Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Devenir de l'Union Soviétique FTL
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> L'après-guerre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
dado



Inscrit le: 12 Nov 2013
Messages: 1006
Localisation: Lille

MessagePosté le: Mer Aoû 27, 2014 16:47    Sujet du message: Répondre en citant

Les coréens seraient donc, du nord comme du sud, du côté Chine nationaliste et américains? Il me semble qu'on en avait discuté, mais que ce n'est pas pour cette raison qu'il n'y aurait pas de guerre de Corée FTL. Après tout une offensive soviétique plus tôt contre le Japon signifie, comme OTL, invasion de la Corée japonaise par les soviétiques, et qu'ils y resteront plus longtemps qu'OTL jusqu'à la fin de la guerre. Je ne vois pas pourquoi une URSS FTL plus puissante qu'OTL, là où OTL les russes ont laissé le sud aux américains pour partager les frais d'occupation (alors que les américains n'avaient rien demandé). S'il devait y avoir un changement, j'ai peur que ce ne soit une Corée du nord plus grande, voire entièrement communiste.

Pour les 3000 français, c'est à peine plus que le chiffre OTL du bataillon français pendant la guerre de Corée; si la France n'a pas de guerre coloniale en cours, elle pourrait envoyer un contingent plus important (à moins que sa politique étrangère ne soit plus pro-communiste qu'OTL, mais je ne vois pas pourquoi). Mais bon ça ne changera pas l'équilibre des forces. Encore que, OTL le bataillon français s'est illustré par son courage au côté de la 2ème division américaine OTL (participant à des combats très durs), ce qui a pu jouer pour la place de la France parmis les alliés, si un contingent français plus important fait aussi bien, ça peut être important diplomatiquement.

En dehors de ces détails, ça me parait cohérent Smile

Imberator a raison de souligner que la situation changera dès que l'URSS fait son premier essai atomique. Est-ce que ce serait à la même date qu'OTL d'ailleurs? Je dirais probablement à peu de choses près: même réseau d'espionnage soviétique (ou quasiment), dates de mise au point américaine à peine avancées en FTL, disons peut être un poil plus tôt (quelques semaines au maximum).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 2747
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Mer Aoû 27, 2014 17:43    Sujet du message: Répondre en citant

dado a écrit:
Après tout une offensive soviétique plus tôt contre le Japon signifie, comme OTL, invasion de la Corée japonaise par les soviétiques, et qu'ils y resteront plus longtemps qu'OTL jusqu'à la fin de la guerre. Je ne vois pas pourquoi une URSS FTL plus puissante qu'OTL, là où OTL les russes ont laissé le sud aux américains pour partager les frais d'occupation (alors que les américains n'avaient rien demandé). S'il devait y avoir un changement, j'ai peur que ce ne soit une Corée du nord plus grande, voire entièrement communiste.



Une Corée unifiée et soviétisée semble en effet probable et logique FTL au début de la reprise de la guerre civile en Chine.

Si l'URSS FTL, sensiblement plus puissante, peut prétendre à une plus large part de l'Allemagne, elle sera en mesure pareillement de s'imposer durablement dans toute la péninsule coréenne.


Ensuite tout dépendra de l'évolution de la situation sur le terrain.

Si les alliés progressent suffisamment loin au nord en Mandchourie, ils risquent pratiquement d'isoler la Corée communiste ("corridor de Vladivostok"), donc de menacer à terme son avenir même.

Il n'est pas impossible alors que cela l'incite à prendre part au conflit en attaquant les arrières nationalistes (cas exactement inverse à l'intervention chinoise en Corée OTL), même sans réels espoirs de succès décisifs, mais sous les pressions insistantes et avec les encouragements fermes d'un Staline bien préoccupé par les progrès alliés.


Ceci pourrait modifier la position de la ligne d'armistice finale entre Mandchourie Populaire et Chine Nationaliste au détriment de cette dernière.


Il n'est pas à exclure également qu'une telle intervention se révèle un fiasco et que ce soient au contraire les alliées qui pénètrent par le nord en Corée avec comme paradoxe que pourrait se réaliser l'occidentalisation consécutive de tout le pays ou seulement d'une moitié nord.

Ce serait amusant qu'existent FTL une Corée du nord démocratique et capitaliste et une Corée du sud communiste...
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7251

MessagePosté le: Mer Aoû 27, 2014 18:26    Sujet du message: Répondre en citant

Amusant, mais peu probable.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 2747
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Mer Aoû 27, 2014 19:25    Sujet du message: Répondre en citant

Sans doute.

