Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Prise de Tanger par les Espagnols

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Suivi de la chrono
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 5089
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Lun Juin 15, 2009 07:15    Sujet du message: Prise de Tanger par les Espagnols Répondre en citant

Actuellement, la chrono du 14 juin 40 contient ceci :

Citation:
Maroc

Les troupes franquistes occupent la zone internationale de Tanger, au mépris de son statut.

Toulouse

En fin de journée, De Margerie, replié sur Toulouse, est prévenu par un message de Noguès (relayé par De Gaulle) de l’action du gouvernement espagnol à Tanger. Le câble de Noguès signale « suis prêt à prendre toutes mesures pour détruire préventivement éléments militaires au Maroc espagnol. » Soucieux de ne pas précipiter une crise avec l’Espagne, Margerie, avec l’accord de Reynaud, fait répondre au Résident général : « Prenez toutes mesures nécessaires pour assurer la sécurité du Maroc, mais en évitant les mouvements agressifs. »

Une note diplomatique très ferme va être transmise au gouvernement espagnol dans la nuit, suivie d’une note tout aussi ferme de la part du gouvernement britannique. Ces deux messages, soutenus par l’action de l’ambassadeur britannique à Madrid, seront suivis dans la seconde partie du mois de juin par des négociations tendues mais sereines, qui aboutiront au modus vivendi qui devait régler les relations entre la France, la Grande-Bretagne et l’Espagne pendant la plus grande partie de la guerre. Sans doute quelques “fuites” publiées dans la presse américaine ont-elles joué un certain rôle…

Les forces françaises d’Afrique prêtes à saisir le Maroc espagnol (article de William “Bill” Clifton, correspondant de guerre pour le New York Times, paru le 18 juin 1940)

« D’une source proche de l’état-major de la Marine Nationale française, nous avons appris que la flotte française se préparait à soutenir une opération lancée par les troupes françaises d’Afrique du Nord contre le Maroc espagnol dans les prochains jours. Il s’agirait d’une réplique à la prise de contrôle par l’Espagne de la partie sous statut international de la ville de Tanger. Il est certain que les flottes alliées peuvent sans difficulté couper les communications entre le Maroc espagnol et l’Espagne et que, dans ces conditions, les troupes espagnoles en Afrique auraient du mal à résister à une attaque terrestre. La perte des territoires africains de l’Espagne pourrait provoquer une révolution de palais à Madrid, voire une relance de la guerre civile (il existe encore dans une bonne partie de l’Espagne des foyers de résistance contre le gouvernement du Général Franco). (…) »


Il faut savoir que Noguès était prêt à sauter à la gorge des Espagnols et seule la situation confuse et pré-armistice l'a empêché de le faire en OTL. On en a discuté avec Casus et Menon-Marec (autour d'un excellent tartare vendredi dernier, mais je m'égare ... Rolling Eyes) : dans le contexte FTL avec un gouvernement qui ne cède pas, il paraît difficile de maintenir cet épisode en l'état. Pétain a été évincé la veille 13 juin 00h35 et (vu qu'il a été ambassadeur à Madrid), cette nouvelle aura fait du bruit en Espagne.
Il est même probable que la mention du 13 juin doive être être modifié/supprimée.

Citation:
Madrid

Le Conseil des Ministres espagnol décide de faire passer l’Espagne de la neutralité à la “non-belligérance”.


Par ailleurs, la prise de Tanger a alarmé les Anglais (mais qui ne pouvaient faire grande chose vu la situation) et même les Américains (risque de fermeture de la Méditerranée).
Franco va probablement toujours chercher à exploiter la situation et les Alliés vont vouloir acheter ses bonnes grâces. Mais il faut atténuer l'épisode, tout en conservant l'article de presse et l'intox sous-jacente.

Des suggestions ?
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10600
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Juin 15, 2009 07:44    Sujet du message: Répondre en citant

J'y ai pensé, depuis le tartare...

Je pense que le "passage à la non belligérance" ne peut être modifié, il est peu probable que des nouvelles claires et fiables aient filtré dès la matinée du 13 à Madrid (pas de téléphone portable et autres à l'époque Wink )

En revanche, l'occupation de Tanger peut être remplacée par une gesticulation : "Nous sommes prêts à assurer l'ordre dans la partie internationale de la ville" + mise en alerte des unités locales.

Réponse alliée comme déjà décrit, notes diplomatiques très fermes, désinformation sur une action navale brutale...
et négociation pour régler les relations franco-franquistes à long terme - raison en FTL de la gesticulation.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 5089
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Lun Juin 15, 2009 09:07    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
Je pense que le "passage à la non belligérance" ne peut être modifié, il est peu probable que des nouvelles claires et fiables aient filtré dès la matinée du 13 à Madrid (pas de téléphone portable et autres à l'époque Wink )


Détrompe-toi, les nouvelles allaient très vite, la lecture du livre de Belle sur les négociations d'armistice via l'Espagne le montre. Il est inévitable que l'arrestation de Pétain aura fuité. Elle sera connue "des milieux autorisés" dans la matinée du 13 (cf. communiqué de Déat, Laval, etc à 10h, même s'il risque d'être censuré) et sans doute confirmée dans l'après-midi à Madrid. Hitler va également marquer le coup, car Pétain faisait partie de son plan pour imposer ses conditions à la France (et toc, une nouvelle note de bas de page pour noter la chose).

