Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Indochine 1944
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 81, 82, 83  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Asie-Pacifique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7560

MessagePosté le: Jeu Mar 09, 2017 19:53    Sujet du message: Répondre en citant

16 janvier
Cao Bang

Kazuya Kujo debout, dans la position de repos, regardait les trois officiers assis derrière une grande table. Derrière eux, le drapeau du Japon était encadré par deux gardes. On l'avait fait venir pour lui poser des questions sur l'affrontement de l'avant-veille. Seulement cette comparution ressemblait plus à un tribunal qu'à autre chose. Kujo était là depuis bien cinq minutes et le trio de gradés ne lui avaient pas jeté un coup d'œil alors qu'il se trouvait juste devant eux.
Le major attablé au milieu cessa soudain de compulser des documents pour jeter un regard froid à Kujo. Se dernier se sentit encore plus nerveux.
- Kazuya gosho (1), suite au décès du chui (2) Mitsuya vous avez pris la direction des survivants de sa patrouille, puis gagné notre avant-poste 32. Est-ce exact ?
- C'est exact, shosa (3).
- Le taii (4) Takahashi a signalé dans son rapport que vous avez abandonné le combat, est-ce exact ?
Une sueur froide glissait dans le dos de Kujo. Ce dernier prit sur lui pour faire face à son supérieur.
- Partiellement, shosa.
La réponse sembla surprendre le major qui regarda le caporal Kazuya comme si une deuxième tête venait de lui pousser.
- Gosho soit vous avez abandonné votre poste, soit vous êtes resté à tirer sur l'ennemi.
- Je n'ai pas abandonné mon poste, mais j'ai cessé de tirer sur l'ennemi... parce que mon camarade avait été blessé par un éclat de grenade.
Un des capitaines intervint.
- Avez-vous sauvé le nitto-hei (5) Watanabe ?
- Non, taii-san.
Kujo sera les dents, ses interrogateurs devaient le savoir.
- Donc, alors que vos camarades combattaient l'ennemi, vous avez cessé de tirer pour... ne rien faire d'utile.
Sa première impulsion fut de répondre qu'à ce moment cela lui paraissait bien plus important. Alors qu'il ouvrait déjà la bouche, il lui sembla entendre une voix féminine juste contre son oreille : Pluralitas non est ponenda sine necessita (6). C'est ce que disait toujours Victoire. Son hésitation fut imperceptible, déjà le souvenir de son amie dictait ses mots.
- À ce moment, le sort de l'escarmouche était déjà décidé.
- Comment cela, demanda le major.
- Shosa, les soldats qui nous attaquaient faisaient partis du 1er Régiment Étranger de Parachutiste.
L'officier plissa les yeux, surpris qu'il ait identifié ceux qui attaquaient. Son voisin lui murmura quelques mots tout en soulignant quelque chose dans le dossier étalé devant eux.
- Je vois que parler français peut-être utile. Toutefois, gosho éclairez-moi, pourquoi la présence de cette unité décidait-elle de l'issue du combat ?
- Parce que ce sont des vétérans shosa, et qu'ils ne commettraient jamais la bêtise de sacrifier plus d'hommes que nécessaire. Le taii Takahashi a probablement déclaré qu'il a victorieusement défendu son avant-poste contre une force importante de colonialiste. Si c'est le cas, je me permets respectueusement de rappeler pourquoi le poste 32 est important pour nous. Il fait parti de ces nombreuses petites garnisons essaimées le long de la seule route vers Cao-Bang que le Vietminh n'ait pas coupé. Mais, pour les Français, cette position n'a aucun intérêt par elle-même. Cependant, sa garnison comprend juste assez de soldats du tennô pour faire une bonne cible, tout en étant assez isolée pour ne pas pouvoir recevoir de soutien. Lorsque j'ai entendu des soldats ennemis appeler des brancardiers, j'ai compris que leur repli commençait, et qu'ils estimaient nous avoir fait assez de morts. À ce moment, sauver un camarade devenait plus important que de tuer un ennemi.
Kujo mentait effrontément. Il avait entendu les appels aux infirmiers avant le début du repli, mais son explication était plausible et... il était le seul Japonais de l'avant-poste 32 à parler français. Donc personne ne pouvait le contredire.
- Comment avez-vous compris le plan ennemi ?
Kujo eut un sourire attendri. Comme les officiers auraient-ils pu comprendre qu'il se trouvait très loin de là par l'esprit, dans une bibliothèque du sud de la France, six ans plus tôt. Il se souvenait d'un livre qu'il avait lu par-dessus l'épaule d'une très jolie blonde aux yeux verts.
- Grâce au rasoir d'Ockham, en connaissant les habitudes d'un groupe, on peut prédire sa stratégie.
... ou lui donner une réponse adapté à sa mentalité.

