Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Jean Martin - Le bout du rouleau
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Récits romancés
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7274

MessagePosté le: Dim Avr 19, 2015 12:34    Sujet du message: Répondre en citant

En matière d'écriture de fin, le mieux est de terminer sur un moment d'émotion intense. Sur le bouquin que je suis en train d'achever l'héroïne apprend la mort de son frère dans l'épilogue.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Merlock



Inscrit le: 19 Oct 2006
Messages: 1090

MessagePosté le: Dim Avr 19, 2015 12:47    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
@ Merlock : attends le dernier épisode Wink


Oh mais ne t'inquiète pas je reste à l'écoute...

Ah j'oubliais:

Casus Frankie a écrit:
nom de code “Mexicain”.


C'est le gars qui recrutera chez Tonton pour la réinsertion des anciens miliciens, c'est ça ?
_________________
"Le journalisme moderne... justifie son existence grâce au grand principe darwinien de la survivance du plus vulgaire." (Oscar Wilde).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 1911
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Dim Avr 19, 2015 12:59    Sujet du message: Répondre en citant

Excellent récit, de bout en bout. Chapeau bas.
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3606
Localisation: Tours

MessagePosté le: Dim Avr 19, 2015 13:34    Sujet du message: Répondre en citant

J'y pense, mais combien y a t'il de pages de texte avec Jean Martin? Est-ce qu'on pourra lire le résultat final sous la forme d'un livre, aux cotés de la saga des joyeux et des aventures des gars du 113ème RI?.
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4737
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Dim Avr 19, 2015 15:26    Sujet du message: Répondre en citant

Excellent récit. Je me demande par contre comment les sbires de Bonny auront identifié Guy comme étant le frère de Jean.
Dites-moi si je me trompe :
1) Guy ne sait pas que Jean appartient au SONEF ; ils se sont quittés en juin 40, Guy indiquant qu'il allait se battre.
2) Guy a donc été capturé alors qu'il était en mission pour le 113e RI. Même s'il avoue son identité après avoir été torturé, les agents du SONEF peuvent toujours se dire que Guy Martin reste un faux nom. Comment vont-ils faire le lien avec Jean, qui n'a pas non plus du parler de son frère à tous ses collègues ?
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7274

MessagePosté le: Dim Avr 19, 2015 16:09    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense qu'ils ont posé des questions du genre, "tu viens d'où ?" " Tu as de la famille ?" etc... Même s'il ne réponds rien, on peut imaginer qu'il transporte de quoi l'identifier (lettres, photos personnelles etc...)
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10187
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Avr 19, 2015 16:23    Sujet du message: Répondre en citant

Oh, c'est plus simple !
Guy est capturé en uniforme par une milice quelconque. Se comportant comme le militaire qu'il est, il donne ses "Nom, grade, numéro matricule".
Voilà. L'info remonte jusqu'à Bony, qui fait le lien - parce que Jean n'a pas pu s'empêcher de lui parler de son frère, au moins au début. Après tout, Bony est quand même vraiment un flic efficace !

Sinon, Caverne, je suis bien en peine de savoir quel volume font les aventures de Jean... Mais c'est une idée à creuser.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabert



Inscrit le: 30 Aoû 2011
Messages: 200

MessagePosté le: Dim Avr 19, 2015 18:05    Sujet du message: Répondre en citant

A un moment, il faut s'arrêter, l'enchevêtrement des fils est tel qu'il faut couper.

Mais, pour faire simple, c'est l'émotion qui fait le texte et donc les mots, c'est exact. Donc, parler au cœur est le chemin le plus efficace et le mot qui vient est sans doute le plus proche du ressenti à ce moment là.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jon-Jon



Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 153
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Dim Avr 19, 2015 19:22    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai mauvaise conscience mais, heu, dans le compte-rendu du mexicain: DGSE ou DGSS ? Embarassed
_________________
"In God we trust; all others must bring data" (W. E. Deming)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10187
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Avr 19, 2015 19:42    Sujet du message: Répondre en citant

Jon-Jon a écrit:
J'ai mauvaise conscience mais, heu, dans le compte-rendu du mexicain: DGSE ou DGSS ? Embarassed


Non, tu as raison, désolé pour la coquille, c'est bien DGSS.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ladc51



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1261
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Avr 20, 2015 08:57    Sujet du message: Répondre en citant

La suite, la suite ! Evil or Very Mad

Où est le derneir épisode ? Twisted Evil
_________________
Laurent
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10187
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Avr 20, 2015 08:57    Sujet du message: Répondre en citant

