Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Septembre 43 - Dragon
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 50, 51, 52 ... 55, 56, 57  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1943 - Méditerranée
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Etienne



Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 2243
Localisation: Faches Thumesnil (59)

MessagePosté le: Jeu Juin 08, 2017 11:01    Sujet du message: Répondre en citant

Ah! J'allais justement te demander si tu avais la même chose pour l'air et l'aéronavale, tu m'as précédé, merci! Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 10991
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Juin 08, 2017 11:03    Sujet du message: Répondre en citant

L’US Army Air Force en Méditerranée au 6 septembre 1943

Sous le commandement des forces aériennes alliées de Méditerranée occidentale (général d’armée aérienne Roger Pennes)

Fifteenth Air Force (15th AF) (Major-Général James Harold Doolittle) : 888 avions

La 15th AF est la force de bombardement stratégique de l’USAAF sur le théâtre d’opérations Méditerranée.

5th Bomber Wing : 372 avions
5th Reconnaissance Group 18 F-4/F-5
2nd Bombardment Group 48 B-17
99th Bombardment Group 48 B-17
390th Bombardment Group 48 B-17
392nd Bombardment Group 48 B-24
1st Fighter Group 54 P-38J
14th Fighter Group 54 P-38
79th Fighter Group 54 P-51C

42nd Bomber Wing : 144 avions
17th Bombardment Group 48 B-26
319th Bombardment Group 48 B-26
320th Bombardment Group 48 B-26

47th Bomber Wing : 372 avions
68th Reconnaissance Group 18 F-4/F-5
97th Bombardment Group 48 B-24
98th Bombardment Group 48 B-24
376th Bombardment Group 48 B-24
389th Bombardment Group 48 B-24
81st Fighter Group 54 P-51C
82nd Fighter Group 54 P-38
350th Fighter Group 54 P-38


Eight Air Force (8th AF) (major-général Carl A. Spaatz) : 1 566 avions

La 8th AF est la force d’appui tactique de l’USAAF sur le théâtre d’opération Méditerranée.

* VIII Tactical Air Command : 780 avions
3rd Reconnaissance Group 18 F-6
414th, 416th Night-Fighter Squadrons 36 Beaufighter NF

64th Fighter Wing : 270 avions
27th Fighter Group 54 P-51B
31st Fighter Group 54 P-51B
33rd Fighter Group 54 P-51B
52th Fighter Group 54 P-51B
86th Fighter-bomber Group 54 A-36 et P-51A

70th Fighter Wing : 54 avions
354th Fighter Group 54 P-51C

100th Fighter Wing : 162 avions
358th Fighter Group 54 P-47
362nd Fighter Group 54 P-47
363rd Fighter Group 54 P-39

57th Bomber Wing : 240 avions
12th Bombardment Group 48 B-25
25th Bombardment Group 48 A-20
310th Bombardment Group 48 B-25
321st Bombardment Group 48 B-25
340th Bombardment Group 48 B-25


* XVIIIth Tactical Air Command : 306 avions

67th Reconnaissance Group 18 F-6
417th Night-fighter squadron 18 Beaufighter NF

63rd Fighter Wing : 162 avions
57th Fighter Group 54 P-51C
324th Fighter Group 54 P-47
325th Fighter Group 54 P-47

49th Bomber Wing : 108 avions
47th Bombardment Group 48 A-20
322nd Bombardment Group 48 B-26
480th Anti-submarine Group 12 B-24


* VIII Troop Carrier Command (brigadier-général Demas T. Craw) : 480 avions

51st Troop Carrier Wing : 192 avions
60th Troop Carrier Group 48 C-47
61st Troop Carrier Group 48 C-47
62nd Troop Carrier Group 48 C-47
64th Troop Carrier Group 48 C-47

52nd Troop Carrier Wing : 144 avions
313th Troop Carrier Group 48 C-47
314th Troop Carrier Group 48 C-47
316th Troop Carrier Group 48 C-47

53rd Troop Carrier Wing : 144 avions
435th Troop Carrier Group 48 C-47
436th Troop Carrier Group 48 C-47
437th Troop Carrier Group 48 C-47
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 10991
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Juin 08, 2017 11:05    Sujet du message: Répondre en citant

Autres forces aériennes (hors Armée de l’Air et USAAF)

