Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ajout - Aléoutiennes, 1942

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1942 - Le Pacifique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10014
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Avr 02, 2015 12:18    Sujet du message: Ajout - Aléoutiennes, 1942 Répondre en citant

Ce qui suit (et qui va se prolonger sur 1943) est une coproduction Loïc et Casus Frankie. Après l'affaire de Kirkenes, je me suis dit que j'allais rester dans le froid...

17 juin
Campagne des Aléoutiennes
Par bonds et par mauvais temps
Alaska
– Les craintes de l’état-major américain concernant les Aléoutiennes (et Midway) se sont éloignées, mais elles n’ont pas disparu. C’est pourquoi il a été décidé de renforcer graduellement la défense de l’archipel, en tâchant de ne pas alerter les Japonais – ce que le mauvais temps chronique dans la région devrait faciliter. Les moyens de transport spécialisés sont mobilisés dans le Pacifique Sud, mais en l’absence d’opposition, des navires classiques peuvent être utilisés, sous la protection d’une couverture d’aviation… et de la météo.
Ces opérations n’ont pas seulement un but défensif. Il est en effet envisagé de bombarder le Japon à partir des Aléoutiennes, voire d’en faire une base de départ pour un débarquement sur Hokkaido.
L’objectif final des Américain est l’île d’Attu, à l’extrémité de la chaîne aléoutienne. Pour y arriver, ils vont progresser par bonds, un nouvel aérodrome permettant à chaque fois de couvrir l’île suivante. L’aérodrome du front va donc se décaler progressivement vers l’ouest, les autres devenant des étapes de ravitaillement et de secours.
………
« En fait, le renforcement des Aléoutiennes avait commencé dès le mois d’octobre 1941, avant même le début de la guerre contre le Japon, et par chance ! La CAA-DLA (Civil Aeronautics Authority-Defense Land Appropriation) avait en effet décidé de construire un terrain d’aviation à McGrath, sur le continent. Mais quand le matériel nécessaire était arrivé, le sol était déjà gelé. Pour ne pas laisser ce matériel (et les ouvriers) inutilisé pendant de longs mois, le général Buckner avait demandé et obtenu l’autorisation d’utiliser hommes et matériel pour construire deux aérodromes, l’un à Cold Bay, à l’extrémité de la péninsule d’Alaska (ce serait Fort Randall Army Airfield), l’autre à Otter Point, sur l’île d’Umnak (ce serait Fort Glenn AA). Ces deux terrains devaient renforcer la défense de Dutch Harbor, qui se trouve sur l’îlot d’Amaknak, abrité par l’île d’Unalaska toute proche, et justement entre Cold Bay et Otter Point.
L’affaire devait être menée dans le plus grand secret. C’est pourquoi la construction des deux terrains fut déguisée en construction de conserveries de poisson, censément décidée par deux entreprises commerciales, la Blair Packing Company et la Saxton & Company. Nul ne sut que le matériel de mise en boîte du poisson se composait de bulldozers, de pelles mécaniques et (sur Umnak) de grandes plaques d’acier perforées… La société coiffant les deux compagnies était un holding basé à Anchorage et baptisé Consolidated Packing Company… alias Alaskan Defense Command.
Le secret fut ainsi maintenu toute la guerre. Les Japonais n’apprirent jamais l’existence de ces terrains et furent convaincus que Dutch Harbor n’avait aucune couverture aérienne en dehors de quelques hydravions, jusqu’à ce qu’ils se heurtent à la preuve du contraire.
(…)
Les opérations dans les Aléoutiennes furent aussi facilitées par la construction de l’Alaska Highway, approuvée le 6 février 1942 par l’US Army et autorisée le 11 par le Congrès et la Présidence.
L’idée était en gestation depuis les années 20, mais n’avait pas abouti à cause du coût du projet et des réticences du gouvernement canadien, dont l’accord était nécessaire : l’Alaska Highway, reliant l’Alaska au reste des Etats-Unis, devait évidemment traverser tout l'ouest du Canada. Ottawa pensait que cette route ne bénéficierait pas aux habitants des régions traversées pour leurs échanges avec le reste du Canada ; de plus, certains craignaient qu’en cas de conflit entre Etats-Unis et Japon, la neutralité du Canada soit mise en cause si les Etats-Unis utilisaient la route pour leurs besoins militaires. Mais l’intérêt du projet pour la défense et le tourisme était évident.
Après l’attaque par le Japon de Pearl Harbor, mais aussi des territoires du Commonwealth, le Canada leva toutes ses objections, à condition que le coût de la construction de la route soit supporté par les Etats-Unis et que les infrastructures construites sur le sol canadien deviennent la propriété du Canada après le conflit… » (D’après Jack Bailey : Un océan de flammes – La Guerre aéronavale dans le Pacifique, op. cit.)