Surtout qu'une Corée du sud communiste isolée entre le Japon et une Corée du nord pro-occidentale aurait bien du mal à se maintenir longtemps.

De plus, si toute la péninsule coréenne FTL est bien dans l'orbite stalinienne, l'URSS pourrait monter le ton en cas d'entrée des occidentaux en Corée du nord.


Pour ce qui est de l'issue de la guerre civile et de la ligne de partition entre nationalistes et communistes, il serait utile de disposer à titre indicatif d'une carte sommaire présentant le résultat envisagé pour l'instant.

Pour l'Union Soviétique FTL, il sera bien plus aisé de conserver Port Arthur, comme OTL la Russie se maintient à Kaliningrad, si la frontière de ce qui restera de la Chine Populaire (nom peut-être plus probable que celui de Mandchourie, car il est vraisemblable que ses dirigeants se réclameront de toute la Chine, comme les nationaliste de Taïwan OTL), débouche sur la mer jaune à l'ouest de la péninsule de Liaodong.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4674
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mer Aoû 27, 2014 20:31    Sujet du message: Répondre en citant

Peut-on discuter séparément des cas chinois et coréén ?
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
solarien



Inscrit le: 13 Mai 2014
Messages: 1527
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Jeu Aoû 28, 2014 01:10    Sujet du message: Répondre en citant

Je voudrais pas paraitre rabat joie mais pour quel raison l'URSS attaquerai le Japon ( a moins que cela ai été développer dans un autre topic ?? )

Historiquement , c'est un accord entre un Roosevelt affaiblie (voir mourrant ) et un Staline dominateur fait a Yalta en février 45, or le contexte FTL est différent .

Si on avance Yalta , Roosevelt sera en meilleur forme et moins manipulable par Staline , sans oublier que le pacte franco anglais sera la pour le soutenir.
Sans oublier que la menace japonaise sera plus faible ou les moyens alliées dans le Pacifique plus important .
Et même si un accord est passée , c'est pas sure que Staline prennent toute la Corée , vus qu'il ne la pas fait OTL , l'armée rouge s'est arrêtés au 38 éme parallèle .


Au contraire , on pourrai avoir 2 deux guerres "communistes" d'abord une guerre civile KMT/PCC puis une guerre entre les deux corée voir l'inverse , une guerre de corée ou le PCC doit intervenir et qui conduit a une guerre (ou seconde guerre ) KMT/PCC ( + menace atomique soviétique pour la seconde )

Et 3000 homme dans un bataillon français , sa fait peu sans guerre d'Indochine , je dirais plutôt 15 000 hommes volontaire (de la légion ,surtout des allemands, de l'armée de terre , de la marine fusillier marins )
et qui servirait de troupe de choc ou de réserve stratégique pour l'état major . (" les troupes les plus solides, expérimentés, indisciplinés, mais fichtrement efficace " dixit un général US de l'époque ) (113éme ???)


Ensuite pour la survie de l'URSS, c'est vrai qu'ils ont moins subit durant la WWII mais d'un autre coté, la France et surtout le Royaume Unie s'en sont mieux sorties et n'ont quasi pas de guerre de décolonisation a subir ( sa a plombée le budget français pendant quelques années , ni "d'armée" à reconstruire.

De plus , si l'URSS a moins souffert , la population acceptera moins les exigeance de l'état de guerre ( 80 H par semaine , par grand froid sans nourriture ), sans oublier que les transfert d'industries vers l'Est seront moins nécessaire et nombreux ( un expert pourrait il confirmer ou infirmer cela ???? )

Pour ma part , je pense qu'a court terme , l'URSS s'en sortira mieux FTL mais a long terme , elle sera perdante et que l'URSS ne verra pas les années 2000 .
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 2747
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Jeu Aoû 28, 2014 05:24    Sujet du message: Répondre en citant

solarien a écrit:
Pour ma part , je pense qu'a court terme , l'URSS s'en sortira mieux FTL mais a long terme , elle sera perdante et que l'URSS ne verra pas les années 2000 .



C'est une opinion tout à fait défendable.