1974
Les carnets de Jean Martin – Edition révisée à l’occasion du trentième anniversaire de la Victoire
Incognito
Postface d’Alex Tyler
– (…) Le film de Marcel Ophüls sur l’Occupation, sorti en 1970, comporte une séquence importante sur un homme interviewé en Argentine. Cet homme est présenté comme un ancien membre du SONEF, et sa façon de parler de son engagement politique est très émouvante. Mais le personnage en question prétend s’appeler… Alphonse Mercadet. Il semble que M. Ophüls n’ait pas lu les Carnets, ou ne leur ait pas ajouté foi. Il aurait pu me contacter, je lui aurais montré les preuves qu’Alphonse Mercadet a été enterré à Eysses, dans une fosse commune, avec les autres victimes françaises de la bataille de la prison et des exécutions qui ont suivi.
Afin d’en avoir le cœur net avant que cette nouvelle édition ne fût imprimée, j’ai demandé il y a quelques mois un entretien au général Guy Martin. Ses réponses sont sans ambiguïté. (…)
………
15 juin 1973, Paris.
– Mon général, vous…
– Je t’en prie, Alex. Depuis quand as-tu cessé de m’appeler Guy et de me tutoyer ? Ou alors, je vais te donner du Professeur !
– … Tu as raison. Bien, tu as vu
Le Chagrin et la Pitié ?
– Oui.
– Et le prétendu Alphonse Mercadet… Tu l’as reconnu ?
– Oui.
– Il s’agit de Jean ?
– … Oui.
– Mais… Tu étais au courant ?
– Oui.
– Mais… depuis quand ?
– Depuis 1963. Vois-tu, Alex, le Mexicain n’avait pas tout dit dans son rapport. Il avait laissé à Jean un moyen de le retrouver et en 1945, Jean s’est adressé à lui. Le Mexicain commençait alors à reprendre ses activités… disons peu recommandables en Amérique du Sud (c’est l’origine de son surnom) et il lui a été facile d’y expédier Jean. C’est ce qu’il m’a raconté sur son lit de mort, où il m’avait fait venir en tant qu’ancien, comme lui, du 113e. Mais il m’a fait jurer sur l’insigne de notre régiment de garder le secret et de ne pas chercher à retrouver mon frère. Aujourd’hui, le secret est devenu sans objet, mais la seconde partie du serment tient toujours. Je la respecterai, quoi qu’il m’en coûte.



23 février 1993
Les carnets de Jean Martin
In memoriam
Notes personnelles non publiées d’Alex Tyler
– Nous avons enterré aujourd’hui le général Guy Martin. Il y avait du monde, beaucoup de militaires, des drapeaux…
Séraphin Soubieux m’est tombé dans les bras et nous avons cheminé ensemble derrière le cercueil. Alors que chacun se recueillait une dernière fois, Séraphin m’a donné un coup de coude et m’a désigné un homme, un vieillard – enfin, un homme de notre âge, mais il était très pâle et flottait dans son costume noir comme s’il avait maigri récemment.
J’ai eu une seconde d’hésitation, puis j’ai demandé : « C’est lui ? ». Séraphin a hoché la tête en silence, mais quand j’ai fait mine d’aller vers cet homme, il m’a retenu.


18 novembre 1993
Les carnets de Jean Martin
Mors ultima ratio
Notes personnelles non publiées d’Alex Tyler
– J’ai reçu aujourd’hui un petit mot de mon ami Séraphin Soubieux. Il s’enquiert de ma santé, de celle de ma famille, mais au bas de la feuille, il a scotché une coupure de presse : la rubrique nécrologique d’un numéro du Berry Républicain datant de la semaine dernière. Il y est indiqué qu’un nommé Alphonse Mercadet, décédé à la suite d’une longue maladie, a été inhumé au cimetière de Vierzon. Sur sa tombe figure cette épitaphe – due, je pense, à Séraphin : « Tu t’es trompé de couleurs, mais pas de sang ».



……………………………………………………FIN
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jubilé



Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 708

MessagePosté le: Lun Avr 20, 2015 09:09    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai presque les larmes aux yeux. C'est superbe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dado



Inscrit le: 12 Nov 2013
Messages: 1006
Localisation: Lille

MessagePosté le: Lun Avr 20, 2015 09:32    Sujet du message: Répondre en citant

Très belle fin en effet, bravo!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Merlock



Inscrit le: 19 Oct 2006
Messages: 1090

MessagePosté le: Lun Avr 20, 2015 09:36    Sujet du message: Répondre en citant

Jubilé a écrit:
J'ai presque les larmes aux yeux. C'est superbe.

Itou.
_________________
"Le journalisme moderne... justifie son existence grâce au grand principe darwinien de la survivance du plus vulgaire." (Oscar Wilde).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Récits romancés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com