Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Février - Mars 43 - Equilibres Belges
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 21, 22, 23  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Les Alliés
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 1975
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Lun Aoû 04, 2014 09:52    Sujet du message: Répondre en citant

En effet, c'est un récit très vivant. Concernant la très palpable et constante inquietude des uns et des autres sur les questions linguistiques, je crois qu'il faut garder a l'esprit qu'il s'agit d'une reconstitution contemporaine d'événements plausibles dans le contexte de l'époque, mais il est possible que la sensibilité linguistique d'alors ait été un peu moins exacerbée (et le bilinguisme courtois des Wallons moins spontané) que nos auteurs le dépeignent.

Un autre aspect des choses a mentionner est que ces officiers des deux bords, qui sont des Belges attachés a la continuation de leur pays, appréhendent vivement tout esclandre ou manifestation d'animosité qu'ils vivraient très mal, un peu comme une dispute de famille lors d'une noce campagnarde, et prennent donc des precautions éventuellement un peu excessives. Dans la réalité des choses, les Belges des deux obediences ont jusqu'ici le plus souvent été capables de coopérer relativement facilement, et souvent mieux qu'on l'aurait espéré, en cas de nécessité. A l'époque en tout cas, FTL comme OTL, c'était d'avantage le ressenti flamand, ce complexe d'infériorité et de victimisation, qu'il fallait ménager, d'ou ces mesures symboliques comme le changement de nom du quartier, que nos officiers flamands du récit ont remarquées et appréciées.

Au jour d'aujourd'hui, les conflits sont nettement moins symboliques et beaucoup plus directement matériels, et donc nettement moins susceptibles d'être apaisés par quelques coups de peinture et un peu de bonne volonté linguistique. Il faut dire aussi que les Belges d'aujourd'hui ne participent pas a une guerre mondiale pour chasser l'occupant de leurs chaumières, ce qui laisse plus de latitude pour se chamailler.
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wil the Coyote



Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 1718
Localisation: Tournai (Belgique)

MessagePosté le: Ven Aoû 08, 2014 20:40    Sujet du message: Répondre en citant

Rentrant de vacances (j'ai été visité le département ou parait-il on y bouffe du curé...), je remercie tout le monde pour les commentaires. Je continuerais mon récit sous peu...j'ai encore une semaine de repos... Razz Razz et quelques festivités (aie mon foi)...
_________________
Horum omnium fortissimi sunt Belgae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3341
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Mer Aoû 13, 2014 07:44    Sujet du message: Répondre en citant

je suis en train de m'occuper des OB pour l'italie
si je synthetise ce que j'ai compris :

4e DI (B) 1echasseurs, 7e chasseurs, 2e grenadiers
plus la brigade blindée
j'ai une (deux) demandes à faire au sujet de cette brigade
-j'en aurais besoin sur le premier semestre 43, promis, je la rends en bon etat, elle fournirait ainsi un appui blindé à la DI belge
-lorsqu'elle sera retirée du front, il serait bon qu'elle reste pour son recompletement en Italie ou au pire en tunisie jusqu'à dragon ; ceci dans le cadre de fortitude
le transfert en angleterre de cette brigade ne se ferait qu'à l'automne 43 (ainsi que celui de qq autres unités françaises, 14 DI, 3DB), le maximum de monde se "stockant" en Italie du sud ou en tunisie pour faire croire à l'option adriatique
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ladc51



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1261
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Aoû 13, 2014 08:35    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

pour l'utilisation de la brigade blindée belge au premeir semestre 43, c'est autant une question politique que militaire donc je laisse l'équipe belge répondre. Mais si elle doit prendre part au débarquement de Provence, il faut la "libérer" au plus tard en juin (en supposant qu'elle n'arrive en Provence qu'à l'hiver 43-44) et si elle doit prendre part au débarquement en Normandie, il faut la transférer en GB au plus tard en octobre 43...