Une demi-heure plus tard, Kujo ressortit lavé de tout soupçon de lâcheté devant l'ennemi.


(1) Gosho est le terme japonais désignant un caporal.
(2) Premier lieutenant
(3)Shosa est le nom japonais du grade de major.
(4) Capitaine
(5) Seconde classe
(6) littéralement : "les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité". Cette maxime du franciscain Guillaume d'Ockham est également appelée "principe de simplicité". Elle signifie que, lorsque l'on veut prédire un résultat, opter pour la réponse la plus conventionnelle maximise les chances de réussite.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.


Dernière édition par Anaxagore le Jeu Mar 09, 2017 22:53; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kirishima



Inscrit le: 10 Nov 2013
Messages: 151

MessagePosté le: Jeu Mar 09, 2017 22:00    Sujet du message: Répondre en citant

Une remarque linguistique :
- shosa-san n'est pas possible dans ce contexte. Un honorifique accolé a un grade/fonction donne une impression très ironique. En français on traduirait presque ça par "Môsieur le Major". Or j'ai cru comprendre que Kujo souhaitait sortir vivant de cette entrevue...

et une remarque plus générale :
- Je ne pense pas que des officiers impériaux, surtout siégeant avec leurs pairs, ait quoi que ce soit a faire des justifications tactiques d'un caporal. Pour eux le soldat (et les sous-officiers en dehors des rangs les plus élevés) est la pour exécuter les ordres, pas pour faire preuve d'initiative tactique. Même reprendre une arme collective dont les servants avaient été tués sans ordre direct pouvait être mal vu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7560

MessagePosté le: Jeu Mar 09, 2017 22:51    Sujet du message: Répondre en citant

Kirishima a écrit:
Une remarque linguistique :
- shosa-san n'est pas possible dans ce contexte. Un honorifique accolé a un grade/fonction donne une impression très ironique. En français on traduirait presque ça par "Môsieur le Major". Or j'ai cru comprendre que Kujo souhaitait sortir vivant de cette entrevue...


Il est peut-être suicidaire ! Laughing

Kirishima a écrit:

et une remarque plus générale :
- Je ne pense pas que des officiers impériaux, surtout siégeant avec leurs pairs, ait quoi que ce soit a faire des justifications tactiques d'un caporal. Pour eux le soldat (et les sous-officiers en dehors des rangs les plus élevés) est la pour exécuter les ordres, pas pour faire preuve d'initiative tactique. Même reprendre une arme collective dont les servants avaient été tués sans ordre direct pouvait être mal vu.


En fait, c'est justement là où je veux en venir. Kujo indispose ses supérieurs parce que lui, il raisonne. D'où la "comparution" (qui n'est pas un conseil disciplinaire.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finen



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1283

MessagePosté le: Ven Mar 10, 2017 00:01    Sujet du message: Répondre en citant

Il leur faut, soit l'exécuter pour non conformité, soit lui donner une opportunité de justifier une promotion rapide afin de le mettre à un poste plus conforme à son utilité et à sa bizarrerie (ce qui est grave dans l'armée japonaise si je comprend bien)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3759
Localisation: Tours

MessagePosté le: Ven Mar 10, 2017 08:58    Sujet du message: Répondre en citant

Finen a écrit:
Il leur faut, soit l'exécuter pour non conformité, soit lui donner une opportunité de justifier une promotion rapide afin de le mettre à un poste plus conforme à son utilité et à sa bizarrerie (ce qui est grave dans l'armée japonaise si je comprend bien)


