Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Indochine 1944
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 79, 80, 81, 82, 83  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Asie-Pacifique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7561

MessagePosté le: Jeu Mai 09, 2019 13:13    Sujet du message: Répondre en citant

Corrigé.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capu Rossu



Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 1766
Localisation: Mittlemeerküstenfront

MessagePosté le: Jeu Mai 09, 2019 13:56    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Citation:
Les canons de 20 mm ayant survécu aux deux premiers rounds de l'affrontement, sont les premiers à tirer.


Citation:
Arrivés à 300 m d'altitude, un parachute se déploya


Citation:
au bout d'un laps de temps variable.


@+
Alain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hardric62



Inscrit le: 20 Avr 2019
Messages: 59
Localisation: Dijon

MessagePosté le: Jeu Mai 09, 2019 14:23    Sujet du message: Répondre en citant

Mes salutations.

Pour le 10 août:

Citation:
Fonçant à plus de 500 km/h, les féroces pure-sangs de North Américan tombèrent sur le terrain dans le rugissement de leurs moteurs Merlin.


Citation:
Lorsque la première toucha le sol de formidables explosions naquirent soulevant des geysers de feu et de fumée noire.


Cette phrase pourrait profiter d'une virgule ou deux.

Pour le 12 août:

Citation:
les bombardiers franco-américains sont arrivés sur les lieux escortés par des chasseurs mustang P-51.


Citation:
Toutefois, ils n'arrivent pas à aligner les rapides pure-sangs américain et ceux-ci tourbillonnent à basse altitude.


Citation:
Les pilotes ne prêtèrent pas vraiment attention aux équipes de mortiers installés dans des nids de sac de sable,
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
FREGATON



Inscrit le: 06 Avr 2007
Messages: 1650
Localisation: La Baule

MessagePosté le: Jeu Mai 09, 2019 14:33    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Le lance-mines AA de 70 mm


Pourrais-tu m'éclairer sur cet engin, il manque à ma culture armurière et son mode de fonctionnement m'intrigue... Merci d'avance Wink
_________________
La guerre virtuelle est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux civils.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7561

MessagePosté le: Jeu Mai 09, 2019 14:56    Sujet du message: Répondre en citant

@ Fragaton : Je n'ai trouvé que quelques articles :

https://en.wikipedia.org/wiki/AA_mine_discharger



Code:
AA Mine Discharger
This is an infanty AA weapon similar to infantry mortar. It shoots off the shell and the shell discharges 7 small mines with parachute in the air. The mines explode in the air and damage close aircrafts.

There existed two kinds of AA Mine Discharger, 7cm and 8cm caliber. Maximum altitude is about 600 m.


Citation:
81-MM BARRAGE MORTAR

The capture of an 81-mm barrage mortar has been reported. Sometimes called a "spike" mortar, this type of weapon consists of a mortar tube on a wooden base block on the bottom of which is a large metal spike. When fired, the barrage mortar shell, after reaching a definite range, expels a series of parachute-supported high explosive charges which detonate by time fuzes. Because of the crude spike and block arrangement for emplacing it in the ground, the mortar is considered highly inaccurate. It is believed to have been developed for use against low-flying aircraft, or for firing over the heads of hostile ground troops. The Japanese are known to have a standard 70-mm barrage mortar, but the 81-mm variety found at Ormoc is the first of its caliber to be reported.


Citation:
0-mm barrage mortar.

Figure 189. 70-mm barrage mortar showing spike and block used as base.

Figure 190. Shell used in 70-mm barrage mortar and its method of functioning.
(1) General description. This is a smooth-bore, muzzle-loaded weapon of very simple construction (fig. 189). It fires a shell probably designed for used against low flying aircraft (fig. 190), or firing over the heads of ground troops. When fired, the projectile reaches a ranges of 3000 to 4000 feet when it expels parachute-supported high explosive charges 11/16 in diameter and 3 inches long which in turn explode in the air. If an unexploded shell be found on the ground, it should be marked "Dangerous" and left for disposal by trained personnel.

_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 10893
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Mai 09, 2019 15:14    Sujet du message: Répondre en citant

Ah, si je comprends bien, c'est chaque mine qui est freinée par parachute (et non le conteneur).
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7561

MessagePosté le: Jeu Mai 09, 2019 15:22    Sujet du message: Répondre en citant


_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7561

MessagePosté le: Jeu Mai 09, 2019 15:24    Sujet du message: Répondre en citant

Les deux, les mines et le container sont suspendus à des parachutes.

Les Anglais avaient inventé avant guerre un dispositif assez semblables pour protéger leurs navires, mais il fut retiré en 1942 à cause du manque dé précision.