Royal Air Force (RAF) et Royal Canadian Air force (RCAF)
: 468 avions

• 38th, 40th, 70th, 104th Bomber squadrons (RAF) : 96 Wellington
• 619th Heavy Bomber Squadron (RAF) : 24 Lancaster
• 419th, 434th Heavy Bomber Squadrons (RCAF) : 48 Halifax
• 408th Heavy Bomber Squadron (RCAF) : 24 Lancaster
• 46th Squadron (RAF) : 24 Stirling
• 148th, 624th squadrons (RAF) 16 : 48 Halifax
• 295th, 296th, 297th Transport Squadrons (RAF) : 72 Albemarle
• 215th, 216th, 232nd, 512th Transport Squadrons (RAF) 17 : 120 Dakota
• 525th Transport Squadron (RAF) : 12 Warwick


Royal Navy – Fleet Air Arm : 199 avions

– CV HMS Implacable
801st, 887th, 894th Naval Air Squadrons : 36 Seafire
828th, 841st Naval Air Squadrons : 24 Barracuda

– CV HMS Indomitable
807th, 880th, 899th Naval Air Squadrons : 36 Seafire
815th, 827th Naval Air Squadrons : 24 Barracuda

– CV HMS Victorious
882nd, 896th, 898th Naval Air Squadrons : 36 Corsair
832nd Naval Air Squadron : 12 Avenger

– CVE HMS Hunter
811th Naval Air Squadron : 6 Martlet et 9 Swordfish

– CVE HMS Tracker
846th Naval Air Squadron : 4 Martlet et 12 Avenger


Marine Nationale – Aéronavale : 234 avions

– Groupe Aérien Embarqué n° 1 / CV MN Jean Bart :
Flottille 1F (chasse) : 18 F4U-1
Flottille 3F (chasse) : 18 F4U-1
Flottille 5F (bombardement en piqué) : 18 SBD-5
Flottille 7F (bombardement et torpillage) : 18 TBM-1

– Groupe Aérien Embarqué n° 3 :
CVE MN Lafayette / Flottille 12 F : 10 F6F-3 et 8 TBM-1
CVE MN Quentin Roosevelt / Flottille 14 F : 10 F6F-3 et 8 TBM-1
CVE MN Dixmude / Flottille 15 F : 10 F6F-3 et 8 TBM-1

– Groupe Aéronaval n° 2 (basé en Corse) :
Flottille 2F (chasse) : 18 F4U-1
Flottille 4F (chasse) : 18 F4U-1
Flottille 6F (bombardement en piqué) : 18 SBD-5
Flottille 8F (bombardement et torpillage) : 18 TBM-1

– Groupe Aéronaval n° 4 (basé en AFN ) :
Flottille 17F (bombardement et torpillage) : 18 PBJ-1
Flottille 19F (chasse) : 18 F4U-1


US Navy : 76 avions

– CVE-9 USS Bogue : 15 F4F-4 et 9 TBF-1

– CVE-21 USS Block Island : 15 F4F-4 et 9 TBF-1

– CVE-55 USS Casablanca : 18 F4F-4 et 10 TBF-1
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wil the Coyote



Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 1791
Localisation: Tournai (Belgique)

MessagePosté le: Jeu Juin 08, 2017 12:21    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
10e DI (général Jean-Marie Etcheberrigaray)
5e RI (général Georges Loustaunau-Lacau), 21e RI (général Marcel Allard), 50e RI (général François Duchemin)
I/5RCA, 4e Btn du Génie, 61e RA, 204e RA


Est-ce normal qu'un general commande un RI??

Merci
_________________
Horum omnium fortissimi sunt Belgae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le poireau



Inscrit le: 15 Déc 2015
Messages: 922
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Juin 08, 2017 14:06    Sujet du message: Répondre en citant

Wil the Coyote a écrit:
Citation:
10e DI (général Jean-Marie Etcheberrigaray)
5e RI (général Georges Loustaunau-Lacau), 21e RI (général Marcel Allard), 50e RI (général François Duchemin)
I/5RCA, 4e Btn du Génie, 61e RA, 204e RA


Est-ce normal qu'un general commande un RI??

Merci


En fait il ne commande pas que le RI, mais une brigade.

A l'image des regimental combat team ou des combat command des DI et DB US , les divisions françaises combattent en formant des groupements ad-hoc, des brigades, qui prennent le nom du général les commandant.

Les brigades sont constituées autour d'un RI, auquel on adjoint les forces divisionnaires nécessaires à la mission.

Le système est plus souple comme cela, car on peut l'adapter en fonction des besoins spécifiques à chaque manœuvre

Donc le RI est bien sous les ordres d'un colonel, mais la brigade dont il forme le cœur l'est sous celles d'un général de brigade.
_________________
“Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit : à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit” (Napoléon)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wil the Coyote



Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 1791
Localisation: Tournai (Belgique)

MessagePosté le: Jeu Juin 08, 2017 14:09    Sujet du message: Répondre en citant

le poireau a écrit:
Wil the Coyote a écrit:
Citation:
10e DI (général Jean-Marie Etcheberrigaray)
5e RI (général Georges Loustaunau-Lacau), 21e RI (général Marcel Allard), 50e RI (général François Duchemin)
I/5RCA, 4e Btn du Génie, 61e RA, 204e RA


Est-ce normal qu'un general commande un RI??