Mais sur quels éléments se construit ta conviction, surtout ceux qui rendraient infranchissable pour l'URSS le cap de l'an 2000 ? Et bien sur en prenant compte des arguments, dans un sens ou dans l'autre, précédemment cités dans ce topic.


solarien a écrit:
Je voudrais pas paraitre rabat joie mais pour quel raison l'URSS attaquerai le Japon ( a moins que cela ai été développer dans un autre topic ?? )

Historiquement , c'est un accord entre un Roosevelt affaiblie (voir mourrant ) et un Staline dominateur fait a Yalta en février 45



D'abord, il y a une part de mythe dans cette interprétation de Yalta: Pendant la conférence les efforts de Roosevelt ne visent pas tant à persuader Staline d'attaquer le Japon. Il s'agit uniquement de précipiter son intervention pour limiter les pertes humaines américaines.

Ensuite, la confrontation URSS-Japon, si elle n'était peut-être pas inévitable, apparaissait somme toute assez logique dans le contexte historique.

Il faut se souvenir du long contentieux entre les deux empires, et même s'il n'est pas nécessaire de remonter jusqu'à la guerre Russo-Nippone de 1904-1905, les combats sur les frontières de l'URSS et du Mandchoukuo en 1939 faisaient déjà office de signe précurseur.

Puis il y a la construction idéologique de la coalition fasciste, en l'occurrence l'Axe, qu'il convient de détruire complètement. Même si, évidement, ce n'est pas l'élément déclencheur, du moins légitimera-t'il en partie l'intervention.


Il faut ajouter à cela que, OTL comme FTL, l'URSS au début de 1944 est assurée de sa victoire prochaine sur l'Allemagne et que de même la défaite japonaise future face aux Américains ne fait aucun doute.

Se pose alors la question pour Staline, conscient d'avoir bientôt les mains libres à l'ouest, soit de laisser le Japon s'écrouler et passer avec la totalité de ses dépendances sous la domination américaine; soit d'intervenir militairement et d'essayer de se saisir au passage de quelques miettes d'empire nippon.


N'oublions pas non plus l'obsession géopolitique de la Russie tsariste de rechercher des accès aux "mers libres", ambition transmise par la suite à l'URSS.

De plus Staline est un prédateur et si il y a des gains envisageable et ce "à faible coup", et qu'en plus de cela on puisse faire passer une offensive à l'est à la fois comme un acte de fraternité envers les alliés et simultanément comme une entreprise d'émancipation des "peuples écrasés sous la botte nipponne"... Pourquoi se priver ?

Et puis les Soviets depuis la révolution, la guerre civile et les interventions, finalement infructueuses mais bien menaçantes, des puissances coloniales d'alors, craignent de se voir annihiler un jour par une invasion réactionnaire bi-frontale lancée à la fois depuis l'Europe et l'Asie orientale. Ce n'est pas autrement qu'était perçue en URSS l'alliance de fait anti-soviétique que constituèrent d'abord le Pacte Anti-Komintern puis dans une certaine mesure le Pacte Tripartite. Donc, dans cette optique, s'assurer un glacis défensif extrême oriental comparable à ce que les Russes entendent établir en Europe de l'est est cohérent.


Enfin, la guerre froide se profile déjà, et il convient pour Moscou, tout à la fois de faire étalage de la puissance de l'Armée Rouge et d'engranger des points en étendant le plus possible la sphère d'influence soviétique, notamment dans cette partie du monde.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sting01



Inscrit le: 30 Juil 2010
Messages: 1452
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Jeu Aoû 28, 2014 06:33    Sujet du message: Répondre en citant

dado a écrit:
Ok, merci pour ces clarifications économiques, j'ai encore bien des choses à assimiler. Déjà, qu'il faut une certaine dose d'intervention étatique pour que le marché fonctionne dans un système capitaliste, ce n'est pas évident pour tout le monde: dès qu'on parle capitalisme/ socialo-communisme, l'idéologie s'en mêle, et ça devient difficile d'obtenir des réponses un minimum objectives.


oui c'est le noeud gorgien du probleme.

Parlez de communisme, et l'interlocuteur va penser a Staline, nomenclatura ... La raison pour laquelle j'ai utilise le peudo 'socialo communisme'.

En fait le systeme politique doit etre suffisament contraignant pour assurer la liberte du marche (auto regulation), la libre circulation de l'information, et la liberte de choix des consomateurs.

Un exemple, en 2000 ou 2001, un boulanger dans au sud de la loire (je ne rappelles plus ou) decida de vendre la baguette 30% moins chere que les concurents. Cela a ete un grand scandale, non pas car il vendait a perte, mais car les concurents soudain n'avaient plus de clients ....

A savoir quetant que ceci etait connu dans son bourg, pas deprobleme, mais des que l'information a circule ...