Pour Fortitude, je pense que c'est à la fois plus simple et plus compliqué.
Débarquer au fin fond de l'Adriatique pour prendre à revers les forces allemandes à la fois dans les Balkans et en Italie n'est pas seulement une opération d'intoxication : c'est le rêve de nombreux chefs politiques et militaires... britanniques. De Churchill en passant par Monty (commandant interallié dans les Balkans) en passant par Alexander (commandant de la 1st army britannique en Italie), ils vont vouloir non pas le suggérer aux Allemands, mais le mettre en oeuvre réellement ! Et ils vont masser des unités (britannique et impériales en Italie du sid (Bari, Brindisi, Tarente : sur les arrières de la 1st Army) ou en Sicile ou en Egypte (base arrière du Middle East Command) pour les préparer tout en faisant le siège des décideurs (état-major combiné et gouvernements) pour les convaincre de changer les priorités et de donner le feu vert à cette opération. Les militaires en charge de Fortitude vont alors utiliser ces préparatifs réels (mais stériles in fine) en laissant filtrer des informations faisant croire que la décision est vraiment prise et que des divisions britanniques vont débarquer en Adriatique.
Côté américain ou français (et leurs alliés - Belges, Polonais, etc... à l'exception probable des Yougoslaves, devinez pourquoi ?), en 43, toutes les unités disponibles (et tous les navires amphibies) sont mobilisés pour la préparation des grands débarquements à venir (Provence, Normandie) ; n'oublions pas qu'il faut 6 à 9 mois pour préparer et entrainer une GU pour une telle opération... De plus, d'un point de vue stratégique et politique, ils ne vont pas 'prêter" des unités pour une opération voulue par les Britanniques et qu'ils veuelent à tout prix éviter...

Donc pour la branche "Adriatique" de Fortitude, je crois qu'il faut se contenter d'unités britanniques... et envisager un accord entre Alexander ou Monty... ou une compétition ? car si le débarquement en Adriatique devait vraiment avori lieu, lequel des deux le commanderait ? je parie que les deux vont revendiquer son commandement...

Mais nous nous éloignons du sujet initial...
_________________
Laurent
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10302
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Aoû 13, 2014 09:22    Sujet du message: Répondre en citant

Pour faire simple :

Overlord : 1ère, 2e et 3e DI, 1ère DB.

Dragon, 1er échelon (septembre) : 1er et 7e Régiments de Chasseurs Ardennais.

Dragon, 2e échelon (octobre) : 4e DI, Brigade blindée Tancrémont.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wil the Coyote



Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 1718
Localisation: Tournai (Belgique)

MessagePosté le: Mer Aoû 13, 2014 09:23    Sujet du message: Répondre en citant

Pour la 4eme DI, son OdB comprend 3 Brigades plus les Unités d'appui. Le 2eme Grenadiers faisant partie de la 1ere Brigade (les 2 autres comprennent le 12eme de Ligne et le 1er Carabinier).

Les 1er et 7eme Chasseurs Ardennais correspondent (à peu près) à des DBLE.

Suite à différentes discutions, la Brigade Tancrémont ne partira pas en Angleterre mais restera sous commandement Français et participera à Dragon avec la 4eme DI et les 2 Régiments d'Ardennais.
_________________
Horum omnium fortissimi sunt Belgae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ladc51



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1261
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Aoû 13, 2014 09:27    Sujet du message: Répondre en citant

Casus et Will confirment ce que j'avais noté.

Ce qui veut dire que la Brigade Tancrémont doit être libérée d'Italie pour se préparer à Dragon au plus tard en mai-juin 43.

EDIT : c'est la 1ere DI belge qui sera déployée en Italie en 43 (à partir de février 43 jusque fin 43) : elle doit rentrer en GB au plus tard en janvier 44 pour se préparer à Overlord.
_________________
Laurent
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wil the Coyote



Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 1718
Localisation: Tournai (Belgique)

MessagePosté le: Mer Aoû 13, 2014 09:37    Sujet du message: Répondre en citant

ladc51 a écrit:
Casus et Will confirment ce que j'avais noté.

Ce qui veut dire que la Brigade Tancrémont doit être libérée d'Italie pour se préparer à Dragon au plus tard en mai-juin 43.

EDIT : c'est la 1ere DI belge qui sera déployée en Italie en 43 (à partir de février 43 jusque fin 43) : elle doit rentrer en GB au plus tard en janvier 44 pour se préparer à Overlord.