Ce ne serait pas une nouveauté en FTL, il y a déjà eu deux cas de ce genre dans les Salomons. Un type de l'armée et un autre de la marine dont je ne me rappelle plus les noms, qui connaissaient tous deux une série de promotions relativement rapides à partir de grades assez faibles. Et qui étaient regardés bizarrement par leur hiérarchie!
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
solarien



Inscrit le: 13 Mai 2014
Messages: 1669
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Ven Mar 10, 2017 15:23    Sujet du message: Répondre en citant

Le fait qu'il maîtrise le français dans une région francophone pourrai aussi inciter ses supérieurs a le mettre a l'abri des combats, théoriquement, c'est un atout d'avoir un soldat qui peux comprendre l'adversaire.
Bon chez les japonais, c'est plutôt considéré comme un malus mais qui sais, si il tombe sur un officier supérieur intelligent ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7560

MessagePosté le: Ven Mar 10, 2017 17:33    Sujet du message: Répondre en citant

C'est bien là tout le problème, il est "occidentalisé" et c'est mal vu.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7560

MessagePosté le: Ven Mar 10, 2017 19:14    Sujet du message: Répondre en citant

17 janvier
Route colonial N°9, au sud de Tchépong, Laos

Depuis que les Japonais n'utilisent plus cette route, son état s'est sensiblement amélioré. En tout cas, il n'y a plus de rebelles pour la tronçonner de tranchées. Pratiquement, les huit dixièmes sont à présent sous le contrôle des Laotiens. Le trafic y est relativement important puisque cet axe vital relie Savannakhet au Laos à Huê au Vietnam. Son rôle est essentiel dans l'approvisionnement des maquis vietminhs qui entourent l'ancienne capitale impériale vietnamienne.
Le spectacle de milliers de porteurs à pied où à vélos est devenu habituel depuis la libération de la région.
Ce qui l'est moins c'est les longues colonnes d'hommes qui avancent vers l'est.
Les casques Adrian et les fusils Berthier permettent d'identifier le 10ème RIC... bien plus que les semblants d'uniformes dépareillés de ces soldats. Ils ressemblent cependant à des troupes de parade, si on les compare à la tenue vestimentaire de ceux qui les suivent. Les ex-Laos-issaras de la toute jeune armée laotienne offrent une vision bigarrée, mélange de tenues de paysans, d'habits propres aux diverses ethnies des montagnes... et de fusils de toutes origines, comme un musée ambulant. Enfin pour ceux qui ont pu se procurer un quelconque tromblon. Près de la moitié des laotiens se contentent de grenades artisanales.
Au milieu de cette presse, une troupe surprend.
Les belgo-congolais portent la tenue deux pièces HBT adopté par les troupes américaines du Pacifique ainsi que les casques M1. D'ailleurs presque tout leur équipement est "made in USA" à l'exception des fusils anti-chars Boys et... de trois chars ex-japonais portant à présent l'étoile d'or sur fond azur de la Force Publique.
Le lieutenant Jacobs avait mal aux fesses, la longue plage arrière du char type 97 Chi Ha tout en tôle d'acier boulonnée n'avait rien de confortable. Son voisin, le sergent Ndoumbé assis à ses côtés affichait un air encore plus épuisé. Il bougeait maladroitement, changeant sans cesse la position du fusil M1 Garand sur ses genoux.
Jacobs lui tapa sur l'épaule.
- Dis-toi qu'un jour cela te fera un souvenir à raconter à tes enfants.
- Oui, monsieur !
- Un exploit au moins aussi grand que celui que l'épopée de la division belge d'automitrailleuse.
Comme le noir le regardait avec les yeux ronds, Jacobs s'expliqua.
Il raconta comment les Belges avaient créé la première division mécanisée au monde au cours de la première guerre mondiale. Mais comme la guerre des tranchées sur le front ouest ne leur convenait pas, ils furent envoyés en Russie. Après la révolution Bolchevique, les Belges sabotèrent leur équipement, et traversèrent la Sibérie avant de s'embarquer à Vladivostok, traverser le Pacifique, débarquer en Californie, traverser les USA en train avant d'embarquer sur la côte est et d'arriver en France six mois après leur départ du front russe (1).
- ... et encore, précisa Jacobs, certains soldats furent littéralement enlevés par les Russes Blancs et forcés à combattre pendant trois ans en Sibérie puis en Chine.
L'odyssée des Belgo-congolais ressemblait par bien des points à celui de leurs prédécesseurs du premier conflit mondial. Espérons qu'ils éviteraient de se perdre en Chine comme certains de ses membres.