Pour le "truc" japonais, il est dit qu'il est complètement inefficace contre des avions rapides. ce dont j'ai tenu compte dans le texte.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 10893
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Mai 09, 2019 15:41    Sujet du message: Répondre en citant

Les Anglais avaient un dispositif dans le même genre : des fusées traînant un câble métallique, tirées en salve sur la route d'avions attaquant en rase-mottes. Il semble qu'ils aient abattu ainsi UN avion allemand attaquant un aérodrome du sud de l'Angleterre, en 1940.
(Bel article dans le Fana il y a quelques années - et non, ce n'était pas en avril !)
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Auguste



Inscrit le: 17 Jan 2018
Messages: 305

MessagePosté le: Jeu Mai 09, 2019 15:43    Sujet du message: Indochine 1944 Répondre en citant

Oui, on voit très bien certains des trucs dont parle Anaxagore sur des navires de ligne britanniques, en particulier si je me souviens bien sur la tourelle B du HOOD. Ce sont des engins assez conséquents d'une taille proche m'a-t-il semblé des octuples de deux livres.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7561

MessagePosté le: Jeu Mai 09, 2019 15:47    Sujet du message: Répondre en citant

Exact Auguste, c'est à ça que je pensais.

Notez bien que ces armes sont très peu performances, la réaction exagérée des pilotes (ils prennent pratiquement la fuite) vient du fait qu'ils sont confrontés à quelque chose d'inconnu. Une fois revenu à la base, ils vont en discuter avec leurs chef qui vont identifier l'arme... comme presque inoffensive contre autre chose qu'un biplan ou un dirigeable ! Laughing

Cela me parait être la réaction normal de tout pilote faisant face à une arme AA inconnue. On ne prend pas de risque, on s'éloigne...
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
FREGATON



Inscrit le: 06 Avr 2007
Messages: 1650
Localisation: La Baule

MessagePosté le: Jeu Mai 09, 2019 16:20    Sujet du message: Répondre en citant

Très intéressant, merci!

Un peu "exotique" comme système... l'avantage était probablement que n'importe quel mortier type 11 pouvait balancer ce genre de projectile.

L'arme dénichée par Auguste sur le HMS Hood est dans le même style "bizarroïde" mais c'est le principe du lance-roquettes plutôt que du mortier qui est retenu dans ce cas:
https://en.wikipedia.org/wiki/Unrotated_projectile
_________________
La guerre virtuelle est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux civils.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Auguste



Inscrit le: 17 Jan 2018
Messages: 305

MessagePosté le: Jeu Mai 09, 2019 18:41    Sujet du message: Indochine 1944 Répondre en citant

Dommage que ça n'ait pas été un lance-roquettes du type de ceux de l'OTAN (version sans sous-munitions), dans une fiction aussi délirante que celle des Leclerc en 40 ou du Nimitz à Pearl, ça aurait pu sauver le Hood en coulant le Bismarck d'un coup :rasta: :!:
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7561

MessagePosté le: Ven Mai 10, 2019 11:27    Sujet du message: Répondre en citant

D'abord un rajout pour le 11 août, messieurs les Anglais se sont invités au bal

11 août, Haiphong

2 heures du matin

La nuit la lune, entièrement voilée par les nuages de la saison des pluies, retentit du bruit d'abord lointains, montant ensuite crescendo, des moteurs d'avions. Les projecteurs s'allumèrent autour de la piste japonaise, tandis qu'une sirène se mettait à mugir sinistrement.

Cette fois, le raid n'était pas le fait des Franco-américain, il s'agit des Hallifax des sqn 544, 458, 460, 462 et 624, basés à Rangoon. Vu les nébulosités, la précision de l'attaque fut assez faible. Toutefois, en retour la DCA japonaise ne réussit qu'à infliger de légers dommages aux appareils.

12 aout, Haiphong

2 heures du matin

Comme la veille, l'empire britannique frappe la base japonaise. Le feu d'artifice est impressionnant et la précision un peu meilleure. Mais aucune bombe ne touche un avion. Une seule creuse un entonnoir supplémentaire sur la piste.