Euh non, après plusieurs échanges, c'est bien la 4eme DI qui sera en Italie jusque fin 43, ensuite elle se préparera à visiter (oups) la Provence.

La 1ere DI, reste en Angleterre et se prépare à débarquer avec le 1(Be) Corps en 2eme échelon d'Overlord.

@Ladc51, regarde les premiers échange au sujet du transfert en AFN Cool
_________________
Horum omnium fortissimi sunt Belgae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ladc51



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1261
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Aoû 13, 2014 09:46    Sujet du message: Répondre en citant

Oups c'est vrai on a juste échangé un régiment ...

Will tu as raison, sorry, mea culpa.
_________________
Laurent
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3341
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Mer Aoû 13, 2014 11:35    Sujet du message: Répondre en citant

bon, là, j'y comprend plus rien... Embarassed Laughing

vous etes en train de dire que la 4e DI va etre envoyée en Italie pour 3 mois seulement Shocked

ma question precedente portait sur l'ob de cette 4e DI : quelles sont les unités qui la composent (je croyais que les chasseurs ardennais en faisaient partie)
a qui les chasseurs ardennais se rattachent ils dans ces conditions

je croyais que cette division était destinée à rester avec le corps français sur le front italien, que pour dragon il n'y aurait pas d'unité belge

enfin, ça veut dire qu'après dragon, on aura un corps français à 2 divisions.. sur ce coup là, je fais comme Giraud... je rale Twisted Evil je croyais pouvoir compter sur ma 3e division (la DI belge)
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wil the Coyote



Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 1718
Localisation: Tournai (Belgique)

MessagePosté le: Mer Aoû 13, 2014 12:09    Sujet du message: Répondre en citant

Ordre de Bataille de la 4(Be) Div (Gen-Maj Bastin, Colonel Vandenhede comme Chef d'Etat Major)
-4eme Bataillon QG et Transmission (12 Scouts Cars)(Major Sterpin)
1ere Brigade D’Infanterie (Brigade Comte de Hainaut) (Gen-Maj Lecrique)
- I, II et III Bataillon du 3eme Régiment de Chasseurs à Pied (Colonel Wets)
- 1er Escadron/1 Bn du 1er Régiment de Lancier (Char M3)
- 1eme Bie Atk du 11 A ( Canon QF 6)
- 1ere Bie du 10 A(8 canons AU-75 (AP)
- 1ere Bie du 5 AA (4 M16A1 et 4 T28E1)
- Escadron A du 4er Chasseur à Cheval (Troupe de Recconnaissance)
- 1ere Cie QG et TTr
- 1ere Cie du 2eme Corps de Tpt
- 1ere Cie Médicale
2eme Brigade d’Infanterie (Brigade Général Leman)(Gen-Maj Bellefroid)
- I, II et III Bataillon du 12eme De Ligne (Colonel Rustin)
- 2eme Escadron/1 Bn du 1er Regiment de Lancier
- 2eme Bie Atk du 11A
- 2eme Bie du 10A
- 2eme Bie du 5AA
- Escadron B du 4eme Chasseurs à Cheval
- 2eme Cie QG et TTr
- 2eme Cie du 2eme Corps de Tpt
- 2eme Cie Médicale
3eme Brigade d’Infanterie (Brigade Gembloux) (Gen Maj Mathieu)
- I, II et III Bataillon du 1er Carabinier (Colonel Borgerhoff)
- 3eme Escadron/1 Bn du 1er Régiment de Lancier
- 3eme Bie Atk du 11A
- 3eme Bie du 10A
- 3eme Bie du 5AA
- Escadron C du 4eme Chasseurs à Cheval
- 3eme Cie QG et TTr
- 3eme Cie du 2eme Corps de Tpt
- 3eme Cie Médicale
Artillerie Divisionnaire :
20eme Régiment d’Artillerie (Obusier de 155, 105 et Mortier de 120mm)(Colonel Begault)
25eme Régiment d’Artillerie Anti-char (SAV-AU-41) (Lt-Colonel Labens)
31eme Régiment d’Artillerie Anti-aérienne(Colonel Melen)