Donc, seulement un etat fort, centralise, voire meme bureaucratique sera a meme de proteger ce genre de liberte, en assumant que la dite protection est ecrite noire sur blanc dans les textes. Un etat faible, de type liberale, pratiquant le laisser-faire economique ne pourra pas assurer que cette liberte de vendre a prix que vous choisissez (tant que ce n'est pas a perte), ainsi que celle du consomateur de choisir le miex disant, soit protegee. Bien au contraire.

Maintenant, ce qui est aussi difficile est de donner le correct nom a genre d'Etat. Le qualifie de communiste est non seulement mais rappelles de mauvais souvenir. Mais historiquement cela est correcte avec MArx : le probleme n'est pas le capital ou la renumeration du capital, mais la deconnection entre les possedant du capital (financier) avec l'outil de production et celui de vente. En assurant que les mieux disant seront les survivants, non seulement on suit la doctrine economique capitaliste traditionelle, mais on assure que l'investissement se portera sur les secteurs d'avenir, on assure une plus grande mobilite du capital ....

Et oui, combien de fois le gouvernment federale a essaye de detruire des monopoles ou des oligopoles et en ete empeche par la legislation ou les lobbies (tous parlant au nom d'une 'certaine liberte')! Alors qu'en URSS, les executions pour des faits similaires sont nombreuses (sous Kroutchev et Brenjev au moins).

La chose a comprendre est que le politique doit etre separe de l'economique, leur unique interaction etant d'etre sur que l'autre fonctionne sans aucune intervention exterieure (le politique doit unique intervenir pour proteger le marche, non pas les acteurs du marche. Le dirigeant economique doit promouvoir des individus integres, eduques et de bon sens, mais pas etre une force d;influence de telle ou telle ideologie)

PArlez moi d'un monde utopique!!!!!!
_________________
La can can-can, cancouillote,
c'est pas fait pour les francois.

Anscarides je suis ne,
heritier de la Comte je serai.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7251

MessagePosté le: Jeu Aoû 28, 2014 08:05    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu le capital de Marx. Et contrairement à beaucoup de gens qui en parlent sans avoir lu, Marx ne condamne le fait de s'enrichir par le capitalisme. Non, ce qu'il explique c'est que cela ne doit pas se faire au dépends du capital humain. Un moyen pour l'URSS de survivre au XXème siècle est de se rappeler des fondements du marxisme et de faire un virage comme celui de Deng Xiaoping.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
solarien



Inscrit le: 13 Mai 2014
Messages: 1527
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Jeu Aoû 28, 2014 12:41    Sujet du message: Répondre en citant

J'avoue que j'ai mis l'an 2000 sur un coup de tête et je n'en suis pas sure mais dans les autres post que j'ai lus , il ne fait état que de l'opposition URSS/USA alors que dans la FTL d'autre nation seront présente .

Staline été paranoiac et la trahison d'Hitler (même attendue ) ne la pas aider ( il avait toujours peur de l'alliance Hitler-alliées ) or FTL cette menace imaginaire ne pourra pas être valide ( sauf de manière allembiquer) et Staline pourrai avoir besoin "d'états tampons" moins nombreux .
Les frontières FTL pourrai être les mêmes OTL et n'oublier pas une chose , c'est le facteur communication ( il est plus facile de contrôler quelque voie d'accès qu'une vaste plaine "frontière naturelle")


De plus , je ne pense pas que nous aurons un monde partager entre 2 hyperpuissance mais plutôt 2 puissance hégémonique ( supérieur aux autres mais pas absolue ) et 2 puissances majeurs ( UE et Chine ) qui fait que le monde sera plus stable .

La France et l'Angleterre ont reussies a garder voir developper leur économies , même si ils repartent affaiblis , ils auront quand même plus que OTL , et pour les français , une meilleur technologie dans des domaines essentiels .
Et sans guerres coloniales , et peut être moins d'investissement dans la reconstruction de l'armée au sortir de la guerre ( gros stock d'arme et de munitions ), l'économie du pays pourrai en profiter plus .

Pour le Japon , je ne sais pas trop car si je me trompe pas , sa relance économique et industrielle est due a la guerre de corée , sans longue guerre , par sure que le Japon se réindustrialise ??

Et l'économie chinoise gagnera au moins 10 voir 20 ans d'avance sur OTL.


Cela fait que dans les années 80-90 , nous aurons les états unis en puissance hégémonique mais une UE riche et prospère avec un début d'armée "fédérale" cohérent et basée sur du matériel national , peu être pareil pour la Chine .