………
Aujourd’hui, une garnison de 1 400 hommes est établie à Port Heiden, au milieu de la péninsule d’Alaska. Sa mission : développer une base aérienne entre Kodiak et Fort Randall pour renforcer les bases avancées de Fort Randall et Fort Glenn, plus à l’ouest. Ce sera Fort Morrow Army Airfield.


19 juin
Campagne des Aléoutiennes
Brouillard
Amchitka
– La plus à l’ouest des Aléoutiennes est Attu, près de laquelle se trouve l’îlot Shemya. Plus de trois cents km au sud-est d’Attu se trouve Kiska et la petite île d’Amchitka est située 150 km à l’est-sud-est de Kiska. Quatre cents km à l’est de Kiska se trouve Adak. Enfin, à six cents km à l’est d’Adak se trouve Umnak (avec Fort Glenn) et cent km plus à l’est, c’est Unalaska/Amaknak (avec Dutch Harbor).
Le sous-marin S-27 est parti de Dutch Harbor en mission de reconnaissance vers Amchitka et Kiska. Il s’échoue sur un récif au large d’Amchitka à cause du brouillard. L’équipage sera secouru par des PBY quelques jours plus tard.


30 août
Campagne des Aléoutiennes
Tempête
Adak
– Une tempête masque fort opportunément le débarquement de troupes américaines sur l’île, située à peu près au milieu de la chaîne des Aléoutiennes. Quand le temps s’améliore un peu, les PBY du petit ravitailleur d’hydravions Teal (AVP-5) s’assurent qu’il n’y a pas d’intrus dans le secteur.
Les troupes débarquées commencent immédiatement la construction d’un aérodrome, à l’aide de tapis Marsden qui seront plus tard recouverts de goudron.


10 septembre
Campagne des Aléoutiennes
Un nouvel Army Airfield
Adak
– Le premier avion se pose sur l’Adak Army Airfield. C’est un B-18 Bolo du 73rd Bomb Squadron (1). Il sera suivi quelques jours plus tard par les premiers C-47 du 42nd Troop Carrier Squadron. Les semaines suivantes, le terrain continuera à être amélioré et le nombre d’avions s’y posant augmentera au fur et à mesure.
Les principales missions des appareils basés sur Adak AA sont des patrouilles en mer et des reconnaissances photo sur Amchitka, Kiska et Attu.


20 septembre
Campagne des Aléoutiennes
Vers une nouvelle étape
Amchitka
– Les reconnaissances menées par des PBY et par les avions basés sur Adak AA montrent que l’île d’Amchitka, quoique petite, peut héberger plusieurs pistes d’aviation. Une piste capable de recevoir des chasseurs monomoteurs pourrait – en théorie – être construite en deux à trois semaines et un aérodrome important en trois à quatre mois.


3 novembre
Campagne des Aléoutiennes
Une île de plus et un premier accroc
Amchitka
– Les troupes américaines débarquent sans opposition sur la petite île. Selon une mécanique bien rodée, la construction d’un terrain commence immédiatement. Un accroc d’assez belle taille, tout de même : le destroyer Aylwin, qui couvrait l’opération, s’échoue sur des récifs non cartographiés. Il est perdu. Le naufrage fait quatorze morts chez les marins américains.


