Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Présentation
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Le site
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Toubib



Inscrit le: 15 Sep 2011
Messages: 50

MessagePosté le: Mar Mar 17, 2015 21:09    Sujet du message: Répondre en citant

sting01 a écrit:
Anaxagore a écrit:
Je crois que la première personne à avoir compris les dommages psychologiques imposés par le combat à des hommes normaux est l'écrivain et historien Thucydide. dans "la guerre des grecs" il y a un passage expliquant que pour former un lanceur de pierre (frondeur) ou un peltaste léger (javelinier) il fallait un an. Pour former un hoplite (fantassin lourd équipé de l'ôplon bouclier en bronze) il en fallait cinq. D'après Thucydide, la différence ne venait pas tant du fait que les premiers combattaient à distance et les autres au contact, que de la proximité immédiate avec l'ennemi et donc de voir... les yeux des ennemis. Tuer quelqu'un que l'on a regardé dans les yeux est très difficile.


exacte, et l'habitude puis le gout de cela peut venir (du moins d'apres Hemingway).


En fait la première réference se trouve chez Hérodote qui décrit le cas d'Aristodemos le tremblant et Epizelos. Le premier un spartiate se met à trembler de façon incoercible et finit par se sacrifier (Platée je crois) et le second devient aveugle suite à la bataille de Marathon. On retrouve en 1914 les mêmes tableaux cliniques. Il faut voir ou revoir l'Effroi des hommes. Merci pour cette réference à Thucydide que je ne connaissait pas mais qui me paraît assez juste.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toubib



Inscrit le: 15 Sep 2011
Messages: 50

MessagePosté le: Mar Mar 17, 2015 21:16    Sujet du message: Répondre en citant

sting01 a écrit:
Bonjour.

Adaptation du combattant au theatre de combat ... MdR (les combattants etant principalement des professionels).

A mon humble avis, et ceci est une chose que j'aurais aime avoir ete implemente a mon epoque, la partie critique est au retour du combattant apres un sejour en zone de combat ou il a use son arme pour tue! Dans mon cas, cela a simplement donne des cauchemards pendant 10 ans (du genre se reveiller en hurlant a la mort, avec des gestes desordonnes du style appuyer sur une queue de detente inexistante et cela sans fin).

Se faire tirer dessus est certe une experience "interessante", mais sans commune mesure avec le fait de devoir tuer (a l'arme blanche c'est pire). Il y a des dommages sans nombre tel que prendre l'habitude de regler les problemes par la maniere forte, mauvaise evaluation du danger lors d'un affrontement verbal avec une autre persone. franchir la bande blanche et devenir un accro des armes .... Et donc ceci devrait etre la partie la plus importante a traiter.

QUoiqu'il en soit, bienvenu (desole pour les fautes, mon clavier est thailandais, et je tapes trop vite).


Je crois qu'il y a un malentendu. S'interesser à ce sujet n'est pas une pure intellectualisation. Je n'ai entendu que que de balles de golf siffler à mes oreilles et j'ai mangé ma part de poussière dans les Balkans et dans les vallées de l'Hindukush.
Je suis toutà fait d'accord la partie la plus importante se situe bien au retour. Il y a plusieurs ouvrages intéressant et pas jargonneux sur ce suet : Le syndrome de Lazare et les blessures psychiques en 10 questions
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sting01



Inscrit le: 30 Juil 2010
Messages: 1452
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Mer Mar 18, 2015 10:17    Sujet du message: Répondre en citant

Toubib a écrit:
sting01 a écrit:
Bonjour.

Adaptation du combattant au theatre de combat ... MdR (les combattants etant principalement des professionels).

A mon humble avis, et ceci est une chose que j'aurais aime avoir ete implemente a mon epoque, la partie critique est au retour du combattant apres un sejour en zone de combat ou il a use son arme pour tue! Dans mon cas, cela a simplement donne des cauchemards pendant 10 ans (du genre se reveiller en hurlant a la mort, avec des gestes desordonnes du style appuyer sur une queue de detente inexistante et cela sans fin).

Se faire tirer dessus est certe une experience "interessante", mais sans commune mesure avec le fait de devoir tuer (a l'arme blanche c'est pire). Il y a des dommages sans nombre tel que prendre l'habitude de regler les problemes par la maniere forte, mauvaise evaluation du danger lors d'un affrontement verbal avec une autre persone. franchir la bande blanche et devenir un accro des armes .... Et donc ceci devrait etre la partie la plus importante a traiter.

QUoiqu'il en soit, bienvenu (desole pour les fautes, mon clavier est thailandais, et je tapes trop vite).


Je crois qu'il y a un malentendu. S'interesser à ce sujet n'est pas une pure intellectualisation. Je n'ai entendu que que de balles de golf siffler à mes oreilles et j'ai mangé ma part de poussière dans les Balkans et dans les vallées de l'Hindukush.
Je suis toutà fait d'accord la partie la plus importante se situe bien au retour. Il y a plusieurs ouvrages intéressant et pas jargonneux sur ce suet : Le syndrome de Lazare et les blessures psychiques en 10 questions


Le malentendu est de ma faute, car j'ecris depuis mon bureau, tres rapidement (trop) , et comme de plus la langue francaise et moi meme nous sommes brouillees (nombreuses fautes) ceci donne des ecrits difficiles a suivre ou a comprendre.

Permets moi de reprendre mon argumentation.

tu as ecris :

Je suis psychiatre militaire et j'ai pas mal écrit sur les questions d'adaptation du combattant au stress sur le champ de bataille.

Ayant ete sur des champs de batailles (Beyrouth, Tchad, ex Yougo), mon experience sur le stress et les traumas me fait consider celui du present (SUR le champ de bataille) comme generalement (sauf exceptions et ne sont pas rares je le concede) moi traumatique (psychologiquement parlant) que celui du futur (cauchemard pendant 10 ans, inadaptation a vie sociale civile ...).

Alors qu'il est evident que le trauma du present va devenir (si aucune action medicale n'est prise) le trauma du futur (donc tout l'interet de tes travaux et publications); un suivi dans le temps par des personels qualifies devrait etre effectues (mes cauchemard n'ont commence qu'approximativement 15 ans apres ma premiere operation, la plus traumatique, et 5 ans apres mon retour a la vie civile).

Lorsque l'on redevient civile, on laisse derriere soit la vie militaire, mais pas les degats qu'elle a entrainee. Donc, ce que je suggererais c'est que le corps medicale militaire soit tenu a effectuer des suivis psychologiques bien apres le depart (tenu legalement).

Donc desole pour le malentendu, desole aussi pour les balles de golf. Mais se faire tirer dessus une fois de temps a autre est une chose; servir de cible pendant plusieur heures avec ordre de ne pas repondre en est une autre (Villa des Pins a Beyrouth 1983). Mais meme ceci n'est pas l'experience la plus traumatisante que j;ai connu.
_________________
La can can-can, cancouillote,
c'est pas fait pour les francois.

Anscarides je suis ne,
heritier de la Comte je serai.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Le site Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com