Unité Blindées
Recconaissance
2eme Régiment de Chasseurs à Cheval (Colonel Libbrecht)
Chars
II Bn/1er Régiment de Lancier (SAV-41 ) (Major Debaty)

Génie
25eme Bn Génie (Major Evrard)
Aviation
4eme Cie Aviation Légere

Les services divisionnaires (environ 2 500 hommes, y compris un groupe sanitaire/hôpital, un groupe de ravitaillement en carburant et lubrifiants, la police et la justice militaires, le courrier, etc

@Patzerkiller le 2eme Grenadiers remplaçant le 3eme Chasseurs à Pied au sein de la 1ere Brigade
_________________
Horum omnium fortissimi sunt Belgae


Dernière édition par Wil the Coyote le Mer Aoû 13, 2014 19:51; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ladc51



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1261
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Aoû 13, 2014 12:14    Sujet du message: Répondre en citant

patzekiller a écrit:
bon, là, j'y comprend plus rien... Embarassed Laughing

vous etes en train de dire que la 4e DI va etre envoyée en Italie pour 3 mois seulement Shocked

(...)

enfin, ça veut dire qu'après dragon, on aura un corps français à 2 divisions.. sur ce coup là, je fais comme Giraud... je rale Twisted Evil je croyais pouvoir compter sur ma 3e division (la DI belge)


Mais c'est bien ce qu'on attend de toi ! Smile

Que tu fasses comme Koeltz (4e CA français), comme Devers (5e armée US), comme Clark (commandant interallié en Italie) : que tu râles devant le fait que le front italien est traité en dernière priorité.... Confused

et que tu expliques ce dont tu aurais besoin pour faire (à peu de frais) du front italien une opportunité pour hater la défaite de l'Allemagne... Wink
_________________
Laurent
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3341
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Mer Aoû 13, 2014 12:29    Sujet du message: Répondre en citant

je vais sur un sujet Italie pour ne pas polluer ce sujet
noter quand meme que je prosteste sur cette division belge que l'on m'enlève Laughing je veux garder cette division en Italie, au moins jusqu'à l'arrivée des bresiliens
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wil the Coyote



Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 1718
Localisation: Tournai (Belgique)

MessagePosté le: Mer Aoû 13, 2014 19:52    Sujet du message: Répondre en citant

Quelques petites adaptations sur l'équipement de la 4 DI
_________________
Horum omnium fortissimi sunt Belgae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10302
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Aoû 26, 2014 08:17    Sujet du message: Répondre en citant

Comme toujours, écrit par Wil Coyote, revu par Benoit XVII.