7 décembre
Campagne des Aléoutiennes
Et encore un Army Airfield
Amchitka
– Le Génie américain a encore fait des merveilles de rapidité et d’efficacité ! Pour l’anniversaire du Jour d’Infamie, un premier chasseur – un P-40 – se pose sur Amchitka Army Airfield.

Note
1- C’est une des dernières missions de ce type d’avion en dehors du transport et de la veille ASM, rôles dans lesquels il ne sera tout à fait supplanté qu’en 1943, par le B-24.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dado



Inscrit le: 12 Nov 2013
Messages: 1006
Localisation: Lille

MessagePosté le: Ven Avr 03, 2015 21:25    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,
petite question (qui commence à être habituelle Very Happy ): quelles différences par rapport à l'OTL? Pour l'instant rien ou pas grand chose je suppose, la stratégie américaine devait être la même, avancer par bonds successifs? Il n'y aura pas de changements avant le début de la campagne proprement dite, que je connais peu (mais j'ai l'impression que c'est une des campagnes OTL les plus méconnues)?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4586
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Ven Avr 03, 2015 22:16    Sujet du message: Répondre en citant

Ah si !
FTL, ce sont les Japonais qui ont ouvert les hostilités en attaquant Dutch Harbor en parallèle de l'attaque de Midway. N'ayant pas les moyens d'aller plus loin, ils ont espéré immobiliser des moyens américains sur un théâtre difficile. Le résultat final ne sera pas très différent, les Américains vont se retrouver à l'été 43 (peut-être un poil plus tôt qu'OTL) de lancer les premiers raids sur le nord du Japon.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dado



Inscrit le: 12 Nov 2013
Messages: 1006
Localisation: Lille

MessagePosté le: Sam Avr 04, 2015 10:31    Sujet du message: Répondre en citant

Ah d'accord. Il faut que je relise cette partie de la chrono, je ne me souvenais plus de ça Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10014
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Avr 04, 2015 12:51    Sujet du message: Répondre en citant

dado a écrit:
Ah d'accord. Il faut que je relise cette partie de la chrono, je ne me souvenais plus de ça Laughing


Ce n'était pas encore dans la Chrono, c'est pourquoi nous avons lancé ce sujet.

FTL, les Japonais n'ont pas eu les moyens d'attaquer plus tôt les Aléoutiennes (le projet est passé à la trappe en même temps que l'attaque de Midway) et les Américains ont commencé à les fortifier.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nonoryan



Inscrit le: 03 Mai 2013
Messages: 83
Localisation: Moulins

MessagePosté le: Mar Avr 14, 2015 10:36    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à vous tous, suis de retour sur le forum après une longue no-participation, même si j'observais quotidiennement et régulièrement vos échanges d'idées.

Pour les opérations offensives dans les Aléoutiennes est ce que nous verrons à l'œuvre la FSSF, unité américano-canadienne autrement appelée "Brigade du Diable"?
D'autant plus que depuis les Aléoutiennes il est possible de lancer quelques raids (de diversions ou non) vers les Kouriles ou même vers la côte d'Hokkaido. Je ne sais plus si l'Etat Major Général de la FTL a confirmé cette unité d'élite.

Il serait judicieux d'ajouter les Castner's Cutthroats, nom non officiel du 1st Alaskan Combat Intelligence Platoon (Provisional), autrement appelés également Alaskan Scouts. En renforçant l'effectif (au départ de 60 et quelques) jusqu'à 1 ou 2 compagnies de 125 hommes. Ou même un bataillon d'infanterie légère (renseignement et infiltration) de 400 hommes environs.