Même si l'URSS a moins morfler durant la WWII , sans leur gigantesque complexe militaire ( Tcheliabinsk ) , il y aura plus d'industries a devoir fournir du matériel militaire et sa pourrai plus gêner la production civile .

De plus le défi technologique serai a la fois contre les états unies mais aussi contre l'UE , et je suis pas sure que l'URSS pourrai y faire face .


Et Tu as raison pour le conflit URSS/Japons , par contre , je maintiens que Staline ne prendrai pas toute la corée , sa serai inutile voir même un danger à long terme , et comme je l'ai dis , il est moins paranoiac FTL .
Sans oublier que si l'URSS récupère des territoires japonais non revendiquée ( en imaginant que les territoires récupèrées OTL
soit des terres faisant partie de l'ancienne Russie) les anglais et les français feront la gueule .
"On fait tout le boulot et on a rien alors que Staline joue les ouvrier de la douzième heure et obtient d'importante terre Nippone."

Et puis , une courte guerre civile KMT/PCC qui voit la victoire du KMT [ ils chassent le PCC de "Chine nationaliste" (au sud du Huang He)] puis début de la guerre de Corée ou les alliées interviennent dans le conflit tout comme l'URSS puis le PCC , et enfin une seconde guerre KMT/PCC ou le KMT finis les dernière poche PCC en Chine puis attaque l'ancien Mandchoukouo et repousse le PCC .
L'URSS qui fait exploser sa première bombe atomique interviens diplomatiquement dans les deux conflits pour proposer un cessez le feu voir un traité de paix .
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7251

MessagePosté le: Jeu Aoû 28, 2014 13:33    Sujet du message: Répondre en citant

C'est la création de la FAJ (Force d’Autodéfense Japonaise) du Japon qui est provoquée par la guerre de Corée, non sa réindustrialisation. OTL, Mac-Arthur a démantelé les Zaibatsu (les consortium industriels géants) accusés d'avoir poussé à la guerre. Mais l'industrie japonaise n'a pas été démantelée, juste poussée à fabriquer autre chose que des armes. Au contraire, c'est ce virage pacifique qui est à l'origine de la prospérité actuelle du Japon.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 2747
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Jeu Aoû 28, 2014 16:00    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
C'est la création de la FAJ (Force d’Autodéfense Japonaise) du Japon qui est provoquée par la guerre de Corée, non sa réindustrialisation. OTL, Mac-Arthur a démantelé les Zaibatsu (les consortium industriels géants) accusés d'avoir poussé à la guerre. Mais l'industrie japonaise n'a pas été démantelée, juste poussée à fabriquer autre chose que des armes. Au contraire, c'est ce virage pacifique qui est à l'origine de la prospérité actuelle du Japo



C'est en grande partie exact.

Mais pendant la guerre de Corée, le Japon est devenu la base arrière principale des Américains. Ils y encouragèrent, et aidèrent même une accélération du rythme de reconstruction des équipements, notamment portuaires, de raffinage,... Pour améliorer leur chaine logistique. Et y soutinrent en partie la demande par des commandes spécifiques (matériels légers surtouts, souvent fournitures non militaires,...).

De plus, les communistes devenant un peu trop entreprenants dans la région, les USA comprirent alors l'intérêt d'un Japon économiquement fort ne fusse que pour barrer la route aux partisans autochtones d'une révolution marxiste (Il y en avait sur place en ces temps là, même si bien peu et sans réelle chance d'accéder un jour au pourvoir. Mais vue la paranoïa macarthiste en passe de s'imposer en Amérique on comprend mieux une telle motivation).

Ensuite, l'empire du soleil levant devait redevenir prospère également afin d'être ancrer durablement dans le camp occidental à condition bien sur qu'on lui octroie pour prix de sa loyauté le droit de s'y développer sans entrave notamment sur son commerce extérieur.

Enfin, il fallait autoriser la reconstruction d'un tissus industriel nippon suffisamment solide afin que, en cas de montée en puissance de la guerre froide, il soit possible de réorienter rapidement, partiellement et utilement, le secteur en vue d'un réarmement plus profond du Japon (un peu sur le modèle ouest allemand) pour que les Japonais prennent au besoin une part plus active alors à la défense de la zone d'influence occidentale.