À priori, la décision espagnoel aurait été prise le 12, mais sans doute connue uniquement le 13. On risque d'avoir un joli quiproquo avec un deuxième communiqué pour rectifier un peu le tir, une fois connu le changement de pied du gouvernement français.

Je modifie donc le passage concerné (10h00 le 13 juin) :
Citation:
Cette prise de position, aujourd’hui considérée comme l’acte de naissance du mouvement collaborationniste, sera fort peu diffusée dans l’immédiat (la censure veille !), mais elle ne passera inaperçue ni sur la Loire… ni à Berlin [10] et Madrid, où l’arrestation de l’ancien ambassadeur de France suscite de nombreuses réactions.

[10] Hitler comptait précisément sur l’influence de Pétain pour que l’armistice s’impose de lui-même aux autorités françaises.

Par ailleurs, il semble que les Espagnols aient remis les clés du consulat britannique à Tanger au gouvernement allemand. Peu de chance que ça arrive en FTL.

_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10600
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Juin 15, 2009 15:30    Sujet du message: Répondre en citant

Nous sommes d'accord : ma proposition :

13 juin

Madrid
Dans la matinée, le Conseil des Ministres espagnol décide de faire passer l’Espagne de la neutralité à la “non-belligérance”, décision préparée depuis plusieurs jours.
Dans l’après-midi, Franco ayant été informé de façon assez précise du bouleversement politique qui a eu lieu en France, un communiqué précise que cette “non-belligérance” n’a pour but que d’assurer la sauvegarde des intérêts espagnols et n’est en aucun cas une mesure hostile pour quelque pays que ce soit.


14 juin

Madrid
Le gouvernement espagnol fait savoir, en début d’après-midi, que les troupes espagnoles « se tiennent prêtes à toute éventualité pour assurer l’ordre dans la zone internationale de Tanger » – autrement dit, qu’elles se préparent à l’occuper, au mépris de son statut. Mais Franco a mieux écouté la radio française que Mussolini. En effet, on sait aujourd’hui que les ordres initiaux étaient d’occuper immédiatement la zone internationale et qu’ils ont été rapportés quelques heures avant leur exécution.

Toulouse
En fin de journée, Margerie, replié sur Toulouse, reçoit de Noguès un message (relayé par De Gaulle) réagissant à la “gesticulation” du gouvernement espagnol à propos de Tanger. Le câble signale « Suis prêt à prendre toutes mesures pour détruire préventivement éléments militaires au Maroc espagnol. » Soucieux de ne pas précipiter une crise avec l’Espagne, Margerie, avec l’accord de Reynaud, fait répondre au Résident général : « Prenez toutes mesures nécessaires pour assurer la sécurité du Maroc, mais en évitant les mouvements agressifs. »
Une note diplomatique très ferme va être transmise au gouvernement espagnol dans la nuit, suivie d’une note tout aussi ferme de la part du gouvernement britannique. Ces deux messages, soutenus par l’action de l’ambassadeur britannique à Madrid, seront suivis dans la seconde partie du mois de juin par des négociations tendues mais sereines, qui aboutiront au modus vivendi qui devait régler les relations entre la France, la Grande-Bretagne et l’Espagne pendant la plus grande partie de la guerre. Sans doute quelques “fuites” publiées dans la presse américaine ont-elles joué un certain rôle…
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 5089
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Lun Juin 15, 2009 17:54    Sujet du message: Répondre en citant

Bien bien ... Je pense que Noguès pourrait être plus agressif. On pourrait frôler l'incident de tir. Par ailleurs, il y aura sans doute une pression diplomatique américaine.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...


Dernière édition par loic le Mer Juin 17, 2009 10:30; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finen



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1235

MessagePosté le: Lun Juin 15, 2009 20:36    Sujet du message: Répondre en citant

Nogues aura probablement envoyé des colonnes à cheval ou motorisé aux postes frontière pour "communiquer" un message subliminal de modération au commandant en chef espagnol qui saura ainsi qu'il est sur le point de prendre la garnison marocaine sur le paletot pendant que la marine risque de lui botter l'arrière train!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3724
Localisation: Tours

MessagePosté le: Lun Juin 15, 2009 21:59    Sujet du message: Répondre en citant

Il pourrait même organiser une démonstration de force pour faire passer le message, comme de grandes manoeuvres aux frontières ou un régiment qui s'égare en territoire espagnol (genre oups, on a mal lu la carte).
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 5089
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mer Juin 17, 2009 10:32    Sujet du message: Répondre en citant

Dans la même veine, je pense qu'on devrait développer l'entretien Hitler-Mussolini du 18 juin à Munich.
Historiquement, le premier a imposé ses vues au second, en particulier au sujet de la flotte et des territoires français en AfN, qu'il ne fallait surtout pas toucher pour que les Français acceptent l'Armistice.