Pour gonfler l'OdB dans le Pacifique Nord, il faudrait ajouter un bataillon de Rangers, un de Raiders, et à la rigueur un régiment de parachutistes.
Plus les troupes de l'US Army et/ou de l'USMC déjà présentes, les unités de DCA, et du Génie.
Et les éventuelles unités canadiennes (OTL il y en avait dans la campagne des Aléoutiennes, une brigade si je ne me trompe pas, alors en FTL pourquoi pas, si Washington décide de faire appel au gouvernement canadien pour une unité de solides gaillards des Montagnes Rocheuses et/ou de l'Arctique.

Vos avis ou remarques?
_________________
John "Hannibal" Smith: "J'adore quand un plan se déroule sans accrocs"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dado



Inscrit le: 12 Nov 2013
Messages: 1006
Localisation: Lille

MessagePosté le: Mar Avr 14, 2015 10:44    Sujet du message: Répondre en citant

Pour les Alaskan scouts, si je ne me trompe pas ils sont déjà pris en compte, cf la note 6 au 17 janvier.
Ce front n'aura pas forcément plus d'importance qu'OTL, soit un front secondaire, de diversion, mais aussi de propagande pour dire qu'effectivement les américains bombardent le Japon même dès 1943. Donc il ne faut peut être pas beaucoup plus d'effectifs qu'OTL au final (les troupes américaines étant par ailleurs fortement mises à contribution autant sinon plus tôt qu'OTL ailleurs dans le Pacifique- et même en Europe d'ailleurs).


Dernière édition par dado le Mar Avr 14, 2015 10:48; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10014
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Avr 14, 2015 10:45    Sujet du message: Répondre en citant

Les Alaskan Scouts sont bien là, avec des effectifs de l'ordre de 2 compagnies.

Pour le reste, la 7e DI devrait suffire aux opérations telles qu'elles se présentent à l'heure qu'il est. A l'inverse de ce qui s'est passé OTL, les Américains sont là en position défensive !
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nonoryan



Inscrit le: 03 Mai 2013
Messages: 83
Localisation: Moulins

MessagePosté le: Mar Avr 14, 2015 11:44    Sujet du message: Répondre en citant

justement si les Américains sont en mode défensif, des moyens supplémentaires, mêmes canadiens sont les bienvenus il me semble.

OTL à Kiska en Aout 1943, il y avait cette unités canadienne:
13éme Brigade de la 6éme Division d'infanterie canadienne basée dans la région de Vancouver, et le long de la côte ouest canadienne, donc au plus proche de l'Alaska pour participer à sa défense. Washington demandant son rappel hors d'Alaska pour rester seul décideur sur ce théâtre d'opération en n'ayant que des troupes US pour frapper le Japon depuis le Nord Est,

-9th Light Anti-Aircraft Regiment
-19th Field Regiment
-20th Field Regiment (shared with the 7th Canadian Infantry Division)
-21st Field Regiment
-24th Field Regiment (shared with the 7th Canadian Infantry Division)
-25th Field Regiment
-13th Canadian Infantry Brigade
*1st Battalion, The Canadian Fusiliers (City of London Regiment)
*1st Battalion, The Winnipeg Grenadiers
*1st Battalion, The Rocky Mountain Rangers
*1st Battalion, Le Régiment de Hull
*24th Field Regiment, RCA
*46th Light AA Battery, RCA
*24th Field Company, RCE
*"C" Company, 1st Battalion, The Saint John Fusiliers (Machine Gun)

Les unités d'élite (Rangers, Raiders, paras, etc....) je les suggérais dans la cadre de la contre-offensive américaine (réelle? intox? ou diversion?) depuis l'Alaska et les Aléoutiennes
_________________
John "Hannibal" Smith: "J'adore quand un plan se déroule sans accrocs"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chasseur de Vincennes



Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 182
Localisation: au pied du plus haut donjon d'Europe

MessagePosté le: Sam Avr 18, 2015 13:30    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

Concernant l'augmentation des effectifs des Alaskan scouts, de 66 OTL jusqu'à 250 ou même 400 FTL, alors que c'est une unité de reconnaissance (la reco US n'intègre pas le combat), on dirait aujourd'hui de recherche du renseignement, et que la zone de travail n'a pas pas changé