13 février
Equilibres belges
De Paulette à Marieke
Quartier Lys-Leie, Sfax
– L’installation du I/2 Gre au sein du Quartier s’étant faite sans trop de problèmes, les hommes devant surtout s’habituer à leurs nouveaux logements, les choses sérieuses peuvent commencer. Chacun de son côté, les deux commandants de bataillon tiennent à leurs hommes des discours convergents.
Au I/3 Cha : « Messieurs, votre travail durant ces prochains jours sera de donner les meilleures informations à nos frères d’armes pour qu’ils puissent nous remplacer au sein de la Brigade. Ils doivent apprendre à se servir à la perfection du matériel que nous allons leur laisser. Je serais intransigeant sur l’état des armes et des véhicules que nous leur remettrons. Me suis-je bien fait comprendre ? »
– Oui Major !
Au I/2 Gre : « Les hommes du 3e Chasseurs vont nous former sur le matériel que nous allons bientôt devoir utiliser. N’hésitez pas à poser des questions, et écoutez bien ce que vont nous dire nos frères d’armes, car dans quelques semaines, nos vies en dépendront ! Nous avons été très bien accueillis au sein de notre nouveau Quartier et je ne veux pas de malentendu, tout doit être clair. Compris ? »
– Oui Major !
………
Les hommes sont ensuite répartis en sections [équivalent du groupe dans l'armée française] suivant leurs futures fonctions.
Les officiers, y compris le major Naessens, sont pris en charge par le major Webber et le capitaine Balleger pour des explications sur les tactiques utilisées par les troupes sous le commandement opérationnel des Français et les différentes possibilités d’appui. Ils auront aussi des cours de tirs donné par un officier français venant d’une unité bizarre (dixit l’armurier du bataillon).
Les deux sergents qui se trouvaient sur le pont du Mar del Plata se rendent avec leurs hommes suivre des cours avec leurs collègues du 3 Cha.
– Tu as quoi comme cours Joos ?
– Antichars. Il paraît qu’ils ont mieux que mon bon vieux T-13. Et toi Bert ?
– Mortiers. Ils vont nous montrer notre nouveau matériel et nos véhicules.
– Bon courage et à tantôt au mess !
– A tantôt. Allez les gars, on y va. Ne faisons pas attendre les collègues.
………
L’un des hommes de Joos, le soldat Vercruysse, peste en lui-même : « Et voilà, notre leider, Staf de Clercq, avait raison ! On va encore avoir droit à des vexations de la part des Wallons, qui vont nous expliquer qu’ils sont meilleurs en tout… » Il ne l’a jamais avoué à ses supérieurs, mais il votait pour le VNV.
Dans le hangar réservé aux antichars, trois hommes attendent devant un véhicule semi-chenillé arborant le drapeau belge et le nom “Paulette” sur sa coque. Par contre, les marquages du 3 Cha. ont déjà été effacés.
– Bonjour, je suis le sergent Devos, lance Joos en français.
Mais la réponse est en flamand : « Bienvenue, je suis le sergent Callens, chef de véhicule. »
– Euh, vous parlez flamand ?
– Bien sûr ! Mes parents étaient de Roulers [Roeselare, dans la province de Flandre Occidentale]. Ils sont venus habiter dans la région de Tournai en 1920. Je parlais le français à l’école, mais flamand à la maison. Donc tes hommes et toi pouvez me parler en flamand. Notre chauffeur, le caporal Hautecœur, se débrouille un peu en flamand, mais notre pointeur-tireur ne sait pas le parler. Enfin, on arrivera bien à se débrouiller comme ça !
– Tu as raison, ça ira sûrement ! reprend Joos, rassuré.
– Bien, je vais te présenter votre nouvelle monture, le half-track AU-75 mod.41/42.
– Cela va me changer du T-13.
– Ça oui ! Il paraît que tu t’es bien débrouillé en Bretagne, en 40.
– Euh, je n’ai fait que mon boulot, répond Joos, un peu gêné.
– Hé bien, cet engin est beaucoup plus haut que le T-13, donc plus visible, hélas ! En échange, il a plus de punch. Et si on n’a pas de char ennemi dans le secteur, on peut faire de l’appui avec. Bon, toi et tes canonniers vous restez avec moi, ton chauffeur va aller avec François pour apprendre à dompter la bête. Au fait, moi c’est Albert et toi ?
– Joos.
Le caporal Hautecœur, pinceau et pot de peinture en main, s’approche : « Excusez-moi, Sergent, vous voulez l’appeler comment ? »
– Pardon ?
– Ah oui, on ne t’a pas encore prévenu, mais ici, on donne un nom à nos blindés, même les half-tracks. Nos tankistes ont vu que les Français donnaient des noms de vins à leurs chars, alors ils ont utilisé des noms de bières de chez nous ! Mais pour nos half-tracks, il faut être imaginatif. Et c’est au chef de véhicule de choisir !
Joss sourit, “Paulette”, c’est pour ça… « Pourquoi pas Marieke ? »
– Bien, Sergent. Je m’en occupe avec votre chauffeur, conclut le caporal.