Merci


En fait il ne commande pas que le RI, mais une brigade.

A l'image des regimental combat team ou des combat command des DI et DB US , les divisions françaises combattent en formant des groupements ad-hoc, des brigades, qui prennent le nom du général les commandant.

Les brigades sont constituées autour d'un RI, auquel on adjoint les forces divisionnaires nécessaires à la mission.

Le système est plus souple comme cela, car on peut l'adapter en fonction des besoins spécifiques à chaque manœuvre

Donc le RI est bien sous les ordres d'un colonel, mais la brigade dont il forme le cœur l'est sous celles d'un général de brigade.


Ok merci pour la réponse.

Juste un rajout, au sein du IV CA de Koeltz on trouve la 4 (BE) DI.... Cool
_________________
Horum omnium fortissimi sunt Belgae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le poireau



Inscrit le: 15 Déc 2015
Messages: 922
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Juin 08, 2017 14:39    Sujet du message: Répondre en citant

Wil the Coyote a écrit:


Ok merci pour la réponse.

Juste un rajout, au sein du IV CA de Koeltz on trouve la 4 (BE) DI.... Cool


Oui, on aurait du préciser qu'il s'agit des unités françaises uniquement.

Pour être complet, les unités non-françaises :

IVe CA (Italie) : 4e DIB

2e Armée (Grèce) :
1re DIT
- 1er CA Y : 1re et 2e DIY, 1re BBY
- 2e CA P : 3e et 5e DIP, 1re BBP
_________________
“Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit : à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit” (Napoléon)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le poireau



Inscrit le: 15 Déc 2015
Messages: 922
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Juin 08, 2017 14:44    Sujet du message: Répondre en citant

Et pour parfaitement exhaustif sur le théâtre européen : la 2e DB qui est en partance pour l'Angleterre.
_________________
“Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit : à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit” (Napoléon)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3579
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Jeu Juin 08, 2017 17:17    Sujet du message: Répondre en citant

tout ça en attendant octobre que j'ai fini de simuler (dans les grande lignes), mais je suis en ce moment en période d'évaluations et de livret pour mes élèves, donc un peu bloqué
quant au reste je dois dire que les combat dans les alpes sont à echelle beaucoup plus tactico tactique et donc demandent plus de temps...
pour l'instant je n'ai vraiment au brouillon que les 5-10 premiers jours d'octobre
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 10991
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Juil 03, 2017 18:56    Sujet du message: Répondre en citant

Cette petite addition due au Capu Rossu (Merci !).


