un Mosquito est victime de la DCA et un autre s’écrase à l’atterrissage, quand une de ses ailes se détache – la structure en bois du beau bimoteur semble mal supporter le climat équatorial.

Opération Stoker – C’est le terrain de Lhokseumawe qui est aujourd’hui l’objectif des B-24 et des P-38 basés aux Andaman. Quelque temps plus tôt, c’est cette base qui avait donné des soucis aux Américains sur le chemin du retour, mais aujourd’hui il n’y a rien de plus qu’une douzaine de Ki-43, que les P-38 repoussent sans peine. Deux Ki-43 sont abattus contre un P-38 ; un B-24 est endommagé par la DCA. La piste est semée de cratères et quelques hangars sont incendiés.
Dans la nuit, un raid de Ki-21 sur les Andaman endommage la piste et un hangar à Digilpur, détruisant un Liberator. Aucun des attaquants n’est perdu, les Beaufighter du Sqn 176 étant mal positionnés.


26 janvier
Campagne de Birmanie
Front aérien
Birmanie occupée
– Comme deux jours plus tôt, Tavoy est attaqué toute la journée et comme l’avant-veille, les 11e et 77e Sentai désertent le front pour soutenir leurs frères des 50e et 64e Sentai. En fin de journée, le score est à nouveau sans appel : six appareils japonais abattus, douze détruits au sol pour seulement cinq pertes alliées. A la suite de ces assauts, les escadrilles de Tavoy sont réduites à moins de 50 % d’appareils opérationnels.


27 janvier


28 janvier

Campagne de Birmanie
Front aérien
Opération Stoker
– Le raid du jour vise l’aérodrome de Langsa, sur la côte nord de Sumatra, où le 24e Sentai desserre régulièrement un Chutai. Les chasseurs japonais ne montrent pas le bout de leur nez – en fait, ils sont si mal placés qu’ils sont incapables d’intercepter le raid. Cependant, les dégâts sont limités à la piste et celle-ci sera réparée assez vite par les soldats du tenno, qui reboucheront les trous avec l’aide forcée de la main d’œuvre locale.
Dans la nuit, les bombardiers lourds anglais iront bombarder à nouveau les aérodromes de Malaisie.


(Non je n'oublie pas les 3 derniers jours du mois…)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3428
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Mer Mar 22, 2017 19:44    Sujet du message: Répondre en citant

Laughing
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10606
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Mar 22, 2017 20:16    Sujet du message: Répondre en citant

Un oubli :

14 janvier
Campagne du Pacifique
Guerre d’usure
Entre Palau et Truk
– Alors qu’il escorte un convoi pétrolier vers Truk, le destroyer Sazanami est coulé par le sous-marin USS Albacore, 300 milles nautiques au sud-est de Yap. Les autres navires de l’escorte recueilleront 89 survivants.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hendryk



Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 1214
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Mar 23, 2017 08:22    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
A la surprise de Salan, le général Liao Yaoxiang s’exprime dans un excellent français.
Voyez-vous, colonel, explique Liao, comme j’étais sorti dans la botte de l’académie militaire de Whampoa en 1930, Tchang Kai-chek m’a désigné pour aller étudier en France. Ecole de Saint-Cyr, promotion Alexandre Ier. Je crois bien avoir été le premier Chinois à porter le Casoar ! Ce n’est pas de sitôt, je pense, qu’un Liao résidera de nouveau à Saint-Cyr…
Saint-Cyrien lui-même, Salan ne se serait jamais attendu à rencontrer un camarade en Chine

Les lecteurs l'auront compris, c'est une blague pour initiés, mais tellement confidentielle que seuls Casus et Merlock savent à quoi elle fait référence. Il se trouve que la deuxième personne appelée Liao à résider à Saint-Cyr... est mon épouse.
_________________
With Iron and Fire disponible en livre!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capu Rossu



Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 1720
Localisation: Mittlemeerküstenfront

MessagePosté le: Jeu Mar 23, 2017 09:42    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Citation:
Il se trouve que la deuxième personne appelée Liao à résider à Saint-Cyr... est mon épouse.