27 février
Equilibres belges
Coups au but
Quartier Lys-Leie, Sfax
– Les deux semaines précédentes se sont passées en cours théoriques et pratiques.
Dans l’équipe de Joos Devos, la conversion du chauffeur se fait sans heurts (hormis une barrière démolie, car un semi-chenillé ne tourne pas comme une voiture, Verdomme !).
Le canon de 75 a tout de suite plu aux canonniers. Cependant, le soldat Vercruysse – dont le rôle principal à bord est celui de chargeur – ne semble pas satisfait des explications données en français sur la maintenance du canon, malgré l’aide des bilingues flamands et wallons présents. A la troisième remarque désobligeante, en flamand bien sûr, à laquelle le malheureux pointeur-tireur ne comprend rien, un bras puissant apparaît au-dessus de la ridelle du half-track et a attrape le soldat par le col : « C’est quoi ton problème, manneke [mon petit bonhomme] ? » grogne Joos (tandis le sergent Callens trouve soudain qu’il faut d’urgence vérifier la pression du pneu gauche du half-track).
– Sergent, il nous prend de haut. Il ne veut pas parler flamand.
– Faux. Ce n’est pas qu’il ne veut pas, c’est qu’il ne sait pas. Ça fait une grande différence.
– En deux semaines, il aurait pu apprendre !
– En deux semaines, par gestes et par l’exemple, il nous a déjà bien aidés, intervient un des pointeurs. Nous ne sommes pas d’accord avec Vercruysse, Sergent.
Vercruysse, furieux, ronchonne : « Et voilà, c’est comme en 14, on va encore être commandés par des Fransquillons ! »
– Bien, bien, bien. Je vois… On a appris par cœur les carabistouilles du VNV. Ne t’inquiète pas, on va régler cela entre nous une fois. Ça ne sortira pas du hangar.
Tout l’après-midi, Vercruysse fera des exercices de chargement-déchargement chronométrés. Un obus de 75, ce n’est pas si lourd. Mais au bout d’un certain nombre de manipulations, on dirait du 155… au moins.
Le soir, Devos s’efforce de mettre les choses au clair avec Callens : « Excuse-moi pour l’incident de tout à l’heure, cela ne se produira plus. Je ne connaissais pas bien ce soldat, contrairement à mes autres hommes. Il était au 3e Bataillon et on me l’a affecté dernièrement. »
– Ne t’inquiète pas. Cela arrive, hélas. J’ai fait bien attention de ne pas intervenir. En revanche, je vais pouvoir dire à mes patrons que vous êtes aptes à servir votre nouveau véhicule.
– Merci à toi et à tes hommes. Mais il me semble que nos deux chauffeurs nous doivent un verre.
– Pour la barrière ? Oui, en effet !
Vercruysse n’ira pas trinquer avec les autres ce soir.
………
La conversion du 1er Bataillon s’achève sans trop de problèmes, tandis que celle du 2e est bien entamée et que celle du 3e a commencé. Comme le major Felies, le major Naessens et ses officiers ont découvert qu’il leur faudrait savoir se servir d’une Thompson, et apprécient la façon dont s’est déroulée l’instruction.
– J’ai beaucoup d’échos positifs sur le fait qu’une grande partie des cours aient été donnés en flamand, indique Naessens au major Weber. Je dois te dire que beaucoup craignaient…
– … que les Wallons fassent les dikkeneks [fassent les “gros cous” : les prennent de haut].
– Oui…c’est cela…
– Je m’en doute. Nous avons tout fait pour que certains, tu vois de qui je veux parler, ne puissent profiter du moindre accroc pour… déchirer le tissu. Alors que nous n’avons qu’un but : libérer le pays. Que nos femmes et nos enfants puissent retrouver leur liberté et que nous puissions les retrouver. Alors, les chicaneries des uns ou des autres… Bon, autre chose, j’ai vu les résultats des tirs de ta compagnie d’appui. Chapeau ! Surtout un de tes véhicules anti-char, le Marieke, il a fait 100 % de coups au but.
– Merci. Le chef du Marieke est une sorte de tireur d’élite au canon… A Redon, il a détruit trois Panzers d’affilée avec trois obus. Cela lui a valu une citation et ses galons de sergent.
– Tes mortiers se débrouillent bien aussi. Le capitaine Balleger les a suivis au cours d’un exercice avec ton second, et ils font également dans la précision, pour des mortiers bien sûr !
– Ils n’auraient pas eu d’excuse, leur matériel est finalement le même qu’en Angleterre, sauf le nom du fabricant ! Espérons qu’ils seront aussi précis au front.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Les Alliés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 21, 22, 23  Suivante
Page 2 sur 23

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com