29 septembre
Berlin
– Le chef des Opérations sous-marines, le Konteradmiral Eberhardt Godt, est soucieux. Un télex de La Spezia informe le B.d.U. (Befehlshaber des Ubootes) que l’U-377, engagé contre les forces alliées devant les côtes de Provence, n’a plus donné signe de vie depuis le 22. De plus, un communiqué de Radio Alger a fait état de la destruction d’un sous-marin ennemi dans le secteur du débarquement dans la soirée du 23. Pas besoin d’être devin pour imaginer le sort de l’U-377 !
La réunion de la soirée avec le GrossAdmiral Dönitz, qui cumule ses fonctions de commandant en chef de la Kriegsmarine avec ses anciennes fonctions de B.d.U., est consacrée à la nouvelle exigence (ou la nouvelle lubie ?) du Führer : envoyer de nouveaux sous-marins en Méditerranée. Ni Godt, ni Dönitz ne s’enthousiasment pour cette idée qu’ils estiment être une opération suicide. Les précédents opérations de ce genre ont été une véritable saignée pour l’arme sous-marine allemande : dix sous-marins coulés sur vingt-sept engagés lors de Blaues Licht en septembre 1941 (1) et dix-neuf sous marins perdus sur trente engagés lors de Rösselsprung en avril-mai 1942 (2).
Pour les deux officiers, prélever des unités sur les sous-marins opérant en Atlantique est une hérésie. Les U-boots sont déjà en nombre insuffisant pour menacer sérieusement les convois alliés qui traversent en tous sens cet océan. De plus, la réactivité et le haut degré d’efficacité des escorteurs font que les attaques des convois sont coûteuses pour des gains relativement modestes.
Même si on pouvait prélever ne serait-ce qu’une quinzaine de bâtiments et que le taux de pertes soit, par chance, inférieur à celui de l’année précédente, où baser ces renforts ?
Gênes et La Spezia sont bombardés régulièrement par les Alliés et la détection de nouveaux sous-marins intensifierait les bombardements sur des ports que la Luftwaffe a de plus en plus de mal à défendre.
Cattaro (aujourd’hui Kotor), en Adriatique, c’est à 1 200 milles des côtes de Provence et ces 1 200 milles sont survolés en permanence par les avions alliés, sans compter que les progrès dans la détection anti-sous-marine rendraient un nouveau barrage d’Otrante quasiment infranchissable, contrairement à son prédécesseur de 1918 (3).
Enfin, Salonique est encore plus loin, et les 1 600 milles que représente la traversée sont eux aussi sous la menace permanente de l’aviation alliée.
Si, pour Blaues Licht et Rösselsprung, les ordres d’Hitler avaient rencontré un appui enthousiaste du Gross Admiral Raeder, soucieux de satisfaire le Führer sans risquer ses grandes unités, Dönitz, débarrassé de ces inopportuns acquiescements de son supérieur hiérarchique de l’époque, peut manœuvrer plus librement. Il s’est contenté d’acquiescer à l’ordre suprême en s’engageant à… étudier l’opération.
Dans les jours qui suivent, le Konteradmiral Godt va planifier la nouvelle tentative de franchissement du Détroit, avec la minutie qui le caractérise (4) mais sans faire preuve de zèle et de rapidité. Cette mauvaise volonté va permettre aux deux amiraux d’enterrer discrètement le projet quand Hitler, obnubilé par les problèmes du Front de l’Est, va de nouveau et braquer ses regards vers les plaines de Russie.

Notes
1- Sur les dix-sept survivants, quatre avaient dû rebrousser chemin avec des avaries plus ou moins importantes.
2- Sur les onze sous-marins restants, trois ont été forcés de rentrer à leurs bases avec des avaries.
3- Pour interdire l’accès de la Méditerranée aux sous-marins allemands et autrichiens, les Alliés avaient déployé des escadrilles de chalutiers qui remorquaient un barrage de filets pour piéger les sous-marins.
4- OTL, le Konteradmiral Eberhardt Godt, qui a été chef des opérations sous-marines durant toute la guerre, était réputé pour son esprit d’analyse et son efficience dans la préparations des diverses opérations des meutes sous-marines
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3599
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Juil 03, 2017 19:44    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Cette mauvaise volonté va permettre aux deux amiraux d’enterrer discrètement le projet quand Hitler, obnubilé par les problèmes du Front de l’Est, va de nouveau et braquer ses regards vers les plaines de Russie.

_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 10991
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Juil 03, 2017 19:47    Sujet du message: Répondre en citant

Merci !
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 5606
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Lun Juil 03, 2017 21:44    Sujet du message: Répondre en citant

En fait, depuis septembre 42, Dönitz dirige la KM et a laissé le commandement des sous-marins (B.d.U.) à Godt. Donc Dönitz ne cumule pas, mais bien sûr, il continue à porter une attention particulière à l'arme sous-marine (les mauvaises langues diront qu'ils ne reste pas grande chose d'autre de la KM Twisted Evil), comme l'ont montré les épisodes précédents (cherchez "Godt" dans la chrono).

On pourra aussi mentionner que cette entrée en Méditerranée est un aller sans retour à cause de la puissance du courant ouest-est qui imposerait une sortie vers l'Atlantique en surface, donc sous le nez des Alliés.

Hitler veut aussi qu'une partie des ces sous-marins aient pour but final de passer en Mer Noire. Pour être plus précis (et c'est historique), ces sous-marins doivent être cédés à la Turquie qui céderait en échange les siens (allemands aussi ou italiens, mais plus vieux !) basés en Mer Noire. Inutile de dire que Dönitz et Godt ne feront pas de zèle !
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 2408
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Mar Juil 04, 2017 08:25    Sujet du message: Répondre en citant

B.d.U. (Befehlshaber der U-Boote)
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wil the Coyote



Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 1791
Localisation: Tournai (Belgique)

MessagePosté le: Mar Juil 04, 2017 11:10    Sujet du message: Répondre en citant

Petit appel à l'équipe, dans le cadre d'un coloriage, ou se trouve le centre d'instruction des blindés en AFN?

Merci
_________________
Horum omnium fortissimi sunt Belgae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1943 - Méditerranée Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 50, 51, 52 ... 55, 56, 57  Suivante
Page 51 sur 57

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com