(1) Histoire vraie, mais largement ignorée... y compris des Belges eux-mêmes.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.


Dernière édition par Anaxagore le Ven Mar 10, 2017 19:21; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7560

MessagePosté le: Ven Mar 10, 2017 19:18    Sujet du message: Répondre en citant

( N'empêche, une unité Belgo-congolaise armée à l'américaine, mais avec des fusils antichars anglais et des chars japonais, combattant au Vietnam au côté de franco-laotiens armés de fusils italiens contre des Japonais.... la guerre est vraiment un truc bizarre)
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wil the Coyote



Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 1768
Localisation: Tournai (Belgique)

MessagePosté le: Ven Mar 10, 2017 19:50    Sujet du message: Répondre en citant

La compagnie des Autos Canons Belges...une grande épopée.

Le musée de L Armée en a reconstruite une l année dernière
_________________
Horum omnium fortissimi sunt Belgae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
solarien



Inscrit le: 13 Mai 2014
Messages: 1669
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Ven Mar 10, 2017 20:04    Sujet du message: Répondre en citant

Ben d'un autre coté, avoir un légionnaire allemand qui écrit a son frère qui sert dans la Wehrmacht, un soldat russe qui souhaite la victoire des Rouges sur les nazis, une compagnie de soldat tellement dingue qu'il serai capable de s'infiltrer jusqu'à Berlin, de tailler la moustache d'Hitler pendant qu'il dort puis de revenir à Alger le plus tranquillement du monde.

je suis sure qu'en Grèce et en Italie, il doit y avoir des troupes alliés qui se battent avec du matériel allemands.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 10879
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Mar 10, 2017 20:06    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Solarien, ça fait plaisir de voir qu'il y en a qui suivent tout ! Wink
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
egdltp



Inscrit le: 07 Jan 2011
Messages: 379
Localisation: Cher

MessagePosté le: Ven Mar 10, 2017 21:38    Sujet du message: Répondre en citant

Russe blanc, Solarien, russe blanc, sinon cela perd de son sel Arrow
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3477
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Sam Mar 11, 2017 16:35    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Il raconta comment les Belges avaient créé la première division mécanisée au monde au cours de la première guerre mondiale. Mais comme la guerre des tranchées sur le front ouest ne leur convenait pas, ils furent envoyés en Russie. Après la révolution Bolchevique, les Belges sabotèrent leur équipement, et traversèrent la Sibérie avant de s'embarquer à Vladivostok, traverser le Pacifique, débarquer en Californie, traverser les USA en train avant d'embarquer sur la côte est et d'arriver en France six mois après leur départ du front russe.

Je connaissais déjà l'épopée de la légion tchèque. Par contre je n'avais jamais entendu parler de cette péripétie belge.

Mais dans les deux cas, ces aventures me font immanquablement penser à l'Anabase.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 2278
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Sam Mar 11, 2017 17:00    Sujet du message: Répondre en citant

Wil the Coyote a écrit:
La compagnie des Autos Canons Belges...une grande épopée.
Le musée de L Armée en a reconstruite une l année dernière


Musée magnifique, à l'ancienne. Superbe collection sur la première guerre mondiale, et en particulier le plus bel ensemble d'uniformes de la garde impériale russe, légués par les émigrés qui avaient trouvé refuge en Belgique.
J'espère qu'ils ont trouvé de quoi reparer les toitures. Il pleuvait dans les galeries. .
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Asie-Pacifique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 81, 82, 83  Suivante
Page 5 sur 83

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com