Allons bon ! En plus de se souvenir du déroulement de la chrono sur les différents fronts, des péripéties des différents personnages, des ODB divers et variés, des annexes diverses, voilà qu'on doit aussi réciter par cœur Vieux Sage la lignée généalogique des honorables membres du forum ! Je m'incline devant votre grandeur
Halte aux cadences infernales Exclamation Drapeau blanc Mais que fait le gouvernement Question etc, etc ... Exclamation

Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10606
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Mar 26, 2017 14:06    Sujet du message: Répondre en citant

Pour correspondre au post d'Anaxagore à la même date…

28 janvier
Campagne de Birmanie
Front aérien
Opération Stoker
– Le raid du jour vise l’aérodrome de Langsa, sur la côte nord de Sumatra, où le 24e Sentai desserre régulièrement un Chutai. Les chasseurs japonais ne montrent pas le bout de leur nez – en fait, ils sont si mal placés qu’ils sont incapables d’intercepter le raid. Cependant, les dégâts à la piste sont limités ; tout sera réparé assez vite par les soldats du Tenno, qui reboucheront les trous avec l’aide forcée de la main-d’œuvre locale.
Dans la nuit, les bombardiers lourds anglais iront bombarder à nouveau les aérodromes de Malaisie.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10606
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Mar 30, 2017 23:08    Sujet du message: Répondre en citant

Pour correspondre au post d'Anaxagore à la même date…

29 janvier
Campagne de Birmanie
Front aérien
Birmanie
– Les deux squadrons de Spitfire VIII accompagnent deux squadrons de Spitfire V pour une nouvelle mission Circus sur Tavoy, mais les Japonais refusent aujourd’hui un combat qu’ils jugent trop inégal. Ils tâchent de préserver un certain potentiel dans l’attente de renforts et se contentent de camoufler le mieux possible leurs appareils.
Pendant ce temps, Mergui reçoit la visite des B-25 des 490e et 491e BS, escortés par les P-40 des 88e, 89e et 90e FS. A Tavoy, les 64e et 50e Sentai sont encore trop mal en point pour riposter, mais au-dessus de Mergui, les Japonais ont déployés les 11e et 77e Sentai, plus le 1er Sentai, venu en renfort de Kampong Ulu. Le combat qui s’engage est équilibré ; les attaquants perdent deux bombardiers et trois chasseurs, plus deux appareils endommagés, en échange de six défenseurs. L’as Masusawa, du 1er Sentai, décroche là ses neuvième et dixième victoires, aux dépens de deux Warhawk.
Dans la nuit, des Ki-21 du 62e Sentai bombardent Moulmein, incendiant un quartier d’habitation et plusieurs entrepôts. L’un d’entre eux est abattu par le Beaufighter du sergent Prin, qui s’était illustré quelques mois auparavant, lors du premier déploiement du Sqn 176 au-dessus de Rangoon.


(Je sais, c'est court - mais les 30 et 31, il y aura nettement plus de lecture…)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10606
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Avr 02, 2017 23:20    Sujet du message: Répondre en citant

Un peu de poésie dans un monde de brutes (et de pétrole raffiné), grâce à Hendryk.

30 janvier
Guerre sino-japonaise
La victoire du Projet 8
Kunming
– La presse alliée et les services de propagande chinois sont présents en force dans le chef-lieu du Yunnan pour annoncer au monde l’achèvement du Projet 8, jusqu’alors tenu secret.
« This is the life giver,
Pulsing with the drink of planes –
This is the mother vein,
Throbbing with abundant strength
For thirsty trucks and tanks,
Twisting, turning, moving ever on –
A vast, strong artery that pumps
The endless-flowing stuff of war. »