Je saisis ce point de détail rappeler ou faire découvrir un principe de base dans la constitution des unités spécialisées à recrutement sélectif: si la population de base parmi laquelle est faite la sélection n'augmente pas, toute augmentation des effectifs sélectionnés se fait au détriment de la qualité!
Or, la population dans le cas des Alaskan scouts doit déjà avoir une expérience de la vie en pleine nature en climat très rigoureux (aujourd'hui on dirait en "milieu extrême"); OTL la sélection a été déjà faite sur ces bases. Source: Remembering the Alaska Scouts By John B. Dwyer à partir le l'artice Alaskan scouts sur The Pacific War Online Encyclopedia
Pour obtenir 4 ou 7 fois plus de scouts, il faudrait accepter une baisse considérable de leurs qualités et un net allongement de l'entraînement. Tout ceci alors que la mission ne change pas, les contraintes de terrain et de météo non plus. A la limite les 66 hommes auraient pu être encore plus efficaces si ils avaient utilisé des kayaks biplaces pour débarquer à la place des canots pneumatiques.

Pour faire une comparaison moderne, lorsqu'il a fallu adapter l'effectif du GIGN pour pouvoir faire face aux prises d'otages de masse type Beslan, il n'y a pas eu d'augmentation du taux de réussite lors de la sélection et de la formation, mais la réunion sous l'étiquette GIGN d'unité et de personnels ayant déjà été sélectionnés et formés pour l'EPIGN et le détachement gendarmerie du GSPR qui étaient auparavant dans l'unité appelée GSIGN.
Ces personnels qui avaient les mêmes qualités physiques et mentales et la même formation de base en tir et technique d'intervention ont ensuite été formés à travailler ensemble en plus grand nombre si la situation l'exigeait.
_________________
Dura lex sed lex
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10014
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Avr 18, 2015 16:36    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Chasseur de Vincennes, je pensais qu'il y avait un peu plus de Scouts !
J'aménage en fonction.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nonoryan



Inscrit le: 03 Mai 2013
Messages: 83
Localisation: Moulins

MessagePosté le: Sam Avr 18, 2015 18:35    Sujet du message: Répondre en citant

oui c'est vrai que quadrupler ou septupler les effectifs de cette unité ne serait pas; au vu des arguments précédents une bonne idée je n'avais pas appréhendé le problème sous cet angle. Mea culpa, mea, maxima culpa Confused

pour le combat en milieu difficile (arctique et/ou montagneux) il y a les bataillons américano-canadiens de la FSSF (OTL ils ont combattu pendant la campagne des Aléoutiennes) avant de les envoyer ailleurs, en Europe, plus précisément l'Italie, ou les Alpes françaises comme OTL?
_________________
John "Hannibal" Smith: "J'adore quand un plan se déroule sans accrocs"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10014
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Avr 18, 2015 18:53    Sujet du message: Répondre en citant

Si besoin, il faudra en effet faire appel à la 13e Brigade de la 6e DI canadienne.
Merci, Nonoryan, de nous l'avoir signalée en détails.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nonoryan



Inscrit le: 03 Mai 2013
Messages: 83
Localisation: Moulins

MessagePosté le: Sam Avr 18, 2015 20:07    Sujet du message: Répondre en citant

merci Wikipédia surtout et le copier coller. Trop de choses à faire pour faire des recherches papiers (les seules, uniques et gratifiantes). Embarassed (non, non pas le fouet!).

Comme je le disais en reprenant l'OdB sur le Wiki anglais, les unités de cette brigade canadienne, ainsi que le reste de sa division sont stationnées soit autour de Vancouver, sur l'Ile Vancouver et le long de la côte Ouest canadienne, malgré les noms de bataillons rappelant très peu son stationnement géographique. Elles sont donc très proches pour intervenir dans les Aléoutiennes.
_________________
John "Hannibal" Smith: "J'adore quand un plan se déroule sans accrocs"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1942 - Le Pacifique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com