De toute façon un redressement économique nippon sans l'aval de Washington n'aurait pu voir le jour.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 2747
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Jeu Aoû 28, 2014 19:11    Sujet du message: Répondre en citant

solarien a écrit:
Staline été paranoiac et la trahison d'Hitler (même attendue ) ne la pas aider ( il avait toujours peur de l'alliance Hitler-alliées ) or FTL cette menace imaginaire ne pourra pas être valide ( sauf de manière allembiquer) et Staline pourrai avoir besoin "d'états tampons" moins nombreux.



Certes le paranoïa du petit père des peuples pourrait être partiellement atténuée par une campagne à l'est moins dramatique pour l'URSS (encore que ce genre de trait de caractère, je dirait presque de pathologie, ne s'estompe pas si aisément).

Mais à l'inverse, la puissance comparativement accrue des alliées FTL (et principalement du couple franco-britannique) et la défaite relativement plus rapide du Japon, devrait compenser dans l'esprit du dictateur soviétique surtout dans l'optique de la guerre froide en gestation.


solarien a écrit:
Sans oublier que si l'URSS récupère des territoires japonais non revendiquée ( en imaginant que les territoires récupèrées OTL soit des terres faisant partie de l'ancienne Russie) les anglais et les français feront la gueule .
"On fait tout le boulot et on a rien alors que Staline joue les ouvrier de la douzième heure et obtient d'importante terre Nippone."



Mais c'est exactement ce qui s'est produit OTL !

Il suffit de penser aux annexions soviétiques du sud de Sakhaline et des Kouriles, à la "communisation" du nord de la Corée et de la Mandchourie, et au retour de la présence russe à Port-Arthur pour quelques temps.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sting01



Inscrit le: 30 Juil 2010
Messages: 1452
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Ven Aoû 29, 2014 03:02    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
J'ai lu le capital de Marx. Et contrairement à beaucoup de gens qui en parlent sans avoir lu, Marx ne condamne le fait de s'enrichir par le capitalisme. Non, ce qu'il explique c'est que cela ne doit pas se faire au dépends du capital humain. Un moyen pour l'URSS de survivre au XXème siècle est de se rappeler des fondements du marxisme et de faire un virage comme celui de Deng Xiaoping.


Je suisheureux de voire que nous avons lus et compris la meme chose. Smile

N'aurais tu point eu un Maitre Assistant du nom de Dottal en universite?
_________________
La can can-can, cancouillote,
c'est pas fait pour les francois.

Anscarides je suis ne,
heritier de la Comte je serai.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7251

MessagePosté le: Ven Aoû 29, 2014 09:45    Sujet du message: Répondre en citant

@ Sting : Non, pas de maître assistant de ce nom.

Bon récapitulons : au sortir de la guerre l'URSS et les alliés s'affrontent par l'intermédiaire de Mao en Chine et de Kim Il-Sung en Corée (la Corée étant intégralement communiste OTL). Les Alliés attaquent du côté de Tchang Kai Check au sud et débarquent aussi en Corée du Sud à partir du Japon. Après un conflit encore plus dur que la guerre de Corée OTL, Staline impose un cessez-le-feu qui est le baptême de trois états indépendants, la Corée du Nord, la Corée du Sud et la Mandchourie.

Passons à la suite : La déstalinisation et les communistes dans le tiers-monde/ ex-colonies.

Staline meurt en 1953 (aucune raison d'y changer quoi que ce fut). Est-ce que la déstalinisation commencera aussi vite ? Je ne crois pas. En FTL, Staline commet bien moins de bourdes qu'en OTL. L'URSS FTL n'a pas été prise à froid, non préparée face à l'agression nazi. C'est un sujet très vaste et très controversée que la déstalinisation. Et l'évoquer étape- par étape en FTL prendrait des pages. Je ne la ferais commencer qu'en 1962 FTL et la fin de toute référence à Staline dans les divers partis communistes... et bien attendra la fin de l'époque communiste.

Il existe un sujet sur la décolonisation FTL je ne vais donc pas me lancer ici dans une longue narration de celle-ci. Cependant, en FTL la période d'après est très différente de l'OTL. Un régime socialiste moins extrémiste voit le jour en Indochine, et vu que la Chine communiste n'exportera pas la révolution culturelle, pas de Khmer rouge au Cambodge. En Afrique, les Soviétiques ne seront pas non plus en concurrence avec les Communistes Chinois pour les armes et le'idéologie. Par contre, aucune raison de changer quoi que ce soit aux déroulement des diverses guérilla communiste en Amérique du Sud y compris l'affaire des missiles de Cuba et la mort de Che Guevara.

Vous êtes d'accord sur tout ça ?
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> L'après-guerre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 4 sur 6

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com