Ces vers, de la plume inspirée d’un certain sergent Smith Dawless, décrivent le Pipeline de Birmanie, dit Projet 8, qui part de Rangoon et vient d’atteindre sa destination : Kunming. Encore à ce jour le plus long pipeline du monde, il a nécessité près d’un an d’efforts acharnés par des centaines d’ingénieurs de l’industrie pétrolière américaine et de milliers d’ouvriers chinois, sous le commandement énergique du colonel Lewis Pick, un ancien ingénieur civil de la Missouri River Division, qui s’est vu confier le projet quand son premier superviseur, le brigadier-général John Arrowsmith, a été appelé sur le front européen en 1943. Pick y a gagné ses propres galons de brigadier-général… et des cheveux prématurément blanchis. Encore ses ingénieurs ont-ils pu suivre un tracé relativement rectiligne entre le port birman et le chef-lieu de la province du Yunnan.
Qu’en aurait-il été, se demande-t-il avec un frisson dans le dos, si les Alliés n’avaient pu garder le contrôle de la Birmanie ? Le pipeline aurait dû partir de Calcutta et passer par des régions encore plus inaccessibles… peut-être même par le redoutable col de Pangsau, dans l’Assam ! Des mois de travail supplémentaires auraient été nécessaires pour venir à bout d’immenses défis logistiques et achever le Projet 8. Enfin, se dit-il en posant pour les photographes, un tel calvaire m’a été épargné, et le plus difficile est fait.
Sous les crépitements des flashs, la station de pompage du terminal de Kunming est mise en route. Elle pompera à dater de ce jour 70 000 tonnes de carburant par mois jusqu’à la fin des hostilités.
Jusqu’alors, c’est par camion-citerne qu’était acheminé, avec les difficultés qu’on devine, le carburant qui alimentait la machine de guerre chinoise. Quelques petits puits sont bien en service dans le Gansu, mais la Chine ne dispose pas de raffineries permettant de transformer le pétrole brut en essence ; quant aux installations pétrolières du Xinjiang, les Soviétiques les ont soigneusement démantelées avant d’en céder le contrôle. Les maigres forces blindées de l’Armée nationaliste étaient donc constamment menacées par la panne sèche, ce qui les avait freinées dans leur élan lors de l’opération Zhulin. Désormais, la donne a changé. Les nouveaux véhicules blindés livrés par les Etats-Unis pour rééquiper la 200e Division Blindée vont pouvoir donner leur pleine mesure. Et les camions arrivant des Etats-Unis vont pouvoir rouler partout où il y aura un semblant de route…

(demain, suite et fin du 30 janvier)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wardog1



Inscrit le: 29 Aoû 2015
Messages: 526
Localisation: Puy de Dome,France

MessagePosté le: Dim Avr 02, 2017 23:47    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai une question, la 200db chinoise est elle mieux équipée que otl?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10606
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Avr 03, 2017 00:06    Sujet du message: Répondre en citant

Wardog1 a écrit:
J'ai une question, la 200db chinoise est elle mieux équipée que otl?


Les épisodes précédents ont montré la 200e DB jouer un rôle important grâce à un matériel disparate constitué de rogatons anglais, français et même italiens (de prise), évidemment bien supérieur aux restes de matériel russe dont elle avait dû se contenter OTL… et largement compétitif face aux engins nippons.

La 200e DB (la chose a été signalée en son temps) va être rééquipée à l'américaine, bien sûr.
Cf 28 novembre :
Tchang obtient satisfaction en ce qui concerne sa 200e Division Blindée, dont le parc allait du Stuart M3 au Fiat L6/40 de prise en passant par le Valentine fabriqué au Canada et le Marmon-Herrington CTLS sud-africain (encore les quelques T-26 à bout de souffle qui restaient à l’inventaire avaient-ils rendu l’âme avant l’opération Zhulin). Cet échantillonnage attendrissant mais peu pratique sera intégralement remplacé par des engins américains neufs. Le blindé standard sinon unique sera le Stuart en version M5, avec ses dérivés, dont des obusiers automoteurs de 75 mm M8. Les Stuart M5 seront associés à toute la famille des half-tracks M3 – transport d’infanterie, anti-aérien, anti-char, reconnaissance, etc.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3253
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Avr 03, 2017 00:17    Sujet du message: Répondre en citant

Comparativement à leur situation par rapport à l'OTL, les Chinois vont se retrouver en bien meilleure posture pour la suite des combats : Rapatriement des forces de Birmanie; meilleur approvisionnement en essence , munitions et matériels divers; dispersion et attrition plus importantes des forces nippones; remise au pas des seigneurs de la guerre et réorganisation de ses armées par le KMT et donc gain d'efficacité;...

C'est pas encore un Best Case, mais c'est déjà pas mal.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wardog1



Inscrit le: 29 Aoû 2015
Messages: 526
Localisation: Puy de Dome,France

MessagePosté le: Lun Avr 03, 2017 01:13    Sujet du message: Répondre en citant

Les japonais et les italien avaient un point commun concernant les blindés, efficace face au éthiopien et au chinois, mais face au sav41-42 il y à plus personne!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Asie-Pacifique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivante
Page 2 sur 13

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com