13 août, Dien-Bien-Phu, Base Épervier

Il régnait une chaleur étouffante et humide dans la célèbre cuvette. Le ciel, couvert de nuages gris, s'épanchait en une pluie continuelle et chaude.
En fait, il régnait une atmosphère d'étuve, très difficilement supportable pour les Européens et les Américains de la base. Tous ceux qui le pouvaient, évitaient de se déplacer. Au moindre effort, la sueur ruisselait et trempait les vêtements.
La couverture nuageuse gênait décollage et atterrissage. Pire, les bombardements prévus pour la matinée avaient été reportés en après-midi... dès qu'il y aurait une éclaircie sur la région d'Haiphong.
Désœuvrés, les pilotes patientaient, couchés sous l'auvent des paillotes. Épuisés par la chaleur, leurs seuls mouvements consistaient en agiter de petits éventails... bien incapables de leur accorder une once de fraîcheur.
À l'intérieur d'une grande case, les officiers des différents corps aériens concernés par l'offensive goutaient la joie - discutable- de se trouver réunis dans l'odeur de la sueur alors qu'un unique ventilateur brassait l'air lourd.
Le lieutenant Tony Lebeau, cajun de Louisiane, et pilote de B-25 dans le 22BS résuma l'opinion des autres.
- Je n'ai jamais connu pareille canicule... Et je suis de Bâton Rouge !
- Plains-toi... je suis de Calais, répondis Jean Martin.
- Messieurs, Messieurs, plus vite cesseront ces récriminations, plus vite vous serez libérés, contra le général Devèze.
Il y eut un silence boudeur. La propension qu'avaient des hommes adultes à se comporter comme des enfants dans des situations de ce genre amusait - parfois- René Devèze, mais lui aussi ne rêvait que d'une douche. Aujourd'hui, il devait contenir son irritation.
- Bon, les rapports des sources locales confirment que nous avons fait de gros dégâts sur les pistes d'Haiphong. Excellent travail, messieurs. Il convient toutefois d'améliorer la précision. Au moins la moitié des bombes sont allées labourer les champs voisins.
- Comme on dit dans l'USAAF, 100% des bombes ont touché le sol...
- Très amusant, Lebeau. Mais je doute que les locaux apprécient votre humour...
Une main se leva.
- Lieutenant Martin ?
- Qu'en est-il des armes étranges... ces sortes de mines aériennes ?
Devèze acquiesça.
- Il s'agit de lanceurs de mines... la précision est faible et l'explosion peu puissante. Vous n'avez rien à craindre, à moins que vous vouliez retourner bombarder la base d'Haipong avec un biplan ou un Zeppelin ?
- Non, merci mon général, je passe...
Il y eut quelques rires. Devèze toussa dans son poing.
- L'important est que notre campagne de neutralisation de la piste d'Haiphong se passe bien. Au passage, je signale, que nos alliés britanniques ont entamé leur propre campagne aéronavale sur le détroit de Malacca. Ils nous remercient chaudement de tenir les 14e et 62e sentai de bombardement à l'écart de leurs navires.
- Vu la température, je préférerais un remerciement glacial...
Devèze fit semblant de ne pas avoir entendu le petit malin.
- Bon, à moins que quelqu'un ait une autre observation "intelligente" à rajouter, vous pouvez disposer.
Les hommes se levèrent et saluèrent le général.

Même jour, près d'Haiphong

Les Franco-américains reviennent à l'assaut au cours de l'après-midi. Cette fois, les mines aériennes ont perdu l'avantage de la surprise. Les P-51 font un premier passage, plongeant au ras du sol pour mitrailler les positions de la DCA et le personnel qui cherche à gagner les tranchées antiaériennes.
Les dégâts qu'ils occasionnent sont faibles, mais la panique qu'ils répandent réelle.
À leur suite, espacés en plusieurs vagues, les B-25 écrasent la base sous leurs bombes. Délestés de leur chargement, les bombardiers vont cercler à distance. Lorsqu'ils sont tous réunis ils reviennent pour une dernière passe, tirant avec leurs canons et leurs mitrailleuses.
Lorsque les appareils repartent pour Épervier, la base japonaise a subi une nouvelle punition d'importance. Plusieurs colonnes de fumées noires marquent la destruction de bombardiers Ki-21 qui avaient pourtant survécus aux précédentes attaques.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.


Dernière édition par Anaxagore le Ven Mai 10, 2019 13:33; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hardric62



Inscrit le: 20 Avr 2019
Messages: 59
Localisation: Dijon

MessagePosté le: Ven Mai 10, 2019 12:00    Sujet du message: Répondre en citant

Eh bien, ce fut rapide pour les Japonais. Je me demande ce que Keitaro– pardon, le cu-i Urashima, pense de tout cela.

Anaxagore a écrit:

Toutefois, en retour la DCA japonaise ne réussit qu'à infligé de légers dommages aux appareils.


Comme la veille, l'empire britannique frappe la base japonaise. le feu d'artifice est impressionnant et la précision un peu meilleur.


- Bon, les rapports des sources locales confirment que nous avons fait de gros dégâts sur les pistes d'Haiphong. Excellent travail, messieurs. Il convient toutefois d'améliorer la précision. Au moins la moitié des bombes sont allé labourer les champs voisins.


Lorsque les appareils repartent pour Épervier, la base japonaise a subie une nouvelle punition d'importance. Plusieurs colonnes de fumées noires marquent la destruction de bombardiers Ki-21 qui avaient pourtant survécues aux précédentes attaques.


Et voilà pour les erreurs que j'ai relevé.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - Asie-Pacifique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 79, 80, 81, 82, 83  Suivante
Page 80 sur 83

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com