Dans le contexte FTL, le contenu de la réunion pourrait être différent.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dak69



Inscrit le: 24 Oct 2006
Messages: 345
Localisation: lyon

MessagePosté le: Mer Juin 17, 2009 11:54    Sujet du message: Munich 18 juin 1940 Répondre en citant

Situation OTL :

Il est trop tard pour Mussolini d'obtenir quoi que ce soit de significatif le 18 juin 1940. Et il n'aura que des miettes en terme de territoire occupé (Menton et quelques fonds de vallée), ainsi qu'en termes économiques (le pillage de la zone occupée va exclusivement en Allemagne), et il ne pèsera pas lourd dans le contrôle de la zone non occupée.

En résumé : tu arrives trop tard, bien fait pour ta pomme !

Situation FTL

Hitler a besoin de l'assistance des Italiens pour en finir. Il va donc devoir en lâcher un peu plus : zone d'occupation plus vaste, et une partie du pillage économique pour les Italiens. Il pourrait même motiver Mussolini en lui promettant la conquête de la Tunisie et du reste de l'AFN "en commun" par la suite, l'Italie seule assurant l'occupation ensuite...

En résumé : fais tout ce que tu peux, tu auras ta part du gâteau, et même de tes rêves.

Mais ça reste un marché de dupes, grande spécialité d'Adolf !

Bien amicalement
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10600
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Juin 17, 2009 12:09    Sujet du message: Répondre en citant

Ce qui pourrait donner quelque chose dans ce genre :


Munich
Hitler rencontre Mussolini, venu lui rendre visite pour demander à participer au partage des dépouilles françaises, et même anglaises. Nice, la Savoie, la Tunisie, Malte, les Somalies… Le Duce est plein d’appétit. D’assez mauvaise humeur, le Führer répond qu’il est ouvert à toute discussion… à condition que les forces italiennes remportent des succès sur le terrain. « De toute façon, confie-t-il à un de ses conseillers, si les Français étaient venus me demander l’armistice au lieu de choisir cette attitude suicidaire, je n’aurais sûrement pas essayé de les obliger à céder quoi que ce soit à l’Italie ! »
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3724
Localisation: Tours

MessagePosté le: Mer Juin 17, 2009 16:00    Sujet du message: Re: Munich 18 juin 1940 Répondre en citant

dak69 a écrit:

Hitler a besoin de l'assistance des Italiens pour en finir. Il va donc devoir en lâcher un peu plus : zone d'occupation plus vaste,


C'est assez logique, mais il faudrait définir cette zone d'occupation car lorsque les allemands partiront à l'assaut de l'italie fin 42 FTL, cela fera une distance d'autant plus grande à parcourir et plus de territoire à controler. Il y aura une influence sur les combats en fonction des positions que tiendront les italiens. Je propose qu'Adolf confie à Benito les territoires de l'arc alpin et ce qui se trouve sur la rive est du Rhone. Plus 10-15% du produit du pillage économique de la france.
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dak69



Inscrit le: 24 Oct 2006
Messages: 345
Localisation: lyon

MessagePosté le: Mer Juin 17, 2009 16:57    Sujet du message: Répondre en citant

Zone d'occupation italienne

Je crois qu'elle est définie dans la chrono. Grosso modo, c'est la zone d'occupation italienne OTL entre le 11 novembre 1942 (Torch OTL) et l'armistice Badoglio OTL), en un peu plus réduit (il n'y a pas Toulon, par exemple). Elle est plus petite que les revendications de Mussolini à Munich : rien rive droite du Rhône, par exemple, et rien directement le long du Rhône rive gauche)

Maintenant, zone d'occupation italienne ne veut pas dire absence totale des Allemands. Les exemples OTL de présence allemande en zone théoriquement italienne sont assez nombreux. Et, lors de l'armistice Badoglio OTL, les Italiens sont simplement rentrés au pays, même s'il y a eu quelques accrochages avec les Allemands qui venaient prendre leur place. Ils n'ont en aucun cas retardé les Allemands à cette occasion.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3724
Localisation: Tours

MessagePosté le: Mer Juin 17, 2009 18:04    Sujet du message: Répondre en citant

dak69 a écrit:

Maintenant, zone d'occupation italienne ne veut pas dire absence totale des Allemands. Les exemples OTL de présence allemande en zone théoriquement italienne sont assez nombreux. Et, lors de l'armistice Badoglio OTL, les Italiens sont simplement rentrés au pays, même s'il y a eu quelques accrochages avec les Allemands qui venaient prendre leur place. Ils n'ont en aucun cas retardé les Allemands à cette occasion.


Ok, j'avais oublié ce détail. Ce serait d'ailleurs une bonne facon pour les italiens de gagner du temps après l'armistice avec les alliés fin 42 FTL. Ils font savoir aux allemands qu'ils peuvent récuperer leurs zones d'occupations en échange d'un retrait sans accrocs de leurs troupes la ou elles sont déployées.
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Suivi de la chrono Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com